Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

2 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 11-622-M2010020
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide de données du Recensement de 2001, nous étudions dans quelle mesure l'écart urbain-rural entre les gains des travailleurs occupés est influencé par la composition du capital humain et les économies d'agglomération. Ces facteurs ont tous deux été associés théoriquement et empiriquement aux différences de gains entre régions urbaines et rurales. Les économies d'agglomération, c'est-à-dire les effets de la concentration géographique des travailleurs et des entreprises favorables à la productivité, pourraient être à la base de ces différences car elles sont peut-être plus importantes dans les grands centres urbains. Cependant, la composition du capital humain pourrait également déterminer l'écart entre les gains des travailleurs des régions urbaines et ceux des régions rurales si les travailleurs dont le niveau d'études ou d'expérience est plus élevé sont proportionnellement plus nombreux dans les villes. L'analyse révèle que la composition du capital humain explique jusqu'à la moitié des différences de gains entre les régions urbaines et rurales. Elle démontre aussi que les économies d'agglomération liées à la taille de la ville sont associées aux niveaux de gains, mais que leur influence est réduite significativement lorsqu'on introduit dans le modèle des contrôles pour le capital humain.

    Date de diffusion : 2010-01-25

  • Articles et rapports : 63-018-X20060029223
    Description :

    Au cours des dernières années, même si les Canadiens ont dépensé davantage pour se divertir au foyer, la demande de divertissements à l'extérieur du foyer a augmenté du même coup. Les services de divertissement à l'extérieur du foyer dont traite le présent article comprennent la fréquentation des cinémas, les événements d'arts d'interprétation et de sports-spectacles et les visites aux établissements du patrimoine. Les nouvelles préférences des consommateurs et l'augmentation des revenus, la croissance démographique et la hausse des prix ont entraîné le marché de consommation des services de divertissement dont la valeur est passée de 2,3 milliards de dollars en 1998 à 3,2 milliards de dollars en 2003, une hausse de 41 %.

    Fondé principalement sur les données de 1998 et de 2003 de l'Enquête sur les dépenses des ménages (EDM), le présent article examine l'évolution des dépenses consacrées par les ménages aux services de divertissement au cours de cette période de cinq ans. Il traite, plus particulièrement, de la façon dont les dépenses ont changé selon la province, le genre de ménage et le quintile de revenu du ménage. Il examine également l'incidence de ces changements sur le rendement des fournisseurs de services de divertissement. La croissance du marché de ces services oblige les fournisseurs à relever le défi qui consiste à conserver leurs clients actuels et à en attirer de nouveaux. La façon dont les caractéristiques des consommateurs comme leur revenu, leur type de ménage et leur situation géographique influent sur les dépenses de divertissement peut permettre aux fournisseurs de mieux offrir et commercialiser leurs services.

    Date de diffusion : 2006-06-27
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (2)

Articles et rapports (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 11-622-M2010020
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide de données du Recensement de 2001, nous étudions dans quelle mesure l'écart urbain-rural entre les gains des travailleurs occupés est influencé par la composition du capital humain et les économies d'agglomération. Ces facteurs ont tous deux été associés théoriquement et empiriquement aux différences de gains entre régions urbaines et rurales. Les économies d'agglomération, c'est-à-dire les effets de la concentration géographique des travailleurs et des entreprises favorables à la productivité, pourraient être à la base de ces différences car elles sont peut-être plus importantes dans les grands centres urbains. Cependant, la composition du capital humain pourrait également déterminer l'écart entre les gains des travailleurs des régions urbaines et ceux des régions rurales si les travailleurs dont le niveau d'études ou d'expérience est plus élevé sont proportionnellement plus nombreux dans les villes. L'analyse révèle que la composition du capital humain explique jusqu'à la moitié des différences de gains entre les régions urbaines et rurales. Elle démontre aussi que les économies d'agglomération liées à la taille de la ville sont associées aux niveaux de gains, mais que leur influence est réduite significativement lorsqu'on introduit dans le modèle des contrôles pour le capital humain.

    Date de diffusion : 2010-01-25

  • Articles et rapports : 63-018-X20060029223
    Description :

    Au cours des dernières années, même si les Canadiens ont dépensé davantage pour se divertir au foyer, la demande de divertissements à l'extérieur du foyer a augmenté du même coup. Les services de divertissement à l'extérieur du foyer dont traite le présent article comprennent la fréquentation des cinémas, les événements d'arts d'interprétation et de sports-spectacles et les visites aux établissements du patrimoine. Les nouvelles préférences des consommateurs et l'augmentation des revenus, la croissance démographique et la hausse des prix ont entraîné le marché de consommation des services de divertissement dont la valeur est passée de 2,3 milliards de dollars en 1998 à 3,2 milliards de dollars en 2003, une hausse de 41 %.

    Fondé principalement sur les données de 1998 et de 2003 de l'Enquête sur les dépenses des ménages (EDM), le présent article examine l'évolution des dépenses consacrées par les ménages aux services de divertissement au cours de cette période de cinq ans. Il traite, plus particulièrement, de la façon dont les dépenses ont changé selon la province, le genre de ménage et le quintile de revenu du ménage. Il examine également l'incidence de ces changements sur le rendement des fournisseurs de services de divertissement. La croissance du marché de ces services oblige les fournisseurs à relever le défi qui consiste à conserver leurs clients actuels et à en attirer de nouveaux. La façon dont les caractéristiques des consommateurs comme leur revenu, leur type de ménage et leur situation géographique influent sur les dépenses de divertissement peut permettre aux fournisseurs de mieux offrir et commercialiser leurs services.

    Date de diffusion : 2006-06-27
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :