Décembre 2023

Pleins feux sur les données et la recherche

Travailleurs étrangers au Canada : répartition de l’emploi rémunéré selon le secteur

Les travailleurs étrangers temporaires (TET) au Canada occupent de plus en plus des emplois peu rémunérés. En 2019, 45 % des TET travaillaient dans les services d’hébergement et de restauration, dans le commerce de détail ainsi que dans les services administratifs, les services de soutien, les services de gestion des déchets et les services d’assainissement, ce qui représente une augmentation marquée par rapport à 33 % en 2010. Cette étude intitulée a révélé que cette augmentation peut être attribuable à la hausse importante du nombre de personnes titulaires de permis de travail et de permis d’études délivrés dans le cadre du Programme de mobilité internationale et à la tendance croissante des étudiants internationaux à chercher des emplois dans ces secteurs.

Dans l’ensemble, les TET représentaient 4,3 % des personnes ayant rempli un feuillet T4 au Canada en 2019, en hausse par rapport à 2,2 % en 2010. Certains secteurs au Canada dépendent fortement des TET. En 2019, les TET représentaient 18 % de la main-d’œuvre dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie, de la pêche et de la chasse, 11 % de la main-d’œuvre du secteur des services d’hébergement et de restauration et 10 % de la main-d’œuvre du secteur des services administratifs, des services de soutien, des services de gestion des déchets et des services d’assainissement.

Article complet Version PDF

Disparité entre le Canada et les États-Unis au chapitre de la croissance de la productivité après l’an 2001 : le rôle de l’industrie des services d’information et culturels

Le Canada et les États-Unis ont connu des taux de croissance semblables jusqu’en 2001, mais un écart considérable s’est creusé par la suite, la croissance des États-Unis s’étant légèrement atténuée et celle du Canada ayant baissé de façon plus marquée. Cette étude intitulée attribue cette divergence à la faiblesse de l’innovation et des investissements dans les technologies de l’information associées à l’emprise grandissante des industries sur le marché.

L’étude portait principalement sur la croissance de la productivité du travail entre le Canada et les États-Unis depuis 2001 et accordait une attention particulière à l’industrie de l’information et à l’industrie culturelle en raison de leur rôle dans la croissance plus lente de la productivité du travail au Canada de 2001 à 2019. Les entreprises de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle du Canada, en faisant face à moins de concurrence, pourraient fixer des prix plus élevés, ce qui aurait une incidence négative sur la croissance de la productivité du travail.

Article complet Version PDF

Mobilité intergénérationnelle du revenu au Canada : points saillants de deux études récentes

La Base de données sur la mobilité intergénérationnelle du revenu, tenue à jour par Statistique Canada au cours des 25 dernières années, est la principale source de données sur la mobilité intergénérationnelle du revenu. Cet article intitulé présente un résumé de deux études qui s’appuient sur la BDMIR pour comparer la mobilité intergénérationnelle du revenu dans plusieurs pays et, lorsque les données de cette base sont combinées aux données du recensement, examiner l’effet de l’éducation des parents sur les revenus de leurs enfants.

Le taux estimatif de la mobilité intergénérationnelle du revenu familial pour les Canadiens nés en 1985 était plus élevé que celui enregistré aux États-Unis; il était plus bas qu’en Norvège ou au Royaume-Uni, et à peu près le même qu’en Finlande. L’obtention d’un diplôme d’études secondaires peut atténuer la baisse de la mobilité intergénérationnelle du revenu observée dans plusieurs études canadiennes récentes.

Article complet Version PDF

Aperçus

Emplois les plus courants des jeunes diplômés du baccalauréat selon le domaine d’études détaillé

Cette étude intitulée a révélé que, même si un petit nombre de programmes de baccalauréat étaient fortement associés à un emploi précis, comme les programmes de formation en soins infirmiers, en pharmacie et en enseignement, la plupart des programmes étaient liés à une grande variété d’emplois.

Par exemple, les diplômées en design et en arts appliqués n’étaient pas fortement concentrées dans leur domaine d’études (28,6 % travaillaient comme conceptrices graphiques et illustratrices), mais plusieurs d’entre elles ont obtenu des emplois qui sont liés aux arts : designers d’intérieur et décoratrices d’intérieur (16,0 %), designers industriels (4,3 %), ensemblières de théâtre, dessinatrices de mode, conceptrices d’expositions et autres conceptrices artistiques (3,9 %).

Article complet Version PDF

Articles de recherche

Programme des candidats des provinces : tendances récentes et différences dans les résultats en matière de revenus d’une province à l’autre

Le Programme des candidats des provinces (PCP) est devenu le plus important programme d’immigration économique au Canada et les revenus des candidats des provinces sont des indicateurs importants de la capacité du PCP à répondre aux besoins des marchés du travail provinciaux. Cette étude intitulée est la première à comparer les revenus moyens des immigrants admis dans le cadre du PCP dans l’ensemble des provinces.

Les candidats des provinces avaient des revenus beaucoup plus élevés en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique que dans les provinces de l’Atlantique, du Manitoba et de la Saskatchewan, et ce tant au cours des deux premières années après leur arrivée que cinq à six ans après leur arrivée. Après la prise en compte des caractéristiques sociodémographiques des immigrants et de la situation économique des provinces, des écarts persistaient entre les provinces en matière de revenus, allant de 5 200 $ à 16 500 $ au cours des deux premières années suivant l’immigration. Les différences provinciales dans les revenus des immigrants du PCP étaient beaucoup plus importantes que les différences provinciales dans les revenus de tous les travailleurs canadiens et étaient également différentes des différences provinciales entre les immigrants du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral).

Article complet Version PDF

Les trajectoires en matière de logement des groupes racisés nés au Canada

Les taux de propriété varient entre les groupes racisés, les plus grandes différences étant observées chez les jeunes adultes. Cet article intitulé porte sur l’analyse des tendances en matière d’accession à la propriété et de cohabitation avec les parents chez les groupes racisés nés au Canada par cohorte de naissances du début des années 1970 au début des années 1990, à l’aide de données provenant des recensements de la population de 1996, de 2001, de 2006 et de 2016 ainsi que de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011.

Selon la cohorte de naissances et le groupe d’âge, le taux d’occupation d’un logement en propriété était plus élevé pour les personnes sud-asiatiques et les personnes chinoises (de 5 à 24 points de pourcentage) et moins élevé pour les personnes noires et les personnes latino-américaines (de 3 à 19 points de pourcentage) comparativement aux personnes blanches. À un plus jeune âge, ces disparités étaient principalement attribuables aux différences dans la cohabitation avec les parents et à l’accès des parents à la propriété. Parmi les membres des groupes racisés dans la vingtaine, les taux les plus élevés de cohabitation avec les parents ont été observés chez les personnes sud-asiatiques (86 % à 91 %), les personnes chinoises (79 % à 84 %) et les personnes philippines (82 % à 85 %). Les jeunes noirs et latino-américains étaient plus susceptibles de quitter le domicile parental plus tôt et étaient les moins susceptibles de posséder leur propre logement lorsqu’ils commençaient à bâtir leur foyer. Ces résultats laissent supposer que les avantages et les désavantages en matière de logement chez les parents sont souvent transmis à la génération suivante.

Article complet Version PDF

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :