Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

2 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (29)

Tout (29) (0 à 10 de 29 résultats)

  • Visualisation des données : 71-607-X2024003
    Description : L'Explorateur géospatial du recensement de l'environnement est une application SIG web qui permet aux utilisateurs de visualiser des cartes thématiques à partir des tableaux de données de Statistique Canada publiés dans le cadre du Recensement de l'environnement. L'application utilise les données statistiques de l’Entrepôt commun de données de sortie (ECDS) à l'aide des services de données web de Statistique Canada et les associe à des données géospatiales afin de construire et afficher des cartes thématiques à l'intention de l'utilisateur.
    Date de diffusion : 2024-03-22

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92-160-G
    Description :

    Ce guide de référence est destiné aux usagers des fichiers des limites du recensement. Il fournit une vue d'ensemble de la méthodologie générale utilisée pour créer ces fichiers et des renseignements techniques importants aux usagers.

    Date de diffusion : 2022-02-09

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92-160-X
    Description :

    Le Fichier des limites, disponible par provinces et territoires, par divisions de recensement, par régions économiques, par régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement, subdivisions consolidées de recensement, par subdivisions de recensement et par aire de diffusion agrégée dépeint les limites géographiques utilisées à la diffusion des données du recensement.

    Il existe deux types de fichiers de limites : les fichiers numériques et les fichiers cartographiques. Les fichiers numériques montrent les régions géographiques dans leur intégralité, y compris la zone des eaux côtières. Les fichiers cartographiques représentent les régions géographiques uniquement au moyen de la masse terrestre et des îles côtières du Canada. Les fichiers fournissent un cadre de cartographie et d'analyse spatiale axé sur des systèmes d'information géographique (SIG) ou sur d'autres logiciels de cartographie offerts sur le marché.

    Les Fichiers des limites, sont exprimées en projection conique conforme de Lambert et sont fondées sur le Système de référence nord-américain de 1983 (NAD83). Un guide de référence est disponible (92-160-G).

    Date de diffusion : 2021-11-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-0005
    Description :

    Avez-vous déjà voulu créer vos propres cartes, ou intégrer et visualiser des ensembles de données pour examiner les changements d'un lieu à l'autre et au fil du temps, ou évaluer les liens entre des variables? Les systèmes d'information géographique (SIG) sont des programmes incontournables pour le traitement, l'intégration et la visualisation de données spatiales, ainsi que la transmission de renseignements dans un format largement accessible et intuitif. Suivez ces tutoriels et apprenez les concepts et les procédures clés pour exécuter les tâches courantes associées aux SIG, comme la création de cartes, la combinaison et la superposition d'ensembles de données et l'analyse des variations spatiales.

    Date de diffusion : 2020-12-11

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020008
    Description :

    Le présent tutoriel QGIS vous présente la Calculatrice de champ, qui est utilisée pour ajouter ou mettre à jour des champs à l’intérieur de la table d’attributs et pour modifier des entités. Similaire à l’outil Sélectionner à l’aide d’une expression, la Calculatrice de champ utilise la syntaxe des expressions. Suivez-nous alors que nous utilisons ces outils simultanément afin de sélectionner et de modifier de grandes sélections d’entités. Plus particulièrement, nous examinerons comment se servir de la syntaxe pour ajouter des mesures géométriques, par exemple une superficie, une longueur et des coordonnées XY, et pour créer et modifier les attributs de l’entité dans les champs numériques et textuels – en ajoutant un champ « Classe » et en mettant à jour le champ « speed_rest » (limites de vitesse) dans la couche « CPRoutier ». Servez-vous des compétences de base pour rédiger les expressions passées en revue dans la démonstration précédente – en utilisant les présentes procédures pour isoler et remplir les attributs de l’entité dans les champs respectifs. Assurez-vous d’appliquer les expressions restantes et d’enregistrer les modifications (les directives sont présentées à la fin de la vidéo et ci-dessous) apportées à la couche « CPRoutier », afin de les utiliser dans des tutoriels ultérieurs (démonstrations no 10 et nos 23 à 25). Appliquez ces compétences pour ajouter, modifier et mettre à jour des champs et des attributs d’entités dans les couches pertinentes à vos propres domaines de travail et d’expertise.

    Date de diffusion : 2020-02-19

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020006
    Description :

    Dans le présent tutoriel QGIS, vous apprendrez à créer une nouvelle couche vectorielle et à tracer des entités géométriques. Suivez-nous pour découvrir les paramètres, les procédures et les outils qui vous permettront de tracer des géométries personnalisées, d’ajouter des champs et de remplir automatiquement les attributs de l’entité, ainsi que de copier et de modifier les géométries issues d’autres couches d’intérêt. Ces procédures, démontrées au moyen d’un polygone, s’étendent également à la création de géométries ponctuelles et linéaires. Vous apprendrez également à activer et à désactiver les barres d’outils (p. ex. Numérisation avancée, Numérisation des formes et Accrochage) autres que celles par défaut dans l’interface de QGIS, ainsi qu’à activer les outils de modification. Appliquez ces compétences à la création de couches d’intérêt, comme une couche de découpage personnalisée pour une zone d’intérêt (ZI), des fichiers de couverture terrestre, ou des données de formation, lorsqu’il n’existe aucun ensemble de données équivalent, ce qui vous permet de tracer des géométries et de remplir automatiquement les attributs de l’entité qui conviennent à vos besoins.

    Nous utiliserons la couche ZI dans les prochains tutoriels afin de normaliser l’étendue des couches pour des traitements et des analyses plus poussés, alors assurez-vous de bien suivre et de sauvegarder vos modifications à la fin de la démonstration. Restez à l’affût du prochain tutoriel, dans le cadre duquel nous vous présenterons les outils qui vous permettront de sélectionner les entités selon leurs attributs, ce qui vous permettra d’isoler les entités par critères, conditions et valeurs d’intérêt depuis des champs de la table d’attributs d’une couche vectorielle.

    Au cours de la présente démonstration, nous tracerons les entités au moyen de l’outil Ajouter une entité polygonale et d’autres outils figurant dans la barre d’outils Numérisation des formes. L’outil Ajouter une entité est le moyen le plus commun et polyvalent pour créer de nouvelles entités de tout type et de toute forme géométrique, tandis que les autres outils sont exclusifs aux vecteurs de polygones et de lignes, aidant à ajouter rapidement des entités en forme de polygones réguliers. Le panneau Numérisation avancée est appliqué pour accrocher des segments à des angles précis, tandis que l’outil Accrochage facilite l’alignement des sommets ou segments des entités créées sur ceux des autres entités. De même, le fait de copier et de coller les géométries peut également permettre de s’assurer que les entités créées sont alignées sur les entités d’intérêt dans les autres couches.

    Date de diffusion : 2020-02-18

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020007
    Description :

    Dans le présent tutoriel QGIS, nous nous pencherons sur les outils de sélection fondés sur les attributs, qui sont utilisés pour créer une requête, une sélection et pour la création de sous-ensembles d’entités dans une couche vectorielle selon des critères, des conditions ou des valeurs d’intérêt précis depuis des champs de la table d’attributs. Suivez-nous et découvrez différents exemples d’utilisation des outils Sélectionner par valeur et Sélectionner à l’aide d’une expression. Apprenez à isoler les entités selon de multiples critères d’intérêt, à utiliser d’autres méthodes de sélection (p. ex., ajouter, retirer et sélectionner les entités d’une sélection) et à appliquer une syntaxe semblable à SQL pour construire des expressions. Cette syntaxe est utilisée dans différents outils QGIS. En premier lieu, nous explorerons les règles de base et montrerons ensuite comment créer des expressions et appliquer les bons opérateurs pour isoler les attributs des entités de texte et numériques. Apprenez à utiliser les caractères génériques et les champs multiples au moment de sélectionner les entités, ainsi que les procédures pour créer des sous-ensembles d’entités sélectionnées et de les exporter vers une nouvelle couche. Vous pourrez ensuite élargir la portée de ces compétences pour la sélection et à la création de sous-ensembles d’entités par attribut dans les couches vectorielles pertinentes à votre propre domaine de travail et d’expertise. Nous continuerons de tirer parti de ces compétences dans les prochains tutoriels, dans le cadre duquel nous utiliserons la Calculatrice de champ et des expressions pour ajouter de nouveaux champs et modifier les attributs de l’entité qui renferment des mesures spatiales, des nombres et des caractères alphabétiques.

    Date de diffusion : 2020-02-18

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052019001
    Description :

    Dans ce premier tutoriel, nous discuterons de la nature des SIG, de leurs applications et de leurs utilisations éventuelles dans votre propre domaine de travail et d'expertise. Nous aborderons brièvement et téléchargerons QGIS, un programme ouvert, pouvant servir à exécuter des tâches courantes associées aux SIG, comme la combinaison, l'analyse et la visualisation de données spatiales. Ces tutoriels sur QGIS sont créés à l'intention des nouveaux utilisateurs des SIG, sans formation officielle ou expérience relative à l'utilisation de ces systèmes. Nous allons commencer par les compétences et les concepts fondamentaux, puis aborderons des sujets de plus en plus avancés. Vous pourrez ensuite élargir la portée de l'application de ces compétences aux ensembles de données ayant une pertinence thématique dans le but de traiter des défis et des tâches courantes.

    Date de diffusion : 2020-02-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020001
    Description :

    Le présent tutotiel porte sur les catégories et principaux sous-types de données spatiales utilisées dans les systèmes d’information géographique (SIG), et sur trois caractéristiques propres aux ensembles de données spatiales : les projections cartographiques, les systèmes de référence géodésique et les systèmes de coordonnées de référence. Nous discuterons également des caractéristiques distinctives et des applications des données vectorielles et matricielles, ainsi que des sous-types qui leur sont associés (vecteur : points, lignes et polygones; matrice : monobande, composites et thématiques) et des formats de fichiers courants. La compréhension de ces notions fournira les compétences nécessaires pour naviguer dans les archives géospatiales en ligne, telles que Cartes ouvertes Canada, et télécharger les ensembles de données pertinents dans le format optimal pour l’utilisation que vous prévoyez en faire, ce que nous aborderons dans la deuxième partie du présent tutoriel.

    Date de diffusion : 2020-02-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020002
    Description :

    Le présent tutoriel couvre la navigation dans les données spatiales et leur téléchargement à partir de la plateforme Cartes ouvertes Canada, l’archive de données géospatiales intégrées du gouvernement fédéral. Apprenez à chercher et à filtrer des ensembles de données spécifiques, à distinguer les différentes composantes des ensembles de données spatiales, et à appliquer les guides communs de référence en isolant les fichiers qui correspondent à votre zone d’intérêt. Les procédures pour évaluer les fichiers des limites du recensement et les tableaux de Statistique Canada pour leur intégration dans le système d’information géographique (SIG) sont également indiquées. Assurez-vous de télécharger ces derniers ainsi que les ensembles de données restants énumérés à la fin de la vidéo afin de les utiliser dans le cadre des tutoriels suivants. Appliquez ces compétences pour télécharger les données spatiales pertinentes dans votre propre domaine de travail et d’expertise à partir des Cartes ouvertes et d’autres archives géospatiales (provinciales et municipales), dans le but de profiter pleinement des ensembles de données diversifiés et à résolution plus fine qui sont accessibles au public. Ces compétences devraient vous permettre d’isoler et de télécharger une variété de couches et d’examiner la plupart des processus ou des caractéristiques d’intérêt.

    Date de diffusion : 2020-02-17
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Visualisation des données : 71-607-X2024003
    Description : L'Explorateur géospatial du recensement de l'environnement est une application SIG web qui permet aux utilisateurs de visualiser des cartes thématiques à partir des tableaux de données de Statistique Canada publiés dans le cadre du Recensement de l'environnement. L'application utilise les données statistiques de l’Entrepôt commun de données de sortie (ECDS) à l'aide des services de données web de Statistique Canada et les associe à des données géospatiales afin de construire et afficher des cartes thématiques à l'intention de l'utilisateur.
    Date de diffusion : 2024-03-22
Analyses (10)

Analyses (10) ((10 résultats))

  • Revues et périodiques : 92F0138M
    Description :

    La Série de documents de travail de la géographie vise à stimuler des discussions sur une variété de sujets reliés au travail conceptuel, méthodologique et technique à l'appui de l'élaboration et de la diffusion des données, des produits et des services de la division. Nous encourageons les lecteurs de la série à communiquer avec la Division de la géographie pour lui fournir leurs commentaires et suggestions.

    Date de diffusion : 2019-11-13

  • Articles et rapports : 11-633-X2017006
    Description :

    Ce document décrit une méthode d’imputation des codes postaux manquants dans une base de données longitudinale. La base de données Cohorte santé et environnement du Recensement du Canada (CSERCan) de 1991, qui contient des renseignements sur les répondants au questionnaire détaillé du Recensement de 1991, couplée avec les fichiers des déclarations de revenus T1 pour la période allant de 1984 à 2011, est utilisée pour illustrer et valider la méthode. La cohorte contient jusqu’à 28 champs consécutifs de codes postaux de résidences, mais en raison des vides fréquents dans l’historique des codes postaux, les codes postaux manquants doivent être imputés. Pour valider la méthode d’imputation, deux expériences ont été mises au point dans lesquelles 5 % et 10 % de tous les codes postaux issus d’un sous-ensemble comportant des historiques complets ont été effacés de façon aléatoire et imputés.

    Date de diffusion : 2017-03-13

  • Articles et rapports : 11-522-X200600110447
    Description :

    La classification et l'identification des emplacements où se trouvent les personnes qui déclarent être en plus ou en moins bonne santé ou posséder plus ou moins de capital social dans une région particulière, comme une région sociosanitaire, contribue considérablement à comprendre les associations entre lieu et santé. L'objectif de l'étude proposée est de classifier et de cartographier divers secteurs de la région sociosanitaire de la Zone 6 (figure 1) de la Nouvelle Écosse (municipalité régionale de Halifax et régions de la vallée de l'Annapolis) en fonction de l'état de santé (dimension 1) et du capital social (dimension 2). Nous avons procédé au résumé analytique des réponses autodéclarées aux questions sur l'état de santé, l'état mental et le capital social figurant dans les fichiers maîtres de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (cycles 1.1, 1.2 et 2.1), de l'Enquête nationale sur la santé de la population (cycle 5) et de l'Enquête sociale générale (cycles 13, 14, 17 et 18). Les réponses ont été géocodées en utilisant le Fichier de conversion des codes postaux (FCCP+) de Statistique Canada et importées dans un système d'information géographique (SIG) afin que le code postal associé à la réponse soit assigné à une latitude et à une longitude dans la région sociosanitaire de la Zone 6 de la Nouvelle Écosse. Nous avons utilisé des estimateurs à noyau de la densité et des interpolateurs spatiaux supplémentaires pour élaborer des surfaces statistiquement lissées de la distribution des valeurs des réponses pour chaque question. Le lissage rend impossible la détermination de l'emplacement d'un répondant particulier et la divulgation des renseignements confidentiels contenus dans la base de sondage de Statistique Canada. L'utilisation de réponses à des questions semblables recueillies dans le cadre de plusieurs enquêtes accroît la probabilité de déceler une hétérogénéité entre les réponses obtenues dans la région sociosanitaire et rend la classification cartographique lissée plus exacte.

    Date de diffusion : 2008-03-17

  • Articles et rapports : 85-561-M2006007
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Ce document de recherche porte sur la répartition spatiale de la criminalité et de diverses caractéristiques sociales, physiques et économiques sur l'île de Montréal. L'analyse est effectuée à partir des données sur les crimes déclarés par la police dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire de 2001; des données du Recensement de la population de 2001; et des données de la Communauté métropolitaine de Montréal sur l'utilisation du terrain.

    Date de diffusion : 2006-06-08

  • Articles et rapports : 85-561-M2004004
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Ce document de recherche porte sur la répartition spatiale de la criminalité et de diverses caractéristiques sociales, physiques et économiques dans la ville de Winnipeg. L'analyse est effectuée à partir des données sur les crimes déclarés par la police dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire de 2001; des données du Recensement de la population de 2001; et des données de la ville de Winnipeg sur l'utilisation du terrain.

    Date de diffusion : 2004-09-16

  • Articles et rapports : 21-601-M2003062
    Description :

    Dans cette étude, on examine la répartition géographique du bétail et de la volaille en mai 2001, au moment du Recensement de l'agriculture de 2001. On la compare avec celle prise le jour du Recensement de 1991 afin de déterminer dans quelle mesure les concentrations ont changé au cours des années 1990.

    Date de diffusion : 2003-02-18

  • Stats en bref : 63-016-X20020026451
    Géographie : Canada
    Description :

    L'industrie des services d'arpentage et de cartographie joue un rôle important en soutenant les autres secteurs de l'économie. Le secteur de l'énergie dépend des services d'entreprises de cartographie et de levés géophysiques. Les administrations municipales, les entreprises et les propriétaires font appel aux services d'arpenteurs-géomètres. De plus, les services de cartographie personnalisés sont offerts aux secteurs privé et public, et ce, pour une foule d'utilisations.

    Date de diffusion : 2002-10-28

  • Articles et rapports : 92F0138M2001001
    Description :

    Statistique Canada utilise habituellement les régions géographiques normalisées comme « contenants » aux fins de la diffusion des données statistiques. Cependant, les structures géographiques servent également de variables, afin notamment d'apporter des précisions sur les populations rurales et urbaines dans une région précise comme une municipalité (subdivision de recensement). Néanmoins, elles font rarement l'objet de tableaux croisés en vue d'illustrer et d'analyser des phénomènes sociaux et économiques précis, tels que les types de peuplement à l'intérieur et à l'extérieur des grands centres urbains, avec une ventilation par région urbaine et région rurale.L'introduction du concept géographique - zone d'influence des régions métropolitaines de recensement et des agglomérations de recensement (ZIM) - offre des possibilités supplémentaires relativement à l'utilisation des structures géographiques comme variables à des fins d'analyse des données du recensement.Le présent document de travail vise à faire ressortir les avantages que comporte le recours aux structures géographiques comme variables en vue de mieux analyser les phénomènes sociaux et économiques, ainsi qu'à favoriser la discussion chez les utilisateurs sur l'opportunité d'utiliser ces variables et sur le potentiel offert par cette capacité grandement inutilisée des bases de données du recensement. Pour que ces objectifs se réalisent, nous présentons quatre exemples de structure géographique comme variables. Les exemples comprennent les Autochtones vivant à l'intérieur des réserves et à l'extérieur de celles-ci dans des régions urbaines et rurales au Canada, le taux de chômage des personnes qui vivent dans les régions urbaines et rurales au Canada, le loyer brut payé par les ménages locataires dans les régions urbaines et rurales au Canada, ainsi que le nombre de personnes de 15 à 24 ans migrant entre les grands centres urbains et les régions rurales et les petites villes (ZIM).

    Nous cherchons à favoriser l'utilisation des structures géographiques comme variables de recensement afin de donner aux utilisateurs les outils nécessaires pour analyser plus précisement les processus sociaux et économiques à l'oeuvre dans les régions géographiques du Canada.

    Date de diffusion : 2001-03-16

  • Articles et rapports : 88-003-X20000035776
    Géographie : Canada
    Description :

    L'emplacement, l'emplacement, l'emplacement - est-il important en recherche et en technologie? Les données d'enquête de Statistique Canada sont à la base d'une nouvelle méthode d'analyse de l'utilité de la cartographie des indicateurs clés de l'innovation. En reliant des ensembles de données d'enquête à des sources comportant un échantillon de taille plus grande, il est possible d'estimer des répartitions géographiques détaillées d'établissements. De nombreux ensembles de données sont examinés, et les avantages de la méthode se manifesteront lorsque celle-ci sera intégrée à un SIG interactif.

    Date de diffusion : 2000-10-06

  • Articles et rapports : 92F0138M1998001
    Description :

    Avant le recensement de 2001, la Division de la géographie calculait la superficie des terres manuellement à l'aide d'un planimètre. Cette méthode manuelle était nécessaire parce que la division n'avait pas de base de données numérique nationale pour appuyer une méthode automatisée. Le calcul manuel de la superficie des terres était un procédé utilisateur de main d'oeuvre, qui exigeait beaucoup de temps, était coûteux et apte à comporter des erreurs. La mise en place d'une base numérique nationale prévue pour le recensement de 2001 (qui sera appelée la Base géographique nationale ou BGN) transforme le calcul automatisé de la superficie des terres en un processus SIG simple.

    Les objectifs de ce document sont de démontrer les effets de l'agrégation des données et de diverses projections cartographiques sur la superficie des terres. Le test s'effectue en deux étapes. La première étape est effectuée à partir des Fichiers numériques cartographiques de 1996 (FNC) et la seconde étape utilisera la BGN. Bien que les FNC ne soient pas idéaux pour tester la superficie des terres, ces deux étapes n'en demeurent pas moins nécessaires puisque la BGN ne sera pas complétée avant l'automne 1998. Le présent rapport offre les résultats de la première étape obtenus en utilisant les FNC de 1996.

    Les résultats révèlent que les effets de l'agrégation des données sont minimes. Par conséquent, la superficie des terres peut être stockée au niveau des îlots de recensement et ensuite agrégée à des niveaux d'entités géographiques supérieures sans ramification sérieuse pour le recensement de 2001. Les résultats indiquent aussi qu'une projection équivalente, particulièrement la projection conique équivalente d'Albers, est plus appropriée pour calculer la superficie des terres.

    Date de diffusion : 1998-10-26
Références (18)

Références (18) (0 à 10 de 18 résultats)

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92-160-G
    Description :

    Ce guide de référence est destiné aux usagers des fichiers des limites du recensement. Il fournit une vue d'ensemble de la méthodologie générale utilisée pour créer ces fichiers et des renseignements techniques importants aux usagers.

    Date de diffusion : 2022-02-09

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92-160-X
    Description :

    Le Fichier des limites, disponible par provinces et territoires, par divisions de recensement, par régions économiques, par régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement, subdivisions consolidées de recensement, par subdivisions de recensement et par aire de diffusion agrégée dépeint les limites géographiques utilisées à la diffusion des données du recensement.

    Il existe deux types de fichiers de limites : les fichiers numériques et les fichiers cartographiques. Les fichiers numériques montrent les régions géographiques dans leur intégralité, y compris la zone des eaux côtières. Les fichiers cartographiques représentent les régions géographiques uniquement au moyen de la masse terrestre et des îles côtières du Canada. Les fichiers fournissent un cadre de cartographie et d'analyse spatiale axé sur des systèmes d'information géographique (SIG) ou sur d'autres logiciels de cartographie offerts sur le marché.

    Les Fichiers des limites, sont exprimées en projection conique conforme de Lambert et sont fondées sur le Système de référence nord-américain de 1983 (NAD83). Un guide de référence est disponible (92-160-G).

    Date de diffusion : 2021-11-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-0005
    Description :

    Avez-vous déjà voulu créer vos propres cartes, ou intégrer et visualiser des ensembles de données pour examiner les changements d'un lieu à l'autre et au fil du temps, ou évaluer les liens entre des variables? Les systèmes d'information géographique (SIG) sont des programmes incontournables pour le traitement, l'intégration et la visualisation de données spatiales, ainsi que la transmission de renseignements dans un format largement accessible et intuitif. Suivez ces tutoriels et apprenez les concepts et les procédures clés pour exécuter les tâches courantes associées aux SIG, comme la création de cartes, la combinaison et la superposition d'ensembles de données et l'analyse des variations spatiales.

    Date de diffusion : 2020-12-11

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020008
    Description :

    Le présent tutoriel QGIS vous présente la Calculatrice de champ, qui est utilisée pour ajouter ou mettre à jour des champs à l’intérieur de la table d’attributs et pour modifier des entités. Similaire à l’outil Sélectionner à l’aide d’une expression, la Calculatrice de champ utilise la syntaxe des expressions. Suivez-nous alors que nous utilisons ces outils simultanément afin de sélectionner et de modifier de grandes sélections d’entités. Plus particulièrement, nous examinerons comment se servir de la syntaxe pour ajouter des mesures géométriques, par exemple une superficie, une longueur et des coordonnées XY, et pour créer et modifier les attributs de l’entité dans les champs numériques et textuels – en ajoutant un champ « Classe » et en mettant à jour le champ « speed_rest » (limites de vitesse) dans la couche « CPRoutier ». Servez-vous des compétences de base pour rédiger les expressions passées en revue dans la démonstration précédente – en utilisant les présentes procédures pour isoler et remplir les attributs de l’entité dans les champs respectifs. Assurez-vous d’appliquer les expressions restantes et d’enregistrer les modifications (les directives sont présentées à la fin de la vidéo et ci-dessous) apportées à la couche « CPRoutier », afin de les utiliser dans des tutoriels ultérieurs (démonstrations no 10 et nos 23 à 25). Appliquez ces compétences pour ajouter, modifier et mettre à jour des champs et des attributs d’entités dans les couches pertinentes à vos propres domaines de travail et d’expertise.

    Date de diffusion : 2020-02-19

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020006
    Description :

    Dans le présent tutoriel QGIS, vous apprendrez à créer une nouvelle couche vectorielle et à tracer des entités géométriques. Suivez-nous pour découvrir les paramètres, les procédures et les outils qui vous permettront de tracer des géométries personnalisées, d’ajouter des champs et de remplir automatiquement les attributs de l’entité, ainsi que de copier et de modifier les géométries issues d’autres couches d’intérêt. Ces procédures, démontrées au moyen d’un polygone, s’étendent également à la création de géométries ponctuelles et linéaires. Vous apprendrez également à activer et à désactiver les barres d’outils (p. ex. Numérisation avancée, Numérisation des formes et Accrochage) autres que celles par défaut dans l’interface de QGIS, ainsi qu’à activer les outils de modification. Appliquez ces compétences à la création de couches d’intérêt, comme une couche de découpage personnalisée pour une zone d’intérêt (ZI), des fichiers de couverture terrestre, ou des données de formation, lorsqu’il n’existe aucun ensemble de données équivalent, ce qui vous permet de tracer des géométries et de remplir automatiquement les attributs de l’entité qui conviennent à vos besoins.

    Nous utiliserons la couche ZI dans les prochains tutoriels afin de normaliser l’étendue des couches pour des traitements et des analyses plus poussés, alors assurez-vous de bien suivre et de sauvegarder vos modifications à la fin de la démonstration. Restez à l’affût du prochain tutoriel, dans le cadre duquel nous vous présenterons les outils qui vous permettront de sélectionner les entités selon leurs attributs, ce qui vous permettra d’isoler les entités par critères, conditions et valeurs d’intérêt depuis des champs de la table d’attributs d’une couche vectorielle.

    Au cours de la présente démonstration, nous tracerons les entités au moyen de l’outil Ajouter une entité polygonale et d’autres outils figurant dans la barre d’outils Numérisation des formes. L’outil Ajouter une entité est le moyen le plus commun et polyvalent pour créer de nouvelles entités de tout type et de toute forme géométrique, tandis que les autres outils sont exclusifs aux vecteurs de polygones et de lignes, aidant à ajouter rapidement des entités en forme de polygones réguliers. Le panneau Numérisation avancée est appliqué pour accrocher des segments à des angles précis, tandis que l’outil Accrochage facilite l’alignement des sommets ou segments des entités créées sur ceux des autres entités. De même, le fait de copier et de coller les géométries peut également permettre de s’assurer que les entités créées sont alignées sur les entités d’intérêt dans les autres couches.

    Date de diffusion : 2020-02-18

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020007
    Description :

    Dans le présent tutoriel QGIS, nous nous pencherons sur les outils de sélection fondés sur les attributs, qui sont utilisés pour créer une requête, une sélection et pour la création de sous-ensembles d’entités dans une couche vectorielle selon des critères, des conditions ou des valeurs d’intérêt précis depuis des champs de la table d’attributs. Suivez-nous et découvrez différents exemples d’utilisation des outils Sélectionner par valeur et Sélectionner à l’aide d’une expression. Apprenez à isoler les entités selon de multiples critères d’intérêt, à utiliser d’autres méthodes de sélection (p. ex., ajouter, retirer et sélectionner les entités d’une sélection) et à appliquer une syntaxe semblable à SQL pour construire des expressions. Cette syntaxe est utilisée dans différents outils QGIS. En premier lieu, nous explorerons les règles de base et montrerons ensuite comment créer des expressions et appliquer les bons opérateurs pour isoler les attributs des entités de texte et numériques. Apprenez à utiliser les caractères génériques et les champs multiples au moment de sélectionner les entités, ainsi que les procédures pour créer des sous-ensembles d’entités sélectionnées et de les exporter vers une nouvelle couche. Vous pourrez ensuite élargir la portée de ces compétences pour la sélection et à la création de sous-ensembles d’entités par attribut dans les couches vectorielles pertinentes à votre propre domaine de travail et d’expertise. Nous continuerons de tirer parti de ces compétences dans les prochains tutoriels, dans le cadre duquel nous utiliserons la Calculatrice de champ et des expressions pour ajouter de nouveaux champs et modifier les attributs de l’entité qui renferment des mesures spatiales, des nombres et des caractères alphabétiques.

    Date de diffusion : 2020-02-18

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052019001
    Description :

    Dans ce premier tutoriel, nous discuterons de la nature des SIG, de leurs applications et de leurs utilisations éventuelles dans votre propre domaine de travail et d'expertise. Nous aborderons brièvement et téléchargerons QGIS, un programme ouvert, pouvant servir à exécuter des tâches courantes associées aux SIG, comme la combinaison, l'analyse et la visualisation de données spatiales. Ces tutoriels sur QGIS sont créés à l'intention des nouveaux utilisateurs des SIG, sans formation officielle ou expérience relative à l'utilisation de ces systèmes. Nous allons commencer par les compétences et les concepts fondamentaux, puis aborderons des sujets de plus en plus avancés. Vous pourrez ensuite élargir la portée de l'application de ces compétences aux ensembles de données ayant une pertinence thématique dans le but de traiter des défis et des tâches courantes.

    Date de diffusion : 2020-02-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020001
    Description :

    Le présent tutotiel porte sur les catégories et principaux sous-types de données spatiales utilisées dans les systèmes d’information géographique (SIG), et sur trois caractéristiques propres aux ensembles de données spatiales : les projections cartographiques, les systèmes de référence géodésique et les systèmes de coordonnées de référence. Nous discuterons également des caractéristiques distinctives et des applications des données vectorielles et matricielles, ainsi que des sous-types qui leur sont associés (vecteur : points, lignes et polygones; matrice : monobande, composites et thématiques) et des formats de fichiers courants. La compréhension de ces notions fournira les compétences nécessaires pour naviguer dans les archives géospatiales en ligne, telles que Cartes ouvertes Canada, et télécharger les ensembles de données pertinents dans le format optimal pour l’utilisation que vous prévoyez en faire, ce que nous aborderons dans la deuxième partie du présent tutoriel.

    Date de diffusion : 2020-02-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020002
    Description :

    Le présent tutoriel couvre la navigation dans les données spatiales et leur téléchargement à partir de la plateforme Cartes ouvertes Canada, l’archive de données géospatiales intégrées du gouvernement fédéral. Apprenez à chercher et à filtrer des ensembles de données spécifiques, à distinguer les différentes composantes des ensembles de données spatiales, et à appliquer les guides communs de référence en isolant les fichiers qui correspondent à votre zone d’intérêt. Les procédures pour évaluer les fichiers des limites du recensement et les tableaux de Statistique Canada pour leur intégration dans le système d’information géographique (SIG) sont également indiquées. Assurez-vous de télécharger ces derniers ainsi que les ensembles de données restants énumérés à la fin de la vidéo afin de les utiliser dans le cadre des tutoriels suivants. Appliquez ces compétences pour télécharger les données spatiales pertinentes dans votre propre domaine de travail et d’expertise à partir des Cartes ouvertes et d’autres archives géospatiales (provinciales et municipales), dans le but de profiter pleinement des ensembles de données diversifiés et à résolution plus fine qui sont accessibles au public. Ces compétences devraient vous permettre d’isoler et de télécharger une variété de couches et d’examiner la plupart des processus ou des caractéristiques d’intérêt.

    Date de diffusion : 2020-02-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-20-00052020003
    Description :

    Dans le présent tutoriel, vous apprendrez à naviguer dans l’interface conviviale de QGIS, les procédures permettant de télécharger les ensembles de données spatiales dans le programme à partir du panneau Navigation et la manière d’organiser les couches vectorielles de différents types de géométries pour la visualisation dans le Canevas de carte. En outre, vous apprendrez à sauvegarder un fichier de projet (.qgz) ainsi que les caractéristiques qui seront conservées. Ajoutez votre dossier de données spatiales parmi vos favoris dans le panneau du navigateur pour faciliter le téléchargement de données dans le cadre de projets et de tutoriels futurs. Les procédures de téléchargement faisant l’objet d’une démonstration sont applicables pour la majorité des formats spatiaux, dont les fichiers de formes (shapefiles) d’ESRI, les fichiers des bases de données géospatiales, les données GeoPackage, ainsi que les formats matriciels, tels que les fichiers GeoTIFF et JPEG 2000, alors que les formats d’autres fichiers (les bases de données spatiales en ligne, par exemple) peuvent être consultés dans le manuel de l’utilisateur et les autres ressources en ligne de QGIS. Appliquez ces compétences pour télécharger, activer, renommer et réorganiser les couches qui vous intéressent (les points au-dessus des lignes au-dessus des polygones). Comme pour les autres programmes, assurez-vous de sauvegarder souvent vos fichiers de projet.

    Date de diffusion : 2020-02-17
Date de modification :