Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Statistiques mensuelles sur l'aviation civile, août 2020

Diffusion : 2020-10-29

Faits saillants

En août, habituellement le meilleur mois pour l'industrie canadienne du transport aérien, des signes de reprise ont été observés puisque le nombre de passagers a dépassé le million pour la première fois depuis mars.

Les principales compagnies aériennes canadiennes ont transporté 1,1 million de passagers sur leurs vols réguliers et d'affrètement en août. Même si ce nombre représente une hausse de 29,1 % par rapport à juillet, il constitue un recul de 86,8 % comparativement au même mois en 2019.

À l'instar des mois précédents, la reprise observée est en grande partie attribuable aux voyages intérieurs, la demande internationale étant demeurée généralement faible en raison des restrictions aux frontières et de l'imposition de quarantaines.

Comparativement à août 2019, la circulation aérienne a diminué pour s'établir à 2,3 milliards de passagers-kilomètres en août, ce qui a entraîné une baisse des recettes d'exploitation, lesquelles ont reculé de 87,4 % pour se chiffrer à 343,0 millions de dollars.

Une saison touristique estivale catastrophique

En général, l'été est la saison la plus occupée en ce qui concerne le transport aérien et génère habituellement des recettes qui aident les compagnies aériennes à traverser l'hiver, lorsque la demande diminue et que les dépenses augmentent en raison de coûts supplémentaires comme le dégivrage des aéronefs. Cependant, cet été, la pandémie de COVID-19 a entraîné une baisse de la demande et des pertes financières. L'Association internationale du transport aérien (IATA), qui représente les principales compagnies aériennes dans le monde, continue de signaler que d'imminentes faillites et davantage de pertes d'emplois sont à prévoir sans soutien gouvernemental supplémentaire.

À l'été 2020 (de juin à août), les transporteurs aériens canadiens de niveau I ont transporté 2,4 millions de passagers, en baisse de 89,9 % par rapport à la même période en 2019. Par conséquent, les recettes d'exploitation générées de juin à août se sont chiffrées à 881,1 millions de dollars, en baisse de 88,2 % par rapport à la même période un an plus tôt. Il s'agit de la pire saison estivale de l'industrie.

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: Passagers transportés et recettes d'exploitation, transporteurs aériens canadiens de niveau I, juin à août
Passagers transportés et recettes d'exploitation, transporteurs aériens canadiens de niveau I, juin à août

Les compagnies aériennes ne sont pas les seules qui éprouvent des difficultés pendant la pandémie. Par exemple, les aéroports et les fournisseurs de services de navigation aérienne subissent également de grandes baisses de recettes. L'IATA a signalé que l'augmentation des prix par les aéroports et les fournisseurs de services de navigation aérienne créerait un cercle vicieux où des frais plus élevés décourageraient les consommateurs de voyager, ce qui prolongerait la crise.

La demande des passagers reste faible malgré des signes de reprise

Les transporteurs aériens canadiens de niveau I ont transporté 1,1 million de passagers sur leurs vols réguliers et d'affrètement en août, en baisse de 86,8 % par rapport au même mois en 2019. Il s'agit de la sixième baisse mensuelle consécutive d'une année à l'autre, une période ayant affiché la plus forte baisse jamais observée.

D'une année à l'autre, la baisse affichée en août a été moins prononcée que celles enregistrées au cours des quatre mois précédents, le volume total de passagers ayant continué d'augmenter graduellement. Cette croissance a été soutenue par la baisse des tarifs (l'Indice des prix à la consommation pour le transport aérien a diminué de 16,0 % au cours de la même période) et par les voyages intérieurs, les options de vacances à l'étranger demeurant limitées. Le nombre de passagers sur les vols internationaux n'a progressé que légèrement en août, tout comme les mouvements internationaux des transporteurs aériens (décollages et atterrissages) aux principaux aéroports canadiens.

Infographie 2  Vignette de l'infographie 2: Indices des passagers transportés et des mouvements des transporteurs aériens, intérieurs et internationaux, janvier à août 2020
Indices des passagers transportés et des mouvements des transporteurs aériens, intérieurs et internationaux, janvier à août 2020 

La circulation aérienne a fléchi de 90,3 % d'une année à l'autre pour s'établir à 2,3 milliards de passagers-kilomètres en août, tandis que la capacité s'est réduite de 82,3 % pour se situer à 4,7 milliards de sièges-kilomètres disponibles. Par conséquent, le coefficient de remplissage, c'est-à-dire le ratio de passagers-kilomètres aux sièges-kilomètres disponibles, a diminué pour s'établir à 48,8 %, ce qui représente une baisse considérable par rapport à août 2019 (88,8 %), mais une hausse par rapport aux quatre mois précédents en 2020.

Compte tenu de la diminution marquée du nombre de vols internationaux disponibles, chaque passager a parcouru en moyenne 2 090 kilomètres en août, en baisse de 26,3 % par rapport à août 2019.

Comme le nombre d'heures de vol a diminué de 81,0 % pour se situer à 40 000 heures en août, le volume de carburant à turbomoteur consommé a fléchi de 81,2 % pour s'établir à 148,7 millions de litres.

Les recettes d'exploitation de ces transporteurs de niveau I ont totalisé 343,0 millions de dollars en août, en baisse de 87,4 % par rapport aux recettes de 2,7 milliards de dollars enregistrées au même mois un an plus tôt.

Graphique 1  Graphique 1: Passagers transportés, transporteurs aériens canadiens, niveau I
Passagers transportés, transporteurs aériens canadiens, niveau I

Graphique 2  Graphique 2: Coefficient de remplissage, transporteurs aériens canadiens, niveau I
Coefficient de remplissage, transporteurs aériens canadiens, niveau I

Graphique 3  Graphique 3: Consommation de carburant à turbomoteurs, transporteurs aériens canadiens, niveau I
Consommation de carburant à turbomoteurs, transporteurs aériens canadiens, niveau I

  Note aux lecteurs

L'Enquête mensuelle sur l'aviation civile porte sur tous les transporteurs aériens canadiens de niveau I : Air Canada (y compris Air Canada Rouge), Air Transat, Jazz, Porter, Sky Regional, Sunwing et WestJet (y compris Swoop, WestJet Encore et WestJet Link).

Le nombre de transporteurs aériens s'est accru pour passer de six en 2019 à sept en 2020, car un transporteur aérien de niveau II a été reclassé au niveau I.

On obtient la distance moyenne d'un voyage de passagers en divisant le nombre de passagers-kilomètres par le nombre de passagers. Les voyages effectués partout au Canada et partout dans le monde sont inclus dans ce calcul.

Les données qui figurent dans le présent communiqué mensuel ne sont pas désaisonnalisées.

Des comparaisons à l'échelle internationale des répercussions sur l'aviation civile ont été publiées récemment dans StatCan et la COVID-19 : Des données aux connaissances, pour bâtir un Canada meilleur – « Répercussions de la COVID-19 sur l'aviation civile : comparaisons à l'échelle internationale ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :