Comportements sanitaires

Les comportements sanitaires, c'est–à–dire liés à la santé, sont influencés par le milieu social, culturel et physique dans lequel nous vivons et travaillons. Ils sont modelés par des choix personnels et des contraintes externes. Les comportements positifs favorisent un bon état de santé et préviennent les maladies, tandis que les comportements à risque ont l'effet opposé. En surveillant les comportements liés à la santé au fil du temps, il est possible d'anticiper les menaces qui risquent de peser sur la santé de la population, de reconnaître les segments de la population nécessitant le plus une intervention de santé publique et d'évaluer l'efficacité des politiques de santé publique.

Pour saisir les profils de comportement au Canada, quatre indicateurs sont utilisés, à savoir deux indicateurs de comportement posant un risque pour la santé et deux indicateurs de comportement associés à la prévention de la maladie. Le premier, qui concerne l'usage du tabac, donne la proportion de personnes qui fument tous les jours ou à l'occasion. Malgré les dangers connus de l'usage du tabac, des millions de Canadiens continuent de fumer. Ils courent un plus grand risque que les autres d'avoir un cancer du poumon, de l'hypertension, une maladie cardiaque et d'autres problèmes de santé mettant la vie en danger.

Le deuxième indicateur de comportement sanitaire est la consommation abusive d'alcool. À court terme, la consommation occasionnelle excessive d'alcool (binge drinking) peut causer une intoxication mortelle et a été associée à d'autres comportements posant un risque pour la santé, tels que les relations sexuelles sans protection et la conduite en état d'ivresse, particulièrement chez les jeunes1,2. Les conséquences de ces comportements, dont les grossesses non désirées, les maladies transmises sexuellement, les collisions de véhicules automobiles, ont des incidences sur la santé des individus, de leur famille et de la collectivité dans son ensemble. À long terme, la consommation excessive répétée d'alcool peut causer la cirrhose du foie.

Tandis que certains comportements compromettent la santé, l'activité physique et la consommation de fruits et de légumes favorisent un bon état de santé et aident à prévenir les problèmes de santé chroniques. Le premier de ces indicateurs de comportements bienfaisants pour la santé permet de suivre la proportion de Canadiens qui sont actifs ou moyennement actifs durant leurs loisirs. L'exercice permet de réduire l'embonpoint et l'obésité et, au cours de la vie, contribue à un bon état cardiovasculaire et musculosquelettique.

Le pourcentage de Canadiens qui mangent des fruits et des légumes au moins cinq fois par jour est un autre indicateur positif de la santé de la population. Dans le cadre d'un régime équilibré, la consommation adéquate de fruits et de légumes contribue à la prévention de l'embonpoint et de l'obésité, du diabète et d'autres problèmes de santé chroniques.

Plusieurs tendances se dégagent chez les Canadiens en ce qui concerne les quatre comportements liés à la santé mentionnés ci-dessus. La première a trait aux différences entre les hommes et les femmes. Les premiers sont plus susceptibles que les secondes de fumer et d'abuser de l'alcool, et moins susceptibles de consommer suffisamment de fruits et de légumes. Cependant, les hommes sont plus susceptibles d'être actifs durant leurs loisirs.

Comme il faut s'y attendre, les comportements des Canadiens varient selon l'âge. La différence peut-être la plus frappante est celle observée entre le groupe des 18 à 24 ans et celui des 12 à 17 ans en ce qui concerne l'usage du tabac et la consommation abusive d'alcool. Les jeunes adultes, particulièrement les hommes, sont les plus susceptibles d'adopter des comportements posant un risque pour la santé. En revanche, les personnes âgées se comparent bien à l'ensemble des Canadiens pour ce qui est de la consommation de fruits et de légumes et la faible proportion d'usage du tabac et de consommation abusive d'alcool.

Au cours du temps, les comportements sanitaires des Canadiens ont évolué. Le pourcentage de fumeurs est en baisse, tandis que la consommation de fruits et de légumes semble être en hausse. Les changements sont moins évidents en ce qui a trait à l'activité physique et à la consommation abusive d'alcool.

Les comportements liés à la santé sont des indicateurs précoces de la santé de la population. Étant donné le décalage fréquent entre certains comportements et la manifestation de la maladie, ces indicateurs peuvent laisser prévoir les fardeaux futurs des comportements posant un risque pour la santé et les avantages futurs de ceux favorisant un bon état de santé. Les comportements liés à la santé ne surviennent pas isolément; ils sont influencés et restreints par les normes sociales et culturelles. Il est important des les surveiller au cours du temps afin d'aider les Canadiens à atteindre et à maintenir un niveau de santé optimal.

Pour les plus récentes données de la santé pour votre région, visiter le site Web Profil de la santé


Bibliographie

1. Lavikainen H.M., T. Lintonen et E. Kosunen. « Sexual behavior and drinking among teenagers: a population–based study in Finland », Health Promotion International (2009), doi:10.1093/heapro/dap007.

2. Miller J.W., T.S. Naimi, R.D. Brewer et coll. 2007. « Binge Drinking and Associated Health Risk Behaviors Among High School Students », Pediatrics, vol. 119, no 1, p. 76 à 85.

Date de modification :