Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Transport ferroviaire, 2021

Diffusion : 2023-04-05

L'industrie ferroviaire se remet de la pandémie

Les revenus de l'industrie ferroviaire ont augmenté en 2021, grâce à la reprise des activités commerciales après le début de la pandémie de COVID-19 en 2020. En effet, les compagnies ferroviaires ont déclaré des revenus d'exploitation de 17,1 milliards de dollars, en hausse de 3,7 % par rapport à 2020, mais pas encore au niveau record de 17,5 milliards de dollars enregistré en 2019.

L'industrie canadienne ferroviaire se compose de deux transporteurs de marchandises sur ligne principale, de plusieurs compagnies régionales de transport de marchandises sur de courtes distances ainsi que de compagnies offrant le transport de voyageurs par chemin de fer.

Graphique 1  Graphique 1: Recettes et dépenses d'exploitation de l'industrie ferroviaire, 2011 à 2021
Recettes et dépenses d'exploitation de l'industrie ferroviaire, 2011 à 2021

Les recettes tirées du transport de marchandises augmentent

Les mouvements de marchandises ont continué de dominer les activités de l'industrie en 2021, lesquels ont représenté 9 dollars sur 10 des revenus d'exploitation (15,6 milliards de dollars), en hausse de 5,5 % par rapport à 2020. Bien que le volume de marchandises transportées sur les réseaux ferroviaires soit resté stable en 2021, les tonnes-kilomètres payantes ont légèrement augmenté pour se chiffrer à 423,9 milliards de tonnes-kilomètres.

Les recettes du transport ferroviaire de voyageurs reprennent plus lentement

Bien que les services de transport ferroviaire de voyageurs aient continué d'être touchés par les répercussions de la pandémie en 2021, les recettes tirées du transport ferroviaire de voyageurs ont augmenté de 36,6 % par rapport à 2020, pour atteindre 132 millions de dollars en 2021. Parallèlement, les contributions gouvernementales au transport ferroviaire de voyageurs ont diminué de 11,3 % pour s'établir à 424 millions de dollars en 2021, en raison de l'atténuation des effets négatifs de la pandémie.

Certaines dépenses diminuent

En 2021, les dépenses d'exploitation totales déclarées par les compagnies ferroviaires ont diminué de 1,6 % par rapport à 2020 pour se chiffrer à 10,7 milliards de dollars. Cette baisse était principalement attribuable aux frais administratifs généraux (-11,2 % pour se chiffrer à 1,8 milliard de dollars) de même qu'aux coûts de l'équipement (-7,1 % pour s'établir à 2,0 milliards de dollars), alors que les coûts relatifs aux opérations ferroviaires sont demeurés relativement stables (-0,9 % pour se fixer à 4,3 milliards de dollars).

Inversement, les coûts d'entretien des voies ont augmenté de 11,2 % pour atteindre 2,6 milliards de dollars en 2021. Les dépenses en carburant se sont élevées à 1,9 milliard de dollars, en hausse de 5,5 % comparativement à 2020, sous l'effet de la pression à la hausse sur les prix du pétrole lors de la relance des économies nationales.

En somme, le ratio d'exploitation de l'industrie (les dépenses d'exploitation exprimées en tant que ratio des revenus d'exploitation) a diminué pour se fixer à 0,63 en 2021, en baisse par rapport au ratio de 0,66 enregistré en 2020. Autrement dit, pour chaque tranche de 100 $ de recettes générées, les compagnies ferroviaires ont dépensé environ 63 $.

La performance d'exploitation

En 2021, le nombre moyen d'employés déclarés par les compagnies ferroviaires a atteint 31 692, en légère hausse (+0,3 %) par rapport à 2020. Cependant, les salaires annuels totaux et les autres avantages sociaux et bénéfices enregistrés en 2021 ont augmenté pour atteindre 3,2 milliards de dollars, en hausse de 5,6 % par rapport à 2020.

En 2021, la relance des économies a permis aux compagnies ferroviaires de tirer davantage de revenus reliés au transport du fret par rapport à 2020. Par exemple, les tonnes-kilomètres payantes (qui correspondent au déplacement d'une tonne de marchandises payante sur un kilomètre) ont augmenté pour atteindre 423,9 milliards de tonnes-kilomètres en 2021, en hausse de 0,9 % comparativement à 2020. Parallèlement, la productivité du travail (tonnes-kilomètres payantes par employé de chemin de fer) est restée pratiquement inchangée (+0,6 %) pour se chiffrer à 13,4 millions.

La distance moyenne de fret payant a augmenté de 2,9 % par rapport à 2020 pour s'établir à 1 253 kilomètres en 2021. En fin de compte, la vitesse moyenne des trains a continué à diminuer, ralentissant à 33 kilomètres/heure en 2021, alors que le nombre moyen de wagons par train de marchandises a atteint 121 wagons.

Le volume global de marchandises demeure inchangé

Bien que les mouvements de marchandises par chemin de fer pendant la première moitié de 2021 aient été plus élevés (+3,3 %) par rapport à la même période en 2020, les mouvements observés sur l'ensemble de l'année ont fléchi de 0,2 % pour s'établir à 321,1 millions de tonnes. Par ailleurs, même si certaines marchandises ont enregistré une hausse des volumes d'expédition, certains facteurs ont atténué les volumes, incluant les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et la diminution des expéditions des principales grandes cultures comme le blé, le canola et l'orge.

Graphique 2  Graphique 2: Volume total de fret transporté par le réseau ferroviaire, 2011 à 2021
Volume total de fret transporté par le réseau ferroviaire, 2011 à 2021

Les principales marchandises transportées par chemin de fer demeurent stables

Les produits agricoles et énergétiques demeurent les marchandises clés transportées par les compagnies ferroviaires de fret au Canada. Parmi les six principales catégories de marchandises transportées par chemin de fer en 2021, deux d'entre elles ont connu une augmentation au chapitre du tonnage d'une année à l'autre : le charbon (+14,8 % pour atteindre 49,4 millions de tonnes) et la potasse (+2,8 % pour atteindre 23,1 millions de tonnes).

En revanche, le blé a enregistré la baisse la plus importante (-17,1 %, ou -4,8 millions de tonnes) pour s'établir à 23,5 millions de tonnes, pendant que le mazout et le pétrole brut ont reculé de 5,9 % (-891 000 tonnes) pour s'établir à 14,3 millions de tonnes. Dans l'ensemble, le volume total des six principales marchandises est demeuré inchangé comparativement à 2020, et a représenté près de la moitié (49,6 %) de l'ensemble du fret transporté par chemin de fer en 2021.

Graphique 3  Graphique 3: Six principales marchandises transportées par le réseau ferroviaire, 2014 à 2021
Six principales marchandises transportées par le réseau ferroviaire, 2014 à 2021


  Note aux lecteurs

La présente publication est fondée sur deux sources de données, à savoir une enquête annuelle, ainsi qu'un fichier de données administratives sur l'origine et la destination des marchandises provenant de Transports Canada. L'enquête annuelle permet de recueillir des données financières et d'exploitation ainsi que des données sur l'emploi à partir d'un recensement des chemins de fer canadiens offrant des services de transport de marchandises et de voyageurs.

Le fichier des statistiques sur l'origine et la destination des marchandises permet de mesurer les mouvements des marchandises transportées par le Canadien National (CN), le Canadien Pacifique (CP), les transporteurs qui ont des mouvements interréseaux avec le CN et le CP, ainsi qu'un certain nombre de transporteurs sur courtes distances n'ayant pas de mouvements interréseaux avec le CN ni le CP.

Les données financières, d'exploitation, d'origine et de destination peuvent varier d'une année à l'autre en raison, par exemple, des fluctuations dans les taux de change sur les devises et des reclassifications des comptes. Les données sont également influencées par les fusions et les acquisitions ainsi que par les compagnies qui entrent ou quittent l'industrie.

Les données regroupées sont accessibles pour le Canada et certaines régions géographiques.

Il est important de prendre note que l'univers des transporteurs sur courtes distances change régulièrement. Plus particulièrement, en 2018, les données d'une entreprise ont été ajoutées pour la première fois aux estimations. Les années précédentes, cette entreprise était classée comme inactive et aucune estimation n'a été effectuée. Par conséquent, toute comparaison des données de 2018 avec celles des années précédentes doit être effectuée avec prudence, puisque ceci constitue un bris dans la série.

Les transporteurs de marchandises sur de courtes distances permettent généralement de transporter des marchandises provenant d'un ou de plusieurs lieux à un autre lieu sur le grand réseau de transport, habituellement une ligne ferroviaire principale, mais aussi à un point de transbordement pour les acheminer par un autre mode de transport. Ces transporteurs génèrent des recettes de moins de 250 millions de dollars pendant au moins deux années consécutives.

Les transporteurs de marchandises sur ligne principale permettent généralement de transporter des marchandises sur le grand réseau de transport et génèrent des recettes annuelles de 250 millions de dollars et plus pendant au moins deux années consécutives.

Tonnes-kilomètres payantes : Le déplacement d'une tonne de marchandise qui génère des revenus sur un kilomètre de voie ferrée.

Fret payant par employé : Calculé en divisant la somme annuelle du tonnage générateur de revenus par le nombre moyen d'employés de transporteurs ferroviaires de fret.

Trajet moyen de fret payant : Calculé en divisant les tonnes-kilomètres payantes par le tonnage de fret.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@statcan.gc.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :