Éducation, formation et apprentissage

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

[an error occurred while processing this directive]11-402-x[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Le Canada est en tête des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) quant à la proportion de la population adulte ayant un diplôme d'études collégiales ou universitaires. En 2006, environ 23 % des adultes étaient titulaires d'un diplôme universitaire, 20 % avaient un diplôme d'études collégiales et 12 % avaient un certificat d'une école de métiers.

Presque 1 adulte sur 4 de 25 à 64 ans, soit 4 156 700 personnes, possédait un diplôme d'études secondaires comme plus haut niveau de scolarité atteint, tandis que 15 %, ou 2 683 500 personnes, n'avaient pas de diplôme d'études secondaires. Les Canadiens n'ayant pas de formation scolaire étaient surtout des adultes plus âgés.

Davantage de diplômés universitaires

Au Recensement de 2006, le Canada comptait 17 382 100 adultes de 25 à 64 ans, dont 3 985 700 avaient un diplôme universitaire, en hausse de 24 % par rapport à 3 207 400 en 2001. Par contre, le nombre d'adultes n'ayant pas de diplôme universitaire a crû de 2 %.
Il n'est pas étonnant de constater que le niveau de scolarité des jeunes adultes est plus élevé que celui des adultes plus âgées. En 2006, 29 % des jeunes adultes de 25 à 34 ans avaient un diplôme universitaire, soit une proportion bien supérieure aux 18 % d'adultes de 55 à 64 ans.

En 2006, 44 % des Autochtones étaient des diplômés de l'enseignement postsecondaire : 14 % avaient un certificat d'une école de métiers, 19 %, un diplôme d'études collégiales, et 8 %, un diplôme universitaire.

Par ailleurs, un pourcentage beaucoup plus élevé de femmes (33 %) que d'hommes (25 %) de 25 à 34 ans avaient un diplôme universitaire. Cependant, la situation est inversée dans le groupe plus âgé : chez les 55 à 64 ans, 16 % des femmes et 21 % des hommes avaient un diplôme universitaire.

Les Canadiens scolarisés ont tendance à être plus mobiles. En 2006, les titulaires d'un diplôme universitaire représentaient 23 % de la population adulte de 25 à 64 ans, mais ils constituaient 33 % de ceux ayant déménagé dans une autre province ou un autre territoire entre 2001 et 2006. L'Alberta et la Colombie-Britannique avaient le plus important afflux net de diplômés d'études postsecondaires, alors que l'Ontario enregistrait les plus importants déficits migratoires.

Les jeunes adultes étaient proportionnellement moins nombreux que leurs parents à apprendre un métier. Environ 10 % des jeunes adultes de 25 à 34 ans possédaient un certificat d'une école de métiers en 2006, par rapport à 13 % des 55 à 64 ans. Les jeunes adultes sont non seulement moins nombreux à apprendre un métier, mais ils choisissent aussi des métiers différents de ceux de leurs parents. Par exemple, moins de jeunes adultes que d'adultes plus âgés détiennent un certificat en mécanique et réparation, mais davantage de jeunes adultes ont un certificat en services personnels et culinaires.

graphique 10.1 Population selon le niveau de scolarité atteint et le groupe d'âge, 2006
Voir la source des données du graphique 10.1

Des immigrants très scolarisés

Selon le Recensement de 2006, 4 076 700 personnes de 25 à 64 ans étaient nées à l'extérieur du Canada. De ce nombre, 1 287 500, ou environ le tiers (32 %), avaient un diplôme universitaire.

Plus de la moitié (51 %) des immigrants récents (arrivés entre 2001 et 2006) étaient titulaires d'un diplôme universitaire en 2006, ce qui constitue plus du double que la proportion observée parmi la population née au Canada (20 %) et beaucoup plus que chez les immigrants arrivés au pays avant 2001 (28 %). Même si 23 % des Canadiens de 25 à 64 ans étaient nés à l'étranger, ils représentaient près de la moitié (49 %) des titulaires d'un doctorat au Canada.

graphique 10.2 Adultes titulaires d'un grade universitaire selon le groupe d'âge et le sexe, 2006
Voir la source des données du graphique 10.2

Date de modification :