Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

9 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (13)

Tout (13) (0 à 10 de 13 résultats)

  • Articles et rapports : 13-605-X201800154970
    Description :

    La crise financière de 2008 a démontré avec quelle rapidité les chocs économiques peuvent se répandre entre les secteurs et les pays. Cette crise a également fait ressortir certaines lacunes dans les statistiques macroéconomiques actuelles, particulièrement en ce qui concerne la détection de ce genre de problèmes systémiques. Les utilisateurs exigent maintenant de nouveaux produits issus du système de comptabilité nationale, qui montrent les liens financiers entre les différents secteurs de l’économie. La Norme spéciale de diffusion des données Plus (NSDD Plus) et l’Initiative sur les lacunes statistiques du G20 ont été mis en place par le Fonds monétaire international (FMI) pour combler certaines de ces lacunes en matière de données, et contiennent des recommandations pour les pays du G20. L’une de ces recommandations invite les organismes statistiques à commencer à compiler des données plus détaillées sur les interconnections qui sous-tendent l’économie par l’implémentation d’un cadre « de qui-à-qui ». Le cadre « de qui à qui » (DQAQ ) présente des données explicites sur les contreparties par secteur, montrant comment les divers secteurs de l’économie sont liés par leurs interdépendances financières. En d’autres termes, les données présentées selon cette nouvelle base permettent aux utilisateurs de répondre à la question « qui finance qui et au moyen de quels instruments financiers ». Dans l’outil de visualisation, nous présentons six instruments financiers sur une base de « qui-à-qui » dans un tableau croisé dynamique pleinement personnalisable.

    Date de diffusion : 2018-12-21

  • Articles et rapports : 11-626-X2018084
    Description :

    Dans le présent article de la série Aperçus économiques, nous examinons les variations dans la dispersion de la productivité dans le secteur canadien de la fabrication, c’est-à-dire la différence entre la productivité des établissements les plus productifs (au seuil de la productivité) et la productivité de tous les autres établissements (sous ce seuil). Cet article nous permet d’examiner la relation entre les variations de la dispersion de la productivité, la croissance agrégée de la productivité du secteur de la fabrication et les mouvements du taux de change.

    Date de diffusion : 2018-11-06

  • Articles et rapports : 11F0027M2015097
    Description :

    La productivité agrégée du Canada a évolué en étroite corrélation avec les changements qu’a connus l’environnement commercial canadien. Dans le but de mieux comprendre ce lien, la Division de l’analyse économique de Statistique Canada a mené un ensemble d’études portant sur la question de savoir si — et, le cas échéant, comment — les changements au sein de l’environnement commercial, entraînés par les politiques de libéralisation des échanges et les fluctuations des taux de change, ont contribué à la croissance de la productivité. L’analyse effectuée au niveau des entreprises permet de jeter un regard sur la dynamique de la productivité découlant de la croissance et de la restructuration au sein des industries, qui s’opèrent à mesure que des ressources sont transférées des industries en déclin à celles en expansion. La présente étude donne un aperçu des principales constatations empiriques relatives au Canada au cours des deux dernières décennies.

    Date de diffusion : 2015-06-16

  • Articles et rapports : 15-206-X2014038
    Description :

    Le présent document fournit un aperçu du programme de productivité de Statistique Canada et une brève description du rendement du Canada en matière de productivité. Il définit la productivité et les diverses mesures utilisées pour examiner les différentes facettes de la croissance de la productivité. Il décrit la différence entre des mesures de productivité partielles (par exemple, la productivité du travail) et une mesure plus complète (productivité multifactorielle) ainsi que les avantages et désavantages de chacune de ces mesures. Le document explique pourquoi la productivité est importante. Il décrit sommairement comment la croissance de la productivité s’intègre dans le cadre comptable de la croissance et comment on utilise ce dernier pour examiner les diverses sources de croissance économique. Il présente brièvement les défis que les statisticiens doivent relever lorsqu’ils mesurent la croissance de la productivité. Il fournit également un survol de la productivité à long terme du Canada et compare celle-ci à celle des États-Unis, selon les niveaux de productivité et selon les taux de croissance de la productivité.

    Date de diffusion : 2014-09-15

  • Articles et rapports : 15-206-X2014037
    Description :

    Le document présente des estimations de la croissance effective de la productivité multifactorielle (PMF) au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et dans certains pays de l’Union européenne (UE), fondées sur la base de données EU KLEMS sur la productivité et sur les tableaux mondiaux des entrées-sorties. La croissance effective de la PMF permet de déterminer l’incidence des gains de productivité dans les industries en amont sur la croissance de la productivité et la compétitivité internationale des industries nationales, ce qui procure une mesure pertinente de la croissance de la productivité et de la compétitivité internationale de la production de produits de demande finale, comme les produits de consommation, de placement et d’exportation. Une part importante de la croissance de la PMF, particulièrement dans les petites économies ouvertes comme celle du Canada, est attribuable aux gains de la production d’intrants intermédiaires dans les pays étrangers. La croissance de la productivité tend à être plus élevée pour les produits de placement et d’exportation que pour les produits de consommation. Les progrès techniques et la croissance de la productivité dans les pays étrangers ont davantage contribué à la croissance de la production de produits de placement et d’exportation qu’à celle de produits de consommation. L’analyse présente des données empiriques cohérentes avec l’hypothèse que la croissance effective de la PMF constitue un indicateur plus approprié de la compétitivité internationale que la croissance standard de la PMF.

    Date de diffusion : 2014-09-09

  • Articles et rapports : 15-206-X2014035
    Description :

    Le présent rapport décrit les révisions apportées à la mesure de la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) et aux variables connexes dans le secteur des entreprises et pour différentes industries. Ces révisions ont découlé de la révision historique du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) diffusée le 1er octobre 2012, des révisions apportées aux comptes de la productivité du travail du 12 octobre 2012, ainsi que des modifications apportées à l’estimation de l’entrée de capital en vue d’accroître son uniformité dans les estimations de la croissance de la PMF par industrie.

    Le Programme de la productivité multifactorielle produit des indices de la PMF et des mesures connexes (production, entrée de capital, entrée de travail et entrées intermédiaires) pour le secteur des entreprises, les différents sous secteurs économiques et les industries qui les composent. Le Programme de la PMF ventile la croissance de la productivité du travail en fonction de ses principaux déterminants : l’intensité du capital (variations du capital par heure travaillée), l’investissement dans le capital humain et la PMF, qui englobe le changement technologique, l’innovation organisationnelle et les économies d’échelle.

    Date de diffusion : 2014-07-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2014090
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document a pour objectif de déterminer si l'intégration des entreprises manufacturières canadiennes dans une chaîne de valeur mondiale (CVM) améliore leur productivité. Pour tenir compte de l'effet d'autosélection (les entreprises plus productives choisissent elles-mêmes de se joindre à une CVM), on utilise la méthode d'appariement par scores de propension et celle de la différence des différences. Une entreprise qui commence à participer à une CVM peut voir sa productivité s'améliorer immédiatement ainsi qu'au cours du temps. L'ampleur des effets ainsi que le moment où ils se produisent varient en fonction du secteur d'activité, du processus d'internationalisation et du pays d'origine des importations ou du pays de destination des exportations, ce qui peut signifier que les avantages les plus importants de la participation à une CVM découlent des améliorations technologiques.

    Date de diffusion : 2014-03-17

  • Articles et rapports : 11F0027M2012078
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur la manière dont l'expansion des entreprises sur les marchés contribue à la croissance de la productivité. On y examine la question de savoir s'il existe un lien entre l'entrée sur de nouveaux marchés, tant internationaux qu'intérieurs, et une croissance plus marquée de la productivité. Une autre question examinée consiste à savoir si le fait de sortir des marchés d'exportation donne nécessairement lieu à une baisse de rendement où si ce fait peut là encore être un facteur de prospérité dans la mesure où une telle sortie va de pair avec l'entrée sur de nouveaux marchés. Enfin, les auteurs examinent la stratégie suivie par les entreprises qui entrent sur de nouveaux marchés afin de mettre en lumière les différences stratégiques qui les distinguent des entreprises du même pays qui ne parviennent pas à s'adapter.

    Date de diffusion : 2012-03-20

  • Articles et rapports : 11F0027M2011075
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité du travail dans le secteur des entreprises au Canada a connu un ralentissement substantiel après 2000. La majeure partie du ralentissement a eu lieu dans le secteur de la fabrication. Le présent document vise à examiner comment ce ralentissement a été lié à la restructuration qui s'est produite dans le secteur de la fabrication, par suite de l'augmentation de la capacité excédentaire, de la hausse marquée du taux de change Canada-États-Unis et d'un ralentissement dans la croissance des exportations.

    Date de diffusion : 2011-12-12

  • Articles et rapports : 11F0027M2010063
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine la façon dont la libéralisation du commerce et les fluctuations des taux de change réels influent sur l'entrée et la sortie sur le marché d'exportation et sur la productivité au niveau de l'établissement. Elle s'appuie sur l'expérience des établissements manufacturiers canadiens au cours de trois périodes distinctes caractérisées par des taux différents de réduction tarifaire bilatérale et des mouvements différents des taux de change bilatéraux réels. Les profils d'entrée et de sortie en réponse à ces mouvements et les résultats sur le plan de la productivité diffèrent sensiblement entre ces trois périodes. Comme une bonne partie de la documentation récente, l'étude arrive à la conclusion qu'il y a autosélection des établissements qui sont présents sur les marchés d'exportation - les établissements qui ont une plus grande efficience ont aussi une probabilité plus élevée d'entrer sur les marchés d'exportation et une probabilité moindre d'en sortir. Le contraire se produit aussi : les entrants sur les marchés d'exportation améliorent leur productivité par rapport au groupe dont ils proviennent, tandis que les établissements qui demeurent sur les marchés d'exportation font mieux que les établissements comparables qui en sont sortis, ce qui appuie la thèse voulant que l'exportation stimule la productivité. Enfin, nous constatons que les conditions générales d'accès au marché, y compris les tendances des taux de change réels, influent significativement sur l'ampleur des gains de productivité provenant de la participation au marché d'exportation. En particulier, l'augmentation de la valeur du dollar canadien après 2002 a presque entièrement annulé les avantages sur le plan de la productivité dont auraient dû profiter les nouveaux participants au marché d'exportation.

    Date de diffusion : 2010-06-25
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (12)

Articles et rapports (12) (0 à 10 de 12 résultats)

  • Articles et rapports : 13-605-X201800154970
    Description :

    La crise financière de 2008 a démontré avec quelle rapidité les chocs économiques peuvent se répandre entre les secteurs et les pays. Cette crise a également fait ressortir certaines lacunes dans les statistiques macroéconomiques actuelles, particulièrement en ce qui concerne la détection de ce genre de problèmes systémiques. Les utilisateurs exigent maintenant de nouveaux produits issus du système de comptabilité nationale, qui montrent les liens financiers entre les différents secteurs de l’économie. La Norme spéciale de diffusion des données Plus (NSDD Plus) et l’Initiative sur les lacunes statistiques du G20 ont été mis en place par le Fonds monétaire international (FMI) pour combler certaines de ces lacunes en matière de données, et contiennent des recommandations pour les pays du G20. L’une de ces recommandations invite les organismes statistiques à commencer à compiler des données plus détaillées sur les interconnections qui sous-tendent l’économie par l’implémentation d’un cadre « de qui-à-qui ». Le cadre « de qui à qui » (DQAQ ) présente des données explicites sur les contreparties par secteur, montrant comment les divers secteurs de l’économie sont liés par leurs interdépendances financières. En d’autres termes, les données présentées selon cette nouvelle base permettent aux utilisateurs de répondre à la question « qui finance qui et au moyen de quels instruments financiers ». Dans l’outil de visualisation, nous présentons six instruments financiers sur une base de « qui-à-qui » dans un tableau croisé dynamique pleinement personnalisable.

    Date de diffusion : 2018-12-21

  • Articles et rapports : 11-626-X2018084
    Description :

    Dans le présent article de la série Aperçus économiques, nous examinons les variations dans la dispersion de la productivité dans le secteur canadien de la fabrication, c’est-à-dire la différence entre la productivité des établissements les plus productifs (au seuil de la productivité) et la productivité de tous les autres établissements (sous ce seuil). Cet article nous permet d’examiner la relation entre les variations de la dispersion de la productivité, la croissance agrégée de la productivité du secteur de la fabrication et les mouvements du taux de change.

    Date de diffusion : 2018-11-06

  • Articles et rapports : 11F0027M2015097
    Description :

    La productivité agrégée du Canada a évolué en étroite corrélation avec les changements qu’a connus l’environnement commercial canadien. Dans le but de mieux comprendre ce lien, la Division de l’analyse économique de Statistique Canada a mené un ensemble d’études portant sur la question de savoir si — et, le cas échéant, comment — les changements au sein de l’environnement commercial, entraînés par les politiques de libéralisation des échanges et les fluctuations des taux de change, ont contribué à la croissance de la productivité. L’analyse effectuée au niveau des entreprises permet de jeter un regard sur la dynamique de la productivité découlant de la croissance et de la restructuration au sein des industries, qui s’opèrent à mesure que des ressources sont transférées des industries en déclin à celles en expansion. La présente étude donne un aperçu des principales constatations empiriques relatives au Canada au cours des deux dernières décennies.

    Date de diffusion : 2015-06-16

  • Articles et rapports : 15-206-X2014038
    Description :

    Le présent document fournit un aperçu du programme de productivité de Statistique Canada et une brève description du rendement du Canada en matière de productivité. Il définit la productivité et les diverses mesures utilisées pour examiner les différentes facettes de la croissance de la productivité. Il décrit la différence entre des mesures de productivité partielles (par exemple, la productivité du travail) et une mesure plus complète (productivité multifactorielle) ainsi que les avantages et désavantages de chacune de ces mesures. Le document explique pourquoi la productivité est importante. Il décrit sommairement comment la croissance de la productivité s’intègre dans le cadre comptable de la croissance et comment on utilise ce dernier pour examiner les diverses sources de croissance économique. Il présente brièvement les défis que les statisticiens doivent relever lorsqu’ils mesurent la croissance de la productivité. Il fournit également un survol de la productivité à long terme du Canada et compare celle-ci à celle des États-Unis, selon les niveaux de productivité et selon les taux de croissance de la productivité.

    Date de diffusion : 2014-09-15

  • Articles et rapports : 15-206-X2014037
    Description :

    Le document présente des estimations de la croissance effective de la productivité multifactorielle (PMF) au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et dans certains pays de l’Union européenne (UE), fondées sur la base de données EU KLEMS sur la productivité et sur les tableaux mondiaux des entrées-sorties. La croissance effective de la PMF permet de déterminer l’incidence des gains de productivité dans les industries en amont sur la croissance de la productivité et la compétitivité internationale des industries nationales, ce qui procure une mesure pertinente de la croissance de la productivité et de la compétitivité internationale de la production de produits de demande finale, comme les produits de consommation, de placement et d’exportation. Une part importante de la croissance de la PMF, particulièrement dans les petites économies ouvertes comme celle du Canada, est attribuable aux gains de la production d’intrants intermédiaires dans les pays étrangers. La croissance de la productivité tend à être plus élevée pour les produits de placement et d’exportation que pour les produits de consommation. Les progrès techniques et la croissance de la productivité dans les pays étrangers ont davantage contribué à la croissance de la production de produits de placement et d’exportation qu’à celle de produits de consommation. L’analyse présente des données empiriques cohérentes avec l’hypothèse que la croissance effective de la PMF constitue un indicateur plus approprié de la compétitivité internationale que la croissance standard de la PMF.

    Date de diffusion : 2014-09-09

  • Articles et rapports : 15-206-X2014035
    Description :

    Le présent rapport décrit les révisions apportées à la mesure de la croissance de la productivité multifactorielle (PMF) et aux variables connexes dans le secteur des entreprises et pour différentes industries. Ces révisions ont découlé de la révision historique du Système de comptabilité nationale du Canada (SCNC) diffusée le 1er octobre 2012, des révisions apportées aux comptes de la productivité du travail du 12 octobre 2012, ainsi que des modifications apportées à l’estimation de l’entrée de capital en vue d’accroître son uniformité dans les estimations de la croissance de la PMF par industrie.

    Le Programme de la productivité multifactorielle produit des indices de la PMF et des mesures connexes (production, entrée de capital, entrée de travail et entrées intermédiaires) pour le secteur des entreprises, les différents sous secteurs économiques et les industries qui les composent. Le Programme de la PMF ventile la croissance de la productivité du travail en fonction de ses principaux déterminants : l’intensité du capital (variations du capital par heure travaillée), l’investissement dans le capital humain et la PMF, qui englobe le changement technologique, l’innovation organisationnelle et les économies d’échelle.

    Date de diffusion : 2014-07-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2014090
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document a pour objectif de déterminer si l'intégration des entreprises manufacturières canadiennes dans une chaîne de valeur mondiale (CVM) améliore leur productivité. Pour tenir compte de l'effet d'autosélection (les entreprises plus productives choisissent elles-mêmes de se joindre à une CVM), on utilise la méthode d'appariement par scores de propension et celle de la différence des différences. Une entreprise qui commence à participer à une CVM peut voir sa productivité s'améliorer immédiatement ainsi qu'au cours du temps. L'ampleur des effets ainsi que le moment où ils se produisent varient en fonction du secteur d'activité, du processus d'internationalisation et du pays d'origine des importations ou du pays de destination des exportations, ce qui peut signifier que les avantages les plus importants de la participation à une CVM découlent des améliorations technologiques.

    Date de diffusion : 2014-03-17

  • Articles et rapports : 11F0027M2012078
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur la manière dont l'expansion des entreprises sur les marchés contribue à la croissance de la productivité. On y examine la question de savoir s'il existe un lien entre l'entrée sur de nouveaux marchés, tant internationaux qu'intérieurs, et une croissance plus marquée de la productivité. Une autre question examinée consiste à savoir si le fait de sortir des marchés d'exportation donne nécessairement lieu à une baisse de rendement où si ce fait peut là encore être un facteur de prospérité dans la mesure où une telle sortie va de pair avec l'entrée sur de nouveaux marchés. Enfin, les auteurs examinent la stratégie suivie par les entreprises qui entrent sur de nouveaux marchés afin de mettre en lumière les différences stratégiques qui les distinguent des entreprises du même pays qui ne parviennent pas à s'adapter.

    Date de diffusion : 2012-03-20

  • Articles et rapports : 11F0027M2011075
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité du travail dans le secteur des entreprises au Canada a connu un ralentissement substantiel après 2000. La majeure partie du ralentissement a eu lieu dans le secteur de la fabrication. Le présent document vise à examiner comment ce ralentissement a été lié à la restructuration qui s'est produite dans le secteur de la fabrication, par suite de l'augmentation de la capacité excédentaire, de la hausse marquée du taux de change Canada-États-Unis et d'un ralentissement dans la croissance des exportations.

    Date de diffusion : 2011-12-12

  • Articles et rapports : 11F0027M2010063
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine la façon dont la libéralisation du commerce et les fluctuations des taux de change réels influent sur l'entrée et la sortie sur le marché d'exportation et sur la productivité au niveau de l'établissement. Elle s'appuie sur l'expérience des établissements manufacturiers canadiens au cours de trois périodes distinctes caractérisées par des taux différents de réduction tarifaire bilatérale et des mouvements différents des taux de change bilatéraux réels. Les profils d'entrée et de sortie en réponse à ces mouvements et les résultats sur le plan de la productivité diffèrent sensiblement entre ces trois périodes. Comme une bonne partie de la documentation récente, l'étude arrive à la conclusion qu'il y a autosélection des établissements qui sont présents sur les marchés d'exportation - les établissements qui ont une plus grande efficience ont aussi une probabilité plus élevée d'entrer sur les marchés d'exportation et une probabilité moindre d'en sortir. Le contraire se produit aussi : les entrants sur les marchés d'exportation améliorent leur productivité par rapport au groupe dont ils proviennent, tandis que les établissements qui demeurent sur les marchés d'exportation font mieux que les établissements comparables qui en sont sortis, ce qui appuie la thèse voulant que l'exportation stimule la productivité. Enfin, nous constatons que les conditions générales d'accès au marché, y compris les tendances des taux de change réels, influent significativement sur l'ampleur des gains de productivité provenant de la participation au marché d'exportation. En particulier, l'augmentation de la valeur du dollar canadien après 2002 a presque entièrement annulé les avantages sur le plan de la productivité dont auraient dû profiter les nouveaux participants au marché d'exportation.

    Date de diffusion : 2010-06-25
Revues et périodiques (1)

Revues et périodiques (1) ((1 résultat))

  • Revues et périodiques : 15-548-X
    Description :

    Ce document décrit tous les aspects du Produit intérieur brut (PIB) selon l'approche de la production, aussi connu sous le vocable PIB par industrie ou PIB mensuel. Il contient une documentation exhaustive des méthodologies et sources de données pour chacune des industries.

    Il vient compléter la publication intitulée Produit intérieur brut par industrie, Sources et Méthodes, no 15-547 au catalogue de Statistique Canada, diffusée en Novembre 2002; celle-ci examinait de façon générale les concepts, définitions, classifications et méthodes statistiques sous-jacentes aux mesures du PIB mensuel.

    Date de diffusion : 2006-02-28
Date de modification :