Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Superficies des principales grandes cultures, juin 2021

Diffusion : 2021-06-29

Selon l'Enquête sur les grandes cultures de juin 2021, les agriculteurs canadiens ont déclaré avoir ensemencé davantage de canola, d'orge, de soya et de lentilles, mais un moins grand nombre d'acres de blé, de pois secs, de maïs-grain et d'avoine.

Tout au long de la période d'ensemencement et jusqu'au début de la saison de croissance, la sécheresse a été une source de préoccupation pour les agriculteurs dans certaines régions de l'Ouest canadien. Les précipitations au début de la saison de croissance ont été bien en deçà de la moyenne et, bien que la plupart des régions des Prairies aient reçu quelques précipitations tout au long du mois de mai, l'humidité du sol inférieure à la normale continue d'être préoccupante. La sécheresse a permis aux producteurs de commencer à ensemencer tôt, et les rapports provinciaux indiquent que l'ensemencement a progressé à un rythme relativement rapide.

Dans l'Est du Canada, au moment des semis, les conditions d'humidité du sol étaient considérées comme inférieures à la normale dans une grande partie de l'Ontario et du sud du Québec, ce qui était également attribuable au manque de précipitations.

Carte 1  Vignette de la carte 1: Différence par rapport à l'humidité normale du sol (en millimètres) (modèle de sécheresse) au 14 juin 2021 (pendant la période de collecte), comparativement à la moyenne annuelle, selon la province
Différence par rapport à l'humidité normale du sol (en millimètres) (modèle de sécheresse) au 14 juin 2021 (pendant la période de collecte), comparativement à la moyenne annuelle, selon la province

Les agriculteurs ont déclaré avoir ensemencé moins de blé

Les agriculteurs canadiens ont déclaré avoir ensemencé 23,4 millions d'acres de blé en 2021, en baisse de 6,5 % par rapport à l'année précédente. La superficie de blé de printemps a diminué de 8,1 % pour s'établir à 16,5 millions d'acres. La production mondiale de blé devrait augmenter par rapport à l'année précédente. Si tel est le cas, l'augmentation de la production mondiale pourrait entraîner une baisse des prix du blé pour les agriculteurs canadiens, ce qui inciterait certains d'entre eux à semer moins de blé comparativement à l'année dernière.

La superficie ensemencée de blé dur a diminué de 2,8 % pour atteindre 5,5 millions d'acres, et celle de blé d'hiver a diminué de 1,4 % pour s'établir à 1,3 million d'acres.

En Saskatchewan, la superficie de blé a diminué de 6,6 % pour s'établir à 12,0 millions d'acres. Celle de blé de printemps a enregistré une baisse de 7,7 % pour se fixer à 7,4 millions d'acres. La superficie de blé dur a diminué de 2,7 % pour atteindre 4,5 millions d'acres.

Les agriculteurs de l'Alberta ont déclaré avoir ensemencé 6,9 millions d'acres de blé, en baisse de 6,4 % par rapport à l'année précédente. La superficie de blé de printemps a diminué de 7,4 % pour s'établir à 5,8 millions d'acres, alors que celle de blé dur a enregistré une baisse de 2,3 % pour se fixer à 988 500 acres.

Les agriculteurs du Manitoba ont déclaré que la superficie ensemencée totale de blé a diminué de 8,7 % pour s'établir à 2,9 millions d'acres.

La superficie de canola augmente dans les Prairies

À l'échelle nationale, les agriculteurs ont déclaré avoir ensemencé 22,5 millions d'acres de canola en 2021, en hausse de 8,2 % par rapport à l'année précédente. La forte demande mondiale d'oléagineux a probablement influencé la décision des agriculteurs d'ensemencer davantage de canola. L'augmentation de la demande a donné lieu à des exportations record en mars 2021, ce qui a entraîné une diminution des stocks de canola. La forte demande, conjuguée à la diminution de l'offre, a fait en sorte que les prix ont atteint des sommets record au premier semestre de 2021 et devraient demeurer élevés pour l'année à venir.

Les agriculteurs de la Saskatchewan ont déclaré avoir ensemencé 12,1 millions d'acres de canola, en hausse de 6,9 % par rapport à l'année précédente.

En Alberta, la superficie de canola s'est accrue de 14,5 % par rapport à 2020 pour atteindre 6,7 millions d'acres.

Les agriculteurs du Manitoba ont déclaré que la superficie de canola avait augmenté de 1,0 % pour s'établir à 3,4 millions d'acres.

La superficie ensemencée de soya augmente sous l'effet de la forte demande mondiale

À l'échelle nationale, les producteurs ont déclaré une hausse de 4,9 % de la superficie ensemencée de soya qui a atteint 5,3 millions d'acres en 2021. L'augmentation de la superficie ensemencée pourrait être attribuable à la réponse des agriculteurs à la forte demande mondiale et aux prix plus élevés.

Les agriculteurs de l'Ontario ont déclaré avoir ensemencé 3,0 % d'acres de soya de plus pour atteindre une superficie de 2,9 millions d'acres, tandis que les agriculteurs du Québec ont déclaré avoir ensemencé 925 300 acres de soya, en hausse de 4,5 %.

Le Manitoba a affiché la plus forte augmentation de la superficie ensemencée de soya, celle-ci ayant augmenté de 14,5 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 1,3 million d'acres en 2021. Il s'agit de la première augmentation de la superficie de soya dans la province en quatre ans. Les prix élevés découlant de la forte demande d'oléagineux ainsi que les rendements plus élevés en 2020 comparativement aux trois dernières années pourraient avoir encouragé certains agriculteurs à accroître leur superficie de soya.

La superficie d'orge augmente par rapport à l'année précédente, mais celle de l'avoine diminue

Les agriculteurs ont ensemencé 8,3 millions d'acres d'orge en 2021, en hausse de 9,7 % par rapport à l'année précédente. La superficie d'orge a augmenté de 18,7 % en Saskatchewan pour atteindre 3,7 millions d'acres. Les agriculteurs de l'Alberta ont également semé 5,6 % de plus d'orge tandis qu'au Manitoba, ils en ont semé 0,7 % de moins. Les prix élevés ont potentiellement encouragé les agriculteurs à augmenter leur superficie d'orge.

Les agriculteurs ont déclaré que la superficie ensemencée d'avoine a diminué de 10,8 % pour s'établir à 3,4 millions d'acres. En Saskatchewan, la plus grande province productrice d'avoine, la superficie ensemencée d'avoine a diminué de 11,1 % pour s'établir à 1,6 million d'acres. La baisse de la superficie consacrée à l'avoine pourrait être le résultat du choix des agriculteurs d'ensemencer des cultures leur permettant d'obtenir des prix plus élevés.

Baisse de la superficie ensemencée de maïs-grain

À l'échelle nationale, les agriculteurs ont déclaré que la superficie de maïs-grain a diminué de 2,5 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 3,5 millions d'acres en 2021.

En Ontario, où plus de 60 % du maïs-grain canadien est cultivé, la superficie ensemencée a diminué de 2,0 % pour se fixer à 2,1 millions d'acres.

Les agriculteurs du Québec ont déclaré une diminution de 0,6 % de la superficie ensemencée pour se chiffrer à 885 800 acres.

La superficie ensemencée de maïs-grain au Manitoba a diminué de 1,4 % pour s'établir à 367 100 acres.

La superficie de lentilles augmente, tandis que celle des pois secs diminue

Les agriculteurs canadiens ont déclaré avoir ensemencé 4,3 millions d'acres de lentilles en 2021, en hausse de 1,7 % par rapport à l'année précédente.

À l'échelle nationale, les agriculteurs ont déclaré une diminution de 10,2 % de la superficie de pois secs par rapport à 2020, laquelle s'est établie à 3,8 millions d'acres. En Alberta, la superficie ensemencée de pois secs a diminué de 222 500 acres, alors que celle de la Saskatchewan a diminué de 222 300 acres.


  Note aux lecteurs

L'Enquête sur les grandes cultures de juin 2021 permet de recueillir des données sur les superficies ensemencées des grandes cultures au Canada. Elle a été menée du 14 mai au 11 juin 2021, auprès d'environ 25 000 exploitations agricoles. Dans le cadre de cette enquête, les exploitations agricoles devaient déclarer les superficies ensemencées de céréales, de graines oléagineuses et de cultures spéciales.

Le nombre d'acres ensemencés en juin peut faire l'objet de mises à jour selon les données tirées d'enquêtes subséquentes de la campagne agricole en cours. Les données définitives sur les superficies de 2021, qui pourraient faire l'objet d'une révision pendant deux ans, seront diffusées le 3 décembre 2021.

Les enquêtes sur les grandes cultures permettent de recueillir des données pour le Québec, l'Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta à tous les cycles d'enquête. Toutefois, des données sont recueillies deux fois par année (au cours du cycle de juin sur les superficies ensemencées de l'Enquête sur les grandes cultures et de celui de novembre sur la production finale) pour Terre-Neuve-et-Labrador, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et la Colombie-Britannique, qui représentent entre 2 % et 4 % des totaux nationaux. Par conséquent, les totaux pour le Canada en mars comprennent les données reportées pour ces provinces à partir de l'enquête précédente de novembre. Les totaux pour le Canada en juillet comprennent les données des superficies ensemencées reportées pour toutes les provinces à partir de l'enquête précédente de juin.

Calendrier de diffusion : Les dates des diffusions à venir sur les stocks, les superficies et la production des principales grandes cultures sont accessibles en ligne.

Dans le présent communiqué, les variations en pourcentage sont calculées à partir de données non arrondies.

Les données de juin 2021 sont comparées aux données définitives de 2020.

Un graphique facile à imprimer intitulé « Aperçu de l'Enquête sur les grandes cultures », lequel offre une vue d'ensemble de notre cycle d'enquête, est maintenant accessible.

Appuyez le Recensement de l'agriculture de 2021.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :