Analyse en bref
Données sur le secteur de la fabrication au niveau local : Analyse longitudinale des ventes et de l’emploi du secteur de la fabrication dans les plus grandes RMR au Canada

par Sébastien Chiasson et Javad Sadeghzadeh

Note aux lecteurs

  1. Enquête annuelle sur les manufactures et l’exploitation forestière (EAMEF) :
    http://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?Function=getSurvey&SDDS=2103
  2. Définitions du SCIAN :
    http://stds.statcan.gc.ca/naics-scian/2007/ts-rt-fra.asp?criteria=31-33
  3. Définitions des RMR :
    http://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2011/ref/dict/geo009-fra.cfm

Note de reconnaissance

La présente étude n’aurait pas été possible sans l’aide d’un certain nombre d’analystes de Statistique Canada. Les auteurs leur sont extrêmement reconnaissants de leur avoir fourni des conseils, ainsi que de l’aide pour les questions techniques, et d’avoir donné de leur temps pour passer en revue les diverses ébauches du présent document.

Les ébauches ont été revues par Michael Schimpf, Guy Gellatly, Antoine Rose et Jeffrey Smith. Leur rétroaction et leurs idées ont été très utiles pour améliorer le texte, les tableaux et les graphiques. Michael Schimpf a aussi assuré l’orientation globale et la gestion de ce projet.

Mark Stinner a fourni une aide et des conseils techniques très utiles pour l’élaboration d’un modèle de confidentialité pour les données au niveau de la RMR.

Les auteurs souhaitent aussi remercier Bechir Oueriemmi, Maria Del Corral, Cory Timmons et Elizabeth Chrétien d’avoir révisé le texte, à des fins éditoriales, et d’avoir aidé à la vérification des données et au formatage des graphiques et des tableaux.

Résumé

Les données au niveau local sur le secteur de la fabrication peuvent servir à examiner la structure de ce secteur au niveau de la région métropolitaine de recensement (RMR), ainsi que les différences entre les diverses activités. Les auteurs ont préparé et analysé une base de données expérimentale sur la fabrication au niveau local, comprenant des données sur les ventes et l’emploi pour 11 régions métropolitaines de recensement (RMR) au Canada, pour la période de 2007 à 2012. Les résultats montrent que les ventes du secteur de la fabrication dans les RMR des provinces des Prairies et dans celles du Québec ont progressé entre 2007 et 2012. Les activités de raffinage du pétrole et de fabrication de produits métalliques et de machines ont joué un rôle clé au chapitre de la croissance des ventes.

1. Introduction

La concentration des activités économiques et de la population dans les grandes villes augmente le besoin de données au niveau local. Celles-ci servent à mesurer et à comparer les activités économiques des petites régions et sont un outil important pour les gouvernements au moment d’élaborer des politiques et d’établir des priorités. Les données au niveau local sont aussi utiles pour la recherche analytique et l’étude du développement régional par les institutions publiques et privées, ainsi que par les organisations internationales, comme l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Récemment, on a accordé davantage d’attention à la compilation et à l’élaboration de données au niveau local dans les bureaux statistiques partout dans le monde. L’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat) utilise une méthodologie harmonisée pour mesurer les indicateurs économiques au niveau régional. Les données servent à la planification économique et à l’analyse des politiques au sein de l’Union européenne. Statistique Canada recueille et produit de nombreux indicateurs socioéconomiques, au sujet notamment de la population, de l’emploi, des prix du logement et de la santé et du revenu, au niveau de la région métropolitaine de recensement (RMR)Note 1. Le Conference Board du Canada estime aussi et publie des données trimestrielles sur le produit intérieur brut (PIB) pour les RMRNote 2. Même si de nombreux indicateurs socioéconomiques sont disponibles au niveau local au Canada, le manque de données sur les entreprises à ce niveau pose un défi aux décideurs. Par exemple, le gouvernement fédéral utilise les données au niveau local pour affecter les ressources dans l’ensemble des projets d’infrastructure, comme les métros et les trains légers dans les villes, ou accorde davantage d’attention aux industries qui contribuent davantage à l’économie au niveau local. Les données sur les entreprises au niveau local sont aussi importantes pour les gouvernements provinciaux lorsqu’ils analysent les changements structurels dans les économies provinciales et élaborent des politiques propres à une région pour relever de nouveaux défisNote 3.

Ces dernières années, des recherches expérimentales ont été menées par Statistique Canada pour élaborer de nouvelles bases de données au niveau local. Par exemple, Desmond, Brown et Gellatly (2008) ont estimé le capital humain au niveau local et ont étudié sa contribution à la croissance de l’emploi à long terme, de 1980 à 2000, dans des villes canadiennes et américaines. Brown et Rispoli (2014) ont utilisé une nouvelle mesure expérimentale pour évaluer la contribution des RMR canadiennes au PIB entre 2001 et 2009, et ils ont estimé le PIB dans 33 RMR.

Le présent document analyse une base de données expérimentales sur la fabrication au niveau local, qui comprend des données sur les ventes et l’emploi de 11 régions métropolitaines de recensement (RMR), pour la période de 2007 à 2012. Les RMR comprises dans la présente étude sont Vancouver, Calgary, Edmonton, Regina, Saskatoon, Winnipeg, Hamilton, Toronto, Ottawa-Gatineau, Montréal et Québec. Elles représentent environ 55 % de la population totale du Canada. Compte tenu de la diversité des économies au niveau local au Canada, et même à l’intérieur des provinces, l’élaboration de données sur la fabrication pour les RMR pourrait combler une lacune importante dans les données.

Graphique 1.1 Population des villes les plus importantes au Canada en 2015

Tableau de données du graphique
Tableau de données du graphique 1.1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 1.1. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et Milliers de personnes(figurant comme en-tête de colonne).
Ville Milliers de personnes
Toronto, Ontario 6 130
Montréal, Québec 4 061
Vancouver, Colombie-Britannique 2 504
Calgary, Alberta 1 440
Edmonton, Alberta 1 363
Ottawa-Gatineau 1 332
Québec, Québec 806
Winnipeg, Manitoba 793
Hamilton, Ontario 772
Saskatoon, Saskatchewan 305
Regina, Saskatchewan 241

Grâce aux données sur la fabrication au niveau local élaborées pour la présente étude, on peut voir la structure du secteur de la fabrication dans les grandes villes au Canada, ainsi que les différences dans les activités à ce chapitre dans les diverses RMR, qui ne sont actuellement pas disponibles dans d’autres bases de données. Les données au niveau local montrent aussi les tendances de l’emploi dans le secteur de la fabrication des différentes villes et offrent de grandes possibilités au chapitre de la compréhension de l’économie canadienne.

Le reste du document est organisé de la façon suivante. La section 2 décrit les sources de données et la méthodologie utilisée pour calculer les estimations selon la RMR. La section 3 fournit une analyse des estimations, et est suivie par les conclusions à la section 4. Une série de tableaux en annexe fournissent des données au niveau local et peuvent être utilisés comme référence. Tous les chiffres présentés dans ce rapport sont exprimés en dollars courants.

2. Données et méthodologie

Les données utilisées dans la présente étude proviennent de l’Enquête annuelle sur les manufactures et l’exploitation forestière (EAMEF). L’EAMEF est une enquête sur les industries manufacturières qui englobe tous les établissements du secteur de la fabrication au Canada. À l’heure actuelle, les statistiques sur la fabrication sont publiées aux niveaux national et provincial, selon l’industrie. Toutefois, dans certaines RMR au Canada, les secteurs de la fabrication sont plus importants, que dans certaines des provinces plus petites, comme en font foi les ventes.

Par suite des changements de méthodologie apportés à l’EAMEF pour l’année de référence 2013, le présent document examine l’évolution des ventes et de l’emploi dans le secteur de la fabrication pour les 11 RMR sélectionnées, entre 2007 et 2012.

Le document met l’accent sur l’analyse des ventes et de l’emploi. Les ventes représentent une mesure clé de la production du secteur de la fabrication, et l’emploi est un des principaux intrants des fonctions de production des fabricants. D’autres facteurs, comme les immobilisations tangibles et intangibles et les matières premières, sont aussi pertinents; toutefois, ils ne sont pas examinés dans le présent documentNote 4. Enfin, les données de ce document sont compilées selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN).

Tout au long du document, par emploi on entend l’emploi dans les établissements de fabrication, y compris la main-d’œuvre directe du secteur de la fabrication et le personnel de soutien, comme les gestionnaires et le personnel de bureauNote 5. Selon la méthodologie de l’EAMEF, un établissement est une unité d’exploitation dont on peut calculer les bénéfices découlant de la principale activité commerciale. Même si une entreprise peut posséder plusieurs établissements, y compris des entrepôts, des usines et des bureaux de vente, seules les données des établissements de fabrication sont considérées comme faisant partie du champ de l’enquête et sont recueillies.

Jusqu’à l’année de référence 2012, l’EAMEF était un recensement des fabricants, ce qui en faisait un outil particulièrement utile pour compiler des estimations à des niveaux géographiques détaillés. En 2013, elle est devenue une enquête sur échantillonNote 6, conçue pour appuyer les données aux niveaux national et provincial, ce qui requiert l’élaboration de techniques économétriques plus poussées pour calculer des indicateurs infraprovinciaux.

Chaque établissement du secteur de la fabrication de la base de données de l’EAMEF est déjà codé selon la RMR, et chaque RMR comporte un code numérique particulier, qui lui est attribué selon la Classification géographique type. Étant donné que les adresses changent parfois, dans le présent document, on a utilisé la Classification géographique type du Recensement de 2006 pour les codes de RMR. Si le code de 2006 n’était pas disponible, on a utilisé le code de l’année la plus récente. Ces codes ont servi à agréger les microdonnées de l’EAMEF (ventes et emploi pour chaque établissement), afin de produire des estimations pour l’industrie dans chaque RMR. On a utilisé des techniques différentes pour s’assurer que l’affectation des établissements de la fabrication aux régions géographiques était fiable et précise. De façon plus particulière, les emplacements des établissements importants dans chaque RMR ont été vérifiés. Environ 25 grands établissements ne semblaient pas correspondre à la RMR qui leur avait été attribuée, selon Google Maps et d’autres sources d’information. Les entreprises à l’extérieur des RMR ont été exclues de l’analyse.

Ce ne sont pas toutes les données du secteur de la fabrication pour les industries au niveau de la RMR qui peuvent être publiées, en raison des exigences en matière de confidentialité de la Loi sur la statistique. Ainsi, les données au niveau de l’industrie, et plus particulièrement celles concernant les petites RMR, y compris les villes dans les provinces de l’Atlantique, doivent demeurer confidentielles.

Les données pour les usines de fabrication les plus petites dans l’EAMEF sont fondées sur des dossiers administratifs et compilées en blocs d’industries/de provinces, ce qui fait qu’on ne dispose pas de microdonnées. Dans ces cas, on a utilisé des données administratives pour répartir les données entre les RMR. De façon plus particulière, on a utilisé les données des dossiers fiscaux pour estimer les tailles relatives des RMR dans les provinces, selon l’industrie, et les blocs provinciaux ont été répartis en conséquence.

3. Analyse des données

Dans la présente section, on analyse les données sur les ventes et l’emploi pour les 11 RMR sélectionnées au Canada. Les données sont comparées aux données pertinentes au niveau provincial, afin de montrer comment les villes s’apparentent à leurs provinces respectives ou s’en écartent.

3.1 Colombie-Britannique et Vancouver

La Colombie-Britannique (C.-B.) est la troisième province en importance au Canada du point de vue de la population et de la superficie. En ce qui a trait au PIB, la fabrication représente le troisième secteur en importance en C.-B., après les services immobiliers et services de location et de location à bail. En 2012, le secteur de la fabrication de la Colombie-Britannique a été à l’origine de 8,0 % du PIB de la fabrication au niveau national. En ce qui a trait au PIB national pour tous les secteurs économiques, la contribution de la Colombie-Britannique a atteint 12,1 %.

Les ventes totales du secteur de la fabrication en C.-B. ont diminué pour passer de 43,1 milliards de dollars en 2007 à 40,7 milliards de dollars en 2012. Les industries les plus importantes du secteur de la fabrication (selon les ventes) en Colombie-Britannique sont le bois, les aliments et le papier. Les données locales montrent que Vancouver a été à l’origine de près de la moitié des ventes du secteur de la fabrication de la Colombie-Britannique, tant en 2007 qu’en 2012.

Les ventes du secteur de la fabrication dans la RMR de Vancouver n’ont pas changé de façon significative entre 2007 et 2012. Au cours de cette période, elles ont diminué légèrement pour passer de 21,5 milliards de dollars en 2007 à 20,9 milliards de dollars en 2012.

Graphique 3.1 Ventes du secteur de la fabrication en Colombie-Britannique

Tableau de données du graphique 3.1
Tableau de données du graphique 3.1
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.1. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2012
millions de dollars
Vancouver 21,468 20,949
Reste de la Colombie-Britannique 21,675 19,751

Vancouver est à l’origine de plus de la moitié des ventes de la majorité des industries de la fabrication présentes en Colombie-Britannique. Les boissons et les produits du tabac (312), le bois (321) et le papier (322) représentent des exceptions dignes de mention.

Graphique 3.2 Part de Vancouver dans les ventes du secteur de la fabrication en C.-B. en 2012

Tableau de données du graphique 3.2
Tableau de données du graphique 3.2
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.2. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et Pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
Industrie Pourcentage
Aliments (311) 65,9
Boissons et produits du tabac (312) 44,0
Bois (321) 20,6
Papier (322) 16,3
Produits chimiques (325) 75,4
Produits métalliques (332) 68,8
Machines (333) 73,1
Matériel électrique (335) 85,4
Matériel de transport (336) 56,3

La part des ventes provinciales au niveau de l’industrie attribuable à Vancouver a augmenté légèrement, pour passer de 49,8 % en 2007 à 51,5 % en 2012 (tableau 6.2.1). Les ventes de produits en bois à l’extérieur de Vancouver ont diminué entre 2008 et 2009 et ne s’étaient pas complètement rétablies en 2012. La tendance des ventes de l’industrie du papier est observable; toutefois, on ne peut pas montrer de points de données individuels en raison de la confidentialité de certaines années (tableau 6.2.1). L’industrie des aliments en C.-B., sauf à Vancouver, a affiché une tendance à la hausse au cours de la période de 2007 à 2012.

Graphique 3.3 Ventes du secteur de la fabrication en C.-B., sauf à Vancouver

Tableau de données du graphique 3.3
Tableau de données du graphique 3.3
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.3. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
millions de dollars
Aliments (311) 1,507 1,533 1,687 1,743 2,016 2,218
Bois (321) 7,151 5,603 4,331 5,046 5,436 6,046
Reste du MFG 13,017 12,268 9,665 10,518 11,476 11,487

Le secteur de la fabrication de la RMR de Vancouver dépend dans une moins grande mesure des industries des produits en bois et du papier que le reste de la province. Toutefois, il s’agit quand même d’industries importantes pour Vancouver. La transformation des aliments est l’industrie la plus importante à Vancouver et a été à l’origine de 20,6 % du total des ventes du secteur de la fabrication en 2012. L’industrie des aliments fait partie des quelques industries qui ont connu une croissance depuis 2007 (14,5 % entre 2007 et 2012). La partie qui reste du secteur de la fabrication de la RMR est constituée des produits en bois, des produits métalliques, des machines, des produits chimiques, des produits informatiques et électroniques et du transport. L’industrie des produits en bois a connu la baisse des ventes la plus marquée (-24,9 %), suivie par celle des produits minéraux non métalliques (-22,9 %) et des produits métalliques (-21,6 %).

Graphique 3.4 Ventes du secteur de la fabrication à Vancouver, selon l’industrie

Tableau de données du graphique 3.4
Tableau de données du graphique 3.4
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.4. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
millions de dollars
Aliments (311) 3,744 3,920 3,986 4,110 4,265 4,287
Bois (321) 2,084 1,861 1,520 1,577 1,505 1,566
Papier (322) X 668 X 685 740 723
Produits chimiques (325) 984 979 931 965 956 1,206
Produits minéraux non métalliques (327) 1,277 1,115 994 918 939 985
Produits métalliques (332) 1,883 1,825 1,464 1,314 1,500 1,477
Machines (333) 1,658 1,428 1,207 1,183 1,359 1,545
Produits informatiques et électroniques (334) 1,121 1,165 911 1,083 1,034 1,051
Matériel de transport (336) 914 933 732 782 854 1,059

Par rapport aux ventes, la part de l’emploi selon l’industrie par rapport au total de l’emploi du secteur de la fabrication a été stable dans de nombreuses industries, sauf les aliments. La part de l’emploi dans  le secteur de la fabrication d’aliments à Vancouver en Colombie-Britannique est passée de 16,4 % en 2007 à 20,0 % en 2009 et n’a pratiquement pas varié jusqu’en 2012. Dans d’autres industries, les proportions sont demeurées relativement inchangées.

Graphique 3.5 Part de Vancouver dans l’emploi du secteur de la fabrication en C.-B.

Tableau de données du graphique 3.5
Tableau de données du graphique 3.5
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.5. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
pourcentage
Aliments (311) 16,4 17,4 20,0 20,8 20,5 20,2
Bois (321) 8,3 8,0 7,6 8,0 7,5 6,8
Papier (322) X 2,6 X 2,9 3,2 2,9
Produits chimiques (325) 3,7 4,5 4,4 4,3 4,0 4,7
Produits minéraux non métalliques (327) 4,2 3,9 4,0 3,7 4,0 4,0
Produits métalliques (332) 10,1 10,5 10,1 9,6 10,2 9,9
Machines (333) 9,3 8,2 7,6 7,1 7,6 8,2
Produits informatiques et électroniques (334) 6,5 6,8 5,1 6,2 4,8 5,3
Matériel de transport (336) 5,0 5,6 4,7 4,3 4,7 5,2

3.2 Alberta, Calgary et Edmonton

L’Alberta se caractérise par ses grandes exploitations pétrolières et gazières. En 2012, la part du PIB du secteur de la fabrication de l’Alberta par rapport au PIB total du secteur de la fabrication au Canada était de 13,0 %. En 2012, la contribution de l’Alberta au PIB national pour tous les secteurs économiques a été de 17,8 %.

Au cours de la récession de 2008-2009, l’Alberta s’est distinguée du reste du Canada du point de vue des ventes du secteur de la fabrication. Le ralentissement économique s’est produit à un moment différent dans la province, soit en 2009 plutôt qu’en 2008. En 2012, les ventes de la province ont dépassé leur sommet d’avant le ralentissement, ce qui n’était pas le cas pour les ventes nationales.

Les données locales montrent que les ventes du secteur de la fabrication ont enregistré une croissance différente à Calgary et Edmonton entre 2007 et 2012. De façon plus particulière, Edmonton a connu une reprise plus forte que le reste de la province après la récession. Cette reprise plus forte à Edmonton était attribuable à la croissance des ventes dans le secteur du raffinage du pétrole, par suite de la remontée des prix des produits du pétrole, ainsi qu’aux ventes plus élevées dans les industries appuyant le secteur de l’extraction de pétrole et de gaz.

Graphique 3.6 Ventes du secteur de la fabrication dans certains régions en Alberta

Tableau de données du graphique 3.6
Tableau de données du graphique 3.6
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.6. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon 2007=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2007=100
Alberta 100,0 106,4 83,0 91,4 106,7 110,4
Calgary 100,0 105,0 81,5 84,5 90,2 95,8
Edmonton 100,0 107,2 82,8 91,3 115,1 119,0
Reste de l'Alberta 100,0 105,9 84,3 96,0 104,0 106,0

Plus des deux tiers des ventes totales du secteur de la fabrication dans la province sont déclarées par des entreprises qui se trouvent dans les RMR d’Edmonton et de Calgary. Cette proportion a peu changé au cours de la période de six ans. En moyenne, Edmonton a été à l’origine de 50,4 % des ventes totales du secteur de la fabrication en Alberta entre 2007 et 2012.

Graphique 3.7 Part des RMR dans les ventes totales du secteur de la fabrication en Alberta

Tableau de données du graphique 3.7
Tableau de données du graphique 3.7
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.7. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
pourcentage
Calgary 19,6 19,3 19,2 18,1 16,5 17,0
Edmonton 49,1 49,5 49,0 49,0 53,0 52,9
Reste de l'Alberta 31,3 31,2 31,8 32,9 30,5 30,1

La répartition de l’emploi dans le secteur de la fabrication en Alberta est différente de celle des ventes. Calgary est à l’origine d’une proportion plus forte de l’emploi que des ventes. Toutefois, sa proportion de l’emploi est encore inférieure à celle d’Edmonton. Le nombre d’emplois dans le secteur de la fabrication a diminué à Calgary entre 2007 et 2012, passant de 2012, passant de 50,9 milliers à 43,4 milliers. Toutefois, Edmonton et le reste de la province ont connu une augmentation du nombre de travailleurs du secteur de la fabrication au cours de la même période. Un changement dans la composition ou dans l’intensité des facteurs des industries pourrait être à l’origine de la variation de l’emploi du secteur de la fabrication dans les RMR en Alberta entre 2007 et 2012.

Le secteur de l’extraction de pétrole et de gaz contribue à expliquer les différences dans la proportion et la répartition des ventes et de l’emploi du secteur de la fabrication dans les RMR en Alberta. La fabrication de produits du pétrole et du charbon est l’industrie la plus importante du secteur de la fabrication à Edmonton et a été à l’origine de 17,7 milliards de dollars de ventes en 2012 (environ 46,7 % du total des ventes du secteur de la fabrication dans la RMR d’Edmonton). Toutefois, étant donné que l’industrie du pétrole comporte une forte intensité de capital, elle représente 2,6 % de l’emploi total du secteur de la fabrication dans la RMR. Les différences entre les niveaux des ventes et de l’emploi ressortent aussi dans d’autres industries du secteur de la fabrication liées à l’extraction du pétrole et du gaz. La fabrication de produits métalliques à Edmonton a été à l’origine de 8,7 % (3,3 milliards de dollars) des ventes totales du secteur de la fabrication dans cette RMR en 2012 (le total des ventes du secteur de la fabrication à Edmonton a été de 38,0 milliards de dollars en 2012). La fabrication de produits métalliques à Edmonton a employé 15 100 travailleurs, soit 25,5 % du total de l’emploi du secteur de la fabrication dans la RMRNote 7.

Graphique 3.8 Emploi du secteur de la fabrication dans certaines régions en Alberta

Tableau de données du graphique 3.8
Tableau de données du graphique 3.8
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.8. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon 2007=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2007=100
Alberta 100,0 100,2 87,6 87,9 94,4 98,7
Calgary 100,0 100,3 83,5 79,7 82,8 85,4
Edmonton 100,0 99,9 89,5 88,3 100,3 107,6
Reste de l'Alberta 100,0 100,4 90,5 98,3 101,6 103,9

Chart 3.9 Share of petroleum-related industries in total manufacturing sales for Alberta CMAs in 2012

Tableau de données du graphique 3.9
Tableau de données du graphique 3.9
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.9. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et Edmonton, Calgary et Reste de l'Alberta, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie Edmonton Calgary Reste de l'Alberta
pourcentage
Produits du pétrole et du charbon (324) 46,7 X X
Produits métalliques (332) 8,7 13,6 5,4
Machines (333) 11,5 22,8 4,4
Machines pour l’extraction minière et l’exploitation pétrolière et gazière (33313) 8,1 11,8 1,9

En 2012, les ventes de machines pour l’extraction minière et l’exploitation pétrolière et gazière se sont chiffrées à 3,1 milliards de dollars, soit 8,1 % du total des ventes du secteur de la fabrication à Edmonton (tableau 6.2.7). À Calgary, elles ont représenté 1,4 milliard de dollars ou 11,8 % du total des ventes du secteur de la fabrication. La fabrication de machines pour l’extraction minière et l’exploitation pétrolière et gazière (33313) fournit des machines et des tours de forage, ainsi que d’autre matériel d’extraction au secteur de l’extraction de pétrole (cela comprend aussi les machines pour l’extraction minière et l’extraction de gaz). Ainsi, le secteur de la fabrication d’Edmonton, globalement, contribue à l’extraction primaire de pétrole tout en procédant à la transformation secondaire de celui-ci en produit raffiné.

Graphique 3.10 Part des RMR dans l’emploi du secteur de la fabrication en Alberta, selon les industries liées au pétrole, 2012

Tableau de données du graphique 3.10
Tableau de données du graphique 3.10
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.10. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et Edmonton et Calgary, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie Edmonton Calgary
pourcentage
Produits du pétrole et du charbon (324) 2,6 X
Produits métalliques (332) 25,5 17,0
Machines (333) 22,9 20,7
Machines pour l’extraction minière et l’exploitation pétrolière et gazière (33313) 13,5 8,6

Le secteur de la fabrication est moins important à Calgary qu’à Edmonton, parce qu’il n’y a pas de grandes raffineries dans cette RMR. Les principales industries du secteur de la fabrication de Calgary (selon les ventes) sont la fabrication de machines (22,8 % en 2012), la fabrication de produits métalliques (13,6 % en 2012) et la fabrication d’aliments (11,2 % en 2012). Le reste des ventes du secteur de la fabrication de la RMR sont réparties à peu près uniformément entre les industries plus petites.

Graphique 3.11 Part de certaines industries dans les ventes totales du secteur de la fabrication à Calgary

Tableau de données du graphique 3.11
Tableau de données du graphique 3.11
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.11. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
pourcentage
Aliments (311) 15,1 15,5 16,7 16,0 12,1 11,2
Impression (323) 3,6 3,4 3,7 3,4 3,3 3,1
Produits chimiques (325) 4,4 4,1 X 6,0 6,0 5,4
Produits en plastique et en caoutchouc (326) 3,6 4,7 3,6 4,9 5,2 4,7
Produits minéraux non métalliques (327) 6,1 5,9 6,6 5,4 4,9 4,7
Première transformation des métaux (331) 5,9 10,4 X X 7,8 7,2
Produits métalliques (332) 11,1 10,4 11,2 10,9 12,4 13,6
Machines (333) 20,1 20,3 18,7 18,7 23,6 22,8
Meubles (337) 4,1 3,0 3,8 3,3 X 2,9

Les industries du secteur de la fabrication à Calgary ont connu des taux de croissance des ventes différents entre 2007 et 2012. Les ventes dans les autres industries dont les données peuvent être publiées ont augmenté au cours de la même période, mais les aliments, les produits minéraux non métalliques et l’impression ont affiché des ventes plus faibles de 2007 à 2012.

Graphique 3.12 Taux de croissance des ventes du secteur de la fabrication selon l’industrie à Calgary (2007-2012)

Tableau de données du graphique 3.12
Tableau de données du graphique 3.12
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.12. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et Pourcentage(figurant comme en-tête de colonne).
Industrie Pourcentage
Aliments (311) -28,6
Impression (323) -18,2
Produits chimiques (325) 18,6
Produits en plastique et en caoutchouc (326) 24,8
Produits minéraux non métalliques (327) -26,3
Première transformation des métaux (331) 17,6
Produits métalliques (332) 17,5
Machines (333) 8,9

Du point de vue de l’emploi, Edmonton a affiché une reprise plus forte dans le secteur de la fabrication que Calgary et le reste de la province. L’emploi dans le secteur de la fabrication a diminué à Calgary pour passer 50,9 milliers d’employés en 2007 à 43,4 milliers d’employés en 2012.

Graphique 3.13 Emploi du secteur de la fabrication dans certaines villes en Alberta

Tableau de données du graphique 3.13
Tableau de données du graphique 3.13
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.13. Les données sont présentées selon RMR (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon milliers de personnes unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
RMR 2007 2008 2009 2010 2011 2012
milliers de personnes
Calgary 50,9 51,0 42,5 40,5 42,1 43,4
Edmonton 55,0 54,9 49,2 48,6 55,2 59,2
Reste de l'Alberta 37,3 37,4 33,7 36,7 37,9 38,8

3.3 Manitoba et Saskatchewan

Le Manitoba est la province des Prairies la plus à l’est, et elle compte 13,6 % de la population du Canada. Les services immobiliers et services de location et de location à bail, ainsi que la fabrication, étaient les industries les plus importantes au Manitoba en 2012. Le Manitoba a été à l’origine de 3,4 % du PIB du secteur de la fabrication au Canada et de 3,3 % du PIB total du Canada pour tous les secteurs économiques en 2012.

Pour des raisons de confidentialité, les données sur la fabrication au niveau local ne peuvent pas être publiées pour de nombreuses industries au Manitoba. Toutefois, les données qui peuvent l’être montrent que les industries de la fabrication dans les trois villes les plus importantes du Manitoba et de la Saskatchewan ont obtenu des résultats différents de 2007 à 2012 les unes par rapport aux autres.

Les ventes du secteur de la fabrication à Winnipeg ont suivi la même tendance que les ventes totales du secteur de la fabrication au Manitoba, variant relativement peu entre 2007 et 2010, avant d’augmenter de façon significative en 2011 et 2012.

Graphique 3.14 Ventes du secteur de la fabrication à Winnipeg et Manitoba

Tableau de données du graphique 3.14
Tableau de données du graphique 3.14
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.14. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon 2007=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2007=100
Manitoba 100,0 102,3 96,0 94,5 108,3 113,2
Winnipeg 100,0 99,7 100,3 97,6 112,8 119,1

L’industrie du matériel de transport est la plus importante du secteur de la fabrication à Winnipeg, suivie par celle des aliments. Dans la RMR de Winnipeg, les ventes ont diminué, mais elles sont demeurées un élément important du secteur de la fabrication de la RMR. La part de l’industrie du matériel de transport de Winnipeg dans le total des ventes du secteur de la fabrication de cette ville a diminué pour passer de 24,3 % en 2007 à 19,3 % en 2012. Au cours de la même période, la part des aliments dans le total des ventes du secteur de la fabrication a connu une baisse, passant de 17,1 % en 2007 à 15,9 % en 2012.

Une part de la croissance du secteur de la fabrication entre 2007 et 2012 à Winnipeg est attribuable aux machines industrielles (3331), qui font partie de l’industrie de la fabrication des machines. De façon plus particulière, les ventes dans cette industrie ont augmenté de 88 %, passant de 690 millions de dollars en 2007 à 1,3 milliard de dollars en 2012, en raison pour une large part de la vigueur dans le groupe des machines industrielles.

Graphique 3.15 Ventes du secteur de la fabrication à Winnipeg pour certaines industries

Tableau de données du graphique 3.15
Tableau de données du graphique 3.15
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.15. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
millions de dollars
Aliments (311) 1,434 1,229 1,388 1,325 1,440 1,582
Produits en plastique et en caoutchouc (326) 614 627 560 651 X 640
Produits métalliques (332) 563 640 639 513 563 577
Machines (333) 690 813 954 918 1,110 1,299
Machines industrielles (3331) 312 X 625 X 769 965
Matériel de transport (336) 2,039 1,895 1,745 X X 1,928
Produits aérospatiaux (3364) 897 918 973 975 X X

La Saskatchewan représente 3,2 % de la population du Canada. En 2012, les secteurs économiques les plus importants en Saskatchewan étaient l’extraction minière, l’exploitation en carrière, l’extraction de pétrole et de gaz et la construction. Cette année-là, le secteur de la fabrication venait au cinquième rang en Saskatchewan. Le secteur de la fabrication de la Saskatchewan a été à l’origine de 2,6 % du total du PIB de la fabrication au Canada et a connu une forte croissance en 2008, 2011 et 2012, alors qu’il a subi une baisse très marquée en 2009. Les ventes du secteur de la fabrication à Regina ont suivi la même tendance que les ventes totales du secteur de la fabrication de la province, sauf en 2008, où le taux de croissance des ventes à Regina a été plus élevé qu’en Saskatchewan. Par contre, Saskatoon s’est écartée de la tendance provinciale en 2008 et 2009, ses ventes augmentant légèrement chaque année.

