Une série de présentations de Statistique Canada sur l’économie, l’environnement et la société
Répercussions économiques de la pandémie de COVID-19 dans les provinces et les territoires

Date de diffusion : le 23 juin 2021

Passer au texte

Début du texte

La baisse de l’activité économique pendant la pandémie de COVID-19 met en évidence les différences sous-jacentes dans les économies régionales

Bien que les activités dans les secteurs des services d’hébergement et de restauration, du commerce de détail et du transport aient diminué dans toutes les régions du pays, des facteurs propres à chaque province, y compris les activités de construction liées aux projets d’exploitation des ressources, ont joué un rôle clé dans la baisse importante de la production en 2020.

Graphique 1 Variation en pourcentages cumulés du produit intérieur brut réel, de 2014 à 2019

Tableau de données du graphique 1 
Tableau de données du graphique 1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1 Percent(figurant comme en-tête de colonne).
Percent
Terre-Neuve-et-Labrador 2,1
Île-du-Prince-Édouard 16,7
Nouvelle-Écosse 8,8
Nouveau-Brunswick 5,8
Québec 11,7
Ontario 13,3
Manitoba 8,6
Saskatchewan 1,5
Alberta -1,1
Colombie-Britannique 15,1
Yukon 5,6
Territoires du Nord-Ouest -4,3
Nunavut 32,7
Canada 9,7

Graphique 2 Variation annuelle en pourcentage du produit intérieur brut réel, de 2019 et 2020

Tableau de données du graphique 2 
Tableau de données du graphique 2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 2 2019 et 2020, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
2019 2020
pourcentage
Terre-Neuve-et-Labrador 4,0 -5,3
Île-du-Prince-Édouard 5,1 -3,0
Nouvelle-Écosse 2,5 -3,2
Nouveau-Brunswick 1,1 -3,7
Québec 2,7 -5,3
Ontario 2,1 -5,0
Manitoba 0,5 -4,8
Saskatchewan -0,9 -5,2
Alberta 0,0 -8,2
Colombie-Britannique 2,5 -3,8
Yukon 0,7 1,1
Territoires du Nord-Ouest -8,1 -10,4
Nunavut 6,5 3,5
Canada 1,8 -5,3

Canada atlantique

  • Dans les provinces maritimes, l’augmentation des activités dans les secteurs de l’immobilier et des services financiers a contribué à atténuer les fortes baisses dans les secteurs liés au tourisme. Les activités dans le secteur de la construction ont également augmenté à l’Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse.  
  • Environ la moitié de la baisse de la production de Terre-Neuve-et-Labrador est attribuable à la diminution des travaux de génie civil liés aux grands projets d’exploitation des ressources.

Centre du Canada

  • La diminution de l’activité manufacturière en Ontario et au Québec a été à l’origine de près du quart de la baisse de la production, tandis que l’augmentation de l’activité financière a aidé à atténuer les pertes dans ces deux provinces.  

Ouest canadien

  • Les réductions au chapitre des travaux de génie civil liés aux projets d’exploitation des ressources ont accentué les baisses observées en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba. La diminution de l’extraction de pétrole et de gaz en Alberta et en Saskatchewan a également contribué à des baisses considérables de l’activité économique.
  • La croissance de travaux de génie civil liés aux grands projets d’exploitation des ressources en Colombie-Britannique a permis de compenser la réduction de la production du secteur de la fabrication. Les hausses notables de l’activité immobilière ont également aidé à atténuer les baisses dans les secteurs où il y a beaucoup de contacts.

Nord du Canada

  • Le Yukon et le Nunavut ont été les seuls territoires où le produit intérieur brut réel (PIB réel) a augmenté en 2020, principalement en raison d’une forte hausse de l’activité minière. La production des Territoires du Nord-Ouest a diminué de 10 % à cause de la baisse des activités d’extraction minière, pétrolière et gazière.

L’activité économique a été plus vigoureuse pendant les deuxième et troisième vagues, les entreprises et les ménages ayant continué de s’adapter aux mesures de confinement

  • Les nouvelles estimations mensuelles de l’activité économique font état de baisses marquées en Alberta et en Saskatchewan depuis le début de la pandémie ainsi que de baisses considérables en Ontario, au Nouveau-Brunswick et au Québec. Cela est attribuable à la forte baisse de l’activité économique pendant les premières périodes de confinement.
  • Bien que les niveaux d’activité aient été généralement stables au cours des deuxième et troisième vagues, les données mensuelles indiquent un ralentissement du rythme de la reprise dans de nombreuses régions du pays, car les mesures de confinement ont été resserrées à la fin de 2020 et au début de 2021.

Graphique 3 Variation en pourcentage des indices expérimentaux de l’activité économique, de février 2020 à janvier 2021

Tableau de données du graphique 3 
Tableau de données du graphique 3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3 Indice fondé sur l’ACP et Indice fondé sur la méthode LASSO, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Indice fondé sur l’ACP Indice fondé sur la méthode LASSO
pourcentage
Terre-Neuve-et-Labrador Note .: indisponible pour toute période de référence 3,0
Île-du-Prince-Édouard -3,5 1,7
Nouvelle-Écosse 1,2 1,6
Nouveau-Brunswick -6,0 0,7
Québec -5,3 0,5
Ontario -9,1 -0,1
Manitoba 4,2 2,5
Saskatchewan -17,5 0,2
Alberta -25,0 -13,0
Colombie-Britannique -0,2 1,0
Yukon Note .: indisponible pour toute période de référence 3,4
Territoires du Nord-Ouest -4,8 Note .: indisponible pour toute période de référence
Nunavut Note .: indisponible pour toute période de référence 4,1

Colombie-Britannique : la plus forte reprise de l’emploi au Canada

Avant la COVID-19 :

  • Le PIB réel a progressé de 2,5 % en 2019, soutenu par des hausses notables de l’activité dans les secteurs de la construction et de l’immobilier.
  • On a enregistré une hausse de 12 200 emplois dans les secteurs de la finance et de l’enseignement en 2019 et des pertes de plus de 10 000 emplois dans le secteur de la fabrication.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a diminué de 3,8 % en 2020, ce qui représente la plus faible baisse à l’extérieur de la bulle de l’Atlantique.
  • La Colombie-Britannique a connu la plus forte reprise de l’emploi du pays.
  • Le nombre d’emplois dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques a augmenté de 36 500 depuis février 2020.
  • En février 2021, la Colombie-Britannique était la seule province où le nombre d’entreprises exploitées dans le secteur des entreprises avait dépassé les niveaux observés avant la COVID-19.

Graphique 4 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 4 
Tableau de données du graphique 4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 4 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100)

unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)

Jeunes : hommes 69.1 103.7
Jeunes : femmes 58.2 85.4
Principal groupe d’âge actif : hommes 88.2 101.4
Principal groupe d’âge actif : femmes 85.8 100.5
Personnes plus âgées : hommes 88.4 95.4
Personnes plus âgées : femmes 90.4 97.6

Graphique 5 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 5 
Tableau de données du graphique 5
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 5 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0000 100,0000 100,0000
Mars 94,1318 99,0246 95,3524
Avril 76,6762 85,2151 79,8161
Mai 88,0033 89,7940 85,1674
Juin 100,2905 94,8783 91,8977
Juillet 102,4387 99,1258 98,6095
Août 102,9570 104,0095 105,0231
Septembre 105,9718 107,1838 107,5717
Octobre 108,3845 109,7936 110,0727
Novembre 108,8904 104,5243 111,4599
Décembre 107,0707 111,1516 108,5270
Janvier 111,7387 118,4276 117,6154
Février 112,3201 120,1385 116,0457
Mars 111,1190 125,7395 119,5387

Graphique 6 Variation en pourcentage du nombre d’entreprises actives, de février 2020 à février 2021

Tableau de données du graphique 6 
Tableau de données du graphique 6
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 6 Variation en pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
Variation en pourcentage
C.-B. 0,5
Î.-P.-É. -0,1
N.-É. -0,9
Sask. -1,0
Qc -1,1
Man. -1,1
N.-B. -1,7
Canada -2,0
Alb. -2,1
T.-N.-L. -4,4
Ont. -4,5

Alberta : la province la plus durement touchée par la pandémie de COVID-19 en raison des répercussions sur le secteur de l’énergie

Avant la COVID-19 :

  • La croissance économique a stagné en 2019.
  • La baisse des activités dans la construction a été contrebalancée par les activités dans l’immobilier, les soins de santé et la finance.
  • L’emploi total a peu varié en 2019, alors que le taux de chômage de la province est resté le plus élevé de l’Ouest canadien.

Après la COVID-19 :

  • L’activité économique en Alberta a été la plus durement touchée en raison des répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les prix du pétrole. Le PIB réel de la province a diminué de 8,2 % en 2020.
  • Les intentions d’investissement privé pour 2021 demeurent près de 20 % en deçà des niveaux observés en 2019 avant la pandémie de COVID-19.
  • En février 2021, le nombre d’entreprises actives en Alberta était inférieur de 2,1 % aux niveaux observés avant la pandémie de COVID-19, ce qui représente la plus forte baisse nette enregistrée dans l’Ouest canadien.

Graphique 7 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 7 
Tableau de données du graphique 7
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 7 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)
Jeunes : hommes 69,6 95,6
Jeunes : femmes 57,3 92,7
Principal groupe d’âge actif : hommes 88,8 100,1
Principal groupe d’âge actif : femmes 86,6 95,1
Personnes plus âgées : hommes 92,5 96,3
Personnes plus âgées : femmes 87,3 106,8

Graphique 8 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 8 
Tableau de données du graphique 8
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 8 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 87,5 91,3 96,0
Avril 71,6 74,9 95,5
Mai 87,5 76,3 89,2
Juin 100,9 81,5 95,9
Juillet 101,7 83,5 99,0
Août 96,1 83,0 96,5
Septembre 105,6 85,9 96,7
Octobre 106,5 87,4 97,9
Novembre 106,9 89,7 100,5
Décembre 102,6 93,3 99,7
Janvier 108,9 97,2 104,1
Février 110,9 100,3 101,3
Mars 110,4 102,7 107,4

Graphique 9 Ventes liées à la fabrication de produits de pétrole et de charbon, de février 2020 à mars 2021, exprimées en milliards de dollars

Tableau de données du graphique 9 
Tableau de données du graphique 9
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 9 Alberta, calculées selon dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Alberta
dollars
Février 1 627 712 000
Mars 1 103 407 000
Avril 620 579 000
Mai 726 393 000
Juin 883 958 000
Juillet 1 025 166 000
Août 1 034 516 000
Septembre 1 068 451 000
Octobre 1 027 727 000
Novembre 1 106 484 000
Décembre 1 224 629 000
Janvier 1 242 525 000
Février 1 338 013 000
Mars 1 338 013 001

Saskatchewan : deuxième baisse la plus marquée de l’activité économique depuis le début de la pandémie, en raison des pressions exercées sur les ressources et l’énergie

Avant la COVID-19 :

  • L’activité économique s’est contractée de 0,9 % en 2019.
  • La baisse de la production est attribuable à la diminution notable des activités observée dans les secteurs de l’extraction de minerais non métalliques, de la fabrication et de la construction résidentielle.
  • L’emploi global est demeuré stable en 2019, les hausses enregistrées dans les industries de services ayant contrebalancé les baisses de l’emploi observées dans le secteur des biens.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a diminué de 5,2 % en 2020. Les estimations mensuelles expérimentales de l’activité économique indiquent des répercussions économiques relativement graves depuis le début de la pandémie.
  • Les ventes provenant des machines agricoles et des fournitures agricoles en gros ont été moins touchées par les perturbations économiques attribuables à la COVID-19; en mars, la Saskatchewan a enregistré la plus forte reprise des ventes de gros des provinces de l’Ouest. 
  • En mai, la Saskatchewan affichait la plus forte reprise de l’emploi chez les jeunes à l’extérieur de la bulle de l’Atlantique, car la province a évité une troisième vague de restrictions.

Graphique 10 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 10 
Tableau de données du graphique 10
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 10 Indexed employment level during COVID-19 economic shutdown (April 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Indexed employment level during COVID-19 economic shutdown (April 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)
Jeunes : hommes 76,5 100,5
Jeunes : femmes 73,3 103,6
Principal groupe d’âge actif : hommes 90,8 100,6
Principal groupe d’âge actif : femmes 88,3 99,2
Personnes plus âgées : hommes 92,3 91,6
Personnes plus âgées : femmes 83,8 92,6

Graphique 11 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 11 
Tableau de données du graphique 11
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 11 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 89,3 93,3 107,1
Avril 78,0 79,4 110,4
Mai 91,7 83,6 100,3
Juin 102,6 84,1 109,6
Juillet 102,6 90,9 109,2
Août 102,9 91,1 109,5
Septembre 102,6 87,7 104,1
Octobre 103,5 93,2 113,4
Novembre 103,2 93,4 118,3
Décembre 103,2 99,6 114,3
Janvier 105,9 105,7 116,6
Février 106,4 109,3 121,2
Mars 107,1 120,9 121,2

Graphique 12 Indice de reprise de l’emploi chez les jeunes, du niveau observé avant la COVID-19 à mai 2021, provinces de l’Ouest

Tableau de données du graphique 12 
Tableau de données du graphique 12
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 12 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Manitoba Saskatchewan Alberta Colombie-Britannique
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0 100,0
Mars 85,9 90,2 81,1 84,1
Avril 67,2 75,0 63,4 63,7
Mai 74,2 73,1 69,8 66,6
Juin 86,8 87,8 80,9 79,6
Juillet 87,0 93,9 83,9 88,0
Août 90,8 93,7 83,8 86,7
Septembre 92,1 99,0 87,6 88,2
Octobre 93,9 97,8 90,9 89,9
Novembre 83,7 95,3 89,8 92,7
Décembre 79,8 91,6 84,1 90,5
Janvier 82,1 93,0 88,2 93,3
Février 89,7 94,6 90,2 97,5
Mars 94,6 97,0 95,0 104,2
Avril 95,8 97,8 93,0 96,5
Mai 95,7 101,8 94,1 94,5

L’emploi au Manitoba s’est redressé rapidement par suite de l’assouplissement des restrictions de santé publique mises en place durant la deuxième vague

Avant la COVID-19 :

  • La croissance du PIB réel a ralenti pour s’établir à 0,5 % en 2019.
  • La hausse de la production a été principalement attribuable aux augmentations enregistrées dans le secteur des services, notamment dans l’immobilier et les soins de santé.
  • La production manufacturière a diminué, alors qu’une baisse de l’emploi a été enregistrée dans le secteur de la fabrication.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a reculé de 4,8 % en 2020.
  • À la suite des nouvelles restrictions imposées en réponse à la deuxième vague de COVID-19, l’emploi a fortement diminué à la fin de 2020. Il s’est depuis redressé par suite de l’assouplissement des restrictions.
  • Les ventes au détail ont fortement fluctué en raison des restrictions imposées lors de la deuxième vague, mais elles se sont depuis redressées pour afficher la plus forte reprise des provinces de l’Ouest en mars.
  • Le recul économique au Manitoba se situait généralement dans la moyenne comparativement à celui des autres provinces.

Graphique 13 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 13 
Tableau de données du graphique 13
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 13 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)
Jeunes : hommes 71,7 98,1
Jeunes : femmes 62,6 93,3
Principal groupe d’âge actif : hommes 90,1 98,9
Principal groupe d’âge actif : femmes 86,9 97,7
Personnes plus âgées : hommes 92,9 99,6
Personnes plus âgées : femmes 96,0 102,5

Graphique 14 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 14 
Tableau de données du graphique 14
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 14 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 90,8 107,2 99,0
Avril 72,6 88,0 89,8
Mai 93,0 93,0 92,9
Juin 103,7 91,3 99,1
Juillet 106,0 101,5 106,3
Août 103,4 102,0 103,4
Septembre 105,4 105,7 105,8
Octobre 106,8 108,0 101,1
Novembre 99,3 106,5 106,4
Décembre 92,4 110,9 108,3
Janvier 108,1 111,7 107,5
Février 114,3 109,0 105,9
Mars 112,9 113,2 106,9

Graphique 15 Indice de reprise de l’emploi, d’avant la COVID-19 à mai, provinces de l’Ouest

Tableau de données du graphique 15 
Tableau de données du graphique 15
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 15 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Manitoba Saskatchewan Alberta Colombie-Britannique
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0 100,0
Mars 96,0 96,2 95,4 94,9
Avril 86,4 87,4 85,1 84,5
Mai 88,4 87,7 86,3 86,0
Juin 92,9 92,4 90,3 90,7
Juillet 94,9 95,2 93,2 93,2
Août 95,9 95,6 93,7 93,5
Septembre 98,2 97,2 95,3 95,7
Octobre 98,1 97,0 96,4 97,2
Novembre 95,3 96,3 95,8 98,3
Décembre 94,2 95,2 95,2 98,3
Janvier 95,0 95,6 96,1 98,4
Février 97,4 96,0 96,9 99,4
Mars 98,4 96,0 98,5 100,8
Avril 98,9 97,6 98,0 99,1
Mai 98,4 98,4 97,9 99,0

Ontario : les mesures de confinement prolongées ont freiné la reprise économique dans les secteurs durement touchés

Avant la COVID-19 :

  • En 2019, le PIB réel a augmenté de 2,1 % sous l’effet de la hausse de la production dans les industries de services.
  • Une forte croissance a été observée dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques, le nombre d’emplois ayant augmenté de 54 000.
  • Le nombre d’emplois dans le secteur des services a augmenté de plus de 250 000.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a reculé de 5,0 % en 2020.
  • Les niveaux d’emploi dans les industries des services professionnels, scientifiques et techniques ont augmenté de plus de 53 000 depuis février 2020.
  • Les intentions d’investissement privé en Ontario se situent à 95 % des niveaux observés en 2019 avant la pandémie de COVID-19, ce qui représente le plus haut niveau au pays.
  • En février, l’Ontario affichait le plus faible pourcentage d’entreprises actives par rapport aux niveaux observés avant la COVID-19 à la suite du deuxième confinement qui a entraîné de fortes pertes d’emploi. À l’heure actuelle, la province affiche le deuxième niveau d’emploi le plus bas au pays par rapport aux niveaux d’avant la pandémie.

Graphique 16 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 16 
Tableau de données du graphique 16
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 16 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)
Jeunes : hommes 70,2 86,3
Jeunes : femmes 64,4 77,9
Principal groupe d’âge actif : hommes 89,2 98,0
Principal groupe d’âge actif : femmes 87,5 98,6
Personnes plus âgées : hommes 90,4 99,9
Personnes plus âgées : femmes 86,4 94,3

Graphique 17 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 17 
Tableau de données du graphique 17
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 17 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 91,9 86,0 95,3
Avril 63,6 53,8 66,3
Mai 75,5 64,1 72,7
Juin 99,9 90,1 93,6
Juillet 99,8 101,2 98,1
Août 99,4 96,1 98,4
Septembre 101,2 97,0 99,4
Octobre 101,6 97,0 100,8
Novembre 104,8 95,9 101,1
Décembre 98,0 95,1 101,2
Janvier 96,2 98,6 103,5
Février 99,6 93,8 102,7
Mars 108,6 96,5 103,0

Graphique 18 Ventes des fabricants de véhicules automobiles, de février 2020 à mars 2021, en milliards de dollars

Tableau de données du graphique 18 
Tableau de données du graphique 18
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 18 Fabrication de véhicules automobiles, calculées selon dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Fabrication de véhicules automobiles
dollars
Février 4 454 977 000
Mars 2 869 437 000
Avril 562 000
Mai 956 264 000
Juin 3 761 624 000
Juillet 5 003 648 000
Août 4 367 404 000
Septembre 4 243 350 000
Octobre 4 261 516 000
Novembre 3 985 447 000
Décembre 4 021 641 000
Janvier 3 627 101 000
Février 3 074 183 000
Mars 3 410 652 000

Québec : le deuxième confinement a une incidence sur l’emploi chez les jeunes

Avant la COVID-19 :

  • Le PIB réel a progressé de 2,7 % en 2019.
  • L’augmentation de la production est attribuable aux hausses enregistrées dans la fabrication et les services.
  • L’emploi a progressé de 66 000 en 2019, et plus des trois quarts de l’augmentation est survenue dans les industries de services.

Après la COVID-19 :

  • L’activité économique s’est contractée de 5,3 % en 2020.
  • Les pertes d’emploi enregistrées en avril ont été relativement importantes comparativement aux autres provinces.
  • Le deuxième confinement a eu de fortes répercussions sur l’emploi chez les jeunes. En mai 2021, l’emploi chez les jeunes se situait à 90 % des niveaux observés avant la COVID-19.
  • Malgré les importantes baisses observées lors du premier confinement, les ventes au détail en mars  étaient près de 15 % supérieures aux niveaux observés avant la COVID-19.
  • Le Québec a enregistré la plus forte augmentation en pourcentage du prix des logements neufs parmi les provinces depuis le début de la pandémie.

Graphique 19 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 19 
Tableau de données du graphique 19
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 19 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020=100)
Jeunes : hommes 65,6 91,6
Jeunes : femmes 60,4 88,8
Principal groupe d’âge actif : hommes 84,4 98,6
Principal groupe d’âge actif : femmes 86,2 96,2
Personnes plus âgées : hommes 78,4 102,6
Personnes plus âgées : femmes 81,7 96,2

Graphique 20 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 20 
Tableau de données du graphique 20
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 20 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 83,1 94,5 98,5
Avril 60,4 71,5 79,2
Mai 85,3 79,7 88,0
Juin 105,5 92,6 100,5
Juillet 104,7 93,6 101,7
Août 106,5 95,6 103,8
Septembre 106,3 97,3 107,3
Octobre 108,9 96,6 104,4
Novembre 111,0 98,0 105,8
Décembre 102,5 99,2 104,1
Janvier 93,4 101,3 109,7
Février 112,1 104,2 108,2
Mars 114,6 106,6 117,7

Graphique 21 Indice de reprise de l’emploi chez les jeunes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mai 2021

Tableau de données du graphique 21 
Tableau de données du graphique 21
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 21 Canada et Québec, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Canada Québec
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0
Mars 84,0 84,3
Avril 65,7 63,1
Mai 67,5 67,7
Juin 77,6 78,9
Juillet 83,1 84,7
Août 85,4 89,6
Septembre 90,4 93,2
Octobre 90,5 89,0
Novembre 91,2 90,5
Décembre 89,6 87,2
Janvier 85,5 80,0
Février 89,4 88,2
Mars 93,8 89,2
Avril 89,9 89,1
Mai 88,9 90,2

Nouveau-Brunswick : L’emploi chez les jeunes prend de la vigueur

Avant la COVID-19 :

  • Le PIB réel a augmenté de 1,1 % en 2019.
  • L’augmentation de la production a été soutenue par des hausses enregistrées dans les secteurs des services publics et des soins de santé.
  • Les baisses dans les secteurs du transport, des travaux de génie civil et de l’extraction des ressources ont atténué la croissance globale.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a diminué de 3,7 % en 2020.
  • En mars, la province a connu la deuxième plus forte reprise du secteur de la fabrication du Canada atlantique, sous l’effet du redressement observé dans le secteur des biens non durables.
  • En mai 2021, le Nouveau-Brunswick était l’une des trois seules provinces où l’emploi chez les jeunes dépassait les niveaux observés avant la COVID-19, tout juste derrière Terre-Neuve-et-Labrador.

Graphique 22 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 22 
Tableau de données du graphique 22
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 22 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (Février 2020=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (Février 2020=100)
Jeunes : hommes 74,5 102,7
Jeunes : femmes 73,3 108,0
Principal groupe d’âge actif : hommes 89,4 95,5
Principal groupe d’âge actif : femmes 85,3 99,7
Personnes plus âgées : hommes 87,9 101,5
Personnes plus âgées : femmes 92,9 95,0

Graphique 23 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 23 
Tableau de données du graphique 23
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 23 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 88,8 79,3 98,7
Avril 73,3 64,5 79,0
Mai 91,3 66,9 85,0
Juin 102,5 80,2 103,6
Juillet 102,1 86,8 100,1
Août 102,2 85,5 105,3
Septembre 107,0 95,4 102,7
Octobre 102,0 102,8 104,9
Novembre 104,9 107,4 107,9
Décembre 99,1 110,7 105,4
Janvier 106,4 117,2 112,2
Février 106,2 111,9 112,4
Mars 106,6 119,7 112,0

Graphique 24 Ventes des fabricants de biens non durables, de février 2020 à mars 2021, en milliards de dollars

Tableau de données du graphique 24 
Tableau de données du graphique 24
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 24 Biens non durables, calculées selon dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Biens non durables
dollars
Février 1 149 327 000
Mars 876 332 000
Avril 683 617 000
Mai 702 965 000
Juin 857 193 000
Juillet 940 760 000
Août 896 631 000
Septembre 1 008 058 000
Octobre 1 121 850 000
Novembre 1 186 762 000
Décembre 1 224 745 000
Janvier 1 242 022 000
Février 1 168 062 000
Mars 1 275 101 000

Nouvelle-Écosse : Les restrictions imposées à la fin du mois d’avril ont interrompu la reprise de l’emploi

Avant la COVID-19 :

  • L’économie a progressé de 2,5 % en 2019, ce qui rend compte des hausses généralisées enregistrées dans le secteur des services, principalement attribuables aux secteurs de l’immobilier et des soins de santé.
  • L’augmentation de la production manufacturière est attribuable à la construction navale.
  • Les hausses de l’emploi sont en grande partie attribuables aux augmentations observées dans les secteurs des soins de santé et de la fabrication.

Après la COVID-19 :

  • L’activité économique a diminué de 3,2 % en 2020.
  • En avril 2021, la Nouvelle-Écosse a enregistré la plus forte reprise de l’emploi au pays, en raison de la croissance observée dans les secteurs des services professionnels, scientifiques et techniques et des services d’enseignement.
  • Les restrictions imposées lors de la troisième vague de COVID-19 à la fin du mois d’avril ont entraîné une baisse de 4,8 % de l’emploi en mai, la reprise de l’emploi total ayant ralenti pour devenir la plus faible de toutes les provinces. 
  • La province a également connu la plus forte reprise des ventes liées à la fabrication et au commerce de gros au Canada en mars.

Graphique 25 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 25 
Tableau de données du graphique 25
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 25 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (Février 2020=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (Février 2020=100)
Jeunes : hommes 63,4 79,3
Jeunes : femmes 61,7 85,5
Principal groupe d’âge actif : hommes 88,9 95,7
Principal groupe d’âge actif : femmes 86,5 97,5
Personnes plus âgées : hommes 92,4 105,2
Personnes plus âgées : femmes 82,4 92,0

Graphique 26 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 26 
Tableau de données du graphique 26
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 26 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 89,1 103,1 98,6
Avril 69,2 93,2 79,8
Mai 84,8 85,8 97,9
Juin 101,1 102,0 106,0
Juillet 99,8 99,9 110,1
Août 104,1 100,6 114,1
Septembre 103,3 113,1 109,1
Octobre 106,3 108,3 114,0
Novembre 108,1 101,8 114,7
Décembre 101,0 106,5 119,4
Janvier 110,1 110,0 125,1
Février 114,4 106,3 127,0
Mars 115,6 132,2 131,5

Graphique 27 Indice de reprise de l’emploi, du niveau observé avant la COVID-19 à mai 2021, provinces de l’Atlantique

Tableau de données du graphique 27 
Tableau de données du graphique 27
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 27 Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Terre-Neuve-et-Labrador Île-du-Prince-Édouard Nouvelle-Écosse Nouveau-Brunswick
Février 2020 = 100
Février 100,00000 100,00000 100,00000 100,00000
Mars 97,23461 96,08802 94,38972 95,51177
Avril 84,52275 85,45232 83,94004 86,28900
Mai 87,91258 88,38631 85,73876 90,72250
Juin 89,47368 90,95355 91,39186 97,07170
Juillet 92,41748 92,29829 92,50535 96,63383
Août 94,95986 94,62103 93,70450 96,49699
Septembre 96,96699 93,03178 95,93148 96,96223
Octobre 99,68778 94,25428 96,68094 97,83799
Novembre 101,02587 95,59902 99,07923 98,93268
Décembre 100,26762 94,74328 97,40899 98,71374
Janvier 99,06334 95,84352 99,07923 99,01478
Février 92,37288 95,23227 99,61456 98,30323
Mars 98,34969 96,82152 99,95717 98,41270
Avril 97,81445 96,45477 99,76445 99,53476
Mai 96,87779 96,82152 95,01071 98,79584

Île-du-Prince-Édouard : la plus forte augmentation en pourcentage du prix des logements neufs depuis le début de la pandémie

Avant la COVID-19 :

  • Le PIB réel a augmenté de 5,1 % en 2019, ce qui représente la plus forte augmentation parmi les provinces.
  • La croissance de la production est attribuable aux augmentations observées dans la construction résidentielle et l’agriculture ainsi qu’aux hausses généralisées enregistrées dans le secteur des services.
  • Le taux d’emploi était de 61,9 % à la fin de 2019; il s’agit d’un taux 0,2 point de pourcentage plus élevé que la moyenne nationale.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a diminué de 3,0 % en 2020, ce qui représente la plus faible baisse parmi les provinces.
  • L’Île-du-Prince-Édouard a connu la plus lente reprise de l’emploi de la bulle de l’Atlantique.
  • L’Île-du-Prince-Édouard a connu la plus forte augmentation en pourcentage du prix des logements neufs des provinces de l’Atlantique depuis le début de la pandémie.
  • En février 2021, le nombre d’entreprises actives à l’Île-du-Prince-Édouard avait atteint les niveaux observés avant la COVID-19, marquant la plus forte reprise nette au Canada atlantique.

Graphique 28 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 28 
Tableau de données du graphique 28
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 28 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (Février 2020=100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (Février 2020=100)
Jeunes : hommes 72,5 92,8
Jeunes : femmes 67,2 89,1
Principal groupe d’âge actif : hommes 90,3 100,8
Principal groupe d’âge actif : femmes 86,1 96,3
Personnes plus âgées : hommes 95,3 101,9
Personnes plus âgées : femmes 82,3 89,6

Graphique 29 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 29 
Tableau de données du graphique 29
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 29 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 87,2 92,6 121,8
Avril 73,7 83,7 101,3
Mai 90,0 82,1 77,3
Juin 103,1 82,3 97,8
Juillet 96,2 75,1 103,1
Août 102,6 76,5 108,9
Septembre 107,5 86,5 112,6
Octobre 109,5 91,5 107,4
Novembre 112,2 89,4 110,7
Décembre 104,1 93,4 122,5
Janvier 115,3 85,1 134,3
Février 119,8 88,3 125,4
Mars 119,5 93,9 127,0

Graphique 30 Indice des prix des logements neufs, du niveau observé avant la COVID-19 à avril 2021, provinces de l’Atlantique

Tableau de données du graphique 30 
Tableau de données du graphique 30
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 30 Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Terre-Neuve-et-Labrador Île-du-Prince-Édouard Nouvelle-Écosse Nouveau-Brunswick
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0 100,0
Mars 99,8 100,0 100,2 100,3
Avril 99,8 100,0 100,3 100,5
Mai 99,8 100,6 100,8 100,5
Juin 99,8 100,6 101,3 100,5
Juillet 99,5 100,6 101,7 100,5
Août 99,5 100,6 103,4 100,5
Septembre 100,6 102,6 104,2 101,5
Octobre 102,7 102,6 105,5 101,5
Novembre 103,2 104,4 106,3 101,5
Décembre 103,4 104,4 106,3 101,5
Janvier 103,4 107,8 106,3 101,5
Février 103,4 108,0 108,8 102,7
Mars 104,2 111,7 109,8 105,6
Avril 104,8 112,9 112,0 107,3

Terre-Neuve-et-Labrador : l’emploi chez les jeunes se redresse, tandis que la reprise dans la fabrication et au sein des entreprises actives accuse un retard

Avant la COVID-19 :

  • L’économie de Terre-Neuve-et-Labrador a progressé de 4,0 % en 2019, en raison de la hausse des activités dans les secteurs de l’extraction de pétrole et de gaz et de la construction.
  • Malgré l’accroissement de la production, le nombre total d’emplois a diminué en 2019, le taux d’emploi enregistré en fin d’année étant de 50,0 %.

Après la COVID-19 :

  • Le PIB réel a diminué de 5,3 % en 2020.
  • La reprise de l’emploi chez les jeunes figurait parmi les plus fortes au pays.
  • La reprise des ventes des fabricants accuse un retard par rapport au reste du pays, tout comme le nombre d’entreprises actives.

Graphique 31 Emploi, exprimé en pourcentage des niveaux antérieurs à la COVID-19, selon le groupe d’âge et le sexe

Tableau de données du graphique 31 
Tableau de données du graphique 31
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 31 Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) et Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021), calculées selon indice (février 2020 = 100) unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Niveau d’emploi indexé pendant la crise économique liée à la COVID-19 (avril 2020) Niveau d’emploi indexé pendant le mois de référence actuel (mai 2021)
indice (février 2020 = 100)
Jeunes : hommes 64,1 106,1
Jeunes : femmes 88,5 106,5
Principal groupe d’âge actif : hommes 83,1 90,0
Principal groupe d’âge actif : femmes 89,7 93,0
Personnes plus âgées : hommes 84,9 111,0
Personnes plus âgées : femmes 81,2 103,6

Graphique 32 Indice de reprise des ventes, des niveaux observés avant la COVID-19 à mars 2021

Tableau de données du graphique 32 
Tableau de données du graphique 32
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 32 Commerce de détail, Fabrication et Commerce de gros, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Commerce de détail Fabrication Commerce de gros
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 98,8 70,5 97,7
Avril 74,6 38,4 76,2
Mai 92,8 46,2 84,3
Juin 109,1 51,9 90,5
Juillet 103,8 58,0 100,2
Août 103,6 55,1 98,1
Septembre 102,7 58,7 99,6
Octobre 102,3 43,5 102,9
Novembre 111,1 51,5 104,3
Décembre 100,8 67,6 100,9
Janvier 112,8 52,8 104,9
Février 103,5 68,7 107,9
Mars 112,3 69,1 116,0

Graphique 33 Reprise de l'emploi chez les jeunes, mai 2021

Tableau de données du graphique 33 
Tableau de données du graphique 33
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 33. Les données sont présentées selon Province (titres de rangée) et Reprise de l’emploi chez les jeunes(figurant comme en-tête de colonne).
Province Reprise de l’emploi chez les jeunes
T.-N.-L. 105,9
N.-B. 105,2
Sask. 101,8
Man. 95,7
C.-B. 94,5
Alb. 94,1
Î.-P.-É. 91,0
Qc 90,2
Canada 88,9
N.-É. 82,2
Ont. 82,1

Les territoires : les répercussions de la baisse de l’extraction des ressources varient en raison de la résilience des entreprises

Avant la COVID-19 :

  • Le PIB réel du Yukon a augmenté de 0,7 % en 2019, car les hausses enregistrées dans l’immobilier et les autres services ont contrebalancé la baisse de l’activité du commerce de gros.
  • Le PIB réel dans les Territoires du Nord-Ouest a diminué de 8,1 % en 2019 en raison de fortes baisses enregistrées dans l’exploitation minière et les travaux de génie civil. 
  • L’économie du Nunavut a progressé pour une quatrième année consécutive; le PIB réel s’est accru de 6,5 % sous l’effet de la hausse de l’extraction minière.

Après la COVID-19 :

  • Les entreprises sont demeurées résilientes. En février 2021, le nombre d’entreprises actives au Yukon et au Nunavut dépassait les niveaux observés avant la COVID-19, tandis que le nombre d’entreprises actives dans les Territoires du Nord-Ouest était inférieur de 1 % par rapport aux niveaux enregistrés en février 2020.
  • Les intentions d’investissement public et privé pour 2021 (2,5 milliards de dollars) étaient supérieures de 9 % aux niveaux de dépenses enregistrés en 2020, mais elles affichaient toujours une baisse d’environ 13 % par rapport aux niveaux observés en 2019 avant la pandémie de COVID-19.
  • L’emploi dans le Nord a été moins touché par les fermetures initiales d’entreprises. En mai 2021, l’emploi dans les Territoires du Nord-Ouest dépassait les niveaux enregistrés avant la COVID-19. Les niveaux d’emploi au Yukon étaient inchangés, tandis que les niveaux au Nunavut ont montré des signes de reprise.

Graphique 34 Variation en pourcentage du nombre d’entreprises actives, territoires, de février 2020 à février 2021

Tableau de données du graphique 34 
Tableau de données du graphique 34
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 34 Variation en pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
Variation en pourcentage
Yukon 1,0
Nunavut 0,6
Territoires du
Nord-Ouest
-1,3
Canada -2,0

Graphique 35 Indice de reprise de l’emploi, du niveau observé avant la COVID-19 à mai, territoires

Tableau de données du graphique 35 
Tableau de données du graphique 35
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 35 Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut, calculées selon Février 2020 = 100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Yukon Territoires du Nord-Ouest Nunavut
Février 2020 = 100
Février 100,0 100,0 100,0
Mars 99,6 100,0 100,8
Avril 97,8 96,9 91,4
Mai 93,9 96,9 85,9
Juin 92,1 93,8 85,9
Juillet 92,1 93,3 92,2
Août 91,7 92,0 94,5
Septembre 91,7 92,9 95,3
Octobre 93,4 96,0 96,1
Novembre 96,5 99,1 96,1
Décembre 96,5 100,9 95,3
Janvier 95,6 101,8 94,5
Février 96,5 102,7 95,3
Mars 97,4 104,0 95,3
Avril 97,8 104,5 94,5
Mai 96,5 106,7 93,0
Date de modification :