Techniques d’enquête
Comparaison des méthodes de biais conditionnel et de Kokic et Bell pour les sondages poissonniens et stratifiés

par Thomas Deroyon et Cyril Favre-MartinozNote 1

  • Date de diffusion : Le 20 décembre 2018

Résumé

Dans les enquêtes auprès des entreprises, il est courant de collecter des variables économiques dont la distribution est fortement asymétrique. Dans ce contexte, la winsorisation est fréquemment utilisée afin de traiter le problème des valeurs influentes. Dans le cas d’un sondage aléatoire simple stratifié, il existe deux méthodes permettant de choisir les seuils intervenant dans la winsorisation. L’article se décompose de la façon suivante. Une première partie rappelle les notations et la notion d’estimateur par winsorisation. La deuxième partie consiste à détailler les deux méthodes et à les étendre dans le cas d’un sondage poissonnien, puis à les comparer sur des jeux de données simulées et sur l’Enquête sur le Coût de la Main d’Oeuvre et la structure des salaires réalisée par l’INSEE.

Mots-clés : Estimation robuste; estimateur winsorisé; valeurs influentes; biais conditionnel.

Table des matières

Citation de l'article

Deroyon, T., et Favre-Martinoz, C. (2018). Comparaison des méthodes de biais conditionnel et de Kokic et Bell pour les sondages poissonniens et stratifiés. Techniques d’enquête, Statistique Canada, n° 12‑001‑X au catalogue, vol. 44, n° 2. Article accessible à l'adresse https://www150.statcan.gc.ca/n154961-fra.htm.

Note


Date de modification :