Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Stocks des principales grandes cultures, 31 décembre 2019

Diffusion : 2020-02-05

Au 31 décembre 2019, les stocks totaux d'orge, d'avoine et de pois secs étaient supérieurs aux niveaux observés à pareille date en 2018. En revanche, les stocks totaux de blé, de canola, de maïs-grain, de lentilles et de soya ont diminué.

En raison des mauvaises conditions météorologiques pendant la récolte, un volume important des cultures n'avait probablement pas été récolté au moment de l'enquête. Les agriculteurs devaient inclure uniquement les cultures récoltées et en entreposage au moment où ils ont déclaré les stocks des principales grandes cultures. Les cultures récoltées après la période de collecte de données de l'enquête de décembre seront prises en compte dans les prochaines enquêtes.

Blé

Au 31 décembre 2019, les stocks totaux de blé se chiffraient à 25,0 millions de tonnes, ce qui représente une baisse de 0,5 % par rapport à un an plus tôt. Les stocks détenus à la ferme ont augmenté de 1,5 % pour se fixer à 20,8 millions de tonnes, tandis que les stocks commerciaux ont diminué de 9,6 % pour s'établir à 4,2 millions de tonnes.

Malgré une augmentation de 0,5 % de la production totale de blé à l'échelle nationale en 2019, les stocks totaux ont diminué en raison d'une réduction des stocks de début de campagne, ces derniers ayant subi une baisse de 10,3 % par rapport à l'année précédente pour s'établir à 6,0 millions de tonnes. La diminution des stocks commerciaux est en partie attribuable à une baisse des exportations de blé par rapport à la même période un an plus tôt.

Canola

Dans l'ensemble, les stocks de canola ont reculé de 2,4 % par rapport à un an plus tôt pour s'établir à 14,3 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Le recul est attribuable à une baisse de 5,9 % des stocks détenus à la ferme, qui se sont établis à 12,4 millions de tonnes. Cette baisse a contrebalancé l'augmentation de 28,6 % des stocks commerciaux, lesquels se sont chiffrés à 1,9 million de tonnes.

Malgré une hausse des stocks de début de campagne (+52,9 %), la baisse de la production de canola en 2019, conjuguée à une hausse de l'usage industriel (+8,0 %), a entraîné une baisse des stocks totaux de canola. Les exportations de canola ont diminué de 14,7 %, ou de 641 100 tonnes, par rapport à un an plus tôt, principalement en raison de la baisse des exportations vers la Chine.

Maïs-grain

Les stocks totaux de maïs-grain ont diminué de 8,1 % par rapport à un an plus tôt pour se fixer à 10,7 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Les stocks détenus à la ferme se sont repliés de 5,8 %, tandis que les stocks commerciaux ont reculé de 14,3 %.

La baisse de la production en 2019 et la diminution des stocks de début de campagne par rapport à la campagne agricole précédente étaient à l'origine de la diminution des stocks totaux de maïs-grain.

Soya

À l'échelle nationale, les stocks de soya se sont repliés de 9,4 % par rapport à un an plus tôt pour s'établir à 3,9 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Les stocks détenus à la ferme, en baisse de 14,2 % pour s'établir à 2,4 millions de tonnes, étaient à l'origine de la diminution, tandis que les stocks commerciaux étaient inchangés.

Orge

Les stocks d'orge ont progressé de 20,6 % par rapport à un an plus tôt pour s'établir à 6,0 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Cette hausse est principalement attribuable aux stocks détenus à la ferme, lesquels ont augmenté de 19,5 % pour s'établir à 5,6 millions de tonnes. Les stocks commerciaux ont augmenté de 36,5 % pour se fixer à 403 900 tonnes.

La production d'orge a augmenté de 23,9 % pour se chiffrer à 10,4 millions de tonnes en 2019, ce qui a contrebalancé le creux historique des stocks de début de campagne et entraîné une hausse des stocks totaux.

Avoine

À l'échelle nationale, les stocks d'avoine ont augmenté de 11,0 % par rapport à un an plus tôt pour se chiffrer à 2,7 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Cette augmentation est attribuable aux stocks détenus à la ferme (+9,0 %) et aux stocks commerciaux (+30,9 %).

Pois secs et lentilles

Par rapport à un an plus tôt, les stocks de pois secs ont augmenté de 3,2 % pour s'établir à 2,6 millions de tonnes au 31 décembre 2019. Les stocks détenus à la ferme, en hausse de 8,0 % pour s'établir à 2,4 millions de tonnes, sont à l'origine de l'augmentation, laquelle a contrebalancé la diminution de 26,7 % des stocks commerciaux.

Par ailleurs, les stocks de lentilles ont diminué de 14,9 %. Les stocks détenus à la ferme ont diminué de 14,3 % pour s'établir à 1,6 million de tonnes, tandis que les stocks commerciaux ont subi une diminution de 19,9 % pour se chiffrer à 180 700 tonnes.

La baisse des stocks totaux de lentilles est attribuable à un recul des stocks de début de campagne (-27,7 %), à une hausse des exportations (+18,6 %) ainsi qu'à une disparition intérieure plus élevée (+39,6 %).


  Note aux lecteurs

Les données sur les stocks des principales grandes cultures entreposés à la ferme proviennent de l'Enquête sur les fermes de décembre, menée auprès d'environ 8 600 agriculteurs canadiens du 13 décembre 2019 au 15 janvier 2020. L'Enquête de 2019 sur les grandes cultures de décembre contient également deux questions portant sur la capacité d'entreposage permanent des grains à la ferme et sur le pourcentage de grains entreposés à la ferme selon des méthodes d'entreposage temporaire. Ces données sont disponibles sur demande.

Les données sur les stocks commerciaux des principales cultures de l'Ouest proviennent de la Commission canadienne des grains. Les données sur les stocks commerciaux de cultures spéciales proviennent d'une enquête menée auprès des manutentionnaires et des agents de commercialisation des cultures spéciales.

Les tableaux qui font état du bilan national des principales céréales et des cultures spéciales sont publiés en même temps que le présent communiqué sur les niveaux des stocks et sont accessibles dans les tableaux 32-10-0013-01, 32-10-0014-01 et 32-10-0015-01.

Les données sur les stocks peuvent faire l'objet de révisions pendant deux années après leur première diffusion.

Les lecteurs sont invités à visiter le portail Statistiques sur l'agriculture et l'alimentation pour obtenir plus de données sur l'agriculture et l'alimentation publiées par Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :