Nouvelles pratiques de travail et taux de démissions : problèmes méthodologiques et données empiriques pour le Canada - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 11F0019M2003199

Description :

À l'aide d'un échantillon national représentatif d'établissements, nous avons cherché à déterminer si l'adoption de certaines pratiques de travail équivalentes (PTE) a tendance à réduire le taux de démissions. Dans l'ensemble, notre analyse fournit des preuves solides d'une association négative entre l'adoption de certaines PTE et le taux de démissions, pour les établissements comptant plus de dix employés du secteur des services hautement spécialisés. Nous dégageons aussi certaines preuves d'une association négative pour le secteur des services peu spécialisés. Cependant, la force de cette association négative diminue considérablement lorsque nous ajoutons un indicateur précisant si l'établissement a adopté ou non une politique officielle de partage de l'information. Dans le secteur de la fabrication, les preuves d'une association négative sont faibles. Bien que les établissements ayant des groupes de travail autonomes aient affiché un taux de démissions plus faible que les autres, aucun ensemble de pratiques de travail étudié n'a d'effet négatif et statistiquement significatif sur ce taux. Nous émettons l'hypothèse que les PTE clés peuvent réduire davantage le roulement de la main-d'oeuvre dans des environnements techniquement complexes que dans des environnements requérant peu de compétences.

Numéro d'exemplaire : 2003199
Auteur(s) : Morissette, Rene; Rosa, Julio
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF17 mars 2003

Information connexe

Produits connexes

Analyses

Références

Sujets et mots-clés

Sujets

Mots-clés

Date de modification :