Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (65)

Tout (65) (50 à 60 de 65 résultats)

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010984
    Description :

    Le Programme de gestion de portefeuille d'entreprises (PGPE) de Statistique Canada (StatCan) a donné la preuve du bien-fondé d'une approche « holistique » de la gestion des relations que nous entretenons avec les entreprises répondantes les plus grandes et les plus complexes.

    Comprenant que le niveau d'intervention devrait varier selon le type de répondants et ayant pris conscience de la valeur de l'approche « centrée sur l'entreprise » de gestion des relations avec les fournisseurs de données complexes importantes, StatCan a adopté une stratégie de gestion de la réponse consistant à subdiviser la population d'entreprises en quatre niveaux, en fonction de leur taille, de leur complexité et de l'importance des données pour la production des estimations de l'enquête. La population étant ainsi segmentée, diverses approches de gestion de la réponse ont été élaborées en tenant compte de la contribution relative du segment. Cette stratégie permet à StatCan de diriger ses ressources vers les domaines où il est probable que le rendement de l'investissement sera le plus important. Les groupes I et II ont été définis comme essentiels à la production des estimations de l'enquête.

    Le groupe I comprend les entreprises les plus grandes et les plus complexes au Canada et est géré par l'entremise du Programme de gestion de portefeuille d'entreprises.

    Le groupe II comprend des entreprises plus petites et moins complexes que celles du groupe I, mais quand même importantes pour l'élaboration de mesures exactes des activités des industries individuelles.

    Le groupe III comprend des entreprises de taille plus moyenne, qui représentent la majeure partie des échantillons d'enquête.

    Le groupe IV comprend les entreprises les plus petites, qui sont exclues du processus de collecte des données; pour ces entreprises, StatCan s'appuie entièrement sur des données fiscales.

    Le plan de la communication sera le suivant :Ça marche! Résultats et mesures provenant des programmes qui ont mis en oeuvre la stratégie globale de gestion des réponses.Élaboration d'une approche méthodologique moins subjective pour segmenter la population des enquêtes-entreprises en vue de la gestion globale des réponses. Travaux de l'équipe de projet en vue de cerner les facteurs de complexité intrinsèquement utilisés par les employés expérimentés pour classer les répondants.Ce que les répondants « à problèmes » nous ont dit au sujet des problèmes sous-jacents à la non-réponse.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010985
    Description :

    Au Canada, les entreprises complexes représentent moins de 1 % du nombre total d'entreprises, mais comptent pour plus de 45 % du revenu total. Conscient de la grande importance des données recueillies auprès de ces entreprises, Statistique Canada a adopté plusieurs initiatives afin d'en améliorer la qualité. L'une d'entre elles consiste à évaluer la cohérence des données recueillies auprès des grandes entreprises complexes. Les résultats de ces récentes analyses de la cohérence ont joué un rôle capital dans le repérage des points à améliorer. Une fois réalisées, ces améliorations auraient pour effet d'accroître la qualité des données recueillies auprès des grandes entreprises complexes tout en réduisant le fardeau de réponse qui leur est imposé.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010987
    Description :

    Ces dernières années, d'importants progrès ont été réalisés dans le domaine de la collecte des données en ligne. Aujourd'hui, un grand nombre de bureaux de la statistique offrent une option de réponse en ligne pour de nombreux types d'enquête. L'opinion selon laquelle la collecte de données en ligne peut accroître la qualité des données tout en réduisant les coûts de collecte est très répandue. L'expérience a montré que les entreprises auxquelles a été offerte l'option de remplir un questionnaire en ligne au lieu d'un questionnaire imprimé ont mis du temps à adopter l'option en ligne. Par ailleurs, les expériences ont également montré qu'en favorisant la réponse en ligne plutôt que l'utilisation d'un questionnaire imprimé, il est possible d'accroître le taux d'adoption de l'option en ligne. Cependant, les études décrivant ce qui se passe lorsque la stratégie de prise de contact est modifiée radicalement et que l'option de réponse en ligne est la seule offerte dans une enquête auprès des entreprises complexe sont encore rares. En 2008, Statistics Sweden a décidé d'utiliser une stratégie axée à peu près uniquement sur le Web dans l'enquête sur la production industrielle (PRODCOM). Le questionnaire en ligne a été élaboré au moyen de l'outil généralisé de conception d'enquêtes en ligne utilisé par l'organisme. Le présent article décrit la solution en ligne et certaines expériences relatives à l'enquête PRODCOM de 2008, y compris les données de traitement sur les taux de réponse et les ratios d'erreurs, ainsi que les résultats d'un suivi cognitif à l'enquête. Certaines importantes leçons apprises sont également présentées.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011004
    Description :

    L'idée de réduire le fardeau de réponse n'est pas nouvelle. Statistics Sweden cherche par plusieurs moyens à réduire le fardeau de réponse et les coûts administratifs liés à la collecte de données auprès d'entreprises et d'organisations. En vertu de la loi, Statistics Sweden est tenu de réduire le fardeau de réponse des entreprises; cette tâche constitue donc une priorité. L'État a décidé de réduire les coûts administratifs des enquêtes auprès des entreprises de 25 % d'ici 2010. Cet objectif vaut également pour la collecte de données à des fins statistiques. Les enquêtes visées sont celles auxquelles la participation est obligatoire en vertu de la loi, ainsi que bon nombre d'autres enquêtes pour lesquelles il faut mesurer et réduire le fardeau de réponse. Afin de mesurer, d'analyser et de réduire le fardeau de réponse, Statistics Sweden a mis au point le Registre des fournisseurs de données concernant les entreprises et les organisations (le registre ULR), dont l'objectif est double : mesurer et analyser le fardeau de réponse au niveau agrégé et fournir à chaque entreprise des renseignements sur les enquêtes auxquelles elle participe.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011014
    Description :

    Dans de nombreux pays, l'amélioration des statistiques économiques est au nombre des grandes priorités du 21e siècle. L'accent est mis, d'abord et avant tout, sur la qualité des comptes nationaux, tant annuels que trimestriels. À cet égard, la qualité des données sur les entreprises les plus grandes joue un rôle essentiel. L'analyse de cohérence est un outil fort utile pour s'assurer que les données fournies par ces entreprises sont de bonne qualité. Par cohérence, nous entendons que les données provenant de diverses sources concordent et brossent un tableau logique du développement de ces entreprises. Une analyse de cohérence efficace est généralement une tâche ardue qui consiste principalement à recueillir des données de différentes sources afin de les comparer de façon structurée. Au cours des deux dernières années, de grands progrès ont été accomplis à Statistics Sweden en ce qui concerne l'amélioration des routines servant à l'analyse de cohérence. Nous avons construit un outil TI qui recueille les données sur les plus grandes entreprises auprès d'un grand nombre de sources et les présente de manière structurée et logique, et nous avons élaboré une approche systématique d'analyse trimestrielle des données destinée aux comptes nationaux. Le présent article décrit les travaux effectués dans ces deux domaines et donne un aperçu de l'outil TI et des routines retenues.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 88F0006X2009004
    Description :

    Le présent article offre une analyse des changements technologiques dans l'économie canadienne fondée sur des données provenant de l'Enquête sur le commerce électronique et la technologie de 2006 dans le cadre de laquelle on a demandé aux entreprises d'indiquer de quelle manière elles avaient introduit des technologies substantiellement améliorées. L'article explore les différences d'utilisation des diverses méthodes d'introduction de technologies substantiellement améliorées, selon la taille de l'entreprise ou de l'organisation et selon le secteur industriel dans le secteur privé ainsi que public.

    Il débute par une brève présentation des travaux portant sur l'adoption des technologies exécutés antérieurement. Vient ensuite une description de la méthodologie utilisée, ainsi que des concepts appliqués dans l'analyse. Sont ensuite présentés les résultats analytiques de l'examen des changements technologiques dans le secteur privé dans son ensemble, selon le secteur industriel et selon la taille de l'entreprise, et dans le secteur public dans son ensemble, selon le secteur industriel et selon la taille de l'organisation. Ils sont suivis d'une comparaison des changements technologiques dans les secteurs privé et public. L'article se termine par une discussion des résultats analytiques et des futurs travaux d'analyse qui pourraient être entrepris.

    Date de diffusion : 2009-11-19

  • Articles et rapports : 11-621-M2009082
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine l'endettement et les liquidités des sociétés non financières Canadiennes de 1961 à 2009 en utilisant les Statistiques financières trimestrielles (SFT) des entreprises et les Comptes du bilan national (CBN). Les tendances récentes pour ces deux indicateurs financiers sont également présentées par industrie.

    Date de diffusion : 2009-11-17

  • Articles et rapports : 88F0006X2009003
    Description :

    Le présent document de travail vise à fournir certains outils de mesure de l'innovation par les utilisateurs. Nous y expliquons ce que signifie « innovation par les utilisateurs » et mettons en contexte sa mesure à Statistique Canada, en soulignant certains travaux particulièrement influents. Nous abordons par ailleurs les défis que pose la mesure de l'innovation par les utilisateurs, la méthodologie utilisée, les résultats obtenus, les enjeux en matière de mesure ainsi que certaines leçons tirées de l'enquête. En guise de conclusion, nous expliquons comment cette étude nous permet de mieux comprendre l'innovation par les utilisateurs.

    Date de diffusion : 2009-10-06

  • Articles et rapports : 11-010-X200900910924
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance du PIB générée par les entreprises non constituées en société était inférieure à celle des sociétés ces dernières années, après des hausses similaires dans les deux secteurs lors de la plupart des années 1990. Le ralentissement a été plus prononcé pour l'emploi des travailleurs autonomes, après une croissance beaucoup plus rapide dans les années 1990.

    Date de diffusion : 2009-09-10

  • Articles et rapports : 11-624-M2009024
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document examine l'évolution du secteur des entreprises non constituées en société à partir du nombre de travailleurs autonomes et du produit intérieur brut (PIB) du secteur au cours de la période de 1987 à 2005.

    Les études sur le travail autonome ont analysé diverses caractéristiques des travailleurs autonomes, y compris l'âge, le sexe, le statut d'immigrant et la scolarité, mais ne comportaient généralement pas de mesures du PIB lié au travail autonome dans les entreprises non constituées en société. La présente étude vise à combler le manque de données économiques et comporte une estimation du PIB par industrie découlant du travail autonome dans les entreprises non constituées en société. Le présent document comporte une mise à jour des estimations de 1997 à 2002 du PIB des entreprises non constituées en société calculées par Rispoli (2009).

    Il examine en outre comment le travail autonome dans le secteur des entreprises non constituées en société a réagi à la fois aux tendances économiques globales et aux cycles économiques. On a établi une corrélation positive entre le taux de travail autonome dans les entreprises non constituées en société et le taux de chômage à long terme.

    Le document examine également le travail autonome dans les entreprises constituées en société dans les mêmes conditions macroéconomiques, afin de déterminer si le profil de celui-ci est similaire à celui du travail autonome dans les entreprises non constituées en société (près d'un million de travailleurs autonomes avaient une entreprise constituée en société en 2005). Les études précédentes sur le travail autonome ont habituellement traité les travailleurs autonomes comme un groupe homogène. Le présent document examine les différences entre les deux groupes et montre qu'ils réagissent différemment aux conditions macroéconomiques..

    Le travail autonome dans les entreprises constituées en société a augmenté de façon substantielle de 1987 à 1999 (soit de 3,8 % en moyenne par année) et a continué d'augmenter de 2000 à 2005 (soit en moyenne de 4,1 % par année). Les données laissent supposer qu'il n'y a pas eu de transition du travail autonome dans entreprises non constituées en société aux sociétés, mais que des forces différentes s'exerçaient dans les deux secteurs. À long terme, il y a une corrélation positive entre le taux de travail autonome dans les entreprises non constituées en société et le taux de chômage. En revanche, il n'y a pas de rapport entre le taux de travail autonome dans les entreprises constituées en société et les variations du taux de chômage, mais ce taux est positivement relié à la croissance globale du PIB.

    Date de diffusion : 2009-09-10
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (64)

Analyses (64) (0 à 10 de 64 résultats)

  • Revues et périodiques : 11-626-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Les articles de la série Aperçus économiques examinent des questions liées à la croissance et au développement de l'économie canadienne. Dans certains cas, ces articles mettent en évidence de nouveaux aperçus ou résument les résultats de recherches effectuées précédemment à Statistique Canada; dans d'autres, ils offrent des renseignements contextuels accompagnant la diffusion de nouvelles données ou des mises à jour de documents de recherche précédents. La série Aperçus économiques met en valeur de courts examens de certains événements économiques, des résultats de recherches, des tendances et des changements structurels majeurs survenus dans l'économie.

    Date de diffusion : 2019-06-18

  • Articles et rapports : 18-001-X2019001
    Description :

    La présente étude s’inscrit dans le courant littéraire voulant que l’entrepreneuriat soit un facteur important du développement et de la croissance économique. La qualité des décisions organisationnelles de l’entrepreneur influencent grandement la réussite ou l’échec de l’entreprise. L’impact des décisions entrepreneuriales sur la performance de l’entreprise est néanmoins difficile à mesurer puisqu’intangible. La quantification de l’impact des décisions entrepreneuriales constitue l’objectif de cette analyse. Pour mesurer les intangibles, des indices ont été calculés mesurant les pratiques de gestion et les orientations stratégiques de long terme de l’entreprise similaires à ceux développés par Bloom et Van Reenen (2007) ainsi que Brouillette et Ershov (2014).

    Date de diffusion : 2019-04-02

  • Articles et rapports : 11-627-M2018034
    Description :

    Cette infographie présente les résultats de l’Enquête sur l’innovation et les stratégies d’entreprise de 2015 à 2017. Les taux d’innovation ont été mesurés pour l’innovation de produit, de procédés, organisationnelle et en marketing. Les résultats sont présentés selon la région, l’activité économique et les catégories de taille des entreprises.

    Date de diffusion : 2018-10-30

  • Articles et rapports : 11-633-X2016004
    Description :

    Pour comprendre l’importance du processus dynamique d’entrée dans l’économie canadienne, il faut mesurer le nombre et l’importance des entrées des entreprises. Le document porte sur l’estimation de l’importance de l’entrée des entreprises au Canada au moyen de la base de données qui sous-tend le Programme d’analyse longitudinale de l’emploi (PALE), qui sert à produire des mesures de l’entrée et de la sortie des entreprises depuis 1988. On y présente la méthodologie employée pour estimer l’entrée et la sortie, les problèmes qu’il a fallu résoudre et les raisons qui expliquent les solutions retenues. Sont ensuite exposées les mesures dérivées du PALE. Enfin, les auteurs proposent une analyse de la sensibilité des estimations fondées sur le PALE à différentes méthodes d’estimation de l’entrée et de la sortie.

    Date de diffusion : 2016-11-10

  • Articles et rapports : 11F0019M2016378
    Description :

    Malgré le rôle que peuvent jouer les employeurs dans la sélection des immigrants économiques, on en sait peu sur l’existence d’une association entre les caractéristiques au niveau de l’entreprise et les résultats des immigrants sur le marché du travail à long terme, ainsi que sur le mécanisme de cette association. En guise de première étape en vue de fournir des données pertinentes, la présente étude a pour but de déterminer s’il existe des écarts importants entre les gains initiaux des immigrants qui obtiennent leur premier emploi dans des entreprises à bas salaires et de ceux qui débutent dans des entreprises à hauts salaires, et si les écarts initiaux entre les gains diminuent à mesure que s’allonge la période de résidence au Canada. L’étude vise aussi à savoir si, en termes de gains, le rendement du capital humain des immigrants est plus élevé s’ils obtiennent leur premier emploi dans des entreprises à hauts salaires que s’ils débutent dans des entreprises à bas salaires. Le présent document s’appuie sur des données tirées de la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés (BDCDEE) créée par Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2016-06-01

  • Articles et rapports : 11F0027M2015097
    Description :

    La productivité agrégée du Canada a évolué en étroite corrélation avec les changements qu’a connus l’environnement commercial canadien. Dans le but de mieux comprendre ce lien, la Division de l’analyse économique de Statistique Canada a mené un ensemble d’études portant sur la question de savoir si — et, le cas échéant, comment — les changements au sein de l’environnement commercial, entraînés par les politiques de libéralisation des échanges et les fluctuations des taux de change, ont contribué à la croissance de la productivité. L’analyse effectuée au niveau des entreprises permet de jeter un regard sur la dynamique de la productivité découlant de la croissance et de la restructuration au sein des industries, qui s’opèrent à mesure que des ressources sont transférées des industries en déclin à celles en expansion. La présente étude donne un aperçu des principales constatations empiriques relatives au Canada au cours des deux dernières décennies.

    Date de diffusion : 2015-06-16

  • Stats en bref : 11-627-M2014001
    Description :

    Cette infographie décrit certains résultats de l'Enquête sur la technologie numérique et l'utilisation d'Internet de 2013. Elle mesure l'utilisation et l'adoption de diverses technologies numériques, y compris Internet. L'enquête est axée sur l'utilisation des technologies de l'information et des communications, y compris les ordinateurs personnels, les appareils mobiles et Internet, auprès d'un échantillon d'entreprises canadiennes du secteur privé. L'enquête fournit aussi des indicateurs du commerce électronique et de l'utilisation des sites Web.

    Date de diffusion : 2014-11-19

  • Articles et rapports : 11-626-X2014038
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques décrit les résultats d’un projet de couplage de données visant à créer des estimations expérimentales à long terme des taux d’entrée et de sortie d’entreprises au Canada. Il fait partie d’un ensemble d’articles examinant la dynamique des entreprises au moyen de données microéconomiques.

    Date de diffusion : 2014-08-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2014088
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document donne d'abord une comparaison de l'importance relative des petites et des grandes entreprises dans le secteur des entreprises au Canada et aux États-Unis de 2002 à 2008 qui s'appuie sur les estimations des contributions respectives de ces entreprises au produit intérieur brut (PIB) de chaque pays. Puis, la comparaison est effectuée en se basant sur des estimations de l'intrant travail. Aux fins de l'étude, les petites entreprises sont définies comme celles comptant moins de 500 employés et les grandes entreprises, comme celles en comptant 500 et plus.

    Date de diffusion : 2014-01-08

  • Articles et rapports : 11-622-M2013030
    Géographie : Canada, Région géographique du Canada, Province ou territoire
    Description :

    Le présent document décrit les tendances de l'entrée et de la sortie d'entreprises dans les provinces canadiennes, le lien entre ces tendances et les différences de structure industrielle, et la réaction de l'entrée et de la sortie d'entreprises aux changements qui se produisent dans l'environnement économique.

    L'entrée et la sortie d'entreprises jouent un rôle important dans le façonnement de la structure et de la dynamique industrielles. L'entrée et la sortie d'entreprises s'observent partout au pays, mais les nouvelles entreprises sont souvent associées à de nouvelles idées et à la fourniture de biens et services novateurs, et elles forcent les entreprises existantes à devenir plus innovatrices et efficientes. Des études ont montré le rôle de première importance que joue l'entrée et la sortie dans la réaffectation des ressources et l'amélioration de la productivité.

    Date de diffusion : 2013-12-10
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Classification : 68-516-X
    Description :

    Ce produit présente l’univers du secteur public, défini par statistique Canada comme étant une liste des unités institutionnelles qui sont incluses dans le calcul économique des gouvernements du Canada. Une unité institutionnelle est définie comme étant une entité économique qui est autorisée à posséder des actifs en propre, à contracter des obligations et à s'engager dans des activités économiques et des opérations avec d'autres entités.

    Il inclut les secteurs des administrations publiques générales ainsi que des entreprises publiques pour tous les différents paliers de l’administration publique au Canada, annuellement, depuis 2008. La liste sera diffusée par étapes, avec cette première version se concentrant sur les administrations publiques fédérale, provinciales-territoriales et le secteur des administrations municipales et les entreprises publiques qu’elles contrôlent, ainsi que le secteur de l’éducation.

    Date de diffusion : 2018-11-20
Date de modification :