Résumé

Passer au texte

Contexte
Mots-clés
Résultats
Auteur
Ce que l'on sait déjà sur le sujet
Ce qu'apporte l'étude

Début du texte

Contexte

Peu d’études ont eu pour objet d’explorer le potentiel des données administratives couplées pour la recherche sur la santé des enfants. La présente analyse décrit l’application d’un outil non catégoriel fondé sur une enquête, appelé Children with Special Health Care Needs (CSHCN) Screener, à des données administratives pour dépister les enfants ayant des besoins de soins de santé spéciaux.

Données et méthodes

Les cinq items du CSHCN Screener ont été appliqués à des données administratives produites par Population Data British Columbia. Les hospitalisations ainsi que les caractéristiques démographiques et communautaires ont été examinées chez une cohorte d’enfants âgés de 6 à 10 ans en 2006 afin de valider l’utilisation de ces items.

Résultats

Globalement, 17,5 % des enfants ont été classés comme ayant des besoins de soins de santé spéciaux (EBSSS). Environ 14 % des enfants recevaient plus de soins médicaux et 5,2 % avaient plus de limitations fonctionnelles qu’il n’est habituel chez des enfants du même âge; 3,3 % prenaient des médicaments prescrits à long terme; 1,9 % requéraient ou recevaient un traitement ou du counseling; et 0,1 % requéraient ou recevaient une thérapie spéciale. Les garçons étaient plus susceptibles que les filles d’être classés dans le groupe ayant des besoins de soins de santé spéciaux (groupe EBSSS).

Interprétation

Moyennant certaines limites, le CSHCN Screener peut être appliqué aux données administratives canadiennes sur la santé.

Mots-clés

Services de santé pour enfants, enfants ayant des incapacités, couplage de données, couplage de dossiers médicaux.

Résultats

La disponibilité croissante de données provinciales et nationales couplées offre la possibilité de mener des travaux de recherche sur la santé en utilisant des renseignements administratifs. Chez les enfants, les études s'appuyant sur ce genre de données ont porté en grande partie sur l'utilisation des services de santé ou sur la prévalence de maladies particulières. Cependant, les approches catégorielles axées sur des maladies particulières n'englobent pas le grand nombre de maladies rares dont les conséquences sont similaires, ni les enfants dont la maladie n'a pas été diagnostiquée. De surcroît, les politiques, les programmes et les interventions ne ciblent habituellement pas une maladie en particulier. [Texte intégral]

Auteur

Rubab G. Arim (rubab.arim@statcan.gc.ca), Dafna E. Kohen, Anne Guèvremont et Rochelle E. Garner travaillent à la Division de l’analyse de la santé à Statistique Canada. Jamie C. Brehaut fait partie de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa. Anton R. Miller et Kimberlyn McGrail font partie de l’Université de la Colombie-Britannique. Marni Brownell fait partie de l’Université du Manitoba. Lucy M. Lach fait partie de l’Université McGill. Peter L. Rosenbaum fait partie de l’Université McMaster.

Ce que l'on sait déjà sur le sujet

  • Les études de populations d’enfants fondées sur des données administratives sur la santé se sont concentrées sur des mesures de l’utilisation des services de santé pédiatriques ou sur la prévalence de maladies particulières.
  • La définition de la santé des enfants en fonction de maladies particulières ne reflète pas les cadres théoriques et conceptuels courants.

Ce qu'apporte l'étude

  • La présente étude évalue l’application du questionnaire de dépistage Children with Special Health Care Needs (CSHCN) Screener à des données administratives canadiennes sur la santé.
  • Les données administratives peuvent fournir des renseignements utiles pour établir des définitions non catégorielles de la santé des enfants.
  • Des limites sont mises en évidence pour le dépistage des limitations des activités, de l’utilisation de thérapies spéciales, et du counseling pour des problèmes émotionnels et de comportement. En outre, les besoins de soins de santé, la gravité de la maladie, et la qualité de la vie ne sont pas reflétés dans les données administratives.
Date de modification :