Avril 2021

Pleins feux sur les données et la recherche

Un outil d’évaluation des risques et des bénéfices professionnels liés à la COVID-19

Différents secteurs de l’économie présentent différents niveaux de risque d’exposition au coronavirus. L’outil d’évaluation des risques et des bénéfices liés à la COVID-19 mesure le risque d’exposition à la COVID-19 par profession, d’après les caractéristiques de l’emploi et des travailleurs, ainsi que l’importance des différents secteurs pour l’économie, y compris l’effectif (avant la pandémie), l’évolution de l’emploi ou la centralité du secteur (l’importance d’un secteur pour le fonctionnement de tous les autres secteurs de l’économie). L’outil peut être utilisé pour aider les décideurs à déterminer les secteurs ou groupes professionnels au sein des secteurs qui doivent être rouverts ou restreints à mesure que la pandémie évolue.

Article complet Version PDF

Tendances relatives à l’inégalité des gains entre les emplois dans 14 pays à revenu élevé

La comparaison à l’échelle internationale est un moyen important de mieux comprendre les tendances relatives à l’inégalité des gains et les facteurs qui y contribuent. Cet article résume les conclusions d’un nouveau rapport intitulé « Rising between-workplace inequalities in high-income countries », publié par la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS). Les chercheurs de Statistique Canada ont collaboré à l’échelle internationale à l’examen de l’inégalité des gains attribuable aux différences de rémunération moyenne entre les entreprises dans 14 pays à revenu élevé.

Article complet Version PDF

Aperçus

Travailleurs étrangers du secteur de l’agriculture au Canada

La grande majorité des travailleurs étrangers du secteur de l’agriculture au Canada étaient employés dans les cultures agricoles, qui représentaient 88,1 % de tous les travailleurs étrangers en agriculture en 2005 et 88,2 % en 2017. Un travailleur sur cinq occupant un emploi dans les cultures agricoles en 2017 était un travailleur étranger. La rémunération totale des travailleurs étrangers en agriculture s’est accrue pour passer de 232,6 millions de dollars en 2005 à 911,3 millions de dollars en 2017.

Plus de 90,0 % des travailleurs étrangers en agriculture avaient un permis de travail en vertu du Programme des travailleurs étrangers temporaires et occupaient un emploi peu spécialisé. Près de la moitié des travailleurs étrangers du secteur de l’agriculture viennent du Mexique.

Article complet Version PDF

Travailleurs étrangers de l’industrie de la fabrication d’aliments au Canada

Plus du quart des travailleurs de l’industrie de la fabrication d’aliments au Canada travaillaient dans la fabrication de produits de viande, et la part de ceux qui travaillaient dans ce sous-secteur s’est maintenue à un niveau relativement stable de 2011 à 2017 (entre 28,0 % et 28,7 %). Le deuxième groupe en importance était celui des boulangeries et de la fabrication de tortillas, environ 20,5 % de tous les travailleurs de la fabrication d’aliments étant employés dans ce groupe en 2017. La fabrication de produits laitiers et la préparation et le conditionnement de poissons et de fruits de mer employaient des parts similaires de travailleurs en 2005 (11,8 % et 13,6 % respectivement) et en 2017 (10,3 % et 9,8 % respectivement).

Article complet Version PDF

Articles de recherche

Travail à domicile : répercussions possibles sur le transport en commun et les émissions de gaz à effet de serre

Cette étude évalue les répercussions possibles d’une transition à une pleine capacité de télétravail – une situation dans laquelle tous les travailleurs qui peuvent travailler à domicile le font la plupart du temps – sur les temps de déplacement, la demande de transport en commun et les émissions de gaz à effet de serre.

L’étude montre que, pour ceux qui travaillent à domicile, le temps de déplacement moyen pourrait diminuer de près d’une heure chaque jour. Le nombre total de déplacements en transport en commun effectués dans une année donnée par les travailleurs qui avaient utilisé précédemment le transport public diminuerait d’environ la moitié, ce qui pourrait réduire considérablement la demande de transport en public. Enfin, l’étude indique qu’une transition complète vers le télétravail pourrait entraîner une réduction des émissions annuelles de gaz à effet de serre d’environ 8,6 mégatonnes d’équivalent de dioxyde de carbone. Cela représente 6,0 % des émissions directes de gaz à effet de serre des ménages canadiens en 2015 et 11,0 % de leurs émissions attribuables au transport cette année-là.

Article complet Version PDF Communiqué dans Le Quotidien Infographies

Les écarts relatifs à la situation sur le marché du travail entre les immigrants et leurs homologues nés au Canada commencent-ils à se resserrer?

De 2000 et 2019, le taux d’emploi des nouveaux immigrants (au Canada depuis 1 à 5 ans), tout particulièrement les hommes, a augmenté plus rapidement que celui des Canadiens nés au pays. En 2000, le taux d’emploi des nouveaux immigrants masculins était de 8,5 points de pourcentage inférieur à celui des hommes nés au Canada, et cet écart a diminué pour s’établir à 3,0 points de pourcentage en 2019, au moment où 84,0 % des nouveaux immigrants masculins occupaient un emploi. Le taux d’emploi était de 60,0 % chez les nouvelles immigrantes en 2019, comparativement à 83,0 % chez les femmes nées au Canada.

Entre-temps, l’écart dans les gains hebdomadaires entre les nouveaux immigrants masculins et les hommes nés au Canada a peu changé et s’est légèrement accentué entre les nouvelles immigrantes et leurs homologues nées au Canada. Les nouveaux immigrants masculins occupant un emploi gagnaient environ 20,0 % de moins par semaine que les hommes nés au Canada au cours de ces deux années. La différence des gains hebdomadaire entre les nouvelles immigrantes et les femmes nées au Canada s’est accentuée de façon marginale entre 2000 et 2019, et les nouvelles immigrantes ont gagné 24,0 % de moins que les femmes nées au Canada en 2019.

Article complet Version PDF

Date de modification :