Les déterminants sociaux d’un niveau élevé de souffrance mentale chez les Inuits

Articles et rapports : 89-653-X2015007

Description :

Au cours des dix dernières années, Inuit Tapiriit Kanatami a désigné le bien-être mental comme étant le principal enjeu pour la santé des Inuits (groupe de travail sur le bien-être mental Alianait, 2007). La compréhension des combinaisons complexes des circonstances, des comportements et des relations qui sont associées à la santé mentale — souvent appelés déterminants sociaux — peut aider les décideurs à se pencher sur la détresse psychologique chez les Inuits.

Cette étude se fonde sur l’Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 pour examiner les déterminants sociaux de la détresse psychologique accrue observée chez les Inuits de 18 ans et plus vivant dans l’Inuit Nunangat. La détresse psychologique a été étudiée à l’aide de l’échelle de détresse psychologique de Kessler de 10 questions (K10). Une analyse multivariée a été menée à l’aide d’un modèle de régression logistique.

Numéro d'exemplaire : 2015007
Auteur(s) : Anderson, Thomas
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
HTML17 novembre 2015
PDF17 novembre 2015