Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Bilan des investissements internationaux du Canada, premier trimestre de 2013

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2013-06-19

La dette extérieure nette du Canada a diminué de 70,8 milliards de dollars au premier trimestre pour se chiffrer à 231,3 milliards de dollars. Cette baisse s'explique principalement par l'effet du raffermissement des marchés boursiers étrangers sur la valeur des avoirs étrangers du Canada, qui a plus que compensé les exigences d'emprunt liées au déficit du compte courant du Canada durant le trimestre.

Graphique 1  Chart 1: Bilan des investissements internationaux du Canada - Description et tableau de données
Bilan des investissements internationaux du Canada

Chart 1: Bilan des investissements internationaux du Canada - Description et tableau de données

Le raffermissement des marchés boursiers étrangers accroît l'actif international

La valeur de l'actif international du Canada a augmenté de 113,9 milliards de dollars pour atteindre 2 506,4 milliards de dollars à la fin du premier trimestre. Cette croissance résulte surtout de la vigueur des marchés boursiers étrangers, qui a entraîné une forte réévaluation à la hausse des avoirs canadiens en actions étrangères. L'effet net des fluctuations des taux de change a ajouté 16,3 milliards de dollars à la valeur de l'actif international en devises étrangères, le dollar canadien s'étant déprécié de 2,0 % par rapport au dollar américain au cours du trimestre. Les investissements canadiens sur les marchés étrangers ont également contribué à la hausse de l'actif international au cours du trimestre.

Les entrées de fonds en provenance de l'étranger combinées à la hausse des prix sur les marchés boursiers canadiens ont haussé de 43,2 milliards de dollars la valeur du passif international du Canada, celle-ci atteignant 2 737,7 milliards de dollars au premier trimestre.

La position de passif net du Canada en valeurs mobilières est entraînée à la baisse par la hausse des marchés boursiers étrangers

La position de passif net du Canada en valeurs mobilières a reculé de 50,9 milliards de dollars pour passer à 350,0 milliards de dollars au premier trimestre. Cette baisse s'explique en grande partie par une augmentation de 71,3 milliards de dollars des avoirs canadiens en actions étrangères, surtout attribuable aux gains en capital. Cette croissance reflète dans une large mesure la progression de 10,0 % du marché boursier américain au premier trimestre, marché où plus de la moitié des actions étrangères sont détenues. D'autres marchés boursiers étrangers ont aussi gagné du terrain au cours du trimestre, tout particulièrement le Japon (+21,0 %).

Cette hausse de l'actif a été tempérée par l'augmentation des avoirs étrangers en titres canadiens, ceux-ci ayant crû de 20,5 milliards de dollars au premier trimestre pour atteindre 1 284,9 milliards de dollars. Les acquisitions d'obligations canadiennes par les investisseurs non résidents ont été modérées par la diminution de leurs avoirs en instruments du marché monétaire ainsi que par des ventes d'actions. Néanmoins, les avoirs étrangers en actions canadiennes ont légèrement augmenté, reflétant la montée des prix des actions canadiennes pendant le trimestre.

Graphique 2  Chart 2: Bilan international de portefeuille - Description et tableau de données
Bilan international de portefeuille

Chart 2: Bilan international de portefeuille - Description et tableau de données

Les positions en investissements directs entrant et sortant restent essentiellement équilibrés

Après une décennie de bilan net positif au chapitre des investissements directs jusqu'en 2007, l'investissement direct canadien à l'étranger et l'investissement direct étranger au Canada ont généralement convergé à la suite de la crise financière et de la récession. Le premier trimestre de 2013 marque le retour à un bilan net légèrement positif.

Graphique 3  Chart 3: Bilan des investissements directs - Description et tableau de données
Bilan des investissements directs

Chart 3: Bilan des investissements directs - Description et tableau de données

La valeur de l'investissement direct canadien à l'étranger a augmenté de 44,6 milliards de dollars pour atteindre 1 031,5 milliards de dollars à la fin du premier trimestre, principalement en raison de la montée des prix sur les marchés boursiers internationaux. Le reste de la croissance a été attribuable à l'activité d'investissement canadienne durant le trimestre et à l'effet de réévaluation à la hausse qu'a eu l'affaiblissement du dollar canadien sur ces actifs libellés en devises étrangères.

En ce qui a trait au passif, la valeur de l'investissement direct étranger au Canada a progressé de 31,0 milliards de dollars pour s'établir à 1 018,4 milliards de dollars. Les entrées de fonds au Canada en investissements directs ont ajouté 18,6 milliards de dollars au passif, le reste de la croissance venant du raffermissement des prix des actions canadiennes.

  Note aux lecteurs

La principale mesure des comptes du bilan des investissements internationaux intègre désormais la comptabilisation à la valeur au marché des titres négociables et du capital-actions des investissements directs étrangers. Cette présentation ajoute une nouvelle dimension à l'analyse du bilan net des investissements internationaux du Canada et reflète plus fidèlement l'évolution de cette position. Le bilan des investissements internationaux à la valeur comptable reste disponible, étant donné que le lien d'accès au communiqué sur les investissements directs étrangers annuels comprend les détails par région géographique et par branche d'activité. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la section intitulée Évaluation de l'actif et du passif.

Définition

Le bilan des investissements internationaux présente la valeur et la composition de l'actif et du passif du Canada envers le reste du monde. Le bilan net des investissements internationaux du Canada est la différence entre cet actif étranger et ce passif. L'excédent du passif international sur l'actif se traduit par une position d'endettement international net du Canada. L'excédent de l'actif international sur le passif est appelé « actif international net du Canada ».

Évaluation monétaire

On convertit en dollars canadiens la valeur de l'actif et du passif exprimée en devises étrangères à la fin de chaque période de calcul du bilan. La plupart des avoirs étrangers du Canada sont exprimés en devises étrangères, tandis que moins de la moitié du passif international du pays est exprimée en devises étrangères. Si le dollar canadien s'apprécie, la réévaluation de l'actif et du passif en dollars canadiens dégage une valeur moindre. Le contraire se vérifie si le dollar canadien est en dévalorisation.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous sans frais au 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :