Quelles caractéristiques du capital humain prédisent le mieux les gains des immigrants de la composante économique?

Articles et rapports : 11F0019M2015368

Description :

Une abondante littérature traite du lien entre les caractéristiques des immigrants et leurs gains au Canada, mais les connaissances sont limitées en ce qui a trait à l’importance relative de divers facteurs liés au capital humain comme la langue, l’expérience de travail et le niveau de scolarité pour prédire les gains des immigrants de la composante économique. La diminution des gains des immigrants depuis les années 1980, laquelle était concentrée chez les immigrants de la composante économique, a favorisé des changements dans le système de points au début des années 1990 et en 2002, principalement dans le but d’améliorer les gains des immigrants. Quand vient le temps d’effectuer de tels changements, il est important de connaître le rôle relatif des différentes caractéristiques qui servent à déterminer les gains des immigrants. Le présent document porte sur deux questions. Tout d’abord, quelle est l’importance relative de facteurs observables liés au capital humain pour prédire les gains des immigrants de la composante économique (demandeurs principaux) qui sont sélectionnés par le système de points? Ensuite, l’importance relative de ces facteurs varie-t-elle à court, moyen ou long terme? Cette recherche est fondée sur la Base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) de Statistique Canada.

Numéro d'exemplaire : 2015368
Auteur(s) : Bonikowska, Aneta; Hou, Feng; Picot, Garnett
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
HTML26 août 2015
PDF26 août 2015