Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Juillet 2020

Préoccupations liées à la santé et précautions pendant la pandémie de COVID-19 : une comparaison des Canadiens ayant des problèmes de santé sous-jacents avec ceux n’ayant pas de problème de santé sous-jacent

par Pamela L. Ramage-Morin et Jane Y. Polsky

Le risque de connaître des issues défavorables de la maladie à coronavirus de 2019 (COVID-19), comme une hospitalisation, une admission à l’unité de soins intensifs et le décès, est élevé chez les personnes âgées et chez ceux qui ont certains problèmes de santé sous-jacents. Au début de mai 2020, 67 % des Canadiens qui étaient hospitalisés en raison de la COVID-19 et 63 % de ceux qui avaient été admis dans les unités de soins intensifs étaient âgés de 60 ans ou plus. La grande majorité (95 %) de ceux qui étaient décédés de la maladie appartenait aussi à ce groupe d’âge avancé. La plupart des personnes (74 %) qui étaient hospitalisées en raison de la COVID-19 avaient un ou plusieurs problèmes de santé chroniques préexistants, y compris une maladie cardiaque (13 %), une maladie respiratoire (12 %) et le diabète (9 %). La vulnérabilité des personnes âgées et de ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents a été signalée partout dans le monde.

Résumé Article complet Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Préoccupations liées à la santé et précautions pendant la pandémie de COVID-19 : une comparaison des Canadiens ayant des problèmes de santé sous-jacents avec ceux n’ayant pas de problème de santé sous-jacent

Activité physique, temps passé devant un écran et durée du sommeil : associations combinées avec la santé psychosociale des enfants et des jeunes du Canada

par Felix Bang, Karen C. Roberts, Jean-Philippe Chaput, Gary S. Goldfield et Stephanie A. Prince

Une durée du sommeil suffisante, de l’activité physique et peu d’heures d’activités sédentaires sont toutes associées de façon indépendante à une meilleure santé chez les enfants et les jeunes. Dernièrement, lors d’une première à l’échelle internationale, le Canada a adopté les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes (les Directives sur 24 heures), qui formulent des recommandations intégrées sur l’activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil.

Résumé Article complet Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Activité physique, temps passé devant un écran et durée du sommeil : associations combinées avec la santé psychosociale des enfants et des jeunes du Canada

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :