Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Mai 2019

La géographie a-t-elle une incidence sur la mortalité? Analyse de la mortalité évitable selon l’indice d’éloignement au Canada

par Rajendra Subedi, T. Lawson Greenberg et Shirin Roshanafshar

Malgré l’énorme quantité de travaux de recherche en cours, les mécanismes qui sous-tendent les disparités entre les régions urbaines et rurales en matière de santé ne sont pas pleinement compris au Canada. Même si un emplacement rural et éloigné n’entraîne pas nécessairement en soi un mauvais état de santé, il peut avoir une influence sur d’autres déterminants socioéconomiques, environnementaux et professionnels en matière de santé. On observe une hétérogénéité au sein des communautés rurales au Canada et entre celles-ci en ce qui a trait aux caractéristiques socioéconomiques et géographiques. Cependant, en général, les personnes qui vivent au sein de communautés rurales ont un accès limité aux services de santé et présentent davantage de problèmes de santé que leurs homologues citadins. Cela peut entraîner des différences disproportionnées de taux de mortalité entre les communautés urbaines et rurales.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

La géographie a-t-elle une incidence sur la mortalité? Analyse de la mortalité évitable selon l’indice d’éloignement au Canada

Une mesure pancanadienne fondée sur les données ouvertes de l’accessibilité à la vie active dans les milieux de vie

par Thomas Herrmann, William Gleckner, Rania A. Wasfi, Benoît Thierry, Yan Kestens et Nancy A. Ross

Les éléments modifiables des milieux de vie (p. ex. le nombre de trottoirs, la proximité des services commerciaux, la densité de la population) peuvent accroître les taux de recours au transport actif (c.-à-d. se déplacer à pied et en vélo et utiliser le transport en commun). Les chercheurs en santé publique et en urbanisme mesurent souvent trois caractéristiques des collectivités qui favorisent le transport actif : une plus grande connectivité des rues (p. ex. la densité d’intersections, le caractère direct de la trame routière), une densité accrue (p. ex. la densité de la population, la densité de logements) ainsi qu’un plus grand nombre et une plus grande diversité de destinations à proximité. Les études canadiennes révèlent que l’exposition à un milieu favorable à la vie active est associée à des indicateurs de la santé optimaux, y compris une tension artérielle systolique plus optimale, une diminution de la prévalence de l’obésité, de l’embonpoint et du diabète, et une meilleure évolution de la masse corporelle chez les hommes.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Une mesure pancanadienne fondée sur les données ouvertes de l’accessibilité à la vie active dans les milieux de vie

Structure factorielle d’une mesure de l’adaptation dans l’Enquête sur la santé mentale dans les Forces canadiennes de 2013

par Jennifer E.C. Lee, Stacey Silins et Christine Frank

Il est généralement admis que l’adaptation consiste à s’efforcer de prévenir ou de pallier une menace, un préjudice ou une perte ou de réduire la détresse. Ce concept a été mis en avant-plan de la recherche dans le cadre de travaux sur les évaluations cognitives qui ont progressé dans les années 1970. Plus particulièrement, selon la théorie de l’évaluation cognitive du stress, lorsque des personnes sont confrontées à un événement potentiellement menaçant ou stressant, elles effectuent une évaluation primaire, dans le cadre de laquelle elles évaluent le niveau de menace personnelle auquel elles font face. S’ensuit une évaluation secondaire, durant laquelle elles évaluent la quantité de ressources à leur disposition pour les aider à contrer cette menace. En réaction à la situation, elles peuvent éprouver une variété d’émotions qui influencent les stratégies d’adaptation précises qu’elles adoptent pour faire face à un événement menaçant ou stressant.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Structure factorielle d’une mesure de l’adaptation dans l’Enquête sur la santé mentale dans les Forces canadiennes de 2013

Date de modification :