Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, avril 2020

Diffusion : 2020-05-20

Indice des prix à la consommation

Avril 2020

-0,2 % baisse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a diminué de 0,2 % d'une année à l'autre en avril, en baisse par rapport à la hausse de 0,9 % enregistrée en mars. Il s'agit de la première diminution d'une année à l'autre de l'IPC depuis septembre 2009. L'IPC a reculé sous l'effet de la baisse des prix de l'énergie causée par la pandémie de la COVID-19. Sans l'énergie, l'IPC a augmenté de 1,6 %.

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a diminué de 0,7 % en avril. Sans les aliments et l'énergie, l'IPC désaisonnalisé a diminué de 0,1 %.

Deux façons de découvrir les données de l'Indice des prix à la consommation

Visitez le Portail de l'Indice des prix à la consommation (IPC) pour accéder, en un seul endroit pratique, à l'ensemble des données de l'IPC, des publications, des outils interactifs et des annonces se rapportant aux nouveaux produits et aux changements à venir relatifs à l'IPC.

Vous pouvez aussi consulter l'Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation pour accéder aux données actuelles et historiques de l'IPC dans un format visuel personnalisable.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'énergie
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'énergie

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation, janvier 2003 à avril 2020
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation, janvier 2003 à avril 2020

Faits saillants

Par rapport à avril 2019, les consommateurs ont déboursé moins pour les transports (-4,4 %), les vêtements et les chaussures (-4,1 %) ainsi que les loisirs, la formation et la lecture (-0,7 %). En revanche, la croissance des prix des aliments (+3,4 %) s'est accélérée en avril 2020; parmi les composantes principales, il s'agit de la hausse la plus prononcée d'une année à l'autre. Les prix de cinq des huit composantes principales ont augmenté d'une année à l'autre.

Graphique 2  Graphique 2: Les prix augmentent dans cinq des huit composantes principales
Les prix augmentent dans cinq des huit composantes principales

Infographie 2  Vignette de l'infographie 2: Variation des prix des aliments et de l'énergie
Variation des prix des aliments et de l'énergie

Les prix de l'essence continuent de chuter

Les prix de l'essence ont diminué de 39,3 % d'une année à l'autre en avril, ce qui représente la baisse d'une année à l'autre la plus marquée jamais enregistrée. La demande mondiale de pétrole est demeurée faible en raison des déplacements limités, des fermetures temporaires d'entreprises et du ralentissement du commerce international. Une offre excédentaire sur le marché du pétrole découlant de tensions entre les principaux pays producteurs de pétrole a également contribué à la baisse des prix de l'essence à la pompe.

Graphique 3  Graphique 3: Les prix de l'essence continuent de chuter
Les prix de l'essence continuent de chuter

Les prix des vêtements et des chaussures diminuent

La composante des vêtements et des chaussures a diminué de 5,9 % d'un mois à l'autre en avril 2020, ce qui représente la baisse mensuelle la plus marquée de cette composante à ce jour. Le magasinage en personne de produits non essentiels a été suspendu dans de nombreuses provinces tout au long du mois d'avril. Puisque la majorité des vêtements sont achetés en magasin, les détaillants de vêtements se sont retrouvés avec des stocks élevés. En conséquence, un nombre de détaillants a accordé d'importantes réductions sur les prix des vêtements en ligne pour éviter des surplus de stocks saisonniers.

Infographie 3  Vignette de l'infographie 3: L'indice des prix des vêtements et des chaussures diminue en avril
L'indice des prix des vêtements et des chaussures diminue en avril

Les consommateurs déboursent davantage pour les aliments en avril

La hausse des ventes d'aliments secs et en conserve a coïncidé avec une hausse des prix de ces produits en avril, alors que la demande est demeurée élevée. D'une année à l'autre, les prix du riz (+9,2 %), des œufs (+8,8 %) et de la margarine (+7,9 %) ont enregistré des hausses marquées. Ces hausses ont coïncidé avec une augmentation de la demande d'aliments non périssables, au moment où, dans la foulée des mesures d'éloignement physique qui ont été adoptées, les consommateurs ont été encouragés à réduire leur nombre de sorties à l'épicerie.

La hausse des ventes et les problèmes d'approvisionnement, y compris un ralentissement des expéditions transfrontalières causé par la COVID-19, ont contribué à la hausse des prix du porc (+9,0 %) et du bœuf (+8,5 %) en avril par rapport à avril 2019. Les installations canadiennes de traitement des viandes ont diminué leur production, et certaines d'entre elles ont été fermées temporairement pour protéger les travailleurs pendant la pandémie.

Les prix des produits de nettoyage ménager et du papier hygiénique augmentent de façon prononcée

Sur une base mensuelle, l'indice des prix des produits de nettoyage ménager a augmenté de 4,6 %. L'indice des prix des articles de papier, qui comprend le papier hygiénique, a progressé de 6,0 %, la plus forte augmentation mensuelle de cet indice jamais enregistrée. Les hausses des prix coïncident avec une augmentation de la demande de produits de nettoyage et de fournitures ménagères causée par la COVID-19.

Les consommateurs déboursent moins pour l'hébergement des voyageurs en avril

Alors que les mesures d'éloignement physique ont limité les déplacements à destination et à l'intérieur du Canada, les prix de l'hébergement des voyageurs ont reculé de 9,8 % d'une année à l'autre en avril, ce qui représente la baisse la plus prononcée depuis 2011. Tandis que les prix de l'hébergement des voyageurs ont diminué dans toutes les provinces, des baisses importantes ont été observées dans les emplacements à proximité des principaux sites touristiques, notamment Niagara Falls et les Rocheuses.

Puisque des avis déconseillant les voyages internationaux étaient en vigueur, les voyages organisés, entre autres services, n'étaient pas disponibles aux fins de consommation en avril. Une stratégie générale d'imputation pour les services non offerts aux consommateurs a entraîné le remplacement des prix de ces voyages partant en avril par une variation imputée à partir de l'IPC d'ensemble. En raison de ce traitement, l'indice des prix des voyages organisés a augmenté de 8,9 % comparativement à avril 2019, au moment où les prix avaient diminué après la haute saison touristique de février et de mars.

Faits saillants régionaux

Graphique 4  Graphique 4: L'Indice des prix à la consommation devient négatif dans huit provinces
L'Indice des prix à la consommation devient négatif dans huit provinces

Les prix de l'électricité diminuent le plus en Ontario

Les consommateurs ont déboursé 4,1 % de moins pour l'électricité comparativement à avril 2019. La baisse la plus marquée des prix de l'électricité a été enregistrée en Ontario, où les prix ont diminué de 12,6 % d'une année à l'autre. Ce recul s'explique surtout par la décision du gouvernement provincial de suspendre pendant 45 jours l'utilisation des tarifs selon l'heure de la consommation, décision qui est entrée en vigueur le 24 mars.






  Note aux lecteurs

Incidence de la COVID-19 sur la collecte des données de l'Indice des prix à la consommation et le calcul de l'indice

Statistique Canada continue de suivre les répercussions du nouveau coronavirus (aussi connu sous le nom de la COVID-19) sur l'Indice des prix à la consommation (IPC) au Canada.

Au cours du mois d'avril, des mesures ont été mises en œuvre dans l'ensemble du pays pour limiter les déplacements des particuliers et ordonner la fermeture temporaire des entreprises. La collecte de données habituellement effectuée sur le terrain a plutôt été menée par téléphone et sur Internet. Les données recueillies ont été ajoutées aux données obtenues par le moissonnage du Web, aux données sur les transactions et aux données administratives. En raison des répercussions de la COVID-19 sur la disponibilité des produits au cours du mois d'avril 2020, certaines sous-composantes de l'IPC ont fait l'objet d'imputations temporaires spéciales.

Certains biens et services n'ont pas pu être consommés en avril. Les valeurs des sous-indices suivants ont été imputées à partir de la variation mensuelle de l'indice des prix d'ensemble : certaines composantes des services de garde d'enfants, les services d'entretien ménager, les services de soins personnels, les voyages organisés, les spectacles, et l'utilisation d'installations de loisirs. L'imputation de ces valeurs élimine l'incidence de ces biens et services sur l'IPC.

Même si les tarifs aériens ont été recueillis avant la suspension des vols, les tarifs aériens des vols suspendus sont exclus du calcul de l'IPC d'avril parce que les passagers n'ont finalement pas pu utiliser ces services. Par conséquent, certaines sous-composantes de l'indice des prix du transport aérien ont été imputées à partir de l'indice parent.

Les indices des prix de la bière servie dans un établissement avec un permis d'alcool, du vin servi dans un établissement avec un permis d'alcool et des spiritueux servis dans un établissement avec un permis d'alcool ont été imputés à partir des indices des prix vers lesquels les consommateurs ont vraisemblablement redirigé leurs dépenses : bière achetée en magasin, vin acheté en magasin et spiritueux achetés en magasin.

Lorsque les prix étaient manquants en raison de la grande quantité de produits en rupture de stock ou de la fermeture temporaire d'entreprises, ils ont été imputés à partir du mouvement moyen des prix des articles pour lesquels il était possible de relever le prix.

Une documentation détaillée décrivant les méthodes et les traitements utilisés dans la compilation de l'IPC d'avril 2020 est offerte dans l'article intitulé « Supplément technique pour l'Indice des prix à la consommation d'avril 2020 », lequel est publié dans le cadre de la Série analytique des prix (Numéro au catalogue62F0014M).

Indice des prix des services de téléphonie cellulaire

L'indice des prix des services de téléphonie cellulaire est offert sur demande. Pour en savoir plus, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Tableaux de données en temps réel

Le tableau de données en temps réel 18-10-0259-01 sera mis à jour le 1er juin.

Prochaine diffusion

L'Indice des prix à la consommation de mai sera diffusé le 17 juin.

Produits

Il est possible de consulter Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation interactif sur le site Web de Statistique Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC), veuillez consulter Le document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements sur l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'Indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'Indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont accessibles sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :