Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (42)

Tout (42) (0 à 10 de 42 résultats)

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214500
    Description :

    L’Enquête sociale générale canadienne est une enquête annuelle ayant pour objet de recueillir des données sur les caractéristiques démographiques et sociales des Canadiens. Le présent article donne un aperçu général de l’enquête fondé sur l’expérience des cinq premiers cycles. Nous y examinons les objectifs du programme, les méthodes utilisées, les thèmes et les questions étudiés, les produits élaborés ainsi que les perspectives d’avenir.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214501
    Description :

    Bien que les enquêtes agricoles du Département de l’agriculture des É.-U. (DAEU) servent à estimer la production végétale à l’échelle du pays et pour chaque État, les estimations par comté sont plus utiles aux décideurs locaux. Ce genre d’estimations sont aussi recherchées par les entreprises qui se spécialisent dans la vente d’engrais, de pesticides, d’assurance-récolte et de matériel agricole. Les États font souvent leurs propres enquêtes dans le but de produire des estimations de la production agricole par comté. En règle générale, ces enquêtes ne reposent pas sur des méthodes d’échantillonnage probabiliste. En outre, la somme des estimations pour chaque comté d’un État doit concorder avec l’estimation calculée par le DAEU pour l’ensemble de l’État. Les méthodes d’estimation classiques pour petites régions ne sont donc pas directement applicables dans les circonstances. Dans cet article, nous allons recourir à des modèles de régression pour estimer la production de blé par comté au Kansas. Nous allons décrire une étude de simulation par laquelle nous comparons les estimations obtenues par régression à celles calculées à l’aide de deux estimateurs classiques pour petites régions : l’estimateur synthétique et l’estimateur direct. Nous allons aussi comparer plusieurs méthodes par lesquelles nous pouvons pondérer les estimations initiales de manière qu’elles concordent avec l’estimation de la production totale de l’État calculée par le DAEU.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214502
    Description :

    Les auteurs proposent un plan de sondage particulier pour des enquêtes infra-annuelles auprès des entreprises; ce plan couvre les opérations suivantes : échantillonnage initial, renouvellement de l’échantillon et mise à jour de l’échantillon. Le plan d’échantillonnage consiste en un échantillonnage en grappes stratifié, la stratification étant faite selon la branche d’activité, la région géographique et la taille de l’entreprise. Le renouvellement de l’échantillon est assujetti à des règles précises concernant le temps qu’une unité doit passer dans l’échantillon ou à l’extérieur de l’échantillon. La mise à jour de l’échantillon concerne la sélection des entreprises naissantes (entreprises nouvellement créées), l’exclusion des entreprises mortes (entreprises ayant cessé leurs activités) et l’introduction de modifications dans les variables servant à la stratification, c.-à-d. branche d’activité, région géographique et taille de l’entreprise. Au moyen d’une étude empirique, les auteurs évaluent dans diverses conditions un certain nombre d’estimateurs - notamment, l’estimateur d’extension et l’estimateur par quotient sans biais de Mickey (1959) - pour les besoins de ce plan de sondage. Ils examinent aussi l’estimation de la variance au moyen de la méthode de linéarisation de Taylor et de la méthode du jackknife.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214503
    Description :

    On fait souvent des enquêtes sur des flux de populations de personnes comme celles qui vont dans les musées, les bibliothèques et les parcs; les électeurs; les personnes qui font des courses; les malades en consultation externe; les touristes; les voyageurs venant de l’étranger et les passagers des automobiles. Les plans d’échantillonnage d’enquêtes de ce genre prévoient en général un échantillonnage dans le temps et dans l’espace. Dans cet article on passe en revue et on illustre les méthodes utilisées pour sonder les flux de populations humaines.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214504
    Description :

    Les enquêtes par quotas simples ou marginaux sont analysées par deux méthodes : (1) modélisation des comportements (modèle de superpopulation) et estimation par prédiction et (2) modélisation de l’échantillonnage (sondage aléatoire simple sous contraintes) et estimation dérivée de la distribution échantillonnale. Dans les deux cas on précise les limites de la théorie, à l’intérieur de laquelle on établit des formules de variance et d’estimation de variance quand on mesure des totaux. Une extension de la méthode des quotas (quotas non-proportionnels) est, au passage, décrite et analysée. Elle autorise, dans certains cas, une très nette amélioration de la précision des enquêtes. Les mérites de la méthode des quotas sont comparés à ceux de l’échantillonnage aléatoire. Ce dernier reste indispensable dans le cas d’enquêtes de grande taille dans le cadre de la Statistique officielle.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214505
    Description :

    La méthode de désaisonnalisation X-11-ARMMI de même que la variante X-11 du programme Census Method II utilisent un test F d’analyse de variance ordinaire pour déterminer la présence d’un mouvement saisonnier stable. Ce test est appliqué à des séries formées de composantes saisonnières estimées et d’aléas (résidus) qui sont très susceptibles d’être autocorrélés, ce qui va à l’encontre de l’hypothèse fondamentale du test F. Les producteurs de données désaisonnalisées connaissent depuis longtemps cette lacune et se servent rarement de la valeur théorique de la statistique F comme critère pour la désaisonnalisation. Ils préfèrent utiliser des règles empiriques du genre « F égal ou supérieur à 7 ». Dans cet article, nous présentons un test exact qui tient compte des résidus autocorrélés qui suivent un processus MMS (à moyennes mobiles saisonnier) du type (0, q) (0, Q)_s. Nous comparons ensuite les résultats de ce test, qui est une version modifiée du test F, avec ceux du test d’analyse de variance de la X-11-ARMMI pour un grand nombre de séries socio-économiques canadiennes.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214506
    Description :

    Cet article compare, du point de vue de la nature et de l’importance numérique de la perte d’effectifs, deux enquêtes par panel par composition aléatoire (CA) menées séparément dans la ville de Chicago (c’est-à-dire que les enquêtes étaient des études indépendantes et n’étaient pas menées dans le cadre d’une même expérience) et ayant l’une et l’autre un décalage d’environ un an entre les cycles. Pour chaque enquête, l’échantillonnage au cycle 1 se faisait par composition aléatoire à un degré (échantillonnage aléatoire). Dans l’étude 1, on ne demandait pas son nom au répondant, de sorte qu’au moment des appels téléphoniques du cycle 2 les intervieweurs ne pouvaient pas demander le répondant par son nom. Ils utilisaient plutôt un descripteur, en l’occurrence l’âge et le sexe. Dans l’étude 2, on demandait à chaque répondant du cycle 1 un descripteur de nom, qu’on utilisait pour tenter d’entrer de nouveau en contact avec lui au moment du cycle 2. Dans l’étude 1, la perte d’effectifs (c’est-à-dire la proportion de répondants du cycle 1 non réinterviewés au cycle 2) a été de 47 %, alors que dans l’étude 2 elle a été de 43 % : l’écart entre les taux de perte d’effectifs a donc été relativement faible. Dans les deux enquêtes, la perte d’effectifs avait un rapport significatif avec l’âge, la race, le niveau de scolarité et le revenu. L’article examine l’alternative qui se pose en ces termes : réduire au minimum ou bien la perte d’effectifs ou bien la réaction de l’enquêté, c’est-à-dire l’effet que peut avoir sur ses réponses le fait qu’il sache qu’il sera réinterviewé, deux facteurs qui peuvent influer sur l’erreur totale de l’enquête. L’article contient aussi des suggestions sur les moyens de réduire la perte d’effectifs dans les enquêtes par panel par composition aléatoire.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214507
    Description :

    Pour estimer la proportion et la valeur totale d’un caractère d’échantillonnage pour le dernier passage d’une enquête, on utilise trois méthodes qui permettent de combiner les estimations indépendantes de ce caractère relatives à ce dernier passage et aux précédents. Dans la première méthode, on étudie la tendance sur l’ensemble des passages. Dans la deuxième, on emploie le modèle unidimensionnel avec effets aléatoires. Dans la troisième, on se sert de l’approche empirique de Bayes. Chacune de ces trois méthodes se révèle plus efficace que l’estimation par échantillon fondée sur les données du dernier passage seul. On discute des avantages et des limites de ces méthodes, toutes trois étant illustrées par des données de la National Health Discharge Survey (Enquête nationale sur les sorties d’hôpital).

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214508
    Description :

    L’estimateur de système dual de la taille d’une population peut être fortement biaisé s’il y a hétérogénéité des probabilités de saisie. Dans cet article, nous étudions le biais de l’estimateur de variance correspondant dans des conditions d’hétérogénéité. Nous montrons que l’estimateur habituel est conservatif, c’est-à-dire qu’il produit des estimations excessives, lorsque les deux systèmes d’enregistrement sont corrélés négativement ou pas du tout ou encore lorsqu’il existe une corrélation positive mais faible. S’il existe une corrélation positive forte entre les deux systèmes, l’estimateur peut produire des sous-estimations. Nous proposons donc deux estimateurs, que nous comparons au premier. L’un est conservatif dans des conditions d’hétérogénéité quelconque, l’autre l’est dans des conditions d’hétérogénéité gaussienne. Nous appliquons ensuite ces estimateurs à des données sur les maladies professionnelles en Finlande.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 75-001-X1991004123
    Géographie : Canada
    Description :

    Le revenue est-il déterminant dans la décision de prendre une retraite anticipée? Cet article jette un nouveau regard sur ce processus de décision.

    Date de diffusion : 1991-12-02
Stats en bref (2)

Stats en bref (2) ((2 résultats))

  • Stats en bref : 75-001-X199100451
    Géographie : Canada
    Description :

    Le travail autonome est un régime de travail non standard de plus en plus populaire.

    Date de diffusion : 1991-12-02

  • Stats en bref : 75-001-X199100462
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans quelle mesure le Programme de travail partagé contribue-t-il à éviter les mises pied?

    Date de diffusion : 1991-12-02
Articles et rapports (40)

Articles et rapports (40) (0 à 10 de 40 résultats)

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214500
    Description :

    L’Enquête sociale générale canadienne est une enquête annuelle ayant pour objet de recueillir des données sur les caractéristiques démographiques et sociales des Canadiens. Le présent article donne un aperçu général de l’enquête fondé sur l’expérience des cinq premiers cycles. Nous y examinons les objectifs du programme, les méthodes utilisées, les thèmes et les questions étudiés, les produits élaborés ainsi que les perspectives d’avenir.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214501
    Description :

    Bien que les enquêtes agricoles du Département de l’agriculture des É.-U. (DAEU) servent à estimer la production végétale à l’échelle du pays et pour chaque État, les estimations par comté sont plus utiles aux décideurs locaux. Ce genre d’estimations sont aussi recherchées par les entreprises qui se spécialisent dans la vente d’engrais, de pesticides, d’assurance-récolte et de matériel agricole. Les États font souvent leurs propres enquêtes dans le but de produire des estimations de la production agricole par comté. En règle générale, ces enquêtes ne reposent pas sur des méthodes d’échantillonnage probabiliste. En outre, la somme des estimations pour chaque comté d’un État doit concorder avec l’estimation calculée par le DAEU pour l’ensemble de l’État. Les méthodes d’estimation classiques pour petites régions ne sont donc pas directement applicables dans les circonstances. Dans cet article, nous allons recourir à des modèles de régression pour estimer la production de blé par comté au Kansas. Nous allons décrire une étude de simulation par laquelle nous comparons les estimations obtenues par régression à celles calculées à l’aide de deux estimateurs classiques pour petites régions : l’estimateur synthétique et l’estimateur direct. Nous allons aussi comparer plusieurs méthodes par lesquelles nous pouvons pondérer les estimations initiales de manière qu’elles concordent avec l’estimation de la production totale de l’État calculée par le DAEU.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214502
    Description :

    Les auteurs proposent un plan de sondage particulier pour des enquêtes infra-annuelles auprès des entreprises; ce plan couvre les opérations suivantes : échantillonnage initial, renouvellement de l’échantillon et mise à jour de l’échantillon. Le plan d’échantillonnage consiste en un échantillonnage en grappes stratifié, la stratification étant faite selon la branche d’activité, la région géographique et la taille de l’entreprise. Le renouvellement de l’échantillon est assujetti à des règles précises concernant le temps qu’une unité doit passer dans l’échantillon ou à l’extérieur de l’échantillon. La mise à jour de l’échantillon concerne la sélection des entreprises naissantes (entreprises nouvellement créées), l’exclusion des entreprises mortes (entreprises ayant cessé leurs activités) et l’introduction de modifications dans les variables servant à la stratification, c.-à-d. branche d’activité, région géographique et taille de l’entreprise. Au moyen d’une étude empirique, les auteurs évaluent dans diverses conditions un certain nombre d’estimateurs - notamment, l’estimateur d’extension et l’estimateur par quotient sans biais de Mickey (1959) - pour les besoins de ce plan de sondage. Ils examinent aussi l’estimation de la variance au moyen de la méthode de linéarisation de Taylor et de la méthode du jackknife.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214503
    Description :

    On fait souvent des enquêtes sur des flux de populations de personnes comme celles qui vont dans les musées, les bibliothèques et les parcs; les électeurs; les personnes qui font des courses; les malades en consultation externe; les touristes; les voyageurs venant de l’étranger et les passagers des automobiles. Les plans d’échantillonnage d’enquêtes de ce genre prévoient en général un échantillonnage dans le temps et dans l’espace. Dans cet article on passe en revue et on illustre les méthodes utilisées pour sonder les flux de populations humaines.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214504
    Description :

    Les enquêtes par quotas simples ou marginaux sont analysées par deux méthodes : (1) modélisation des comportements (modèle de superpopulation) et estimation par prédiction et (2) modélisation de l’échantillonnage (sondage aléatoire simple sous contraintes) et estimation dérivée de la distribution échantillonnale. Dans les deux cas on précise les limites de la théorie, à l’intérieur de laquelle on établit des formules de variance et d’estimation de variance quand on mesure des totaux. Une extension de la méthode des quotas (quotas non-proportionnels) est, au passage, décrite et analysée. Elle autorise, dans certains cas, une très nette amélioration de la précision des enquêtes. Les mérites de la méthode des quotas sont comparés à ceux de l’échantillonnage aléatoire. Ce dernier reste indispensable dans le cas d’enquêtes de grande taille dans le cadre de la Statistique officielle.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214505
    Description :

    La méthode de désaisonnalisation X-11-ARMMI de même que la variante X-11 du programme Census Method II utilisent un test F d’analyse de variance ordinaire pour déterminer la présence d’un mouvement saisonnier stable. Ce test est appliqué à des séries formées de composantes saisonnières estimées et d’aléas (résidus) qui sont très susceptibles d’être autocorrélés, ce qui va à l’encontre de l’hypothèse fondamentale du test F. Les producteurs de données désaisonnalisées connaissent depuis longtemps cette lacune et se servent rarement de la valeur théorique de la statistique F comme critère pour la désaisonnalisation. Ils préfèrent utiliser des règles empiriques du genre « F égal ou supérieur à 7 ». Dans cet article, nous présentons un test exact qui tient compte des résidus autocorrélés qui suivent un processus MMS (à moyennes mobiles saisonnier) du type (0, q) (0, Q)_s. Nous comparons ensuite les résultats de ce test, qui est une version modifiée du test F, avec ceux du test d’analyse de variance de la X-11-ARMMI pour un grand nombre de séries socio-économiques canadiennes.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214506
    Description :

    Cet article compare, du point de vue de la nature et de l’importance numérique de la perte d’effectifs, deux enquêtes par panel par composition aléatoire (CA) menées séparément dans la ville de Chicago (c’est-à-dire que les enquêtes étaient des études indépendantes et n’étaient pas menées dans le cadre d’une même expérience) et ayant l’une et l’autre un décalage d’environ un an entre les cycles. Pour chaque enquête, l’échantillonnage au cycle 1 se faisait par composition aléatoire à un degré (échantillonnage aléatoire). Dans l’étude 1, on ne demandait pas son nom au répondant, de sorte qu’au moment des appels téléphoniques du cycle 2 les intervieweurs ne pouvaient pas demander le répondant par son nom. Ils utilisaient plutôt un descripteur, en l’occurrence l’âge et le sexe. Dans l’étude 2, on demandait à chaque répondant du cycle 1 un descripteur de nom, qu’on utilisait pour tenter d’entrer de nouveau en contact avec lui au moment du cycle 2. Dans l’étude 1, la perte d’effectifs (c’est-à-dire la proportion de répondants du cycle 1 non réinterviewés au cycle 2) a été de 47 %, alors que dans l’étude 2 elle a été de 43 % : l’écart entre les taux de perte d’effectifs a donc été relativement faible. Dans les deux enquêtes, la perte d’effectifs avait un rapport significatif avec l’âge, la race, le niveau de scolarité et le revenu. L’article examine l’alternative qui se pose en ces termes : réduire au minimum ou bien la perte d’effectifs ou bien la réaction de l’enquêté, c’est-à-dire l’effet que peut avoir sur ses réponses le fait qu’il sache qu’il sera réinterviewé, deux facteurs qui peuvent influer sur l’erreur totale de l’enquête. L’article contient aussi des suggestions sur les moyens de réduire la perte d’effectifs dans les enquêtes par panel par composition aléatoire.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214507
    Description :

    Pour estimer la proportion et la valeur totale d’un caractère d’échantillonnage pour le dernier passage d’une enquête, on utilise trois méthodes qui permettent de combiner les estimations indépendantes de ce caractère relatives à ce dernier passage et aux précédents. Dans la première méthode, on étudie la tendance sur l’ensemble des passages. Dans la deuxième, on emploie le modèle unidimensionnel avec effets aléatoires. Dans la troisième, on se sert de l’approche empirique de Bayes. Chacune de ces trois méthodes se révèle plus efficace que l’estimation par échantillon fondée sur les données du dernier passage seul. On discute des avantages et des limites de ces méthodes, toutes trois étant illustrées par des données de la National Health Discharge Survey (Enquête nationale sur les sorties d’hôpital).

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 12-001-X199100214508
    Description :

    L’estimateur de système dual de la taille d’une population peut être fortement biaisé s’il y a hétérogénéité des probabilités de saisie. Dans cet article, nous étudions le biais de l’estimateur de variance correspondant dans des conditions d’hétérogénéité. Nous montrons que l’estimateur habituel est conservatif, c’est-à-dire qu’il produit des estimations excessives, lorsque les deux systèmes d’enregistrement sont corrélés négativement ou pas du tout ou encore lorsqu’il existe une corrélation positive mais faible. S’il existe une corrélation positive forte entre les deux systèmes, l’estimateur peut produire des sous-estimations. Nous proposons donc deux estimateurs, que nous comparons au premier. L’un est conservatif dans des conditions d’hétérogénéité quelconque, l’autre l’est dans des conditions d’hétérogénéité gaussienne. Nous appliquons ensuite ces estimateurs à des données sur les maladies professionnelles en Finlande.

    Date de diffusion : 1991-12-16

  • Articles et rapports : 75-001-X1991004123
    Géographie : Canada
    Description :

    Le revenue est-il déterminant dans la décision de prendre une retraite anticipée? Cet article jette un nouveau regard sur ce processus de décision.

    Date de diffusion : 1991-12-02
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :