Pensées suicidaires au cours de la vie et au cours de la dernière année chez les adultes des Premières Nations, les Métis et les Inuits vivant hors réserve, âgés de 18 ans et plus, Canada, 2012

Articles et rapports : 89-653-X2016012

Description :

Le taux de suicide est significativement plus élevé chez les membres des Premières Nations, les Métis et les Inuits qu’au sein de la population non autochtone, particulièrement chez les groupes d’âge plus jeune. Les pensées suicidaires, qui précèdent les tentatives de suicide et la réussite d’une tentative, sont plus fréquentes chez certains groupes autochtones que chez la population non autochtone. Ce feuillet d’information présente la prévalence des pensées suicidaires au cours de la vie et au cours de la dernière année chez les membres des Premières Nations vivant hors réserve, les Métis et les Inuits de trois groupes d’âge adulte (18 à 25 ans, 26 à 59 ans et 65 ans et plus), selon le sexe et, lorsque c’est possible, par rapport aux adultes non autochtones.

Numéro d'exemplaire : 2016012
Auteur(s) : Kumar, Mohan B.
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
HTML13 octobre 2016
PDF13 octobre 2016