Langues autochtones

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

 Graphique 8 Proportion de la population d'identité autochtone connaissant au moins une langue autochtone, 2006

Sept Inuits sur dix connaissent une langue inuite

En 2006, le pourcentage de la population d'identité autochtone qui pouvait converser dans au moins une langue autochtone était de 22 %. Les Inuits étaient les plus susceptibles (70 %) de connaître au moins une langue autochtone (la plupart des Inuits parlent une langue inuite), alors que 4 % des Métis ont déclaré en connaître au moins une.

Il y avait un écart entre les populations des Premières Nations vivant dans les réserves et hors réserve en ce qui concerne la connaissance d'une langue autochtone. Un peu plus de la moitié des membres des Premières Nations vivant dans les réserves ont déclaré connaître au moins une langue autochtone, comparativement à 12 % de leurs homologues vivant hors réserve.

Le Recensement de 2006 révèle que plus les Autochtones sont âgés, plus la proportion de ceux qui connaissent au moins une langue autochtone est élevée. Pour l'ensemble de la population autochtone, 18 % des enfants âgés de 14 ans et moins connaissaient au moins une langue autochtone, contre 37 % des personnes âgées de 75 ans et plus.

Données connexes :

Recensement du Canada de 2006 : Graphiques thématiques : Certaines caractéristiques des langues autochtones

Profil d'intérêt spécial : Peuples autochtones

Articles connexes :

Recensement de 2006 : Peuples autochtones du Canada en 2006 : Inuits, Métis et Premières Nations, Recensement de 2006

Cet article révèle que le nombre de personnes qui se disent autochtones a dépassé la marque du million et fournit de l'information sur la répartition selon l'âge, les langues autochtones, la situation des particuliers dans le ménage, les caractéristiques du logement et la mobilité géographique. Il présente des données distinctes sur les Inuits, les Métis et les membres des Premières Nations.

Plusieurs articles sur les langues autochtones sont parus dans Tendances sociales canadiennes.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :