Tableau 3
Crimes de haine déclarés par la police, selon le facteur de motivation, 2008 et 2009

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tableau 3
Crimes de haine déclarés par la police, selon le facteur de motivation, 2008 et 2009
Facteur de motivation 2008 2009 variation du nombre en pourcentage de 2008 à 2009
nombre pourcentage nombre pourcentage
Race ou origine ethnique
Noir 205 37,3 272 37,7 32,7
Asiatique du Sud 64 11,7 92 12,8 43,8
Arabe ou Asiatique occidental 37 6,7 75 10,4 102,7
Asiatique de l'Est ou du Sud-Est 44 8,0 71 9,8 61,4
Blanc 22 4,0 34 4,7 54,5
Autochtone1 20 3,6 26 3,6 30,0
Races ou origines ethniques
multiples2
115 20,9 96 13,3 -16,5
Autre 42 7,7 55 7,6 31,0
Inconnue 14 ... 41 ... 192,9
Total 563 100,0 762 100,0 35,3
Religion
Juive 165 64,2 283 71,5 71,5
Musulmane (islamique) 26 10,1 36 9,1 38,5
Catholique 30 11,7 33 8,3 10,0
Autre 36 14,0 44 11,1 22,2
Inconnue 8 ... 14 ... ...
Total 265 100,0 410 100,0 54,7
Orientation sexuelle
Homosexuel (lesbienne ou gai) 152 96,2 175 96,2 15,1
Autre 6 3,8 7 3,8 ...
Inconnue 1 ... 6 ...
Total 159 100,0 188 100,0 18,2
Autres facteurs de motivation
Langue 4 12,1 9 16,4 ...
Incapacité mentale ou physique 3 9,1 7 12,7 ...
Sexe 6 18,2 6 10,9 ...
Autre facteur semblable3 20 60,6 33 60,0 65,0
Total 33 100,0 55 100,0 66,7
Inconnu 16 58 262,5
Total 1 036 1 473 42,2
… n'ayant pas lieu de figurer
1. Le nombre de crimes de haine contre les Autochtones pourrait être sous-estimé en raison de l'indisponibilité des données des services de police dans les territoires et dans les provinces des Prairies, où la proportion de la population autochtone au Canada est la plus forte.
2. Comprend les crimes haineux qui ciblent plus d'une race ou plus d'un groupe ethnique.
3. Comprend les autres facteurs de motivation non indiqués ailleurs. À titre d'exemple, mentionnons l'âge ou les convictions politiques.
Note : Au total, l'information reflète les données déclarées par les services de police qui, en 2009, desservaient 87 % de la population du Canada. Lorsque le nombre de crimes motivés par la haine était inférieur à 10 pour une année donnée, les variations en pourcentage n'ont pas été calculées. Les pourcentages ont été calculés en excluant les facteurs de motivation inconnus.
Source : Statistique Canada, Centre canadien de la statistique juridique, Programme de déclaration uniforme de la criminalité.
Date de modification :