Statistique Canada - Gouvernement du Canada
Accessibilité : Renseignements générauxÉviter tous les menus et aller au contenu.Accueil - Logo de Statistique Canada Éviter le menu principal et aller au menu secondaire. English 1 de 5 Contactez-nous 2 de 5 Aide 3 de 5 Recherche site web 4 de 5 Site du Canada 5 de 5
Éviter le menu secondaire et aller au menu des rubriques. Le quotidien 1 de 7
Recensement 2 de 7
Le Canada en statistiques 3 de 7 Profils des communautés 4 de 7 Nos produits et services 5 de 7 Accueil 6 de 7
Autres liens 7 de 7

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Éviter le menu du rubriques et aller au contenu.
Le catalogue en ligne Renseignements supplémentaires À propos de la série Rapports sur la santé Tableaux et graphiques Articles dans ce numéro Autres numéros dans la série Rapports sur la santé Télécharger le PDF de ce numéro

Deuxièmes naissances ou naissances subséquentes chez les adolescentes

Par Michelle Rotermann, Division de la statistique de la santé

Mots-clés

  • faible poids à la naissance
  • faible revenu
  • pauvreté
  • grossesse à l'adolescence

Auteur

  • Michelle Rotermann, Division de la statistique de la santé
    Statistique Canada
    Ottawa, Ontario, K1A 0T6

    Téléphone : (613) 951-3166
    Courriel : Michelle.Rotermann@statcan.ca

Résultats

Comparativement aux femmes dans la vingtaine ou dans la trentaine, les adolescentes sont nettement moins susceptibles d’avoir un enfant. Ainsi, en 2003, on a relevé 14,5 naissances vivantes pour 1 000 jeunes filles de 15 à 19 ans, comparativement à 96,1 pour 1 000 femmes de 25 à 34 ans, groupe d’âge pour lequel le taux de fécondité est le plus élevé. De surcroît, le taux de fécondité chez les adolescentes a baissé presque constamment depuis le milieu des années 1970. Néanmoins, un nombre important d’adolescentes accouchent chaque année et certaines mettent au monde plus d’un enfant avant d’avoir 20 ans. [Texte intégral]

Références

[Allez à la page de références pour cet article]

 


Page d'accueil | Recherche | Contactez-nous | English
Haut de la page
Date de modification : 2008-11-16 Avis importants