Tableau 4
Crimes de haine déclarés par la police, selon le facteur de motivation, les 10 plus grandes régions métropolitaines de recensement, 2009

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tableau 4
Crimes de haine déclarés par la police, selon le facteur de motivation, les 10 plus grandes régions métropolitaines de recensement, 2009
Régions
métropolitaines
de recensement1, 2, 3
Race ou origine ethnique Religion Orientation sexuelle Autre4 Inconnu Total
nombre pour-centage nombre pour-centage nombre pour-centage nombre pour-centage nombre pour-centage nombre pour-centage
Toronto 190 54,3 107 30,6 42 12,0 11 3,1 0 ... 350 100
Vancouver 86 54,1 27 17,0 44 27,7 2 1,3 4 ... 163 100
Ottawa5 80 62,0 34 26,4 13 10,1 2 1,6 5 ... 134 100
Montréal 29 33,0 38 43,2 10 11,4 11 12,5 11 ... 99 100
Kitchener–Cambridge–Waterloo 56 65,1 26 30,2 4 4,7 0 0,0 7 ... 93 100
Calgary 45 71,4 16 25,4 2 3,2 0 0,0 0 ... 63 100
Edmonton 20 60,6 9 27,3 3 9,1 1 3,0 0 ... 33 100
Québec 13 52,0 5 20,0 2 8,0 5 20,0 0 ... 25 100
Hamilton 17 73,9 1 4,3 5 21,7 0 0,0 0 ... 23 100
Winnipeg 4 28,6 7 50,0 3 21,4 0 0,0 0 ... 14 100
… n'ayant pas lieu de figurer
1. Une région métropolitaine de recensement (RMR) est composée d'une ou de plusieurs municipalités voisines situées autour d'un noyau urbain. Une RMR doit compter au moins 100 000 habitants, dont au moins 50 000 vivent dans le noyau urbain. Pour faire partie de la RMR, les municipalités adjacentes doivent être fortement intégrées à la région urbaine centrale, le degré d'intégration étant mesuré par le débit de la migration quotidienne calculé à partir des données du recensement.
2. Une RMR est normalement desservie par plus d'un service de police. Les populations ont été ajustées de façon à correspondre aux limites des territoires policiers. La RMR d'Oshawa est exclue du présent tableau en raison du manque de correspondance entre les limites des territoires policiers et celles de la RMR. La RMR de Moncton est exclue parce que les services de police dans ce secteur n'ont pas pu extraire de données sur les crimes haineux de leurs systèmes de gestion des dossiers.
3. En 2009, la couverture de chaque RMR dépassait 90 %, à l'exception des RMR suivantes : Winnipeg (88 %), Saskatoon 84 %), Hamilton (74 %), Barrie (70 %) et Edmonton (70 %). Les populations des RMR ont été ajustées de manière à refléter la couverture.
4. Comprend l'incapacité mentale ou physique, la langue, le sexe et d'autres facteurs semblables. À titre d'exemple d'autres facteurs semblables, mentionnons l'âge ou les convictions politiques.
5. Ottawa représente la partie de la RMR d'Ottawa–Gatineau qui est située en Ontario.
Note : Les pourcentages ont été calculés en excluant les facteurs de motivation inconnus.
Source : Statistique Canada, Centre canadien de la statistique juridique, Programme de déclaration uniforme de la criminalité.
Date de modification :