Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Mesure de l'intensité numérique et de ses répercussions sur l'économie canadienne

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2021-02-24

L'adoption des technologies numériques par les industries canadiennes est associée à une croissance plus élevée de la productivité du travail et à une plus grande résilience face aux répercussions économiques de la pandémie de COVID-19. De 2002 à 2019, la productivité du travail a progressé de 22,1 % dans les industries à forte intensité numérique, une hausse plus de trois fois plus élevée que celle enregistrée par les industries à faible intensité numérique.

Depuis une vingtaine d'années, le Canada adopte les nouvelles technologies numériques à grande échelle et à un rythme rapide, et les entreprises aussi bien que les particuliers utilisent de plus en plus les produits et les services numériques. Deux articles publiés aujourd'hui dans les Rapports économiques et sociaux présentent les résultats d'un nouvel indice composite qui été mis au point par des chercheurs de Statistique Canada, dans le but d'offrir une mesure complète de la numérisation afin que ses répercussions sur l'économie canadienne puissent être mieux analysées et comprises.

Les articles publiés aujourd'hui se fondent sur les résultats de l'indice pour décrire l'intensité de la numérisation dans les industries canadiennes, et pour mesurer et comparer les résultats économiques des industries ayant davantage intégré le numérique dans leur processus de production avec les résultats des industries qui ne l'ont pas fait.

Une croissance élevée de l'intensification numérique, mais inégale d'une industrie à l'autre

L'indice composite final indique que, de 2000 à 2015, l'intensité numérique à l'échelle de l'économie canadienne s'est accrue de façon constante; elle a augmenté de plus de 60 % dans l'ensemble des industries. Cependant, cette intensification numérique a été inégale d'une industrie à l'autre. Dans certaines industries, l'intensité numérique était élevée au début de la période visée par l'étude, puis elle a affiché une forte augmentation au fil du temps. Ces industries comprennent les services d'information; les télécommunications; les services professionnels, scientifiques et techniques; ainsi que les industries de la fabrication de machines, de produits informatiques et électroniques et de matériel de transport. D'autres industries, comme celles de l'agriculture, de l'exploitation minière et de la construction, ainsi que la plupart des industries de la fabrication et du transport, ont affiché une faible intensité numérique au début de la période visée, puis celle-ci a augmenté légèrement par la suite.

L'indice composite peut également être utilisé pour classer les industries en fonction de leur intensité numérique. Une industrie à forte intensité numérique peut être définie comme ayant une intensité se situant dans le quartile supérieur de l'indice. Pour la période de 2013 à 2015, les industries à forte intensité numérique comprenaient les services publics; la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique; la première transformation de métaux; la fabrication de machines; la fabrication de produits informatiques et électroniques; la fabrication de matériel de transport; le transport par pipeline; l'édition et le traitement des données; la radiotélévision et les télécommunications; ainsi que les services professionnels, scientifiques et techniques. En revanche, l'agriculture, la construction, la fabrication d'aliments et les services d'hébergement et de restauration figuraient parmi les industries affichant la plus faible intensité numérique.

Cette caractérisation des industries à forte intensité numérique se veut un outil pratique pour les études futures sur les effets de la numérisation sur l'économie et la qualité de vie qui aideront à déterminer et à mesurer l'incidence des politiques.

Pour obtenir plus de renseignements sur les autres articles publiés aujourd'hui dans les Rapports économiques et sociaux, veuillez consulter le communiqué Rapports économiques et sociaux.

  Note aux lecteurs

Aux fins de l'étude, des mesures multidimensionnelles ont été élaborées pour déterminer la mesure dans laquelle les entreprises utilisent des intrants numériques pour produire des biens et des services, et l'analyse est fondée sur les données sur le capital des technologies de l'information et des communications (TIC), l'utilisation de biens et services de TIC intermédiaires, la main-d'œuvre numérique et l'adoption de robots. Ces mesures ont ensuite été agrégées pour former un indice composite, en utilisant les pondérations d'une analyse des composantes principales.

Produits

L'article Pleins feux sur les données et la recherche intitulé «Les résultats économiques associés à la numérisation au Canada au cours des 20 dernières années » et l'article de recherche intitulé « Mesure de l'intensité numérique dans l'économie canadienne », qui font partie de Rapports économiques et sociaux, numéro de février 2021 (36-28-0001), sont maintenant accessibles.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Danny Leung au 613-293-1025 (danny.leung@canada.ca), Division de l'analyse économique.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :