Pensées suicidaires au cours de l’année précédente parmi les Premières Nations vivant hors réserve, les Métis et les Inuits âgés de 18 à 25 ans : prévalence et caractéristiques connexes

Articles et rapports : 89-653-X2016011

Description :

Depuis plusieurs décennies, les chercheurs font état de taux de suicide élevés chez les jeunes autochtones et ces taux sont beaucoup plus élevés que ceux observés auprès de la population non autochtone. Fondé sur les données de l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012, cet article présente les estimations des pensées suicidaires chez les adultes des Premières Nations, des Métis et des Inuits âgés de 18 à 25 ans et vivant hors réserve. Il examine les associations entre les pensées suicidaires au cours de l’année précédente et les troubles mentaux et les facteurs liés à la personnalité, les expériences pendant l’enfance et les caractéristiques des familles, ainsi que les caractéristiques sociodémographiques liées à des pensées suicidaires dans d’autres populations.

Numéro d'exemplaire : 2016011
Auteur(s) : Kumar, Mohan B.
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
HTML13 octobre 2016
PDF13 octobre 2016