Rapports sur la santé

Une revue à comité de lecture canadienne consacrée à la recherche sur la santé des populations et les services de santé

Janvier 2015

Douleur chronique, limitation des activités et santé mentale florissante

par Heather Gilmour

L'association entre la douleur chronique et un mauvais état de santé psychologique est bien établie. Cette association peut s'expliquer par le fait que la douleur a une incidence sur le bien-être mental en limitant les activités habituelles, comme les soins personnels, les rôles professionnels et familiaux ainsi que les loisirs et les rapports sociaux. Le modèle de la dépression fondé sur la limitation des activités (Activity Restriction model of depressed affect), ou modèle LA, postule que l'ajustement psychologique à un facteur de stress est relié en grande partie, et parfois en totalité, aux limitations des activités de la vie quotidienne qui en résultent. Par conséquent, même si la douleur peut concourir directement à la maladie mentale, elle peut aussi avoir un effet indirect en entraînant une limitation des activités, ce qui a comme effet d'accroître la détresse psychologique. Dans le modèle LA, la limitation des activités a un effet médiateur sur le lien entre la douleur et la dépression.


L'écart entre les taux de blessure chez les Autochtones et la population générale de la Colombie-Britannique diminue-t-il?

par M. Anne George, Andrew Jin, Mariana Brussoni et Christopher E. Lalonde

Des taux de morbidité et de mortalité par blessure plus élevés chez les Autochtones qu'au sein de la population générale ont été signalés en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis. De même, des études canadiennes révèlent des écarts à l'échelle nationale ainsi qu'à l'échelle régionale, y compris en Ontario et en Colombie-Britannique, et chez les enfants à Terre-Neuve-et-Labrador et en Alberta.

Date de modification :