Analyse

Avertissement Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les produits énergétiques mènent la croissance des exportations

Les exportations de produits énergétiques ont progressé de 5,0 % pour se fixer à 9,4 milliards de dollars, les prix et les volumes ayant augmenté de 2,9 % et de 2,1 %, respectivement. Il s'agissait de la cinquième augmentation des volumes au cours des six derniers mois. Les exportations de pétrole brut ont crû de 5,7 %, et ont mené la croissance dans le secteur. Les exportations de produits dérivés du pétrole et du charbon, notamment le carburant diesel et les préparations d'huiles légères, ont également connu une hausse au cours du mois.

Les exportations de biens industriels, qui suivent une tendance à la hausse depuis mai 2009, ont augmenté de 3,7 % pour atteindre 9,6 milliards de dollars en mars. L'augmentation des exportations de minerais métalliques, comme les minerais de nickel et de fer, a été le facteur principal de cette croissance dans le secteur. Les exportations de produits chimiques, plastiques et des engrais ont également connu une hausse, attribuable principalement à la croissance des exportations de produits chimiques organiques. Les exportations de métaux et d'alliages, plus particulièrement le cuivre et le nickel, ont régressé pour un deuxième mois consécutif.

Après deux mois de déclin, les exportations de machines et d'équipement ont augmenté de 4,8 % pour s'établir à 6,5 milliards de dollars. Les exportations d'aéronefs, d'autres équipements et outils et de machines industrielles ont largement contribué à la croissance dans ce secteur.

Les exportations de produits forestiers ont grimpé de 10,7 % pour s'établir à 2,0 milliards de dollars, les volumes augmentant de 9,6 %. La hausse des exportations de pâte de bois et autres produits du bois vers la Chine a donné le ton aux gains enregistrés dans l'ensemble du secteur. Au cours du mois, les exportations de papier journal ont également augmenté.

Les exportations de produits de l'agriculture et de la pêche ont décliné de 5,7 % pour se situer à 3,0 milliards de dollars, ce qui a atténué le gain de l'ensemble des exportations. Les exportations de canola, qui avaient atteint un sommet en février, étaient le principal facteur de la diminution observée, reculant de 39,6 %.

La hausse des importations est principalement attribuable à la croissance des volumes de produits de l'automobile

Après un déclin de 11,5 %, les importations de produits de l'automobile ont augmenté de 6,5 % pour se chiffrer à 6,1 milliards de dollars, alors que les volumes ont progressé de 7,1 %. Les importations de camions, qui ont connu une hausse de 17,0 %, ont représenté plus de la moitié de la croissance dans le secteur, reflétant la demande de grosses camionnettes. Les importations de voitures particulières et de pièces de véhicules motorisés ont augmenté au cours du mois.

Les importations de biens industriels, qui suivent une tendance à la hausse depuis août 2009, ont progressé de 2,9 % pour se situer à 7,8 milliards de dollars. Les métaux et les minéraux métalliques ont atteint un sommet en mars, menées par une augmentation de 30,4 % des importations de métaux précieux. Les minerais métalliques, à savoir les minerais de nickel, ont également crû pendant le mois, tandis que les importations de produits chimiques organiques ont reculé pour un deuxième mois consécutif.

Les importations de machines et d'équipement ont progressé de 1,5 % pour s'établir à 10,0 milliards de dollars, menées par une augmentation de 16,5 % des importations d'aéronefs, de moteurs et de pièces d'aéronefs. Une croissance a également été enregistrée pour les importations d'autres machines industrielles, qui comprennent les machines de construction et d'entretien, les machines de levage ainsi que les compresseurs.

Les importations de produits énergétiques se sont accrues de 3,7 % pour atteindre 4,0 milliards de dollars, soit un sixième mois consécutif de croissance. Ce gain a découlé d'une augmentation de 7,0 % des prix. Les importations de pétrole brut ont augmenté de 10,0 % pour se chiffrer 2,4 milliards de dollars, le plus haut niveau enregistré depuis octobre 2008.

Les importations de produits de l'agriculture et de la pêche ont augmenté de 3,4 % pour atteindre un sommet de 2,7 milliards de dollars, les volumes augmentant de 5,6 %. Les importations de sucre et de préparations à base de sucre ont progressé pour atteindre des niveaux inégalés et étaient à l'origine de la majeure partie du gain enregistré dans le secteur.

Les importations d'autres biens de consommation ont baissé de 2,8 % pour se situer à 4,6 milliards de dollars. Il s'agissait de la cinquième baisse mensuelle consécutive. Les reculs généralisés observés dans le secteur ont été menés par la baisse des importations de vêtements et chaussures.