Graphique 3.16 Ventes du secteur de la fabrication pour certaines régions en Saskatchewan

Tableau de données du graphique 3.16
Tableau de données du graphique 3.16
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.16. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon 2007=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2007=100
Saskatchewan 100,0 119,6 108,6 107,5 119,8 133,2
Regina 100,0 136,3 115,1 111,6 121,0 129,8
Saskatoon 100,0 103,4 105,2 104,7 115,6 129,9

À Regina, les ventes du secteur de la fabrication ont augmenté pour passer de 5,0 milliards de dollars en 2007 à 6,5 milliards de dollars en 2012. Comme le montre le graphique ci-après, un peu moins de la moitié de toutes les ventes du secteur de la fabrication en Saskatchewan se concentrent à Regina. La part de la RMR dans les ventes totales du secteur de la fabrication de la province a connu une baisse constante, quoique lente, de 2008 à 2012. Parallèlement, les ventes du secteur de la fabrication de Saskatoon ont augmenté, passant de 3,1 milliards de dollars en 2007 à 4,1 milliards de dollars en 2012. Toutefois, la part de Saskatoon dans les ventes totales du secteur de la fabrication de la province est demeurée inchangée la plupart des années (sauf en 2008), à environ 27,0 %.

Graphique 3.17 Part des RMR dans les ventes totales du secteur de la fabrication en Saskatchewan

Tableau de données du graphique 3.17
Tableau de données du graphique 3.17
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.17. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
pourcentage
Regina 45,1 51,4 47,8 46,8 45,6 44,0
Saskatoon 28,4 24,5 27,5 27,6 27,4 27,7
Reste de la Saskatchewan 26,5 24,0 24,6 25,5 27,0 28,3

3.4 Ontario

En 2012, la fabrication était le deuxième secteur économique en importance en Ontario. Environ 44 % du total du PIB de la fabrication au Canada provient de l’Ontario, ce qui représente la part la plus élevée de toutes les provinces. L’économie totale de l’Ontario a été responsable de 37,4 % du PIB du Canada en 2012.

Le total des ventes du secteur de la fabrication en Ontario a diminué pour passer de 289,7 milliards de dollars en 2007 à 266,4 milliards de dollars en 2012. Parallèlement, la part de Toronto dans les ventes du secteur de la fabrication de l’Ontario a augmenté légèrement, passant de 36,5 % en 2007 à 36,9 % en 2012. Toutefois, la majorité (56,3 % en 2007 et 2012) des activités de fabrication en Ontario ont lieu à l’extérieur de Toronto, Ottawa-Gatineau et Hamilton. Les industries de Toronto sont diversifiées, tandis que d’autres RMR de l’Ontario comptent un moins grand nombre d’industries. Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous, les tendances des ventes du secteur de la fabrication dans les trois RMR les plus importantes sélectionnées en Ontario divergent parfois de la tendance provinciale. On pense à la hausse légère enregistrée à Ottawa-Gatineau en 2009 et à la baisse marquée enregistrée en 2012Note 8. Hamilton, quant à elle, a connu une chute marquée de ses ventes en 2008 et une reprise plus prononcée après 2009.

Graphique 3.18 Ventes du secteur de la fabrication dans certaines régions en Ontario

Tableau de données du graphique 3.18
Tableau de données du graphique 3.18
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.18. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon 2007=100 unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
2007=100
Ontario 100,0 92,7 76,8 82,9 87,9 91,9
Ottawa - Gatineau 100,0 90,6 89,3 85,5 87,7 72,2
Toronto 100,0 90,7 80,6 82,9 86,5 93,0
Hamilton 100,0 105,9 80,0 88,3 95,0 94,1

Toutefois, le total des ventes du secteur de la fabrication dans la province est influencé dans une large mesure par les activités de fabrication de Toronto. Le secteur de la fabrication à Toronto est le plus important de toutes les RMR au Canada et est assez diversifié. L’industrie la plus importante du secteur de la fabrication à Toronto est de loin celle du matériel de transport, dont une partie est constituée des automobiles, pièces d’automobiles et produits aérospatiaux. Toronto produit aussi des produits chimiques, des produits métalliques et des produits en plastique et en caoutchouc. L’industrie de la fabrication d’aliments est la seconde en importance et joue aussi un rôle important dans le secteur de la fabrication à Toronto.

Graphique 3.19 Ventes du secteur de la fabrication à Toronto, selon l’industrie

Tableau de données du graphique 3.19
Tableau de données du graphique 3.19
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.19. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2012
millions de dollars
Aliments (311) 11,923 14,509
Boissons et produits du tabac (312) 2,759 2,855
Papier (322) 3,065 2,762
Impression (323) 3,592 2,783
Produits chimiques (325) 8,227 9,079
Produits en plastique et en caoutchouc (326) 7,598 5,696
Produits minéraux non métalliques (327) 2,221 2,280
Première transformation des métaux (331) 2,523 1,847
Produits métalliques (332) 8,800 6,491
Machines (333) 5,480 5,665
Matériel électrique (335) 2,042 1,787
Matériel de transport (336) 31,614 29,687
Pièces pour véhicules automobiles (3363) 8,024 7,004
Produits aérospatiaux (3364) 3,793 3,533
Meubles (337) 4,516 3,546

Quelques industries du secteur de la fabrication à Toronto ont connu une croissance entre 2007 et 2012. Les ventes de l’industrie des aliments ont augmenté pour passer de 11,9 milliards de dollars en 2007 à 14,5 milliards de dollars en 2012, un taux de croissance absolu de 21,7 % au cours de la période de 2007 à 2012. En 2012, l’industrie de la fabrication de produits chimiques était la troisième en importance du secteur de la fabrication à Toronto, sa croissance étant le fait principalement des produits pharmaceutiques (3254) et des produits chimiques de base (3251). À Toronto, les ventes de produits chimiques ont augmenté de 10,4 % entre 2007 et 2012.

Même si les ventes de matériel de transport ont diminué pour passer de 31,6 milliards de dollars en 2007 à 29,7 milliards de dollars en 2012, la part que représente le matériel de transport dans le total des ventes du secteur de la fabrication de Toronto a augmenté dans les faits, pour passer de 29,9 % en 2007 à 30,2 % en 2012. En dépit de la faible baisse des ventes totales de matériel de transport à Toronto entre 2007 et 2012, la part relative de l’industrie aérospatiale et des pièces d’automobiles dans le total des ventes du secteur de la fabrication de matériel de transport à Toronto est demeurée constante.

Graphique 3.20 Ventes du secteur de la fabrication de matériel de transport à Toronto

Tableau de données du graphique 3.20
Tableau de données du graphique 3.20
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.20. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2012
millions de dollars
Pièces pour véhicules automobiles (3363) 8,024 7,004
Produits aérospatiaux (3364) 3,793 3,533
Reste de l'industrie 19,797 19,150

À Toronto, l’industrie de la fabrication d’aliments est la deuxième en importance du point de vue des ventes. Ses principales composantes comprennent la fonte de graisses animales et la transformation de la viande (311614), la fabrication de sucre et de confiseries (3113), la fabrication de pain et de produits de boulangerie et la fabrication d’autres aliments (3119). 

Graphique 3.21 Ventes du secteur de la fabrication d’aliments à Toronto en 2012

Tableau de données du graphique 3.21
Tableau de données du graphique 3.21
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.21. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et millions de dollars(figurant comme en-tête de colonne).
Industrie millions de dollars
Aliments pour animaux (3111) 394
Grains céréaliers et graines oléagineuses (3112) 835
Sucre et confiseries (3113) 1,782
Aliments congelés (31141) 284
Mise en conserve, marinage et séchage de fruits et de légumes (31142) 852
Lait de consommation (311511) 1,124
Beurre, fromage et produits laitiers secs et concentrés (311515) 255
Crème glacée et desserts congelés (311520) 24
Abattage d’animaux (sauf les volailles) (311611) 382
Fonte de graisses animales et transformation de la viande (311614) 1,876
Volaille (311615) 1,553
Poissons et fruits de mer (3117) 210
Pain et produits de boulangerie (31181) 1,680
Biscuits, craquelins et pâtes alimentaires (31182) 1,166
Autres aliments (3119) 2,093

Ottawa-Gatineau

À Ottawa-GatineauNote 9, la taille de l’industrie des produits informatiques et électroniques a diminué de 67,8 % entre 2007 et 2012. Cette baisse a contribué dans une large mesure au recul global des ventes du secteur de la fabrication de la RMR figurant dans le graphique 3.22.

Graphique 3.22 Ventes du secteur de la fabrication à Ottawa-Gatineau pour certaines industries

Tableau de données du graphique 3.22
Tableau de données du graphique 3.22
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.22. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2012
millions de dollars
Aliments (311) 195 177
Impression (323) 462 418
Produits chimiques (325) 275 285
Produits minéraux non métalliques (327) 247 272
Produits métalliques (332) 234 236
Produits informatiques et électroniques (334) 3,576 1,152
Matériel de transport (336) 42 107

La baisse marquée de la part de l’industrie des produits informatiques et électroniques à Ottawa-Gatineau est attribuable aux ventes plus faibles de matériel de communicationet du matériel informatique et périphérique

Même si elles sont toujours faibles comparativement aux autres industries d’Ottawa-Gatineau, les ventes de l’industrie du matériel de transport ont presque triplé au cours de la période de 2007 à 2012.

Graphique 3.23 Ventes du secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques à Ottawa-Gatineau

Tableau de données du graphique 3.23
Tableau de données du graphique 3.23
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.23. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007 et 2012, calculées selon millions unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2012
millions
Matériel informatique et périphérique (3341) 640 163
Instruments de navigation, de mesure et de commande (3345) 761 570
Reste de l'industrie 2,175 1,152

Hamilton

À Hamilton, l’industrie de la première transformation des métaux est la plus importante du secteur de la fabrication. La majeure partie des activités de fabrication dans la RMR concernent les métaux, les aliments, les machines et le matériel de transport. Entre 2007 et 2009, les ventes des industries de la première transformation des métaux, des produits métalliques et du matériel de transport du secteur de la fabrication ont diminué de façon marquée. Entre 2009 et 2012, par ailleurs, la première transformation des métaux et le matériel de transport ont connu une reprise, mais pas la fabrication de produits métalliques, qui n’a augmenté que de 4,4 % au cours de cette période.

Graphique 3.24 Ventes du secteur de la fabrication pour certaines industries de Hamilton

Tableau de données du graphique 3.24
Tableau de données du graphique 3.24
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.24. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2009 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2009 2012
millions de dollars
Aliments (311) 2,077 2,174 2,118
Première transformation des métaux (331) 5,189 3,665 5,044
Produits métalliques (332) 1,610 976 1,019
Machines (333) 1,308 1,360 1,177
Matériel de transport (336) 1,167 635 1,323

Les parts des ventes de la fabrication parmi les RMR de l’Ontario ont été très stables au cours de la période de 2007 à 2012. Lorsque les parts des ventes sont comparées à celles de l’emploi, Toronto affiche une proportion plus importante de l’emploi que des ventes du secteur de la fabrication. Les parts des ventes et des emplois ont diminué à Ottawa-Gatineau, mais elles sont demeurées stables dans les autres RMR.

Graphique 3.25 Part des RMR dans le total des ventes et de l’emploi du secteur de la fabrication en Ontario

Tableau de données du graphique 3.25
Tableau de données du graphique 3.25
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.25. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, Emploi et Ventes, calculées selon percent unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Emploi Ventes Emploi Ventes Emploi Ventes Emploi Ventes Emploi Ventes Emploi Ventes
percent
Toronto 46,2 36,5 46,5 35,7 47,6 38,3 47,3 36,5 46,8 35,9 46,6 36,9
Hamilton 5,6 5,0 5,8 5,7 5,9 5,2 6,0 5,3 6,0 5,4 5,7 5,1
Ottawa - Gatineau 3,3 2,2 2,8 2,1 2,8 2,5 2,7 2,2 2,9 2,2 2,5 1,7

3.5 Québec

La fabrication est le secteur économique le plus important du Québec. En 2012, le secteur de la fabrication du Québec a été à l’origine de 24,9 % du total du PIB de la fabrication au Canada. La répartition des ventes du secteur de la fabrication au Québec s’est modifiée légèrement au cours de la période de 2007 à 2012. Les ventes du secteur de la fabrication dans les RMR de Montréal et de Québec, ainsi que dans le reste de la province, ont diminué entre 2007 et 2009. Toutefois, au cours de la reprise de 2009 à 2012, les ventes de la RMR de Québec ont remonté davantage et elles ont dépassé leur niveau de 2007 en 2010. Les ventes dans le reste de la province ont diminué pour passer de 61,8 milliards de dollars à 52,9 milliards de dollars, puis elles ont augmenté pour atteindre 59,5 milliards de dollars en 2012. À Montréal, toutefois, les ventes ont connu une moins bonne reprise et se situaient encore à des niveaux bien inférieurs à ceux précédant la récession, soit 62,4 milliards de dollars.

Graphique 3.26 Ventes du secteur de la fabrication dans les RMR principales au Québec

Tableau de données du graphique 3.26
Tableau de données du graphique 3.26
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.26. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2009 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2009 2012
millions de dollars
RMR de Québec 12,981 12,110 16,537
Montréal 67,057 60,843 62,390
Reste du Québec 61,841 52,882 59,471

Montréal

Comme le montre le tableau 6.2.20, l’industrie du matériel de transport (336) est la plus importante du secteur de la fabrication à Montréal, avec plus de 10 milliards de dollars de ventes en 2012 (tableau 6.2.20). Les produits aérospatiaux (3364) sont le groupe le plus important du matériel de transport à Montréal. Les ventes de produits aérospatiaux ont été à l’origine de 13,9 % du total des ventes du secteur de la fabrication à Montréal entre 2007 et 2012. La contribution du groupe des produits aérospatiaux aux ventes totales de matériel de transport à Montréal a été de 84,6 % en 2007 et de 83,8 % en 2012.

Graphique 3.27 Ventes du secteur de la fabrication de matériel de transport à Montréal

Tableau de données du graphique 3.27
Tableau de données du graphique 3.27
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.27. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
millions de dollars
Aérospatiaux (3364) 9,196 10,209 8,910 7,936 8,054 8,602
Reste de l'industrie 1,674 1,518 1,535 1,118 1,785 1,668

Comme le montre le tableau 6.2.20, l’industrie des produits chimiques en 2007 et l’industrie des aliments en 2012 sont venues au deuxième et au troisième rang en importance parmi les industries de la fabrication à Montréal, après le matériel de transport. L’industrie des produits chimiques à Montréal est principalement constituée des produits chimiques de base et des produits pharmaceutiques. La part des produits chimiques de base dans le total de l’industrie des produits chimiques a augmenté pour passer de 31,9 % en 2007 à 40,4 % en 2012, tandis que la part des produits pharmaceutiques a connu une hausse légère, passant de 30,9 % en 2007 à 31,8 % en 2012.   

Les ventes du secteur de la fabrication à Montréal ont augmenté pour passer de 6,2 milliards de dollars en 2007 à 7,3 milliards de dollars en 2012, affichant une hausse de 17,4 % au cours de la période de 2007 à 2012. Toutefois, la part de l’industrie des aliments dans le total des ventes du secteur de la fabrication au Québec globalement a augmenté de 26,2 % au cours de la même période (passant de 9,2 % en 2007 à 11,6 % en 2012).

Graphique 3.28 Part des groupes dans les ventes du secteur de la fabrication de produits chimiques à Montréal

Tableau de données du graphique 3.28
Tableau de données du graphique 3.28
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.28. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2009 et 2012, calculées selon pourcentage unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2009 2012
pourcentage
Produits chimiques de base (3251) 31,9 27,8 40,4
Produits pharmaceutiques et de médicaments (3254) 30,9 38,9 31,8
Reste de l'industrie 37,1 33,2 27,8

Québec

La RMR de Québec a connu une forte croissance après 2009. Les ventes totales du secteur de la fabrication dans cette RMR ont augmenté pour passer de 12,1 milliards de dollars en 2009 à 16,5 milliards de dollars en 2012. Les ventes élevées de l’industrie des aliments ont été responsables en partie de la croissance dans la RMR de Québec après 2009.

Graphique 3.29 Ventes du secteur de la fabrication dans la RMR de Québec

Tableau de données du graphique 3.29
Tableau de données du graphique 3.29
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.29. Les données sont présentées selon Industrie (titres de rangée) et 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, calculées selon millions de dollars unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Industrie 2007 2008 2009 2010 2011 2012
millions de dollars
Tout l'industrie 12,981 14,857 12,110 13,078 15,237 16,537

L’emploi dans le secteur de la fabrication au Québec a diminué de 9,7 % entre 2007 et 2012. Montréal, où l’emploi dans le secteur de la fabrication a connu un recul de 12,0 %, a été à l’origine pour une large part de la baisse globale du total de l’emploi dans le secteur de la fabrication dans la province. Le recul a été contrebalancé en partie par une augmentation de l’emploi dans le secteur de la fabrication dans la RMR de Québec. Dans cette RMR, le nombre d’emplois a augmenté, passant de 27,8 milliers d’employés en 2007 à 27,9 milliers d’employés en 2012.

Graphique 3.30 Emploi dans le secteur de la fabrication au Québec

Tableau de données du graphique 3.30
Tableau de données du graphique 3.30
Sommaire du tableau
Le tableau montre les résultats de Tableau de données du graphique 3.30. Les données sont présentées selon Ville (titres de rangée) et 2007, 2009 et 2012, calculées selon milliers de personnes unités de mesure (figurant comme en-tête de colonne).
Ville 2007 2009 2012
milliers de personnes
RMR de Québec 27,8 29,3 27,9
Montréal 220,0 196,1 193,5
Reste du Quebec 203,4 178,1 185,9

4. Conclusion

Les données sur le secteur de la fabrication au niveau local montrent que les ventes de ce secteur dans les RMR des provinces des Prairies et dans celle de Québec ont augmenté entre 2007 et 2012. Le raffinage du pétrole et la fabrication de produits métalliques et de machines ont joué un rôle clé dans la croissance des ventes. Les ventes du secteur de la fabrication dans les autres RMR semblent avoir diminué entre 2007 et 2009, puis sont revenues aux niveaux de 2007.

Enfin, les données comprises dans la présente étude devraient être considérées comme expérimentales. Les données locales élaborées ici ne suivent peut-être pas les tendances notées dans d’autres sources de données, comme l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH). Ces données doivent être considérées comme expérimentales, surtout parce que l’EAMEF pour les années de référence 2007 jusqu’à la fin de 2012 n’a pas été conçue pour compiler des données par RMR. Ainsi, la méthodologie utilisée dans la présente étude dépasse les limites du plan de sondage de l’EAMEF

5. Bibliographie

6. Annexe: Indicateurs et tableaux provinciaux

Date de modification :