Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Produit intérieur brut par industrie : prévision immédiate, mars 2020

Diffusion : 2020-04-15

Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure économique clé de la santé de l'économie canadienne. Généralement, Statistique Canada diffuse ces données environ deux mois après la fin de la période de référence. La diffusion mensuelle la plus récente, par exemple, a fait ressortir les faits saillants du PIB pour le mois de référence de janvier.

Compte tenu de la situation unique à laquelle est confrontée l'économie canadienne dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de la demande de renseignements dignes de confiance sur l'incidence agrégée de cette crise de la santé sur l'économie, Statistique Canada a produit des estimations rapides du PIB mensuel pour mars. Cette mesure est une estimation de l'ampleur de la perturbation économique découlant des mesures délibérées prises pour protéger la santé des citoyens canadiens.

Habituellement, Statistique Canada utilise un ensemble complet de données d'enquête et de données administratives pour compiler le PIB mensuel. Les estimations pour le mois de référence de mars reposeraient sur les données réelles pour ce même mois de référence provenant des programmes sources de l'ensemble de l'organisme qui couvrent tous les secteurs d'activité. Dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons actuellement, ces mêmes programmes ont utilisé tous les renseignements à leur disposition pour produire des estimations mensuelles rapides du PIB.

On ne doit pas s'attendre à ce que ces estimations soient de la même qualité que les estimations officielles du PIB de Statistique Canada. Elles devraient être considérées comme des outils servant à informer les utilisateurs des variations du PIB. Ces estimations changeront lorsque des données plus actuelles seront utilisées dans la compilation de ces estimations, en mai.

Les estimations rapides du PIB indiquent une baisse d'environ 9 % en mars. Même si la base du calcul est différente, de façon relative, il s'agirait de la diminution mensuelle la plus marquée du PIB depuis le début de la série, en 1961. Dans l'ensemble pour le trimestre, ces estimations rapides du PIB se traduiraient par une baisse d'environ 2,6 % pour le premier trimestre de 2020.

Les perturbations économiques ont été à la fois majeures et généralisées en mars. Les industries les plus durement touchées par les mesures d'éloignement social et les restrictions gouvernementales comprennent celles liées aux voyages et au tourisme, comme le transport personnel, les restaurants et l'hébergement. Des baisses prononcées ont également été observées au chapitre des services personnels, de la vente au détail (autre que la vente d'aliments), des spectacles, des événements sportifs et de l'exploitation cinématographique. Le travail à la maison et l'apprentissage à distance ont pris de l'essor dans l'ensemble de la société. Toutefois, en raison du caractère soudain et de l'ampleur des fermetures d'installations gouvernementales et d'établissements d'enseignement, le volume de la production dans ces secteurs, en fonction du nombre d'heures effectivement travaillées, devrait diminuer de façon marquée.

Les secteurs de l'économie n'ont pas tous enregistré un recul en mars. L'activité dans le secteur de la santé, la distribution alimentaire, la vente au détail en ligne et la diffusion en continu sur Internet a augmenté. Malgré la forte baisse des prix du pétrole et la réduction des activités d'investissement du secteur, les premières indications semblent montrer qu'en mars, il n'y avait pas encore eu de forte incidence sur les volumes de pétrole et de gaz extraits et transportés, les installations de stockage continuant de recevoir des stocks.

  Note aux lecteurs

Ces estimations rapides constituent un produit spécial publié dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en vue de fournir aux Canadiens des renseignements à jour sur les répercussions potentielles de la crise de santé actuelle sur l'économie canadienne. Ce produit fera probablement l'objet de révisions ultérieures étant donné que des estimations plus précises et plus officielles seront diffusées par Statistique Canada à mesure que d'autres renseignements sur les activités économiques seront rendus publics. Entre-temps, l'organisme a préparé ces estimations rapides en fonction d'une méthodologie qui combine des renseignements qualitatifs et quantitatifs, comme des données statistiques existantes, et des faits diffusés au grand public, y compris des communiqués de presse et des déclarations publiques diffusés par des entreprises et des administrations publiques.

Les estimations officielles du produit intérieur brut pour le mois de mars, qui reposeront sur un ensemble plus complet de données d'enquêtes sur les entreprises, les ménages et les administrations publiques ainsi que des bases de données administratives, devraient être diffusées le 29 mai, dans le respect des délais habituels. Comme nous l'avons mentionné plus haut, en raison des différences de méthodologie, il est possible qu'il y ait des écarts entre les estimations rapides et les estimations officielles. Nous saurons uniquement dans quelle mesure les données étaient exactes lorsque les estimations officielles seront diffusées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :