Logo StatCan et la COVID-19: Des données aux connaissances, pour bâtir un Canada meilleurTravail à domicile : productivité et préférences

par Tahsin Mehdi et René Morissette
Division de l’analyse sociale et de la modélisation

Text begins

La pandémie de COVID‑19 a entraîné une hausse significative du télétravail depuis la mi‑mars 2020. Au début de 2021, 32 % des employés canadiens  âgés de 15 à 69 ans effectuaient la plupart de leurs heures de travail à partir de la maison, comparativement à seulement 4 % en 2016Note  . Un changement d’une telle ampleur soulève plusieurs questions. Dans quelle mesure les télétravailleurs sont plus ou moins productifs maintenant par rapport à quand ils travaillaient dans leur lieu habituel de travail? Dans le cas de ceux qui sont moins productifs, quels sont les principaux obstacles à la productivité? Une fois la pandémie terminée, combien de Canadiens préféreront effectuer la majeure partie de leurs heures de travail à la maison ou à l’extérieur de la maison?

Les réponses à ces questions sont essentielles pour éclairer les discussions concernant la viabilité du télétravail suivant la pandémie de COVID‑19.

Pour faire la lumière sur ces questions, la présente étude utilise le supplément de l’Enquête sur la population active de février 2021. L’accent est mis sur les employés âgés de 15 à 64 ans qui sont de nouveaux télétravailleurs, c.‑à‑d. qui travaillaient habituellement à l’extérieur de leur domicile avant la pandémie de COVID‑19, mais qui ont travaillé la plupart de leurs heures à la maison pendant la semaine du 14 au 20 février 2021Note  . Afin de faciliter les comparaisons de productivité entre aujourd’hui et le moment où les employés étaient à leur lieu habituel de travail, l’analyse est limitée à ceux qui travaillent pour le même employeur depuis au moins mars 2019, c’est-à-dire au moins un an avant l’interruption des activités économiques de la mi‑mars 2020.

La grande majorité des nouveaux télétravailleurs déclarent être au moins aussi productifs à la maison que dans leur lieu de travail habituel

Parmi tous les nouveaux télétravailleurs, 90 % ont déclaré être au moins aussi productifs, c.‑à‑d. accomplir au moins autant de travail à l’heure à la maison qu’auparavant dans leur lieu habituel de travail. Plus de la moitié (58 %) ont déclaré accomplir à peu près la même quantité de travail à l’heure, tandis qu’environ le tiers (32 %) ont déclaré accomplir plus de travail à l’heure (tableau 1). Les 10 % restants ont mentionné qu’ils accomplissaient moins de travail à l’heure lorsqu’ils travaillaient à la maison qu’auparavant dans leur lieu de travail habituel. On observe des tendances très semblables chez les hommes et chez les femmesNote  .

La probabilité d’accomplir plus de travail par heure travaillée variait selon les industries et les caractéristiques des travailleurs. Par exemple, le pourcentage de nouveaux télétravailleurs qui ont déclaré effectuer plus de travail par heure travaillée était relativement élevé dans les administrations publiques (41 %), ainsi que dans les soins de santé et l’assistance sociale (45 %). En revanche, le pourcentage correspondant était plus faible dans les industries productrices de biens (31 %) et les services d’enseignement (25 %). De même, les personnes non mariées sans enfants ont déclaré accomplir plus de travail à l’heure moins souvent (24 %) que les personnes mariées (35 %). La plupart de ces différences subsistaient dans les analyses multivariéesNote  .

Les conclusions sur la quantité de travail que les nouveaux télétravailleurs accomplissent à la maison sont, s’il y a lieu, renforcées lorsqu’on tient compte de la quantité de travail accompli par jour, plutôt que de la quantité de travail accompli à l’heure. Cela vient de plusieurs raisons.

Premièrement, une grande proportion (48 %) des employés qui déclarent accomplir plus de travail à l’heure déclarent également travailler plus d’heures par jour que par le passé. Deuxièmement, pratiquement aucun des travailleurs qui déclarent accomplir au moins autant de travail à l’heure à la maison qu’auparavant travaillent maintenant moins d’heures par jour. Enfin, près de la moitié (44 %) des employés qui déclarent accomplir moins de travail à l’heure travaillent maintenant plus d’heures par jour à la maison, ce qui pourrait compenser – du moins en partie – leur productivité plus faible (par rapport à avant la pandémie) mesurée à l’heureNote Note .

Obstacles à la productivité

Les employés qui ont déclaré accomplir moins de travail à l’heure faisaient face à différents obstacles à la productivité. Environ un employé sur cinq (22 %) a déclaré que le manque d’interaction avec ses collègues était la principale raison pour laquelle il accomplissait moins de travail à l’heure (graphique 1). Près de 20 % ont déclaré devoir s’occuper d’enfants ou d’autres membres de la famille. Les autres ont été confrontés à différents défis, comme l’accès à de l’information ou à des appareils liés au travail (11 %), l’obligation de travailler davantage pour que les choses se fassent (13 %), le fait d’avoir un espace de travail inapproprié (10 %) ou encore d’éprouver des difficultés avec la vitesse d’Internet (5 %)Note  .

Graphique 1 Principal obstacle à la productivité chez les télétravailleurs qui accomplissent maintenant moins de travail à l'heure

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
pourcentage
Manque d’interaction avec les collègues 21,7
Autres raisons / Ne sais pas 20,6
Soins des enfants / d’autres membres de la famille 19,0
Travail supplémentaire nécessaire pour que les choses se fassent 12,8
Accès à de l’information ou à des outils liés au travail 10,7
Espace de travail inapproprié 10,1
Vitesse d’Internet 5,1

Les nouveaux télétravailleurs expriment diverses préférences en ce qui a trait au télétravail

On a aussi demandé aux nouveaux télétravailleurs dans quelle mesure ils préféreraient travailler à la maison ou à l’extérieur une fois la pandémie de COVID‑19 terminée. Au total, 80 % ont indiqué qu’ils aimeraient travailler au moins la moitié de leurs heures à la maison une fois la pandémie terminéeNote  . Quarante et un pourcent ont indiqué qu’ils préféreraient travailler environ la moitié de leurs heures à la maison et l’autre moitié ailleurs, tandis que 39 % préféreraient travailler la plupart (24 %) ou la totalité (15 %) de leurs heures à la maison (graphique 2). Les 20 % qui restent ont déclaré qu’ils préféreraient travailler la plupart (11 %) ou la totalité (9 %) de leurs heures à l’extérieur de la maison.

Graphique 2 Préférences des nouveaux télétravailleurs en matière de télétravail une fois la pandémie de COVID-19 terminée

Tableau de données du graphique 2 
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 Toutes les heures à l’extérieur de la maison, La plupart des heures à l’extérieur de la maison, La moitié des heures à la maison / la moitié à l’extérieur de la maison, La plupart des heures à la maison et Toutes les heures à la maison, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Toutes les heures à l’extérieur de la maison La plupart des heures à l’extérieur de la maison La moitié des heures à la maison / la moitié à l’extérieur de la maison La plupart des heures à la maison Toutes les heures à la maison
pourcentage
Les deux sexes 9,1 11,1 40,9 24,2 14,7
Hommes 10,1 10,6 41,9 24,9 12,5
Femmes 8,2 11,5 39,9 23,6 16,7

Cette diversité de préférences est observée indépendamment des groupes socioéconomiques étudiésNote  . Par exemple, 43 % des nouveaux télétravailleurs employés dans de grandes entreprises du secteur commercial ont indiqué qu’ils aimeraient travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à la maison, une fois la pandémie terminée. Par ailleurs, 40 % préféreraient travailler la moitié de leurs heures à la maison et l’autre moitié ailleurs. Les 17 % qui restent préféreraient travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à l’extérieur de la maison.

Comme il fallait s’y attendre, les préférences des travailleurs en matière de télétravail sont associées positivement à leur productivité. Parmi tous les employés qui ont déclaré accomplir plus de travail à l’heure, 57 % préféraient travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à la maison (tableau 2). C’est presque le double du taux de 30 % observé chez les autres employés. Pratiquement toute cette différence subsiste dans les analyses multivariées. Cette constatation est importante, car elle confirme que l’évaluation par les travailleurs de la quantité de travail qu’ils accomplissent à l’heure est un puissant prédicteur de leurs préférences en matière de télétravail.

Parmi tous les groupes étudiés, les enseignants étaient les plus susceptibles de préférer travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à l’extérieur de la maison. Au total, 54 % ont exprimé cette préférence. C’est trois fois le pourcentage observé pour les autres employés (18 %). La majeure partie de cette différence subsiste dans les analyses multivariées.

Conclusion

La persistance de taux de télétravail relativement élevés après la pandémie de COVID‑19 dépend d’au moins trois conditions. Premièrement, pour satisfaire aux exigences des employeurs, les employés doivent généralement être aussi productifs à la maison qu’ils l’étaient au bureau. Deuxièmement, les employés doivent exprimer de fortes préférences pour le télétravail une fois la pandémie de COVID‑19 terminée. Troisièmement, les employeurs doivent être disposés à répondre à la demande de télétravail des employés et être capables de le faire.

Sur la base des évaluations des travailleurs, cette étude montre qu’au moins en février 2021, les deux premières conditions semblent être largement satisfaites au Canada. Au total, 90 % des nouveaux télétravailleurs déclarent accomplir au moins autant de travail à l’heure à la maison qu’au bureau. De plus, 80 % préféreraient travailler au moins la moitié de leurs heures à la maison une fois la pandémie terminée. Par ailleurs, pour la minorité d’employés qui déclarent une productivité réduite à la maison, certains obstacles à la productivité, comme un espace de travail inapproprié et la nécessité de s’occuper d’enfants et d’autres membres de la famille, diminueraient probablement au fil du temps, au fur et à mesure de la réouverture complète des écoles et de la fourniture par les employeurs d’autres outils pour faciliter le télétravail.

Un défi pour les employeurs sera de tenir compte de la diversité des préférences de télétravail exprimées par leurs employés. Si les préférences des travailleurs en matière de télétravail ne correspondent pas entièrement à celles des employeurs, une nouvelle forme d’inadéquation au chapitre de l’emploi pourrait apparaître une fois la pandémie terminée. Par ailleurs, la plus grande faisabilité du télétravail fera probablement augmenter le bassin d’employeurs potentiels pour les chercheurs d’emploi et l’inverse. En fin de compte, l’inadéquation au chapitre de l’emploi pourrait être considérablement réduite dans un marché du travail virtuel mondial.


Tableau 1
Pourcentage de nouveaux télétravailleurs qui ont déclaré accomplir moins de travail à l'heure, la même quantité de travail à l'heure, ou plus de travail à l'heure, comparativement à lorsqu'ils travaillaient à l'extérieur de la maison, selon certaines caractéristiques
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Pourcentage de nouveaux télétravailleurs qui ont déclaré accomplir moins de travail à l'heure Moins de travail à l'heure, À peu près la même quantité de travail à l'heure et Plus de travail à l'heure, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Moins de travail à l'heure À peu près la même quantité de travail à l'heure Plus de travail à l'heure
pourcentage
Total 9,5 58,0 32,4
Sexe
Hommes 9,7 59,5 30,8
Femmes 9,4 56,7 33,9
Âge
15 à 34 ans 8,6Note E: à utiliser avec prudence 62,2 29,1
35 à 50 ans 10,1 57,7 32,2
51 à 64 ans 9,5 54,4 36,1
Scolarité
Pas d'études postsecondaires 7,7Note E: à utiliser avec prudence 56,3 36,0
Études postsecondaires inférieures au baccalauréat 9,3 63,8 26,9
Baccalauréat 7,8 58,5 33,8
Grade supérieur au baccalauréat 13,5 52,2 34,3
Niveau de compétence professionnelle
Faible 6,2Note E: à utiliser avec prudence 63,5 30,3
Moyen 9,9 57,7 32,5
Élevé 9,9 57,3 32,8
État matrimonial et présence d'enfants
Marié(e)/en union libre, avec enfants 9,9 55,5 34,7
Marié(e)/en union libre, sans enfants 8,7Note E: à utiliser avec prudence 56,3 35,0
Ni marié(e), ni en union libre, avec enfants Note F: trop peu fiable pour être publié 62,7 32,6
Ni marié(e), ni en union libre, sans enfants 11,1Note E: à utiliser avec prudence 65,0 23,9
Région
Provinces de l'Atlantique 12,6Note E: à utiliser avec prudence 56,9 30,5
Québec 7,2Note E: à utiliser avec prudence 57,8 35,0
Ontario 8,6 59,0 32,4
Manitoba et Saskatchewan 13,0 52,9 34,0
Alberta 11,5Note E: à utiliser avec prudence 52,2 36,3
Colombie-Britannique 14,5Note E: à utiliser avec prudence 61,4 24,1
Logement appartenant à un membre du ménage
Oui 9,5 56,0 34,5
Non 9,7Note E: à utiliser avec prudence 66,1 24,2
Total 9,5 58,0 32,4
Industrie
Industries productrices de biens 8,8Note E: à utiliser avec prudence 60,3 30,9
Commerce, transport et entreposage 7,8Note E: à utiliser avec prudence 64,1 28,1
Finance et assurances 5,7Note E: à utiliser avec prudence 56,8 37,5
Services professionnels, scientifiques et techniques 9,7Note E: à utiliser avec prudence 62,3 27,9
Services d'enseignement 13,4Note E: à utiliser avec prudence 60,9 25,7
Soins de santé et assistance sociale 8,9Note E: à utiliser avec prudence 46,5 44,6
Administrations publiques 9,2Note E: à utiliser avec prudence 50,1 40,7
Autre 13,2Note E: à utiliser avec prudence 60,7 26,1
Profession
Gestion 6,7Note E: à utiliser avec prudence 58,4 34,9
Affaires, finance et administration 8,6 56,4 35,1
Sciences naturelles et appliquées 10,1Note E: à utiliser avec prudence 58,3 31,5
Enseignement, droit et services sociaux, communautaires et gouvernementaux 13,8Note E: à utiliser avec prudence 58,7 27,6
Vente et services 6,9Note E: à utiliser avec prudence 60,4 32,8
Autre 12,1Note E: à utiliser avec prudence 59,9 28,0Note E: à utiliser avec prudence
Rémunération horaire
Moins de 31,74 $ l'heure 9,2 62,7 28,0
31,74 $ l'heure à moins de 46,15 $ l'heure 8,7 59,1 32,2
46,15 $ l'heure ou plus 10,6 52,6 36,9
Taille de l'entreprise (nombre d'employés) - secteur commercial
Moins de 20 Note F: trop peu fiable pour être publié 69,4 21,8Note E: à utiliser avec prudence
20 à 99 8,9Note E: à utiliser avec prudence 61,6 29,5
100 à 500 12,7Note E: à utiliser avec prudence 58,9 28,4
Plus de 500 8,1 59,4 32,5
Syndicalisation - secteur commercial
Oui 6,2Note E: à utiliser avec prudence 64,1 29,6
Non 9,4 60,0 30,6

Tableau 2
Préférences des nouveaux télétravailleurs en matière de télétravail une fois la pandémie de COVID-19 terminée
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Préférences des nouveaux télétravailleurs en matière de télétravail une fois la pandémie de COVID-19 terminée La plupart ou la totalité des heures à l'extérieur de la maison, La moitié des heures à la maison et la moitié à l'extérieur de la maison et La plupart ou la totalité des heures à la maison, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
La plupart ou la totalité des heures à l'extérieur de la maison La moitié des heures à la maison et la moitié à l'extérieur de la maison La plupart ou la totalité des heures à la maison
pourcentage
Total 20,2 40,9 38,9
Sexe
Hommes 20,8 41,9 37,4
Femmes 19,8 39,9 40,3
Âge
15 à 34 ans 23,1 40,9 36,0
35 à 50 ans 17,6 41,6 40,8
51 à 64 ans 21,9 39,7 38,5
Scolarité
Pas d'études postsecondaires 17,5Note E: à utiliser avec prudence 34,0 48,5
Études postsecondaires inférieures au baccalauréat 17,9 42,5 39,7
Baccalauréat 19,9 41,1 39,0
Grade supérieur au baccalauréat 24,4 41,5 34,2
Niveau de compétence professionnelle
Faible 23,4 33,8 42,8
Moyen 16,8 42,6 40,5
Élevé 21,5 41,1 37,4
État matrimonial et présence d'enfants
Marié(e)/en union libre, avec enfants 18,4 41,0 40,7
Marié(e)/en union libre, sans enfants 21,6 37,9 40,5
Ni marié(e), ni en union libre, avec enfants 13,0Note E: à utiliser avec prudence 54,3 32,7
Ni marié(e), ni en union libre, sans enfants 24,6 41,1 34,4
Région
Provinces de l'Atlantique 28,5 36,3 35,2
Québec 18,6 46,0 35,5
Ontario 18,8 40,9 40,3
Manitoba et Saskatchewan 22,0 34,8 43,3
Alberta 24,0 33,7 42,3
Colombie-Britannique 23,2 39,1 37,7
Logement appartenant à un membre du ménage
Oui 19,0 41,4 39,7
Non 25,1 39,0 35,9
Total 20,2 40,9 38,9
Industrie
Industries productrices de biens 18,5Note E: à utiliser avec prudence 49,4 32,2
Commerce, transport et entreposage 14,8Note E: à utiliser avec prudence 46,2 39,0
Finance et assurances 13,4Note E: à utiliser avec prudence 37,2 49,4
Services professionnels, scientifiques et techniques 20,2 40,1 39,7
Services d'enseignement 38,1 36,5 25,4
Soins de santé et assistance sociale 20,6Note E: à utiliser avec prudence 47,5 31,9
Administrations publiques 16,4 38,7 44,9
Autre 24,2 39,5 36,3
Profession
Gestion 18,5 51,3 30,2
Affaires, finance et administration 14,5 39,0 46,5
Sciences naturelles et appliquées 18,7 40,6 40,7
Enseignement, droit et services sociaux, communautaires et gouvernementaux 34,4 39,9 25,7
Vente et services 20,2Note E: à utiliser avec prudence 36,5 43,3
Autre 25,3Note E: à utiliser avec prudence 37,9 36,8
Enseignant(e)
Oui 53,8 28,5 17,6Note E: à utiliser avec prudence
Non 18,3 41,6 40,1
Rémunération horaire
Moins de 31,74 $ l'heure 19,4 38,9 41,7
31,74 $ l'heure à moins de 46,15 $ l'heure 20,1 42,0 37,9
46,15 $ l'heure ou plus 21,2 41,7 37,1
Taille de l'entreprise (nombre d'employés) - secteur commercial
Moins de 20 21,5Note E: à utiliser avec prudence 46,2 32,3
20 à 99 22,1Note E: à utiliser avec prudence 41,6 36,3
100 à 500 20,1 42,7 37,2
Plus de 500 16,7 40,4 42,9
Syndicalisation - secteur commercial
Oui 19,5Note E: à utiliser avec prudence 33,5 47,0
Non 18,2 42,3 39,5
Heures de travail plus longues
Oui 19,8 43,0 37,2
Non 20,5 39,7 39,8
Plus de travail accompli à l'heure
Oui 7,7 35,4 56,9
Non 26,2 43,5 30,3

Bibliographie

Bloom, N. 2020. « How Working from Home Works Out ». Policy Brief, Stanford Institute for Economic Policy Research.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :