Septembre 2022

Pleins feux sur les données et la recherche

Investissements dans un régime enregistré d’épargne-études selon le revenu familial et la richesse liquide

La richesse liquide est un facteur très important pour investir dans des régimes enregistrés d’épargne-études (REEE). L’article « Investissements dans un régime enregistré d’épargne-études selon le revenu familial et la richesse liquide » montre que, bien qu’il y ait encore une grande différence dans les investissements dans les REEE entre les familles à faible revenu et celles à revenu élevé, les familles possédant une richesse liquide élevée ont tendance à détenir beaucoup plus de placements dans des REEE que les familles possédant une richesse liquide faible, même lorsque les deux font partie du même groupe de revenus.

Article complet Version PDF

Articles de recherche

Décisions d’entreprendre des études postsecondaires à la suite d’une mise à pied permanente

Les travailleurs qui perdent leur emploi sont plus susceptibles de retourner aux études en ayant à l’esprit leurs objectifs professionnels. Selon l’article intitulé « Décisions d’entreprendre des études postsecondaires à la suite d’une mise à pied permanente », le fait de subir un licenciement permanent est non seulement associé à une probabilité accrue de s’inscrire à des études postsecondaires, mais une fois à cette étape, les travailleurs touchés sont plus susceptibles de choisir des programmes courts et axés sur la carrière. Une mise à pied permanente est également associée à une plus forte probabilité que les femmes s’inscrivent à un programme en science, en technologie, en génie et en mathématiques (STGM), y compris les programmes très axés sur les mathématiques.

Article complet Version PDF

Qui sont les membres des corps législatifs canadiens? Caractéristiques des membres des corps législatifs et écarts entre les genres

Dans cette étude, les caractéristiques sociodémographiques des hommes et des femmes qui ont travaillé comme membres des corps législatifs au sein d’administrations publiques fédérales, provinciales et territoriales ou municipales, locales et régionales en 2016 sont comparées et mises en opposition. Les femmes représentaient un peu moins du tiers de tous les membres des corps législatifs des trois ordres de gouvernement. Cette part était très semblable en 2001. Les législatrices se distinguaient de leurs homologues masculins sur plusieurs plans, comme l’âge, l’état matrimonial, la présence d’enfants et le niveau de scolarité.

Article complet Version PDF

Date de modification :