Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Juillet 2018

Prévalence et corrélats de la consommation de cannabis à des fins non médicales seulement comparativement à la consommation de cannabis à des fins médicales autodéfinies et non médicales, Canada, 2015

par Michelle Rotermann et Marie-Michèle Pagé

Le gouvernement du Canada s’est engagé à légaliser, à réglementer et à restreindre la consommation de cannabis à des fins non médicales par les adultes en 2018. En vue de ce changement, Statistique Canada adapte le système statistique national afin de mesurer les répercussions sociales et économiques de la légalisation du cannabis. L’organisme a en outre entrepris un certain nombre de projets d’analyse connexes. Depuis 2001, l’accès au cannabis à des fins médicales est autorisé au Canada. Les observations scientifiques de grande qualité sur la consommation de cannabis se multiplient. Alors que certaines d’entre elles démontrent les bienfaits du cannabis pour différents usages médicaux, notamment pour le traitement de la douleur chronique chez les adultes, d’autres font état des effets néfastes sur la santé physique et mentale, comme le risque de dépendance et le déclenchement ou l’aggravation de maladies psychiatriques graves (schizophrénie), surtout chez les consommateurs fréquents, les consommateurs de longue date et les jeunes.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Prévalence et corrélats de la consommation de cannabis à des fins non médicales seulement comparativement à la consommation de cannabis à des fins médicales autodéfinies et non médicales, Canada, 2015

Utilisation des services hospitaliers liée à la tuberculose chez les nouveaux immigrants au Canada

par Edward Ng, Dominique Elien Massenat, George Giovinazzo, David Ponka et Claudia Sanmartin

La tuberculose (TB) a causé le plus grand nombre de décès par une maladie infectieuse dans le monde et dépasse le VIH et la malaria combinés. Selon les estimations, 10,4 millions de nouveaux cas de TB évolutive sont apparus en 2015 à l’échelle mondiale. Les objectifs de développement durable des Nations Unies et la stratégie de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), « Mettre un terme à la tuberculose », ont fixé des objectifs et des jalons mondiaux relatifs à la réduction du fardeau de la TB. Les recommandations formulées aux pays ayant une faible incidence de TB, comme le Canada, de même que le cadre fédéral de lutte contre la TB du gouvernement du Canada, visent à réduire les taux de TB au Canada.

Résumé Texte intégral de l'article en HTML Version PDF Communiqué dans Le Quotidien

Autres articles

Utilisation des services hospitaliers liée à la tuberculose chez les nouveaux immigrants au Canada

Date de modification :