Tableau 3
Libération de la détention provisoire et de la détention après condamnation, selon le temps passé en détention et le secteur de compétence, 2008-2009

[an error occurred while processing this directive]85-002-x[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Les signes conventionnels utilisés dans les tableaux

Secteur de compétence Détention provisoire1 Détention après condamnation
(milieu fermé et ouvert)2
1 semaine ou moins Plus de 1 semaine à 1 mois Plus de 1 mois à 6 mois Plus de 6 mois Nombre médian de jours passés 1 mois ou moins Plus de 1 mois à 6 mois Plus de 6 mois
pourcentage nombre pourcentage
Total 54 26 18 1 43 47 9
Terre-Neuve-et-Labrador 58 30 11 1 3 20 70 10
Île-du-Prince-Édouard .. .. .. .. .. .. .. ..
Nouvelle-Écosse 61 23 15 1 5 18 64 18
Nouveau-Brunswick 52 28 20 0 6 30 63 8
Québec .. .. .. .. .. .. .. ..
Ontario 59 27 14 1 6 46 48 7
Manitoba 45 18 33 4 11 29 57 15
Saskatchewan .. .. .. .. .. .. .. ..
Alberta3 53 27 19 1 7 54 36 10
Colombie-Britannique 39 38 22 1 11 49 40 12
Yukon 47 37 16 0 9 40 50 10
Territoires du Nord-Ouest 25 41 34 0 22 .. .. ..
Nunavut .. .. .. .. .. .. .. ..
1. Le total des détentions provisoires exclut l'Île-du-Prince-Édouard, le Québec et la Saskatchewan.
2. Le total des détentions après condamnation exclut l'Île-du-Prince-Édouard, le Québec, la Saskatchewan, les territoires de Nord-Ouest et le Nunavut. L'enquête sur les services communautaires et le placement sous garde des jeunes recueille le nombre médian de jours purgés selon le type de garde (milieu ouvert et milieu fermé) et non selon le total de la détention après condamnation. Ces données ne peuvent pas être additionné afin d'obtenir le nombre médian de jours passés en détention après condamnation.
3. Les comptes des admissions et des libérations présentés dans ce rapport sont conformes aux définitions acceptées à l'échelle nationale qui ont été élaborées afin de rendre les données comparables entre les secteurs de compétence. L'Alberta utilise une méthode de dénombrement différente, ce qui rend difficile la comparaison de ses comptes officiels avec les chiffres tirés de l'Enquête sur les services communautaires et le placement sous garde des jeunes.
Source : Statistique Canada, Centre canadien de la statistique juridique, Enquête sur les services communautaires et le placement sous garde des jeunes.
Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :