Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entries

Résultats

Tout (19)

Tout (19) (0 à 10 de 19 résultats)

  • Articles et rapports : 11-622-M2007015
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document montre comment l'architecture statistique du Système de comptabilité nationale du Canada peut être utilisée pour étudier l'importance et la composition d'un secteur économique particulier. À titre d'illustration, l'analyse est axée sur le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) et, par conséquent, sur l'ensemble des industries productrices de technologies et des produits de technologie qui sont les plus couramment liés à ce que l'on appelle souvent l'économie de haute technologie. À partir des tableaux des ressources et des emplois des comptes des entrées-sorties, nous élaborons des classifications intégrées des industries et des produits des TIC, qui permettent d'établir un lien entre les producteurs de technologies au pays et leurs principaux produits. Nous utilisons ensuite ces classifications pour produire une série de statistiques descriptives qui permettent d'examiner l'importance de l'économie de haute technologie au Canada ainsi que ses éléments sous-jacents. À notre avis, ces classifications intégrées peuvent servir à dresser un profil plus détaillé de l'économie de haute technologie que celui découlant de l'examen isolé des caractéristiques des industries ou de celles des produits.

    Date de diffusion : 2007-12-21

  • Articles et rapports : 75-001-X200710713191
    Géographie : Canada
    Description :

    Au cours des années 1990, le secteur de la haute technologie a connu une expansion plus rapide que le reste de l'économie, de sorte que sa part de la main d'oeuvre atteignait 4,5 % en 2000. Puis arriva la débâcle de 2001, les titres des journaux faisant état de licenciements à grande échelle. Bon nombre de travailleurs n'ont pu trouver un autre emploi dans ce secteur, et certains ont déménagé dans une autre ville. Cet article porte sur les statistiques sous-jacentes aux grands titres, particulièrement les taux de licenciement et les gains des travailleurs de la haute technologie par rapport à ceux des travailleurs des autres industries.

    Date de diffusion : 2007-07-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2007302
    Géographie : Canada
    Description :

    Le secteur de la technologie de pointe a été l'une des principales sources de la reprise économique au Canada à la fin des années 1990. Il est bien connu que le vent a tourné soudainement en 2001, lorsque la tendance ascendante de l'emploi et des gains dans ce secteur s'est brusquement interrompue, même si le reste de l'économie continuait de marquer des gains. Les statistiques sur l'emploi et les gains sont édifiantes, mais elles ne présentent pas de façon exhaustive la gravité de la débâcle du secteur de la technologie de pointe. Le recul de l'emploi peut avoir pour cause la baisse de l'embauchage et l'attrition naturelle plutôt que les mises à pied, tandis qu'une réduction des gains des travailleurs de la haute technologie n'en dit pas long sur le sort des travailleurs mis à pied qui n'ont pas pu trouver un nouvel emploi dans le secteur de la technologie de pointe. Dans la présente étude, nous utilisons une source de données administratives unique en son genre pour combler ces lacunes de notre connaissance de la débâcle du secteur de la technologie de pointe. En particulier, dans cette étude, nous nous penchons sur les mises à pied permanentes du secteur ainsi que sur les pertes de gains des travailleurs mis à pied. D'après nos constatations, la débâcle du secteur de la technologie de pointe a provoqué une augmentation soudaine et spectaculaire de la probabilité de l'incidence d'une mise à pied permanente, qui a plus que quadruplé dans le secteur de la fabrication de 2000 à 2001. En particulier, les travailleurs de l'industrie à Ottawa-Gatineau ont été durement touchés, puisque le taux de mise à pied permanente a grimpé d'un facteur de 11 de 2000 à 2001. En outre, les travailleurs de la fabrication de produits de technologie de pointe qui ont été mis à pied et qui ont trouvé un nouvel emploi ont vu leurs gains chuter de façon marquée. Cette réduction des gains était de beaucoup supérieure à celle qu'a connue tout autre groupe de travailleurs mis à pied, notamment les travailleurs qui avaient été mis à pied pendant la reprise économique dite sans emploi des années 1990. Parmi les travailleurs de la technologie de pointe qui ont trouvé un nouvel emploi, environ quatre sur cinq n'en ont pas décroché dans le secteur de la technologie de pointe et environ un travailleur sur trois a déménagé dans une autre ville. À Ottawa-Gatineau, de nombreux anciens employés du secteur de la technologie de pointe ont décroché des emplois dans l'administration fédérale. Toutefois, environ deux travailleurs de la haute technologie sur cinq qui ont été mis à pied ont quitté la ville.

    Date de diffusion : 2007-07-20

  • Articles et rapports : 75-001-X200700113177
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de chômage est un indicateur bien connu de la santé du marché du travail. La hausse du taux de chômage national au cours des années qui ont immédiatement suivi l'effondrement du secteur de la haute technologie a fait place à des baisses annuelles soutenues. Évidemment, cette amélioration n'a pas profité également à toutes les parties du pays. Cet article souligne les différents taux de chômage des marchés du travail locaux (les 28 régions métropolitaines de recensement [RMR] et les 10 régions autres qu'une RMR). Il porte aussi sur la durée relative des périodes de chômage.

    Date de diffusion : 2007-01-25

  • Articles et rapports : 88-003-X20050028018
    Géographie : Canada
    Description :

    Les grappes d'industries sont elles plus propices à l'innovation? Une entreprise est elle plus susceptible d'être innovatrice si elle est située à proximité de nombreuses entreprises rivales? Quel rôle joue la recherche effectuée dans les universités locales à l'égard de l'innovation industrielle? Selon une étude récente fondée sur des données d'une enquête sur l'innovation de Statistique Canada, les entreprises qui sont situées à proximité d'entreprises rivales ou d'universités ne sont pas plus innovatrices que les autres de la même industrie, sauf quand la distance est extrêmement courte.

    Date de diffusion : 2005-06-20

  • Articles et rapports : 21-006-X2005002
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent bulletin, nous analysons la répartition territoriale de la structure professionnelle et ses changements de 1991 à 2001.

    Date de diffusion : 2005-02-24

  • Articles et rapports : 11-622-M2005006
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance des microtechnologies et leur diffusion répandue dans l'ensemble des secteurs économiques a donné lieu à ce qu'on appelle souvent la nouvelle économie, soit une économie dans laquelle les perspectives de soutien de la concurrence sont étroitement liées aux pratiques en matière d'innovation et de technologie de l'entreprise ainsi qu'à son utilisation de travailleurs qualifiés. La formation est l'une des stratégies adoptées par de nombreuses entreprises pour améliorer la qualité de la main-d'oeuvre.

    La présente étude vient s'ajouter utilement au nombre croissant de travaux de recherche dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC). Au moyen des données sur les établissements du secteur des entreprises tirées de l'Enquête sur le milieu de travail et les employés de 1999 (EMTE), nous examinons les facteurs liés à la prévalence et à l'intensité de la formation. Nous cherchons plus particulièrement à déterminer si la prévalence et l'intensité de la formation sont plus étroitement associées aux compétences technologiques des divers établissements qu'à leur appartenance à un secteur axé sur les sciences et les TIC. Nous en arrivons à la conclusion que la prévalence de la formation dépend davantage des compétences technologiques des différents établissements. Dans le cas des établissements qui décident d'assurer une formation, ces compétences technologiques sont également des déterminants importants de l'intensité de la formation.

    Les établissements qui obtiennent une cote élevée à notre indice de compétence technologique sont plus de trois fois plus susceptibles d'assurer une formation que ceux qui se classent au rang 0 à l'indice. La taille de l'entreprise entre également en ligne de compte. Les établissements de taille grande et moyenne sont, respectivement, de 3,0 et 2,3 fois plus susceptibles d'assurer une formation que les établissements de taille petite. En outre, les établissements dotés d'une main-d'oeuvre plus qualifiée sont plus susceptibles d'assurer une formation que ceux dotés d'une main-d'oeuvre peu qualifiée.

    Dans le cas des établissements qui décident d'offrir une formation, leur compétence technologique est le principal facteur déterminant de l'intensité de la formation assurée. La taille de l'établissement, le coût moyen de la formation et le niveau de compétence de la main-d'oeuvre sont également des facteurs importants, mais dans une moindre mesure. D'autres facteurs, tels que le secteur, les sources de financement externes et la syndicalisation, n'influent pas sensiblement sur l'intensité de la formation. Les établissements où le coût de la formation est supérieur à la moyenne assurent une formation à un plus petit nombre d'employés en proportion de leur main-d'oeuvre. Toutefois, le niveau de compétence de leurs employés vient mitiger cet effet puisque, à mesure que la paie par employé augmente (approximation des compétences des travailleurs), l'établissement assure davantage de formation.

    Date de diffusion : 2005-01-25

  • Articles et rapports : 88F0006X2004013
    Description :

    Ce document présente un indice de la spécialisation (le quotient de localisation) pour les 50 plus grandes collectivités au Canada. Il comporte également l'analyse initiale comparant les changements de spécialisation dans certaines industries de « haute technologie » aux changements d'emploi dans ces collectivités.

    Date de diffusion : 2004-07-16

  • Articles et rapports : 11-622-M2004005
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on examine les industries des technologies de l'information et des communications (TIC) et celles à vocation scientifique dans l'économie du savoir au Canada.

    Date de diffusion : 2004-05-28

  • Articles et rapports : 75-001-X200311113104
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on examine la situation du secteur de la haute technologie en 2002, année suivant la vague de mises à pied causée par la chute de la demande de produits et de services de ce secteur.

    Date de diffusion : 2003-12-08
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (19)

Analyses (19) (0 à 10 de 19 résultats)

  • Articles et rapports : 11-622-M2007015
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document montre comment l'architecture statistique du Système de comptabilité nationale du Canada peut être utilisée pour étudier l'importance et la composition d'un secteur économique particulier. À titre d'illustration, l'analyse est axée sur le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) et, par conséquent, sur l'ensemble des industries productrices de technologies et des produits de technologie qui sont les plus couramment liés à ce que l'on appelle souvent l'économie de haute technologie. À partir des tableaux des ressources et des emplois des comptes des entrées-sorties, nous élaborons des classifications intégrées des industries et des produits des TIC, qui permettent d'établir un lien entre les producteurs de technologies au pays et leurs principaux produits. Nous utilisons ensuite ces classifications pour produire une série de statistiques descriptives qui permettent d'examiner l'importance de l'économie de haute technologie au Canada ainsi que ses éléments sous-jacents. À notre avis, ces classifications intégrées peuvent servir à dresser un profil plus détaillé de l'économie de haute technologie que celui découlant de l'examen isolé des caractéristiques des industries ou de celles des produits.

    Date de diffusion : 2007-12-21

  • Articles et rapports : 75-001-X200710713191
    Géographie : Canada
    Description :

    Au cours des années 1990, le secteur de la haute technologie a connu une expansion plus rapide que le reste de l'économie, de sorte que sa part de la main d'oeuvre atteignait 4,5 % en 2000. Puis arriva la débâcle de 2001, les titres des journaux faisant état de licenciements à grande échelle. Bon nombre de travailleurs n'ont pu trouver un autre emploi dans ce secteur, et certains ont déménagé dans une autre ville. Cet article porte sur les statistiques sous-jacentes aux grands titres, particulièrement les taux de licenciement et les gains des travailleurs de la haute technologie par rapport à ceux des travailleurs des autres industries.

    Date de diffusion : 2007-07-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2007302
    Géographie : Canada
    Description :

    Le secteur de la technologie de pointe a été l'une des principales sources de la reprise économique au Canada à la fin des années 1990. Il est bien connu que le vent a tourné soudainement en 2001, lorsque la tendance ascendante de l'emploi et des gains dans ce secteur s'est brusquement interrompue, même si le reste de l'économie continuait de marquer des gains. Les statistiques sur l'emploi et les gains sont édifiantes, mais elles ne présentent pas de façon exhaustive la gravité de la débâcle du secteur de la technologie de pointe. Le recul de l'emploi peut avoir pour cause la baisse de l'embauchage et l'attrition naturelle plutôt que les mises à pied, tandis qu'une réduction des gains des travailleurs de la haute technologie n'en dit pas long sur le sort des travailleurs mis à pied qui n'ont pas pu trouver un nouvel emploi dans le secteur de la technologie de pointe. Dans la présente étude, nous utilisons une source de données administratives unique en son genre pour combler ces lacunes de notre connaissance de la débâcle du secteur de la technologie de pointe. En particulier, dans cette étude, nous nous penchons sur les mises à pied permanentes du secteur ainsi que sur les pertes de gains des travailleurs mis à pied. D'après nos constatations, la débâcle du secteur de la technologie de pointe a provoqué une augmentation soudaine et spectaculaire de la probabilité de l'incidence d'une mise à pied permanente, qui a plus que quadruplé dans le secteur de la fabrication de 2000 à 2001. En particulier, les travailleurs de l'industrie à Ottawa-Gatineau ont été durement touchés, puisque le taux de mise à pied permanente a grimpé d'un facteur de 11 de 2000 à 2001. En outre, les travailleurs de la fabrication de produits de technologie de pointe qui ont été mis à pied et qui ont trouvé un nouvel emploi ont vu leurs gains chuter de façon marquée. Cette réduction des gains était de beaucoup supérieure à celle qu'a connue tout autre groupe de travailleurs mis à pied, notamment les travailleurs qui avaient été mis à pied pendant la reprise économique dite sans emploi des années 1990. Parmi les travailleurs de la technologie de pointe qui ont trouvé un nouvel emploi, environ quatre sur cinq n'en ont pas décroché dans le secteur de la technologie de pointe et environ un travailleur sur trois a déménagé dans une autre ville. À Ottawa-Gatineau, de nombreux anciens employés du secteur de la technologie de pointe ont décroché des emplois dans l'administration fédérale. Toutefois, environ deux travailleurs de la haute technologie sur cinq qui ont été mis à pied ont quitté la ville.

    Date de diffusion : 2007-07-20

  • Articles et rapports : 75-001-X200700113177
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de chômage est un indicateur bien connu de la santé du marché du travail. La hausse du taux de chômage national au cours des années qui ont immédiatement suivi l'effondrement du secteur de la haute technologie a fait place à des baisses annuelles soutenues. Évidemment, cette amélioration n'a pas profité également à toutes les parties du pays. Cet article souligne les différents taux de chômage des marchés du travail locaux (les 28 régions métropolitaines de recensement [RMR] et les 10 régions autres qu'une RMR). Il porte aussi sur la durée relative des périodes de chômage.

    Date de diffusion : 2007-01-25

  • Articles et rapports : 88-003-X20050028018
    Géographie : Canada
    Description :

    Les grappes d'industries sont elles plus propices à l'innovation? Une entreprise est elle plus susceptible d'être innovatrice si elle est située à proximité de nombreuses entreprises rivales? Quel rôle joue la recherche effectuée dans les universités locales à l'égard de l'innovation industrielle? Selon une étude récente fondée sur des données d'une enquête sur l'innovation de Statistique Canada, les entreprises qui sont situées à proximité d'entreprises rivales ou d'universités ne sont pas plus innovatrices que les autres de la même industrie, sauf quand la distance est extrêmement courte.

    Date de diffusion : 2005-06-20

  • Articles et rapports : 21-006-X2005002
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent bulletin, nous analysons la répartition territoriale de la structure professionnelle et ses changements de 1991 à 2001.

    Date de diffusion : 2005-02-24

  • Articles et rapports : 11-622-M2005006
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance des microtechnologies et leur diffusion répandue dans l'ensemble des secteurs économiques a donné lieu à ce qu'on appelle souvent la nouvelle économie, soit une économie dans laquelle les perspectives de soutien de la concurrence sont étroitement liées aux pratiques en matière d'innovation et de technologie de l'entreprise ainsi qu'à son utilisation de travailleurs qualifiés. La formation est l'une des stratégies adoptées par de nombreuses entreprises pour améliorer la qualité de la main-d'oeuvre.

    La présente étude vient s'ajouter utilement au nombre croissant de travaux de recherche dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC). Au moyen des données sur les établissements du secteur des entreprises tirées de l'Enquête sur le milieu de travail et les employés de 1999 (EMTE), nous examinons les facteurs liés à la prévalence et à l'intensité de la formation. Nous cherchons plus particulièrement à déterminer si la prévalence et l'intensité de la formation sont plus étroitement associées aux compétences technologiques des divers établissements qu'à leur appartenance à un secteur axé sur les sciences et les TIC. Nous en arrivons à la conclusion que la prévalence de la formation dépend davantage des compétences technologiques des différents établissements. Dans le cas des établissements qui décident d'assurer une formation, ces compétences technologiques sont également des déterminants importants de l'intensité de la formation.

    Les établissements qui obtiennent une cote élevée à notre indice de compétence technologique sont plus de trois fois plus susceptibles d'assurer une formation que ceux qui se classent au rang 0 à l'indice. La taille de l'entreprise entre également en ligne de compte. Les établissements de taille grande et moyenne sont, respectivement, de 3,0 et 2,3 fois plus susceptibles d'assurer une formation que les établissements de taille petite. En outre, les établissements dotés d'une main-d'oeuvre plus qualifiée sont plus susceptibles d'assurer une formation que ceux dotés d'une main-d'oeuvre peu qualifiée.

    Dans le cas des établissements qui décident d'offrir une formation, leur compétence technologique est le principal facteur déterminant de l'intensité de la formation assurée. La taille de l'établissement, le coût moyen de la formation et le niveau de compétence de la main-d'oeuvre sont également des facteurs importants, mais dans une moindre mesure. D'autres facteurs, tels que le secteur, les sources de financement externes et la syndicalisation, n'influent pas sensiblement sur l'intensité de la formation. Les établissements où le coût de la formation est supérieur à la moyenne assurent une formation à un plus petit nombre d'employés en proportion de leur main-d'oeuvre. Toutefois, le niveau de compétence de leurs employés vient mitiger cet effet puisque, à mesure que la paie par employé augmente (approximation des compétences des travailleurs), l'établissement assure davantage de formation.

    Date de diffusion : 2005-01-25

  • Articles et rapports : 88F0006X2004013
    Description :

    Ce document présente un indice de la spécialisation (le quotient de localisation) pour les 50 plus grandes collectivités au Canada. Il comporte également l'analyse initiale comparant les changements de spécialisation dans certaines industries de « haute technologie » aux changements d'emploi dans ces collectivités.

    Date de diffusion : 2004-07-16

  • Articles et rapports : 11-622-M2004005
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on examine les industries des technologies de l'information et des communications (TIC) et celles à vocation scientifique dans l'économie du savoir au Canada.

    Date de diffusion : 2004-05-28

  • Articles et rapports : 75-001-X200311113104
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on examine la situation du secteur de la haute technologie en 2002, année suivant la vague de mises à pied causée par la chute de la demande de produits et de services de ce secteur.

    Date de diffusion : 2003-12-08
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :