Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

2 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

8 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (8)

Tout (8) ((8 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2011339
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur la manière dont le risque de perte d'emploi et les pertes de revenu à court terme des travailleurs mis à pied ont évolué entre la fin des années 1970 et le milieu des années 2000.

    Date de diffusion : 2011-12-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2007291
    Géographie : Canada
    Description :

    En utilisant le Fichier de données longitudinales sur la main d'oeuvre de Statistique Canada, nous examinons les pertes de gains à court et à long terme concernant un important échantillon (10 %) de travailleurs canadiens qui ont perdu leur emploi en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif à la fin des années 1980 et dans les années 1990. L'utilisation d'un échantillon représentatif à l'échelon national nous permet d'étudier la façon dont les pertes de gains varient selon le groupe d'âge, le sexe, l'industrie et la taille des entreprises. De plus, nous effectuons des analyses distinctes concernant les travailleurs déplacés uniquement en raison de la fermeture d'une entreprise et concernant un échantillon élargi de travailleurs déplacés en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif. Nous avons surtout constaté que, tandis que les pertes moyennes de gains à long terme subies par les travailleurs déplacés en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif sont importantes, celles qu'essuient les travailleurs déplacés ayant beaucoup d'ancienneté semblent être encore plus considérables. Comme l'ont constaté aussi Jacobson, Lalonde et Sullivan (1993) aux États-Unis, les travailleurs de sexe masculin possédant beaucoup d'ancienneté subissent des pertes de gains à long terme représentant entre 18 % et 35 % de leurs gains avant déplacement. Dans le cas des femmes, les estimations varient de 24 % à 35 %.

    Date de diffusion : 2007-01-16

  • Tableau : 71-001-P
    Description :

    Cette publication fournit les plus récentes statistiques mensuelles sur le marché du travail. Chaque mois, elle présente un commentaire dégageant les plus récents changements de la population active du Canada. Elle contient aussi un ensemble de graphiques et de tableaux sur diverses caractéristiques de la population active, comme l'emploi et le chômage, aux échelons du Canada, des provinces, des régions métropolitaines et des régions économiques.

    Date de diffusion : 2002-08-09

  • Articles et rapports : 63F0002X1999022
    Description :

    À partir des données de l'Enquête sur la population active et du Fichier de données longitudinales sur la main-d'oeuvre, cet article examine les tendances de la stabilité d'emploi au Canada, particulièrement dans le secteur tertiaire. Le document établit que la stabilité d'emploi varie non seulement entre le secteur tertiaire et les autres secteurs, mais aussi à l'intérieur du secteur tertiaire. Par exemple, la stabilité d'emploi est la même dans les services commerciaux, les services de distribution et l'industrie manufacturière, mais elle est plus faible dans les services aux consommateurs, dans l'industrie primaire et dans l'industrie de la construction. Les services publics connaissent la plus haute stabilité d'emploi.

    Le document montre aussi que la stabilité d'emploi globale atteint actuellement des niveaux historiquement élevés, partiellement en raison de la baisse du taux de mises à pied permanentes et du taux de départ. Puisqu'une économie robuste s'accompagne habituellement d'une augmentation du taux de départ, l'augmentation de la stabilité d'emploi qui résulte d'une baisse du taux de départ n'est pas nécessairement un signe positif. La baisse du taux de départ est observée dans les services commerciaux et dans les industries des services publics. Par ailleurs, l'augmentation de la stabilité d'emploi dans les services aux consommateurs résulte de la baisse du taux de mises à pied permanentes.

    Date de diffusion : 1999-03-01

  • Articles et rapports : 63-016-X19980024000
    Géographie : Canada
    Description :

    On sait que le secteur tertiaire est devenu le premier employeur au Canada ces dernières décennies. De 1976 à 1996, la proportion des emplois se trouvant dans les services a progressé de 67 % à 75 % de l'emploi total, le gros de cette croissance ayant eu lieu dans les services aux personnes et aux entreprises.

    Date de diffusion : 1998-10-15

  • Articles et rapports : 11F0019M1997103
    Géographie : Canada
    Description :

    Les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par les mises à pied permanentes, car un grand nombre d'entre eux estiment que l'instabilité d'emploi et la possibilité de perdre son emploi se sont accrues au cours des années 90. Aussi les gouvernements, qui font face chaque année à une multitude de mises à pied permanentes, doivent-ils savoir comment réagir pour améliorer l'adaptation des travailleurs déplacés et leur possibilité de trouver rapidement un nouvel emploi. Dans ce contexte, nous utilisons ici une nouvelle source de données longitudinales sur les cessations d'emploi pour traiter trois questions. Premièrement, le taux des mises à pied permanentes au Canada a-t-il réellement augmenté pendant les années 90, comme on pourrait s'y attendre étant donné les craintes entourant l'instabilité accrue d'emploi? Deuxièmement, quelles sont les causes sous-jacentes de la plupart des mises à pied permanentes? Dans le présent document, nous examinons explicitement le rôle que jouent les variations cycliques de la demande globale, les variations de la demande industrielle qui est souvent associée au changement structurel, et les différences des taux des mises à pied selon la taille des entreprises, qui elles, sont associées au processus de création et de disparition des entreprises.

    Troisièmement, dans ce contexte, l'auteur pose une question fondamentale qui présente de l'intérêt pour les analystes de politique : les mises à pied permanentes sont-elles le plus souvent un événement rare pour les travailleurs, ou sont-elles la prolongation d'une série de mises à pied répétitives? Cela importe beaucoup, parce que l'aide à l'adaptation pour un travailleur dont la mise à pied est un événement rare est très différente de celle dont aura besoin le travailleur dont les antécédents d'emploi comprennent des mises à pied fréquentes - ce qui porte à conclure à l'incapacité du travailleur de garder un emploi ou à l'instabilité de la demande dans l'entreprise ou la branche d'activité dans laquelle la personne a travaillé. Les antécédents d'emploi du travailleur sur 10 ans servent à explorer le lien entre les antécédents de mises à pied permanentes et la probabilité de mise à pied. Les travailleurs déplacés sont classés " à faible risque ", " à risque moyen " et "à haut risque" selon leurs antécédents de mises à pied, et on utilise une analyse logistique multinomiale pour distinguer les caractéristiques des travailleurs et de l'entreprise associées à des mises à pied successives ou à des mises à pied qui sont des événements rares.

    Date de diffusion : 1997-09-12

  • Articles et rapports : 75-001-X1994001163
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette not examine les cours de formation et les programmes d'études entrepris par les personnes qui ont perdu leur emploi ou qui ont été mises à pied.

    Date de diffusion : 1994-03-02

  • Articles et rapports : 75-001-X199200346
    Géographie : Canada
    Description :

    Une étude de certains facteurs qui influent sur la probabilité de quitter volontairement son emploi. Les démissions ont été partagées en deux catégories : les départs pour raisons économiques ou non économiques.

    Date de diffusion : 1992-09-01
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 71-001-P
    Description :

    Cette publication fournit les plus récentes statistiques mensuelles sur le marché du travail. Chaque mois, elle présente un commentaire dégageant les plus récents changements de la population active du Canada. Elle contient aussi un ensemble de graphiques et de tableaux sur diverses caractéristiques de la population active, comme l'emploi et le chômage, aux échelons du Canada, des provinces, des régions métropolitaines et des régions économiques.

    Date de diffusion : 2002-08-09
Analyses (7)

Analyses (7) ((7 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2011339
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur la manière dont le risque de perte d'emploi et les pertes de revenu à court terme des travailleurs mis à pied ont évolué entre la fin des années 1970 et le milieu des années 2000.

    Date de diffusion : 2011-12-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2007291
    Géographie : Canada
    Description :

    En utilisant le Fichier de données longitudinales sur la main d'oeuvre de Statistique Canada, nous examinons les pertes de gains à court et à long terme concernant un important échantillon (10 %) de travailleurs canadiens qui ont perdu leur emploi en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif à la fin des années 1980 et dans les années 1990. L'utilisation d'un échantillon représentatif à l'échelon national nous permet d'étudier la façon dont les pertes de gains varient selon le groupe d'âge, le sexe, l'industrie et la taille des entreprises. De plus, nous effectuons des analyses distinctes concernant les travailleurs déplacés uniquement en raison de la fermeture d'une entreprise et concernant un échantillon élargi de travailleurs déplacés en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif. Nous avons surtout constaté que, tandis que les pertes moyennes de gains à long terme subies par les travailleurs déplacés en raison de la fermeture d'une entreprise ou d'un licenciement collectif sont importantes, celles qu'essuient les travailleurs déplacés ayant beaucoup d'ancienneté semblent être encore plus considérables. Comme l'ont constaté aussi Jacobson, Lalonde et Sullivan (1993) aux États-Unis, les travailleurs de sexe masculin possédant beaucoup d'ancienneté subissent des pertes de gains à long terme représentant entre 18 % et 35 % de leurs gains avant déplacement. Dans le cas des femmes, les estimations varient de 24 % à 35 %.

    Date de diffusion : 2007-01-16

  • Articles et rapports : 63F0002X1999022
    Description :

    À partir des données de l'Enquête sur la population active et du Fichier de données longitudinales sur la main-d'oeuvre, cet article examine les tendances de la stabilité d'emploi au Canada, particulièrement dans le secteur tertiaire. Le document établit que la stabilité d'emploi varie non seulement entre le secteur tertiaire et les autres secteurs, mais aussi à l'intérieur du secteur tertiaire. Par exemple, la stabilité d'emploi est la même dans les services commerciaux, les services de distribution et l'industrie manufacturière, mais elle est plus faible dans les services aux consommateurs, dans l'industrie primaire et dans l'industrie de la construction. Les services publics connaissent la plus haute stabilité d'emploi.

    Le document montre aussi que la stabilité d'emploi globale atteint actuellement des niveaux historiquement élevés, partiellement en raison de la baisse du taux de mises à pied permanentes et du taux de départ. Puisqu'une économie robuste s'accompagne habituellement d'une augmentation du taux de départ, l'augmentation de la stabilité d'emploi qui résulte d'une baisse du taux de départ n'est pas nécessairement un signe positif. La baisse du taux de départ est observée dans les services commerciaux et dans les industries des services publics. Par ailleurs, l'augmentation de la stabilité d'emploi dans les services aux consommateurs résulte de la baisse du taux de mises à pied permanentes.

    Date de diffusion : 1999-03-01

  • Articles et rapports : 63-016-X19980024000
    Géographie : Canada
    Description :

    On sait que le secteur tertiaire est devenu le premier employeur au Canada ces dernières décennies. De 1976 à 1996, la proportion des emplois se trouvant dans les services a progressé de 67 % à 75 % de l'emploi total, le gros de cette croissance ayant eu lieu dans les services aux personnes et aux entreprises.

    Date de diffusion : 1998-10-15

  • Articles et rapports : 11F0019M1997103
    Géographie : Canada
    Description :

    Les Canadiens sont de plus en plus préoccupés par les mises à pied permanentes, car un grand nombre d'entre eux estiment que l'instabilité d'emploi et la possibilité de perdre son emploi se sont accrues au cours des années 90. Aussi les gouvernements, qui font face chaque année à une multitude de mises à pied permanentes, doivent-ils savoir comment réagir pour améliorer l'adaptation des travailleurs déplacés et leur possibilité de trouver rapidement un nouvel emploi. Dans ce contexte, nous utilisons ici une nouvelle source de données longitudinales sur les cessations d'emploi pour traiter trois questions. Premièrement, le taux des mises à pied permanentes au Canada a-t-il réellement augmenté pendant les années 90, comme on pourrait s'y attendre étant donné les craintes entourant l'instabilité accrue d'emploi? Deuxièmement, quelles sont les causes sous-jacentes de la plupart des mises à pied permanentes? Dans le présent document, nous examinons explicitement le rôle que jouent les variations cycliques de la demande globale, les variations de la demande industrielle qui est souvent associée au changement structurel, et les différences des taux des mises à pied selon la taille des entreprises, qui elles, sont associées au processus de création et de disparition des entreprises.

    Troisièmement, dans ce contexte, l'auteur pose une question fondamentale qui présente de l'intérêt pour les analystes de politique : les mises à pied permanentes sont-elles le plus souvent un événement rare pour les travailleurs, ou sont-elles la prolongation d'une série de mises à pied répétitives? Cela importe beaucoup, parce que l'aide à l'adaptation pour un travailleur dont la mise à pied est un événement rare est très différente de celle dont aura besoin le travailleur dont les antécédents d'emploi comprennent des mises à pied fréquentes - ce qui porte à conclure à l'incapacité du travailleur de garder un emploi ou à l'instabilité de la demande dans l'entreprise ou la branche d'activité dans laquelle la personne a travaillé. Les antécédents d'emploi du travailleur sur 10 ans servent à explorer le lien entre les antécédents de mises à pied permanentes et la probabilité de mise à pied. Les travailleurs déplacés sont classés " à faible risque ", " à risque moyen " et "à haut risque" selon leurs antécédents de mises à pied, et on utilise une analyse logistique multinomiale pour distinguer les caractéristiques des travailleurs et de l'entreprise associées à des mises à pied successives ou à des mises à pied qui sont des événements rares.

    Date de diffusion : 1997-09-12

  • Articles et rapports : 75-001-X1994001163
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette not examine les cours de formation et les programmes d'études entrepris par les personnes qui ont perdu leur emploi ou qui ont été mises à pied.

    Date de diffusion : 1994-03-02

  • Articles et rapports : 75-001-X199200346
    Géographie : Canada
    Description :

    Une étude de certains facteurs qui influent sur la probabilité de quitter volontairement son emploi. Les démissions ont été partagées en deux catégories : les départs pour raisons économiques ou non économiques.

    Date de diffusion : 1992-09-01
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :