Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Octobre 2018

Renseignements sociodémographiques relatifs au risque de cancer de la thyroïde au Canada

par Tracey Bushnik et William K. Evans

L’incidence du cancer de la thyroïde a connu une croissance rapide au Canada au cours des 25 dernières années. Chez les femmes, le taux d’incidence normalisé selon l’âge a quintuplé pour atteindre, selon les prévisions, 29,1 pour 100 000 en 2017. Parallèlement, la hausse prévue de ce taux chez les hommes a quadruplé pour atteindre 8,8 pour 100 0001. Malgré de nombreux rapports indiquant l’augmentation du risque chez les femmes, des études américaines et britanniques révélaient également des variations du risque en fonction de renseignements sociodémographiques comme l’appartenance ethnique, la scolarité et le revenu. Au Canada, l’examen de ces liens a été limité aux données à l’échelle provinciale seulement ou à des mesures au niveau de la région, puisque peu de données sur ces caractéristiques étaient disponibles à l’échelle nationale.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Renseignements sociodémographiques relatifs au risque de cancer de la thyroïde au Canada

Caractéristiques sociales et économiques des personnes hospitalisées en raison d’une intoxication aux opioïdes

par Gisèle Carrière, Rochelle Garner et Claudia Sanmartin

Une crise des opioïdes sévit actuellement au Canada. Le nombre de décès liés aux opioïdes continue d’augmenter et il a presque atteint le chiffre de 4 000 en 2017. La consommation problématique d’opioïdes a aussi une incidence sur l’utilisation des services hospitaliers. Selon un rapport produit par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), le taux d’hospitalisations liées à une intoxication aux opioïdes (HIO) a augmenté de 56 %, de l’exercice de 2007-2008 à celui de 2016-2017, pour s’établir à 15,6 personnes pour 100 000 habitants. Près de la moitié de la hausse a été observée au cours des trois dernières années. Les taux étaient les plus élevés parmi les personnes âgées de 45 ans ou plus (environ 20 personnes pour 100 000 habitants), mais la hausse la plus marquée a été observée chez les personnes âgées de 15 à 24 ans, soit de 6,5 à 13,3 personnes pour 100 000 habitants. Au cours de la dernière décennie, les taux ont été plus élevés chez les femmes que chez les hommes jusqu’à l’exercice 2016-2017. À ce moment, le taux chez les hommes (15,8 personnes pour 100 000 habitants) a dépassé celui chez les femmes (15,5 personnes pour 100 000 habitants). Les taux étaient plus élevés dans les provinces de l’Ouest (Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique) et dans les territoires que dans les provinces de l’Est.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Caractéristiques sociales et économiques des personnes hospitalisées en raison d’une intoxication aux opioïdes

Déterminants de la non-vaccination contre la grippe saisonnière

par Maxime Roy, Lindsey Sherrard, Ève Dubé et Nicolas L. Gilbert

La grippe est une maladie contagieuse qui affecte annuellement des millions de Canadiens. Il s’agit d’une importante cause de morbidité et de mortalité. Au Canada, on estime que chaque année 12 200 hospitalisations et 3 500 décès en moyenne sont attribuables au virus de la grippe.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Déterminants de la non-vaccination contre la grippe saisonnière

Date de modification :