Santé mentale maternelle au Canada

Date de diffusion : le 24 juin 2019
Santé mentale maternelle au Canada
Description : Santé mentale maternelle au Canada

Santé mentale maternelle au Canada

L'Enquête sur la santé maternelle de 2018-2019 donne un aperçu de la santé mentale des mères qui ont récemment donné naissance au Canada.

Le pourcentage des mères ayant déclaré avoir eu des sentiments correspondant à une dépression post-partum (DPP) ou à un trouble anxieux

Le pourcentage des mères ayant déclaré avoir eu des sentiments correspondant à une dépression post-partum (DPP) ou à un trouble anxieux
Province Pourcentage Comparer à la moyenne nationale
Canada 23  
Terre-Neuve-et-Labrador 28 supérieure
Île-du-Prince-Édouard 26 similaire
Nouvelle-Écosse 31 supérieure
Nouveau-Brunswick 24 similaire
Québec 23 similaire
Ontario 23 similaire
Manitoba 24 similaire
Saskatchewan 16 inférieure
Alberta 22 similaire
Colombie-Britannique 23 similaire
Note : Pas de données disponibles pour les territoires

Pourcentage des mères ayant déclaré avoir eu des sentiments correspondant à :

  • Pas de sentiments de DPP ou de trouble anxieux – 77 %
  • DPP ou trouble anxieux – 23 %
    • DPP seulement – 10 %
    • Trouble anxieux seulement– 5 %
    • DPP et trouble anxieux – 8 %

Des signes de dépression ou de trouble anxieux peuvent apparaître au cours de la première année suivant la naissance et peuvent durer des mois ou des années. Ces signes comprennent des sentiments de tristesse, d'inquiétude et de fatigue. Contrairement au « baby blues », ces sentiments sont plus intenses, durent plus longtemps et il est possible que cette situation ne se règle pas d'elle-même.
Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)

Pourcentage des mères inquiètes à propos de leurs émotions et de leur santé mentale

Pourcentage des mères inquiètes à propos de leurs émotions et de leur santé mentale : 33 %

85 % des mères inquiètes en ont parlé à quelqu'un :

  • Époux ou conjoint – 77 %
  • Ami ou membre de la famille – 74 %
  • Médecin de famille, infirmière ou sage-femme - 43 %
  • Psychiatre, psychologue ou travailleur social – 24 %
  • Quelqu'un d'autre – 6 %

Note : Les mères peuvent avoir parlé à plus d'une source

L'autoévaluation de la santé mentale des mères :

  • Parmi les mères qui n'ont pas indiqué de sentiments correspondant à une DPP ou à un trouble anxieux :
    • Excellente ou très bonne – 70 %
    • Bonne – 26 %
    • Passable ou mauvaise – 4 %
  • Parmi les mères ayant déclaré avoir eu des sentiments correspondant à une DPP ou à un trouble anxieux :
    • Excellente ou très bonne – 24 %
    • Bonne – 43 %
    • Passable ou mauvaise - 34 %

Source : L'Enquête sur la santé maternelle de 2018-2019.

Date de modification :