Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Faire la transition de l'école vers le travail : les jeunes de 20 à 24 ans qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET) au Canada, 2018-2019

Diffusion : 2019-07-05

Cette étude met en lumière l'importance du soutien, de la persévérance et de l'engagement scolaires auprès des jeunes Canadiens, car les jeunes âgés de 20 à 24 ans qui sont sans diplôme d'études secondaires sont particulièrement susceptibles d'être ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET).

La proportion de Canadiens âgés de 20 à 24 ans qui étaient en situation NEET s'est située entre 12 % et 15 % au cours des deux dernières décennies. En 2018-2019, le taux NEET était de 12 %, soit à un niveau semblable à celui d'avant la récession de 2008-2009. Parmi ces 287 400 jeunes NEET, 60 % étaient en dehors de la population active (ils ne cherchaient pas d'emploi) tandis que 40 % étaient en situation de chômage (ils cherchaient un emploi). La proportion de jeunes NEET est suivie de près, car ces jeunes peuvent être plus susceptibles de se retrouver en situation de faible revenu ou d'exclusion sociale.

Toutefois, ces jeunes peuvent être dans une situation NEET pour de multiples raisons, telles que pour prendre une pause entre les études et le travail, voyager, s'occuper d'enfants, faire du bénévolat ou s'impliquer dans leur communauté. Une étude récente a montré qu'environ 3 jeunes NEET sur 10 âgés de 15 à 29 ans avaient fait du bénévolat au moins quelques fois au cours des douze mois précédents, et que près de 4 femmes NEET sur 10 âgées de 25 à 29 ans avaient comme activité principale de s'occuper d'enfants. Afin de mieux mesurer les activités comme le bénévolat ou le service communautaire, Statistique Canada révise actuellement l'indicateur NEET pour mieux tenir compte des activités des jeunes qui ne s'impliquent pas dans des activités traditionnelles comme le travail et l'école.

Une nouvelle étude intitulée « La transition des études au travail : indicateur NEET (ni en emploi, ni aux études, ni en formation) pour les jeunes âgés de 20 à 24 ans au Canada » est publiée aujourd'hui dans la série Indicateurs de l'éducation au Canada : feuillet d'information et permet de mieux comprendre la situation des jeunes NEET âgés de 20 à 24 ans à l'échelle nationale et à l'échelon provincial et territorial. Les études précédentes de cette série ont porté sur les jeunes NEET âgés de 15 à 19 ans et de 25 à 29 ans.

Graphique 1  Graphique 1: Taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, Canada et OCDE, 1999 à 2019
Taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, Canada et OCDE, 1999 à 2019

En 2018-2019, les hommes âgés de 20 à 24 ans étaient aussi susceptibles que les femmes du même groupe d'âge d'être en situation NEET

Au Canada, en 2018-2019, les proportions de femmes et d'hommes en situation NEET et âgés de 20 à 24 ans étaient semblables. Toutefois, parmi les jeunes NEET de ce même groupe d'âge, les femmes étaient 2,5 fois plus susceptibles d'être en dehors du marché du travail que d'être en situation de chômage, et les hommes étaient deux fois plus susceptibles que les femmes d'être en chômage. Parmi les jeunes Canadiens qui n'étaient pas en situation NEET en 2018-2019, les femmes étaient plus susceptibles d'être aux études que les hommes, alors que ces derniers étaient plus susceptibles de ne plus fréquenter l'école et de travailler.

Les jeunes femmes font baisser le taux NEET du Canada

Comme cela a été constamment le cas au cours des deux dernières décennies, les Canadiennes âgées de 20 à 24 ans avaient un taux NEET inférieur (12 %) à la moyenne des femmes des pays faisant partie de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (17 %) en 2017, année la plus récente pour laquelle des données comparables étaient disponibles.

En fait, depuis les 20 dernières années, le taux NEET canadien chez les personnes de 20 à 24 ans a été de un à cinq points de pourcentage inférieur au taux NEET moyen des pays membres de l'OCDE.

Graphique 2  Graphique 2: Taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, selon le sexe, Canada et OCDE, 2017
Taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, selon le sexe, Canada et OCDE, 2017

Parmi les provinces, les taux NEET se sont situés de 10 % à 17 %

À l'échelle provinciale, les taux NEET se sont situés de 10 % (Québec et Colombie-Britannique) à 17 % (Terre-Neuve-et-Labrador) en 2018-2019. La majorité des provinces affichaient des taux comparables à la moyenne canadienne de 12 %.

Toutefois, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest affichaient des taux NEET significativement plus élevés que la moyenne nationale, ce qui est cohérent avec des conditions plus difficiles des marchés du travail et de plus grandes difficultés à avoir accès à des études postsecondaires dans ces régions comparativement au reste du Canada.

Carte 1  Vignette de la carte 1: Taux <a class=NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, provinces et territoires, 2018-2019 " />
Taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, provinces et territoires, 2018-2019 

Vignette de la carte 1: Taux <a class=NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans, provinces et territoires, 2018-2019 " />

Plus du tiers des jeunes de 20 à 24 ans sans diplôme d'études secondaires sont en situation NEET

Les jeunes Canadiens sans diplôme d'études secondaires sont surreprésentés au sein des personnes NEET depuis les deux dernières décennies. En 2018-2019, 60 600 jeunes, soit 37 % des jeunes de 20 à 24 ans qui n'avaient pas de diplôme d'études secondaires, étaient en situation NEET. Cette proportion était plus élevée chez les femmes (47 %) que chez les hommes (30 %).

Ces jeunes NEET âgés de 20 à 24 ans sans diplôme d'études secondaires étaient aussi plus susceptibles à avoir déclaré une incapacité permanente à travailler que l'ensemble de la population NEET du même groupe d'âge. Selon une étude récente, la plupart des jeunes ayant une incapacité et n'étant ni aux études ni en emploi ont une incapacité liée à la santé mentale, une incapacité liée à l'apprentissage, ou les deux.

Graphique 3  Graphique 3: Taux NEET pour l'ensemble des jeunes âgés de 20 à 24 ans et de ceux du même groupe d'âge sans diplôme d'études secondaires, Canada, 1999 à 2019
Taux NEET pour l'ensemble des jeunes âgés de 20 à 24 ans et de ceux du même groupe d'âge sans diplôme d'études secondaires, Canada, 1999 à 2019

Les taux NEET des jeunes mères et des Autochtones âgés de 20 à 24 ans sont plus élevés

L'étude se penche également sur diverses caractéristiques des jeunes NEET, y compris le fait d'être parent, d'avoir une appartenance à un groupe autochtone, d'être issu de l'immigration et d'habiter dans une communauté rurale ou urbaine.

En 2018-2019, les jeunes femmes âgées de 20 à 24 ans qui avaient des enfants étaient quatre fois plus susceptibles (40 %) d'être en situation NEET que les femmes sans enfants (10 %).

Les Autochtones (Premières Nations vivant hors réserve, Métis ou Inuits) âgés de 20 à 24 ans avaient un taux NEET de 23 % en 2018-2019, soit près du double de la moyenne nationale de 12 %.

En 2018-2019, les immigrants âgés de 20 à 24 ans avaient des taux NEET similaires à ceux des Canadiens de naissance du même groupe d'âge. Toutefois, les immigrants et immigrantes de ce groupe d'âge étaient plus susceptibles d'être encore aux études et moins susceptibles de travailler et de ne plus fréquenter l'école que les Canadiens de naissances du même groupe d'âge.

De façon générale, en 2018-2019, les taux NEET des jeunes âgés de 20 à 24 ans vivant en milieu rural étaient similaires à ceux de leurs homologues habitant en milieu urbain. Toutefois, les jeunes des régions rurales étaient plus susceptibles de travailler et de ne plus fréquenter l'école que les jeunes des régions urbaines, tandis que les jeunes des régions urbaines étaient plus susceptibles que les jeunes des régions rurales d'être encore aux études.

Produits

Le feuillet d'information intitulé « La transition des études au travail : indicateur NEET (ni en emploi, ni aux études, ni en formation) pour les jeunes âgés de 20 à 24 ans au Canada », qui fait partie de la série Indicateurs de l'éducation au Canada : feuillet d'information (Numéro au catalogue81-599-X), est maintenant accessible en ligne.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :