Emploi et chômage

Indicateurs clés

Toute modification apportera automatiquement une mise à jour au contenu de la page.

Région géographique choisie : Canada

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Canada

Région géographique choisie : Terre Neuve et Labrador

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Terre Neuve et Labrador

Région géographique choisie : Île-du-Prince-Edouard

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Île-du-Prince-Edouard

Région géographique choisie : Nouvelle-Écosse

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Nouvelle-Écosse

Région géographique choisie : Nouveau-Brunswick

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Nouveau-Brunswick

Région géographique choisie : Québec

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Québec

Région géographique choisie : Ontario

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Ontario

Région géographique choisie : Manitoba

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Manitoba

Région géographique choisie : Saskatchewan

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Saskatchewan

Région géographique choisie : Alberta

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Alberta

Région géographique choisie : Colombie-Britannique

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Colombie-Britannique

Région géographique choisie : Yukon

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Yukon

Région géographique choisie : Territoires du Nord-Ouest

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Territoires du Nord-Ouest

Région géographique choisie : Nunavut

Plus d'indicateurs clés de «emploi et chômage»

Région géographique choisie : Nunavut

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre

Résultats

Tout (106)

Tout (106) (0 à 10 de 106 résultats)

Données (101)

Données (101) (0 à 10 de 101 résultats)

Analyses (5)

Analyses (5) ((5 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2013350
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    Description :

    En dépit des nombreuses données anecdotiques et de certaines études de cas au sujet de la taille et des caractéristiques de la main-d'oeuvre interprovinciale en Alberta, les renseignements détaillés demeurent limités. Cette situation est attribuable en partie aux nombreuses difficultés associées au dénombrement d'une population mobile. Le présent rapport, qui s'appuie sur les données administratives de plusieurs sources, y compris les fichiers T4 (État de la rémunération payée) et T1 (formulaire de déclaration générale), renferme de l'information exhaustive sur l'emploi interprovincial en Alberta de 2003 à 2010.

    Date de diffusion : 2013-09-04

  • Articles et rapports : 11-621-M2008066
    Géographie : Canada, Province ou territoire, Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Cette étude rapporte l'évolution de l'emploi sur une base géographique dans l'administration publique centrale du gouvernement fédéral du Canada de 1995 à 2006. On y rapporte les changements du nombre d'employés dans les catégories d'emplois axés sur le savoir et moins axés sur le savoir et selon le sexe, pour toutes les provinces, les territoires et pour la région de la capitale nationale. De manière à comparer, on y discute aussi les tendances dans le gouvernement fédéral en général.

    Date de diffusion : 2008-01-10

  • Articles et rapports : 11F0019M2007293
    Géographie : Canada, Région géographique du Canada, Province ou territoire
    Description :

    Depuis quelques années, les différences dans les heures de travail entre le Canada et d'autres pays ont fait l'objet de nombreuses recherches. Par contre, on a accordé généralement moins d'attention aux différences régionales dans les heures de travail, même si certaines des différences interrégionales au niveau de la moyenne des heures annuelles sont comparables à la différence qui existe dans les heures de travail entre le Canada et les États-Unis. À l'aide des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu de 2004, la présente étude examine dans quelle mesure les différences dans les heures de travail entre l'Ontario et cinq autres régions du Canada peuvent être expliquées par des différences « observables », ce qui comprend les différences dans le statut syndical, la structure industrielle, les conditions d'emploi et les caractéristiques démographiques. Ces différences « observables » sont relativement efficaces pour expliquer les différences entre la part des personnes qui travaillent à temps réduit et la part de celles qui travaillent selon un horaire à temps plein toute l'année. Par contre, elles n'expliquent pas pourquoi certaines régions ont une plus grande part de personnes travaillant de longues heures, n'expliquent pas entièrement la part plus élevée de travailleurs à temps réduit en Atlantique et en Colombie-Britannique, et n'expliquent pas pourquoi les Québécois sont beaucoup plus susceptibles de travailler selon un horaire à temps plein toute l'année « moins chargé ». Ainsi, les différences qui demeurent inexpliquées laissent entendre que des facteurs « non observables » (ceux qui sont plus difficiles à observer dans les enquêtes-ménages) contribuent aussi à exacerber les différences régionales dans les heures de travail. Ceux-ci comprennent notamment les incitations liées aux inégalités des salaires, les incitations ou désincitations liées aux politiques fiscales progressives, les différences dans les conditions d'emploi, les différences sur le plan des préférences, ainsi que les différences institutionnelles.

    Date de diffusion : 2007-01-22

  • Revues et périodiques : 71-587-X
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    Description :

    Cet article porte sur l'emploi et le chômage des Autochtones, y compris les jeunes et sur l'effet de l'éducation sur leurs performances dans le marché du travail au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique. Les données utilisées sont les moyennes annuelles de l'Enquête sur la population active (EPA) au sujet des peuples autochtones hors-réserve à partir d'avril 2004 jusqu'en mars 2005.

    Date de diffusion : 2005-06-13

  • Articles et rapports : 11F0019M1997106
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    Description :

    Le présent document traite du roulement de la main-d'oeuvre et de l'adaptation au marché du travail dans l'économie ontarienne, entre 1978 et 1993. Les principales conclusions qui ressortent de cette analyse sont résumées ci-après. Le taux de mises à pied permanentes et le taux global de cessations d'emploi permanentes varient tous deux considérablement, d'une industrie à une autre. En 1992, par exemple, les taux de mises à pied permanentes et de cessations d'emploi permanentes ont fluctué respectivement entre 27,3 % et 34,2 % dans le secteur de la construction à seulement 1,4 % et 9,3 % dans le secteur des services publics. Le taux de mises à pied permanentes et le taux global de cessations d'emploi permanentes varient aussi considérablement selon le sexe et l'âge du travailleur et la taille de l'entreprise dans la plupart des entreprises, ces taux sont plus élevés chez les travailleurs que les travailleuses, chez les travailleurs plus jeunes et les petits employeurs.

    Alors que le taux de mises à pied permanentes augmente en périodes de récession économique et qu'il diminue durant les périodes de reprise, l'inverse vaut pour le taux global de cessations d'emploi permanentes. Cette situation s'explique du fait que le taux de démissions et le taux de cessations d'emploi permanentes pour d'autres raisons diminuent tous deux en périodes de récession et augmentent durant les périodes de reprise, et ce dans des proportions qui font plus que compenser la tendance inverse qui caractérise le taux de mises à pied permanentes.

    Ces conclusions basées sur des totalisations simples sont corroborées par les résultats de l'analyse de régression logistique à plusieurs variables sur les déterminants statistiques des mises à pied permanentes et de l'ensemble des cessations d'emploi permanentes dans la plupart des industries, après avoir tenu compte des effets du sexe et de l'âge du travailleur, de la taille de l'entreprise et de la période, la probabilité estimée de mises à pied permanentes est plus faible chez les travailleuses, elle diminue considérablement avec l'âge et la taille de l'entreprise et elle augmente en périodes de récession et diminue durant les périodes de reprise et d'expansion. Les courbes de la fréquence estimée de l'ensemble des cessations d'emploi permanentes sont très similaires à celles qui caractérisent les mises à pied permanentes, si ce n'est que le taux global de cessations d'emploi permanentes diminue durant les récessions et augmentent en périodes de reprise.

    Les employeurs qui avaient quitté ou perdu leur emploi de façon définitive ont eu beaucoup plus de difficulté à trouver un emploi durant la dernière récession, qu'à toute autre période durant les 15 dernières années. Ainsi, près de 40 % des travailleurs qui avaient perdu ou quitté leur emploi en 1989 étaient toujours sans emploi en 1993. Cette situation tranche nettement avec celle observée au début des années 80, où 29 % des travailleurs ayant quitté ou perdu leur emploi de façon définitive demeuraient inactifs, trois ans après leur arrêt de travail. Une tendance très similaire ressort de l'analyse des changements de situation vis-à-vis de l'activité chez les travailleurs mis à pied de façon permanente.

    Nous observons une très forte migration hors de la province chez les travailleurs qui ont repris à travailler après avoir quitté ou perdu leur emploi. Près de 45 % des personnes qui avaient perdu ou quitté leur emploi en 1989 et avaient repris à travailler en 1993 travaillaient hors de l'Ontario. Une proportion identique de travailleurs mis à pied de façon permanente avaient trouvé un emploi dans une autre province.

    Date de diffusion : 1997-10-31
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :