Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Enquête sur les marchandises vendues au détail, octobre 2020

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2021-01-12

En octobre, les ventes au détail ont atteint 56,7 milliards de dollars, en hausse de 8,2 % par rapport au même mois un an plus tôt. Il s'agit de la cinquième augmentation consécutive d'une année à l'autre des ventes pour le secteur. Une croissance des ventes a été observée dans 13 des 19 catégories de marchandises.

En ce qui a trait au mois de novembre, selon les estimations anticipées tirées des données de l'Enquête mensuelle sur le commerce de détail, les ventes totales non désaisonnalisées du commerce de détail ont augmenté de 5,1 %. Étant donné que ce chiffre est provisoire, on s'attend à ce qu'il soit révisé.

Les ventes d'aliments demeurent élevées

En raison de l'imposition de restrictions liées à la deuxième vague de la COVID-19 dans plusieurs provinces, la baisse des possibilités d'aller manger au restaurant a stimulé la croissance des ventes d'aliments, qui se sont accrues de 11,4 % par rapport au même mois un an plus tôt. Il s'agit de la plus forte augmentation en dollars parmi toutes les catégories de produits. Les ventes de 7 des 9 produits de cette catégorie ont augmenté en octobre, et les hausses les plus prononcées ont été enregistrées pour les fruits et légumes frais (+17,7 %), pour les aliments secs emballés non classés ailleurs (+12,7 %) et pour les viandes et volailles fraîches (+14,1 %). La baisse la plus marquée dans cette catégorie de produits a été celle des ventes de biscuits, de friandises et d'aliments à grignoter (-1,0 %), car les restrictions imposées par la COVID-19 ont fait diminuer la demande de bonbons et d'autres friandises en lien avec l'Halloween.

L'augmentation des ventes de boissons gazeuses et boissons alcoolisées (+13,1 %) a été principalement attribuable à la hausse des ventes de boissons alcoolisées (+13,2 %).

Les ventes de fournitures de rénovation s'appuient sur la croissance

En octobre, les détaillants canadiens ont vu se poursuivre la croissance des dépenses réalisées pour l'achat de matériaux de rénovation résidentielle et la réalisation d'améliorations à domicile. Les ventes d'articles de quincaillerie, d'outils, d'articles de rénovation et de produits pour pelouse et jardin ont continué d'afficher une forte croissance (+27,7 %), la catégorie de produits ayant enregistré une augmentation d'une année à l'autre pour un sixième mois consécutif. Les ventes de bois d'œuvre et d'autres matériaux et fournitures de rénovation (+28,4 %) ont affiché la plus forte hausse dans la catégorie, soutenues par la demande continue du produit en octobre.

Les ventes de gros appareils électroménagers ont augmenté de 43,3 % pour atteindre 750 millions de dollars en octobre, ce qui représente un niveau record pour la catégorie de produits. Les ventes de petits appareils électroménagers (+22,1 %) ont aussi augmenté durant le mois.

Les ventes de véhicules automobiles d'occasion contribuent le plus aux ventes de véhicules automobiles

Les ventes de véhicules automobiles ont augmenté pour un troisième mois consécutif, en hausse de 8,0 % par rapport au même mois un an plus tôt. La croissance observée dans cette catégorie de produits s'explique principalement par l'augmentation des ventes de véhicules automobiles d'occasion, en hausse de 19,9 % en octobre. Les ventes de véhicules automobiles neufs sont demeurées inférieures à celles de l'option à moindre coût, ayant enregistré une modeste hausse de 2,3 % au cours du mois. Les ventes de véhicules automobiles neufs ont été atténuées par la baisse des ventes d'automobiles neuves (-15,8 %), qui a contrebalancé l'augmentation des ventes de minifourgonnettes, de véhicules utilitaires sport et de camions légers neufs (+6,6 %).

Pour un sixième mois consécutif, les ventes de carburants pour les véhicules automobiles ont affiché le recul le plus prononcé dans le secteur, en baisse de 21,9 % d'une année à l'autre. La diminution des prix et la stagnation de la demande ont contribué aux ventes peu reluisantes.

Les ventes des entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance augmentent

Comme les mesures liées à la pandémie ont contraint divers types de magasins à fermer leurs emplacements physiques, les consommateurs ont été forcés de trouver d'autres moyens de magasiner. Au cours des deuxième et troisième trimestres de 2020, les ventes des entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance du sous-secteur des détaillants hors magasin ont représenté 3,9 % du commerce de détail, en hausse par rapport à 2,5 % au cours des deux mêmes trimestres de l'année précédente. Les ventes ont atteint 6,0 milliards de dollars au troisième trimestre de 2020, en hausse de 45,7 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Alors que les restrictions liées à la pandémie ont commencé à être levées dans certaines régions au cours du troisième trimestre de 2020, les ventes ont diminué de 7,0 % par rapport au deuxième trimestre.


  Note aux lecteurs

L'Enquête sur les marchandises vendues au détail vise à recueillir des données nationales sur les ventes au détail, selon la catégorie de marchandises, auprès des mêmes entreprises que celles qui participent à l'Enquête mensuelle sur le commerce de détail. Les données ne sont pas désaisonnalisées. Toutes les variations en pourcentage sont des variations d'une année à l'autre.

Nouvelles données sur les marchandises vendues au détail maintenant accessibles pour le commerce électronique!

Les estimations de l'Enquête sur les marchandises vendues au détail pour les entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance (code 454110 du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord) sont maintenant accessibles.

Les chiffres sur le commerce électronique des détaillants traditionnels sont inclus dans les ventes de marchandises du détaillant. Si les activités en ligne d'un détaillant traditionnel sont gérées séparément, elles sont classées selon le code 45411, Entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance, du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN). Les détaillants entreprises qui font des affaires uniquement sur Internet sont aussi classés selon le code 45411 du SCIAN. Les chiffres sur les ventes totales du commerce de détail ne comprennent pas les ventes des détaillants qui sont classés selon le code 45411 du SCIAN.

Nouvel outil de visualisation des données de l'Enquête trimestrielle sur les marchandises vendues au détail

Jetez un coup d'œil aux plus récentes estimations de l'Enquête trimestrielle sur les marchandises vendues au détail d'une nouvelle façon interactive! Le nouvel Outil de visualisation des données de l'Enquête sur les marchandises vendues au détail permet aux utilisateurs de visualiser, de personnaliser et d'interpréter plus facilement les données trimestrielles sur les ventes.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :