Les faits, tout simplement
Un portrait de la population d'âge scolaire et des mesures du rendement des élèves

Date de diffusion : le 18 septembre 2019

Les données du plus récent recensement indiquent que 11 % de la population d'âge scolaire (5 à 24 ans) sont des immigrants, allant de 1 % au Nunavut à 14 % au Manitoba. L'Ouest et le centre du Canada affichaient les plus fortes concentrations d'immigrants, avec les pourcentages les plus élevés au Manitoba (14 %), en Ontario (13 %), en Alberta (13 %) et en Colombie-Britannique (13 %).

Le pourcentage de la population d'âge scolaire appartenant à un groupe de minorités visibles était de 27% en 2016, cette proportion étant plus élevée en Ontario (35 %) et en Colombie-Britannique (37 %).

Dans l'ensemble du Canada, 4,5 % de la population d'âge scolaire se sont identifiés comme membres des Premières nations, 2,2 % comme Métis et 0,3 % comme Inuk. Le pourcentage le plus élevé de la population d'âge scolaire qui s'est identifiée comme membre des Premières nations, Métis ou Inuk se trouvait au Nunavut (95 %), la grande majorité s'identifiant comme Inuk (94 %).

Graphique 1 Proportion de la population d'âge scolaire, selon l'identité autochtone, Canada, provinces et territories, 2016

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Première Nation (Indien de l'Amérique du Nord), Métis et Inuk(Inuit), calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Première Nation (Indien de l'Amérique du Nord) Métis Inuk(Inuit)
pourcentage
Canada 4 2 0
Terre-Neuve-et-Labrador 8 2 2
Île-du-Prince-Édouard 2 1 0
Nouvelle-Écosse 5 3 0
Nouveau-Brunswick 4 1 0
Québec 2 1 0
Ontario 3 1 0
Manitoba 17 9 0
Saskatchewan 18 7 0
Alberta 5 4 0
Colombie-Britannique 6 3 0
Yukon 26 4 2
Territoires du Nord-Ouest 40 9 13
Nunavut 0 0 94

Dans tous les groupes d'âge, la majorité de la population d'âge scolaire vivait avec ses parents (87 %) en 2016. Que ce soit dans une famille biparentale ou monoparentale, la plupart des parents travaillent à temps plein. C'était également vrai pour les Premières nations, les Métis et les Inuits en âge scolaire. La plupart des enfants de cette population vivaient avec leurs parents (82 %) et la plupart des parents travaillaient à temps plein. 

Performance de la population d'âge scolaire

Les données les plus récentes du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) (2015) montrent que pour les élèves de 15 ans au Canada, les notes en sciences sont plus comparables entre les filles et les garçons (527 et 528). Toutefois, les filles ont obtenu de meilleurs résultats en lecture (540 comparativement à 514) et en mathématiques (520 comparativement à 511) que les garçons.

Dans les trois évaluations, la note la plus faible a été obtenue en Saskatchewan en mathématiques (484). Le score le plus élevé a également été observé pour les mathématiques au Québec avec un score de 544.  Bien que l'éventail des résultats était plus large en mathématiques, dans la plupart des provinces, les résultats en mathématiques observés étaient inférieurs à la moyenne canadienne. Seuls le  Québec (544) et la Colombie-Britannique (522), affichaient des scores supérieurs à la moyenne canadienne (516).

Graphique 2 Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) scores moyens mathématiques, Canada et provinces, 2015

Tableau de données du graphique 2 
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 score moyen(figurant comme en-tête de colonne).
Score moyen
Canada 516
Terre-Neuve-et-Labrador 486
Île-du-Prince-Édouard 499
Nouvelle-Écosse 497
Nouveau-Brunswick 493
Québec 544
Ontario 509
Manitoba 489
Saskatchewan 484
Alberta 511
Colombie-Britannique 522

Les données les plus récentes du Programme pancanadien d'évaluation (PPCE) montrent que les résultats en mathématiques, en sciences et en lecture diffèrent entre les systèmes scolaires anglophone et francophone. Les résultats d'évaluation en mathématiques étaient plus élevés dans les systèmes scolaires francophones que dans les systèmes anglophones, tandis que c’était l'inverse pour les résultats d’évaluation en lecture.  

Graphique 3 Programme pancanadien d'évaluation, scores moyens en mathématiques, science et lecture pour les systèmes scolaires anglophone, francophone et total, Canada, 2016

Tableau de données du graphique 3 
Data table for chart 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Data table for chart 3 Total, Système scolaire anglophone et Système scolaire francohpone, calculées selon score moyen unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Total Système scolaire anglophone Système scolaire francohpone
score moyen
Mathèmatiques 511 502 540
Science 508 508 506
Lecture 507 509 500
Date de modification :