Gains des immigrants

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (34)

Tout (34) (0 à 10 de 34 résultats)

Données (13)

Données (13) (0 à 10 de 13 résultats)

Analyses (21)

Analyses (21) (0 à 10 de 21 résultats)

  • Articles et rapports : 75-006-X201900100007
    Description :

    Dans la présente étude, on examine, à l’aide des données du Recensement de 2016, la rémunération d’emploi des personnes issues de l’immigration (soit les immigrants et les enfants d’immigrants) faisant partie des minorités de langue officielle au Canada. Deux groupes sont examinés : ceux ayant le français comme première langue officielle parlée (PLOP) et vivant au Canada hors Québec, et ceux ayant l’anglais comme PLOP et vivant au Québec. Dans l’article, on effectue des comparaisons avec les groupes appartenant à la majorité linguistique.

    Date de diffusion : 2019-05-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2019007
    Description :

    Entre les années 1980 et 2000, le Canada a accueilli plus de 830 000 réfugiés. Cependant, leurs résultats économiques, plus particulièrement les variations entre les principaux groupes de réfugiés, n’ont pas fait l’objet d’un examen complet. Au moyen de la Base de données longitudinales sur les immigrants, les auteurs examinent, dans le présent document, les résultats sur le marché du travail de réfugiés provenant de 13 pays d’origine qui sont arrivés en grand nombre au Canada au cours de la période allant de 1980 à 2009. L’analyse compare tout d’abord les taux d’emploi et la rémunération de réfugiés des 13 pays d’origine. Elle compare ensuite chaque groupe de réfugiés avec des immigrants de la catégorie économique et des immigrants du regroupement familial qui sont arrivés au cours de la même période.

    Date de diffusion : 2019-03-11

  • Articles et rapports : 11F0019M2016374
    Description :

    Au cours des années 1990 et 2000, des modifications ont été apportées aux politiques en matière de sélection des immigrants, qui ont eu pour effet de changer de façon importante les caractéristiques des nouveaux immigrants au Canada sur plusieurs plans, dont le niveau de scolarité à l’arrivée au pays, la catégorie d’immigration, la région d’origine, l’expérience de travail acquise au Canada préalablement à l’arrivée, et la répartition géographique. Les modifications aux politiques visaient principalement à améliorer la situation économique des immigrants au moment de leur établissement. La présente étude vise à établir si les revenus initiaux des immigrants ont augmenté par suite des changements aux politiques de sélection des immigrants et, le cas échéant, à déterminer les caractéristiques ayant le plus contribué à cette augmentation.

    Date de diffusion : 2016-02-17

  • Articles et rapports : 11F0019M2015370
    Description :

    Bien que la majorité des programmes de travailleurs étrangers temporaires ne comportait aucune disposition permettant aux participants de faire une demande de résidence permanente jusqu’à tout récemment, un nombre considérable de travailleurs étrangers temporaires ont obtenu le droit d’établissement depuis les années 1980. Par exemple, de 2008 à 2012, environ 32 000 travailleurs étrangers temporaires ont obtenu leur résidence permanente chaque année, ce qui représentait 13 % des arrivées totales d’immigrants ayant obtenu le droit d’établissement. Le présent article examine les gains des immigrants économiques qui étaient arrivés initialement en tant que résidents temporaires et qui détenaient un permis de travail ou d’études, et compare ces gains à ceux des immigrants économiques qui sont arrivés directement de l’étranger en tant que résidents permanents.

    Date de diffusion : 2015-10-23

  • Articles et rapports : 11F0019M2015368
    Description :

    Une abondante littérature traite du lien entre les caractéristiques des immigrants et leurs gains au Canada, mais les connaissances sont limitées en ce qui a trait à l’importance relative de divers facteurs liés au capital humain comme la langue, l’expérience de travail et le niveau de scolarité pour prédire les gains des immigrants de la composante économique. La diminution des gains des immigrants depuis les années 1980, laquelle était concentrée chez les immigrants de la composante économique, a favorisé des changements dans le système de points au début des années 1990 et en 2002, principalement dans le but d’améliorer les gains des immigrants. Quand vient le temps d’effectuer de tels changements, il est important de connaître le rôle relatif des différentes caractéristiques qui servent à déterminer les gains des immigrants. Le présent document porte sur deux questions. Tout d’abord, quelle est l’importance relative de facteurs observables liés au capital humain pour prédire les gains des immigrants de la composante économique (demandeurs principaux) qui sont sélectionnés par le système de points? Ensuite, l’importance relative de ces facteurs varie-t-elle à court, moyen ou long terme? Cette recherche est fondée sur la Base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) de Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2015-08-26

  • Articles et rapports : 11-626-X2013032
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article porte sur trois questions : 1) Quelle était la dynamique de l'emploi d'une cohorte particulière de travailleurs immigrants et de travailleurs nés au Canada au cours de la période de 20 ans de 1991 à 2010? 2) Dans quelle mesure les écarts initiaux dans la rémunération et la protection en matière de pensions entre les deux groupes ont-ils diminué au cours de ces périodes? 3) Quels facteurs étaient associés à la diminution de ces écarts? Les données sont le résultat du couplage du Recensement de 1991 et du Fichier de données longitudinales sur la main-d'oeuvre et portent sur les salaires et traitements annuels réels et la protection en matière de pensions des travailleurs immigrants âgés de 25 à 34 ans en 1991 qui sont arrivés au Canada de 1985 à 1990 et des travailleurs nés au Canada du même âge.

    Date de diffusion : 2013-11-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2012340
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur l'effet de l'attrition sélective sur les estimations de l'augmentation des gains des immigrants, à partir de données transversales répétées au Canada. On utilise des données fiscales longitudinales couplées aux fiches relatives au droit d'établissement des immigrants afin d'estimer la variation des gains des immigrants et l'écart entre les gains des immigrants et ceux des personnes nées au Canada. Les résultats sont comparés à ceux découlant de données transversales répétées. Cette approche élimine les différences entre les résultats, qui pourraient découler des différents modes de collecte et procédures s'appliquant aux divers ensembles de données.

    Date de diffusion : 2012-02-28

  • Articles et rapports : 75-001-X201100311505
    Géographie : Canada
    Description :

    Même si les immigrants arrivés au pays lors des dernières décennies sont plus instruits que les autres Canadiens, ils sont proportionnellement plus nombreux à s'inscrire dans des établissements d'enseignement postsecondaire au Canada après leur arrivée. Le présent article considère une cohorte d'immigrants établis au Canada en 1998 et 1999 alors qu'ils avaient entre 25 et 44 ans. À l'aide des données de la banque de Données administratives longitudinales (DAL), on compare l'évolution, sur une période de huit ans, du revenu d'emploi des immigrants selon qu'ils poursuivent ou non des études postsecondaires au Canada.

    Date de diffusion : 2011-06-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2011330
    Géographie : Canada
    Description :

    Les connaissances actuelles concernant la réussite socioéconomique (au chapitre de la scolarité et des gains) des enfants d'immigrants sont fondées sur les expériences de ceux dont les parents immigrants sont venus au Canada avant les années 1970. Depuis, des cohortes successives d'immigrants adultes ont connu une détérioration de leurs gains à l'arrivée. Cela a suscité des questions sur la possibilité que les résultats de leurs enfants aient changé au fil du temps. La présente étude montre que les cohortes successives d'immigrants enfants qui sont arrivés au Canada à l'âge de 12 ans ou moins, au cours des années 1960, 1970 et 1980, ont atteint des niveaux de scolarité de plus en plus élevés (mesurés par la proportion de diplômes universitaires) que leurs homologues nés au Canada, de 25 à 34 ans. Conditionnellement au niveau de scolarité et à d'autres caractéristiques liées aux antécédents, les gains des immigrants enfants de sexe masculin arrivés dans les années 1960 étaient inférieurs à ceux du groupe de comparaison né au Canada, mais les deux cohortes subséquentes avaient des gains semblables à ceux du groupe de comparaison. Les immigrants enfants de sexe féminin avaient des gains égaux à ceux de leurs homologues nés au Canada, à l'exception de la cohorte de 1980, qui avait des gains plus élevés.

    Date de diffusion : 2011-01-25

  • Articles et rapports : 75-001-X200911211055
    Géographie : Canada
    Description :

    Le recul des gains des immigrants au cours du dernier quart de siècle est bien documenté, mais son incidence sur les divers segments de la population des immigrants est moins connue. Cette étude porte sur les tendances à long terme de la fréquence du faible revenu chez les immigrants en âge de travailler, les immigrants âgés et les enfants des immigrants. L'étude aborde deux facteurs principaux qui influent sur la fréquence du faible revenu, soit le revenu du marché et les transferts gouvernementaux.

    Date de diffusion : 2009-12-21
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :