Chocs propres à l’entreprise et fluctuations agrégées dans le secteur de la fabrication au Canada, 2000 à 2012

Articles et rapports : 11F0019M2016384

Description :

Pour comprendre ce qui entraîne les fluctuations agrégées, de nombreux modèles macroéconomiques se tournent vers les chocs agrégées sans tenir compte de la contribution des chocs propres à l’entreprise. De récentes recherches menées par d’autres pays développés ont, toutefois, permis de constater que les fluctuations agrégées sont en partie attribuables aux chocs encaissés par les grandes entreprises. À l’aide de données sur des entreprises canadiennes tirées de la base de données PALE-T2, qui établit un lien entre les états financiers des déclarations de revenus des sociétés et les données sur l’emploi du Programme d’analyse longitudinale de l’emploi, cet article examine la contribution des grandes entreprises aux fluctuations sectorielles de la production brute, de l’investissement et de l’emploi dans le secteur de la fabrication.

Numéro d'exemplaire : 2016384
Auteur(s) : Karasik, Leonid; Leung, Danny; Tomlin, Ben
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
HTML21 novembre 2016
PDF21 novembre 2016