Article principal

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  1. Définition des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels
  2. Nombre et types d'établissements
  3. Types de produits
  4. Structure de l'entreprise
  5. Revenus
  6. Activités des établissements
  7. Exportations
  8. Importations
  9. Emploi
  10. Recherche et développement
  11. Financement
  12. Activités de services
  13. Modes de distribution
  14. Ententes de partenariat et sous-traitance
  15. Propriété intellectuelle
  16. Réglementation
  17. Nombre de produits
  18. Domaines de produits
  19. Sources des ingrédients
  20. Sommaire

1   Définition des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels

L’enquête sur les aliments fonctionnels et les produits de santé naturels (AFPSN) de 2011 a été menée afin de recueillir des renseignements sur les établissements situés au Canada qui développent et produisent des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels novateurs et qui offrent une expertise et des services, notamment en matière de mise en capsule spécialisée, de fabrication en sous-traitance de produits de marque privée et de technologies d’emballage.

Actuellement, il n’existe pas de définition unique, statique et universellement reconnue des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels. Les définitions varient d’un pays à l’autre et elles évoluent avec le temps selon les perspectives de différents organismes de réglementation, les progrès scientifiques et la variation de la demande de produits sur le marché. Les définitions employées dans l’Enquête sur les aliments fonctionnels et les produits de santé naturels (AFPSN) de 2011 ont été établies par Santé Canada, l’un de deux organes fédéraux chargés de la réglementation de ces produits.

Les aliments fonctionnels sont semblable en apparence aux aliments conventionnels, ils fait partie de l’alimentation normale et ils procurent des bienfaits physiologiques démontrés et (ou) réduisent les risques de maladies chroniques en plus de leurs fonctions nutritionnelles de base 1 .

Aux fins de l’enquête, la définition d’aliments fonctionnels se limite aux produits qui ont été améliorés activement par l’ajout de substances bioactives durant la production. Cela comprend, par exemple, le lait, la viande et les oeufs enrichis d’acide gras oméga-3, les yogourts contenant des probiotiques et les jus de fruits enrichis de calcium.

Une « substance bioactive » est une substance dont l’effet favorable sur la santé a été démontré ou allégué. Dans le contexte des aliments, les substances bioactives incluent les nutriments (p. ex., les vitamines et les nutriments minéraux) et les non nutriments (p. ex., le lycopène, les microbes vivants) qui peuvent être inhérents et ajoutés aux aliments 2 .

Les produits de santé naturels sont des produits provenant de sources naturelles, vendus sous forme posologique, et conçus pour préserver ou promouvoir la santé, restaurer ou corriger la fonction de santé humaine; ou diagnostiquer, traiter et prévenir la maladie. Ils comprennent par exemple les vitamines et les minéraux, les remèdes à base de plantes médicinales, les remèdes homéopathiques, les remèdes traditionnels comme les remèdes traditionnels chinois, les probiotiques et autres produits comme les acides animés et les acides gras essentiels 3 .

2   Nombre et types d'établissements

L’enquête sur les aliments fonctionnels et les produits de santé naturels (AFPSN) de 2011 a permis d' identifier 750 établissements qui se livrent à une ou plusieurs activités de production ou de développement d’aliments fonctionnels (AF) ou de produits de santé naturels (PSN) ou à des activités de prestation de services liés aux AF ou aux PSN (tableau 1). Ces établissements ont été classés en sept groupes distincts : 

  1. les établissements qui développent ou produisent seulement des aliments fonctionnels (AF);
  2. les établissements qui développent ou produisent seulement des produits de santé naturels (PSN);
  3. les établissements qui offrent seulement des services liés aux AFPSN;
  4. les établissements qui développent ou produisent à la fois des AF et des PSN;
  5. les établissements qui développent ou produisent seulement des AF et qui offrent des services liés seulement aux AF;
  6. les établissements qui développent ou produisent seulement des PSN et qui offrent des services liés seulement aux PSN;
  7. les établissements qui développent ou produisent à la fois des AF et des PSN et qui offrent des services liés aux AF ou aux PSN.

En 2011, près du tiers des établissements ont développé ou produit seulement des PSN. Un établissement sur dix a produit ou développé seulement des AF.

Dans le reste de ce rapport, les sept groupes d’établissements sont combinés en quatre sous-secteurs : 

  1. les établissements d’aliments fonctionnels compris dans les groupes 1 et 5;
  2. les établissements de produits de santé naturels compris dans les groupes 2 et 6;
  3. les établissements actifs dans les deux domaines, soit ceux compris dans les groupes 4 et 7; et
  4. les établissements offrant seulement des services, soit ceux du groupe 3.

En 2011, les trois quarts (566) de l’ensemble des établissements d’AFPSN se sont livrés à des activités de production, de développement ou de prestation de services liées à un produit de santé naturel (graphique 1).

3   Types de produits

Le tableau 2 montre le nombre d’établissements qui ont développé ou produit des AFPSN, directement ou indirectement, selon le type de produit. Il se peut que ces établissements aient déclaré plus d’un type de produit. La majeure partie des établissements d’AF ont déclaré se livrer au développement d’aliments et de boissons auxquels on a ajouté des ingrédients actifs autres que des vitamines ou des minéraux, par exemple la margarine additionnée de phytostérol, les boissons contenant un mélange d’herbes, les aliments additionnés de fibres solubles et les yogourts contenant des probiotiques. La plupart des établissements de PSN ont exercé des activités liées à tous les cinq types de produits de ce domaine.

4   Structure de l'entreprise

La plupart des établissements exerçant des activités liées aux AFPSN (88 %) ont déclaré être des sociétés privées (tableau 3). Presque tous (98 %) les établissements avaient leur siège social au Canada. Seulement 15 % ont déclaré faire partie d’une entreprise multinationale.

5   Revenus

En 2011, les établissements d’AFPSN ont déclaré des revenus annuels totaux de 16,4 milliards de dollars provenant de toutes les sources (tableau 4). Les revenus tirés d’activités liées aux AFPSN représentaient 69 % des revenus totaux. Le reste des revenus, soit 5,1 milliards de dollars, est provenu d’activités comme la transformation et la production d’aliments conventionnels, la recherche et le développement scientifiques, ainsi que la distribution en gros de produits chimiques et pharmaceutiques.

En 2011, les établissements d’aliments fonctionnels ont généré 40 % des revenus tirés des AFPSN. Les établissements de produits de santé naturels et ceux actifs dans les deux domaines ont généré chacun 29 % des revenus provenant des AFPSN. Le reste des revenus, soit 2 %, a été généré par les établissements offrant seulement des services.

Les activités liées aux aliments fonctionnels ont représenté 58 % des revenus totaux (7,7 milliards de dollars) des établissements d’aliments fonctionnels. Par contraste, les activités liées aux produits de santé naturels ont représenté 85 % des revenus de 3,9 milliards de dollars générés par les établissements de produits de santé naturels.

Les établissements actifs à la fois dans le domaine des AF et dans celui des PSN ont déclaré qu’ils ont tiré 46 % de leurs revenus des aliments fonctionnels et 54 % des produits de santé naturels. Les établissements offrant seulement des services ont déclaré que leurs revenus provenant d’activités liées aux PSN étaient près de dix-sept fois plus élevés que ceux tirés d’activités liées aux AF.

6   Activités des établissements

En 2011, la majeure partie des établissements d’AFPSN ont déclaré exercer des activités de vente en gros de produits (57 %), de développement de produits ou d’accroissement de la gamme de nouveaux produits (57 %) et de recherche et développement scientifiques (53 %) (tableau 5). Les établissements de PSN ont déclaré exercer les mêmes genres d’activités que l’ensemble des établissements d’AFPSN. Les établissements d’AF ont déclaré que la production d’aliments prêts à consommer a été leur principale activité (75 %), suivie du développement de produits (64 %) et de la recherche et développement scientifiques (54 %).

7   Exportations

En 2011, les établissements ont déclaré que les exportations totales liées aux AFPSN se sont élevées à 1,7 milliard de dollars (tableau 6), soit 74 % des exportations totales de toutes les sources et 15 % des revenus totaux tirés des AFPSN. La majeure partie des revenus d’exportation d’AFPSN a été générée par les établissements de PSN (44 %) et par les établissements actifs dans les deux domaines (41 %).

Les exportations de produits de santé naturels ont représenté 79 % des exportations totales d’AFPSN et elles ont dominé les exportations des établissements de PSN et celles des établissements actifs dans les deux domaines. Les exportations d’aliments fonctionnels ont représenté le reste, soit 21 %, des revenus totaux d’exportation d’AFPSN. Les ventes aux États-Unis ont représenté plus de la moitié des revenus d’exportation tirés des aliments fonctionnels. Bien que la moitié des revenus d’exportation de produits de santé naturels soit provenue des ventes aux États-Unis, l’Union européenne et la Chine ont compté parmi les autres destinations importantes pour les exportations de ces produits.

8   Importations

Les importations totales de tous les établissements d’AFPSN se sont élevées à 670 millions de dollars (tableau 7). Les produits d’AFPSN ont représenté la moitié de ces importations. Les États-Unis ont été la principale source des importations de tous les établissements d’AFPSN; les importations en provenance des États-Unis ont représenté les deux tiers des importations de PSN et 99 % des importations d’AF.

9   Emploi

En 2011, les établissements d’AFPSN ont employé 16 259 personnes qui ont exercé des fonctions liées aux AFPSN (tableau 8). Ce groupe représentait 44 % de toutes les personnes employées par les établissements d’AFPSN. Il comprenait des employés permanents, saisonniers, occasionnels et contractuels qui ont consacré la totalité ou une partie de leur temps à des activités liées aux AFPSN ou à des tâches associées à l’exploitation du volet des AFPSN de l’entreprise. Du nombre total d’employés exerçant des fonctions liées aux AFPSN, 38 % travaillaient pour des établissements de PSN, 29 % pour des établissements d’AF et 29 % pour des établissements actifs dans les deux domaines. Le reste, soit 4 %, étaient employés par des établissements offrant seulement des services.

Près des deux tiers des employés travaillant pour des établissements de produits de santé naturels se sont livrés à une forme quelconque d’activité liée aux AFPSN, alors que seulement 26 % des employés travaillant pour des établissements d’aliments fonctionnels ont exercé des fonctions liées aux AFPSN. Le fait que la proportion des employés exerçant des fonctions liées aux AFPSN soit plus élevée parmi les établissements de PSN vient de ce que ces établissements se spécialisent dans les PSN. Environ 40 % des employés travaillant pour des établissements offrant seulement des services se sont livrés à des activités liées aux AFPSN.

En 2011, 12 % des établissements d’AFPSN ont déclaré avoir des postes vacants liés aux AFPSN (tableau 9). Les établissements de produits de santé naturels sont ceux qui ont déclaré la plus grande proportion de postes vacants (58 %).

Les compétences les plus en demande pour doter les postes vacants liés aux AFPSN étaient celles du domaine de la vente, du marketing et de la publicité et du domaine de la recherche et du développement. Les établissements de produits de santé naturels ont déclaré avoir le plus grand nombre de postes vacants exigeant des compétences en fabrication et en production ainsi qu’en contrôle de la qualité. Les établissements d’aliments fonctionnels ont indiqué que leurs postes vacants exigeaient des compétences en recherche et développement, en fabrication, ainsi qu’en technique et en génie.

En 2011, les principaux obstacles à la dotation des postes vacants dans les établissements d’AFPSN étaient le manque de compétences et de connaissances des candidats ainsi que des exigences de rémunération trop élevées de la part des candidats (tableau 10).

10   Recherche et développement

Les dépenses totales de recherche et développement (R-D) de tous les établissements d’AFPSN se sont élevées à 320 millions de dollars (tableau 11). Une proportion de 74 % de cette somme a été consacrée aux produits et services liés aux AFPSN. Les établissements actifs aussi bien dans le domaine des AF que dans celui des PSN ont engagé une proportion de 45 % des dépenses de R-D liées aux AFPSN; ces dépenses étaient réparties en parts presque égales entre les aliments fonctionnels et les produits de santé naturels. Les établissements de PSN ont déclaré avoir consacré aux produits de santé naturels une somme de près de 100 millions de dollars en dépenses de R-D liées aux AFPSN. Quant aux établissements d’AF, ils ont engagé une proportion de 8 % des dépenses totales de R-D liées aux AFPSN.

11   Financement

Plus de la moitié des établissements d’AFPSN qui ont tenté de réunir des capitaux destinés aux AF ou aux PSN ont réussi à obtenir une partie ou la totalité des fonds demandés. Ces établissements ont réuni au total 42 millions de dollars en capitaux destinés aux AFPSN (tableau 12).

Près de 60 % des établissements d’AFPSN qui ont tenté de réunir des capitaux étaient des établissements de PSN. Une proportion de 45 % de ces établissements ont réussi à obtenir des fonds. En 2011, aucun établissement d’aliments fonctionnels n’a tenté de réunir des capitaux.

La moitié du montant total des capitaux destinés aux AFPSN qui ont été réunis est provenue d’investisseurs en capital de risque étrangers (tableau 13). Une proportion de 11% des fonds demandés par les établissements d’AFPSN est venue de sources gouvernementales alors qu’une proportion de 7 % des fonds est venue de sources traditionnelles.

12   Activités de services

Aux fins de l’enquête, un service était défini comme étant la fourniture d’installations ou d’activités à d’autres unités commerciales moyennant des frais. Voici des exemples de tels services : comptabilité, assurances, extraction, fabrication sur demande, recherche et développement scientifiques, services techniques, mécaniques ou de génie.

En 2011, 49 % des établissements d’AFPSN ont fourni des services (tableau 14). Un peu plus de la moitié des établissements d’AFPSN qui ont fourni des services étaient des établissements de PSN.

Les services de fabrication, de production ou de formulation sur demande ont représenté 60 % de tous les services fournis par les établissements d’AFPSN. Près des deux tiers des établissements de PSN et les trois quarts des établissements d’AF ont déclaré que les services de fabrication, de production ou de formulation sur demande ont constitué leur principale activité de services. Trente-six pour cent des établissements d’AFPSN ont indiqué qu’ils ont fait de la recherche et du développement et une proportion semblable a dit avoir fourni des services de vente, de marketing ou de publicité à d’autres unités commerciales.

Moins de 10 % des établissements d’AFPSN ont fourni seulement des services liés aux AFPSN à d’autres unités commerciales et n’ont fabriqué ni développé aucun produit lié aux AFPSN. Les services de réglementation, de recherche et développement scientifiques et de contrôle de la qualité ont représenté 40 % des services que les établissements offrant seulement des services ont fournis en 2011.

13   Modes de distribution

En 2011, la vente directe aux détaillants est le mode de distribution que les établissements d’AFPSN ont employé le plus couramment (tableau 15). Les établissements de produits de santé naturels ont également indiqué que leur deuxième mode de distribution le plus important était la vente directe à d’autres fabricants. Les établissements d’aliments fonctionnels ont indiqué une importance pour un autre mode de distribution, en plus de la vente directe. Les établissements actifs dans les deux domaines ont déclaré qu’en plus de la vente directe aux détaillants, le recours au courtage ou à la distribution par un tiers, ainsi que la vente aux grossistes étaient des modes de distribution importants.

En 2011, les ventes d’AFPSN ont été les plus élevées dans les catégories de ventes directes aux détaillants et des autres fabricants (tableau 16). Les mêmes résultats ont été constatés chez les établissements d’aliments fonctionnels et les établissements actifs dans les deux domaines. Les ventes des établissements de PSN étaient réparties davantage parmi toutes les catégories de clients.

14   Ententes de partenariat et sous-traitance

En 2011, un peu plus de 20 % des établissements d’AFPSN ont indiqué qu’ils avaient une forme quelconque d’entente de coopération ou de collaboration liée aux AFPSN avec d’autres unités commerciales ou organisations à l’intérieur ou à l’extérieur du Canada (tableau 17). Une entente de coopération ou de collaboration s’entend de la participation active de plusieurs unités commerciales ou organisations à des projets destinés à développer ou à perfectionner des aliments fonctionnels ou des produits de santé naturels nouveaux ou grandement améliorés ou à des activités connexes (p. ex., expertise scientifique, affaires réglementaires, formation, marketing, distribution, essais cliniques, etc.).

En 2011, c’est avec d’autres unités commerciales que les établissements d’AFPSN ont dit avoir le plus grand nombre d’ententes de coopération et de collaboration. Le nombre d’ententes de partenariat avec des unités commerciales au Canada était à peu près égal à celui des ententes avec des unités commerciales de l’extérieur du Canada. Presque 30 % des établissements ayant des ententes de partenariat ont indiqué qu’elles en avaient avec des universités situées au Canada.

Selon la définition donnée dans l’enquête, la sous-traitance veut dire payer une autre unité commerciale pour obtenir des services dans le cadre d’une entente contractuelle. En 2011, 43 % des établissements d’AFPSN ont sous-traité des activités liées aux AFPSN (tableau 18). Presque 70 % de ces établissements étaient ceux du domaine des produits de santé naturels. Peu d’établissements offrant seulement des services (3 %) et d’établissements d’aliments fonctionnels (5 %) ont sous-traité des activités liées aux AFPSN.

La plupart des activités que les établissements de PSN ont sous-traitées au Canada visaient la fabrication, la production ou la formulation sur demande (84 %). Le contrôle de la qualité est venu au second rang (46 %) des activités liées aux AFPSN que les établissements de PSN ont confiées à des sous-traitants (tableau 19).

15   Propriété intellectuelle

La propriété intellectuelle est un facteur important de la compétitivité des établissements d’AFPSN. En 2011, près du quart des établissements d’AFPSN ont fait usage de secrets industriels pour protéger leur propriété intellectuelle (tableau 20). Environ 23 % des établissements d’AFPSN ont enregistré des marques de commerce et 13 % ont fait l’acquisition de licences pour les AFPSN. Les établissements de PSN et ceux actifs dans les deux domaines ont été à l’origine de la plupart des activités de propriété intellectuelle liées aux AFPSN.

En 2011, seulement 13 % des établissements d’AFPSN ont dit détenir des brevets ou des brevets en instance liés aux AFPSN. Plus de la moitié de ces établissements étaient ceux du domaine des produits de santé naturels. Les établissements d’AF n’ont déclaré aucun brevet.

Les établissements actifs dans les deux domaines détenaient presque la totalité des brevets en instance (96 %) et des brevets existants (91 %) liés aux AFPSN (tableau 21).

16   Réglementation

Les AFPSN sont réglementés de manière rigoureuse par Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments. En 2011, près de huit établissements d’AFPSN sur dix ont dit avoir eu une certaine forme de contact avec la Direction des aliments de Santé Canada, la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada ou l’Agence canadienne d’inspection des aliments (tableau 22).

Les établissements d’AF qui ont contacté l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) étaient le plus souvent à la recherche de renseignements sur l’étiquetage et la publicité et sur les exportations (tableau 23). Ceux qui ont communiqué avec la Direction des aliments de Santé Canada l’ont fait principalement pour obtenir des renseignements sur les demandes d’allégation santé pour un aliment et sur l’étiquetage et la publicité.

Les établissements actifs dans les deux domaines qui ont contacté la Direction des aliments de Santé Canada étaient le plus souvent à la recherche de renseignements sur les demandes d’allégation santé pour un aliment et sur la désignation d’un aliment nouveau. Les motifs pour lesquels ces établissements ont contacté l’ACIA n’étaient pas concentrés dans une catégorie quelconque de besoins de renseignements.

En 2011, les établissements de PSN et ceux actifs dans les deux domaines ont contacté la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada le plus souvent pour obtenir des renseignements sur les licences de mise en marché pour des produits de santé naturels. Plus des deux tiers des établissements de PSN qui ont contacté la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada étaient à la recherche de renseignements sur les licences d’exploitation pour des produits de santé naturels (tableau 24). Près de 60 % des établissements de PSN et 71 % des établissements actifs dans les deux domaines ont contacté la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada à propos d’allégations santé pour des produits de santé naturels. L’approbation d’un essai clinique est le motif le moins fréquent pour lequel les établissements de PSN et les établissements actifs dans les deux domaines ont contacté la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada afin d’obtenir des renseignements sur la réglementation.

Parmi les divers organismes de réglementation des activités liées aux AFPSN, c’est avec la Direction des produits de santé naturels de Santé Canada que les établissements offrant seulement des services ont eu le plus de contacts; ils étaient le plus souvent à la recherche de renseignements sur les licences d’exploitation et les licences de mise en marché et sur les allégations santé pour des produits de santé naturels (tableau 25).

17   Nombre de produits

En 2011, il y avait 32 266 gammes de produits liés aux AFPSN sur le marché, dont 85 % faisaient partie de la catégorie des PSN (tableau 264 . Une proportion de 83 % des gammes de produits liés aux AFPSN offerts par les établissements actifs dans les deux domaines étaient des produits de santé naturels.

Plus de la moitié des gammes de produits sur le marché ont été vendus uniquement à des clients au Canada. Une autre tranche de 40 % des produits ont été vendus à des clients au Canada et à l’étranger.

Les produits en développement étaient définis dans l’enquête comme étant ceux pour lesquels les étapes de sélection et d’évaluation de l’analyse de rentabilisation étaient terminées, y compris les marchés cibles, les avantages pour les clients et les descriptions des caractéristiques et des attributs des produits. En 2011, les établissements d’AFPSN ont déclaré au total 4 658 gammes de produits en développement. Les trois quarts d’entre elles étaient des gammes de produits de santé naturels.

18   Domaines de produits

On a demandé aux répondants à l’enquête d’indiquer le bienfait pour la santé de chacun de leurs produits. La promotion de la santé et du bien-être est le bienfait pour la santé qui a été indiqué le plus souvent pour les produits par l’ensemble des établissements d’AFPSN (tableau 27). Les produits favorisant le sommeil, la santé du système digestif, la santé des yeux, la gestion du stress, le contrôle du poids, la lutte contre le vieillissement et la santé de la peau sont des exemples de produits qui font souvent l’objet d’allégations relatives à la santé et au bien-être généraux. Étant donné l’ampleur des gammes de produits de vitamines, de minéraux et d’acides aminés dans lesquels les établissements de PSN se spécialisent, les suppléments ont été l’un des principaux bienfaits pour la santé allégués par ces établissements. De plus, la réduction du risque de maladies cardiovasculaires, de cancer, de diabète et d’arthrite a compté parmi les principaux bienfaits pour la santé indiqués par un grand nombre d’établissements d’aliments fonctionnels et de produits de santé naturels.

19   Sources des ingrédients

On a demandé aux établissements d’indiquer les types de substances bioactives et d’ingrédients médicinaux utilisés dans la production des AFPSN. Le tableau 28 montre qu’environ le tiers des établissements d’AFPSN ont utilisé les sources suivantes de substances bioactives et d’ingrédients médicinaux : la floriculture, les herbes et les épices; les poissons et fruits de mer ou autres produits de la mer; les fruits. Les établissements d’AF ont le plus fréquemment dit utiliser les produits laitiers et les graines oléagineuses comme sources de substances bioactives et d’ingrédients médicinaux.

En 2011, un plus grand nombre d’établissements ont indiqué que les substances bioactives ou les ingrédients médicinaux qu’ils ont utilisés dans la production d’AFPSN étaient fabriqués à l’étranger plutôt qu’au Canada (graphique 2). La plupart de ces établissements ont indiqué que la floriculture, les herbes et les épices, ainsi que les poissons et fruits de mer ou autres produits de la mer et les fruits utilisés dans la production d’AFPSN provenaient de marchés étrangers. Les sources de produits laitiers, de graines oléagineuses et de grains et céréales étaient réparties de manière plus égale entre les fournisseurs canadiens et les fournisseurs étrangers.

Lorsqu’il s’agissait de choisir entre des substances bioactives et des ingrédients médicinaux offerts à la fois sur le marché canadien et les marchés étrangers, la qualité était l’un des plus importants facteurs considérés par tous les établissements d’AFPSN (graphique 3). Par ailleurs, ces établissements ont dit considérer la disponibilité annuelle sans interruption, l’approbation réglementaire et d’autres facteurs plus souvent que le coût total inférieur.

20   Sommaire

Les résultats de l’Enquête sur les aliments fonctionnels et les produits de santé naturels de 2011 montrent que 750 établissements étaient actifs dans le secteur des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels et qu’ils ont généré au total 11,3 milliards de dollars en revenus provenant des AFPSN. Les exportations totales d’AFPSN de ces établissements se sont élevées à près de 1,7 milliard de dollars et leurs importations ont totalisé presque 337 millions de dollars. Plus de 16 000 personnes composaient la main-d’oeuvre du secteur des AFPSN. Le vaste marché de produits d’AFPSN comptait 32 266 gammes de produits individuels vendus aussi bien au Canada qu’à l’étranger. Les dépenses totales de recherche et développement en matière d’AFPSN ont atteint 238 millions de dollars; plus de 4 500 produits étaient en développement.

Le secteur des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels est encore jeune et il continue de grandir au sein d’établissements qui concentrent leurs activités sur l’amélioration et l’enrichissement d’aliments et sur l’extraction d’ingrédients alimentaires et de substances bioactives. Ces établissements développent et offrent de nouveaux produits et services qui ont pour but d’améliorer la santé des Canadiens et d’aider à réduire les risques pour la santé.

Date de modification :