Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Tables de mortalité, 2016-2018

Diffusion : 2020-01-28

Pour la troisième année consécutive, l'espérance de vie à la naissance des hommes au Canada n'a pas augmenté, une situation qui est liée à la crise des opioïdes qui affecte tout particulièrement la Colombie-Britannique et l'Ontario. L'espérance de vie des hommes est demeurée inchangée à 79,9 ans de 2017 à 2018, alors que celle des femmes a augmenté de 84,0 à 84,1 ans (voir note aux lecteurs).

Chez les hommes, la stagnation notée en 2016, 2017 et 2018 est la plus longue jamais observée. Depuis que le Canada a commencé à enregistrer les décès en 1921, l'espérance de vie a généralement augmenté d'une année à l'autre, et ce, tant chez les hommes que chez les femmes.

Il est clair que la récente stagnation de l'espérance de vie chez les hommes résulte d'une hausse de la mortalité chez ceux âgés de 25 à 45 ans. Cette hausse de la mortalité a contrebalancé la baisse des probabilités de décès à tous les autres âges.

Cette hausse de la mortalité chez les hommes de 25 à 45 ans est probablement liée à la crise des opioïdes qui sévit dans certaines régions du pays. Aux États-Unis, l'espérance de vie à la naissance a diminué au cours des trois dernières années, et de nombreuses études ont montré que cette baisse est liée à la crise des opioïdes.

L'espérance de vie à 65 ans a augmenté chez les hommes au Canada, passant de 19,3 ans en 2017 à 19,4 ans en 2018, alors qu'elle est demeurée stable chez les femmes (22,1 ans). Ce n'est pas la première fois depuis les trois dernières décennies que l'espérance de vie à 65 ans chez les femmes est demeurée stable d'une année à l'autre.

Troisième baisse consécutive de l'espérance de vie en Colombie-Britannique

Une baisse de l'espérance de vie à la naissance chez les hommes a été observée en Colombie-Britannique et en Ontario. En Colombie-Britannique, la baisse de 0,2 an de l'espérance de vie à la naissance des hommes était la plus marquée parmi l'ensemble des provinces canadiennes, et 2018 était la troisième année de baisse consécutive. En 2015, l'espérance de vie atteignait 80,5 ans chez les hommes de cette province, et était la plus élevée au pays. En 2018, elle a diminué pour s'établir à 79,9 ans, et s'est classée au troisième rang derrière celle des hommes vivant au Québec (80,9 ans) et en Ontario (80,3 ans).

L'analyse des probabilités de décès selon l'âge montre que la mortalité des hommes en Colombie-Britannique a récemment continué d'augmenter chez ceux âgés d'environ 25 à 50 ans, une tendance qui perdure depuis 2016. Il est probable que cette augmentation soit liée à la crise des opioïdes, car les décès liés à une intoxication aux opioïdes ont tendance à viser davantage les hommes de ce groupe d'âge, et la Colombie-Britannique a particulièrement été touchée par rapport aux autres provinces et territoires. En revanche, l'espérance de vie à 65 ans chez les hommes vivant en Colombie-Britannique a augmenté, passant de 19,8 ans en 2017 à 19,9 ans en 2018.

Pour la première fois en plusieurs décennies, l'espérance de vie à la naissance a aussi diminué légèrement (-0,1 an) chez les hommes vivant en Ontario de 2017 à 2018. Cette baisse est également liée à une mortalité plus élevée chez les adultes âgés d'environ 25 à 50 ans par rapport aux années précédentes. Comme en Colombie-Britannique, il est probable que cette légère baisse de l'espérance de vie soit liée à la crise des opioïdes.

Même si une baisse de l'espérance de vie à la naissance a aussi été observée chez les hommes vivant dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, ces résultats doivent être interprétés avec prudence. La petite taille de la population de ces deux territoires fait en sorte qu'un petit nombre de décès a une forte incidence sur les estimations de l'espérance de vie.

L'espérance de vie à la naissance a augmenté chez les hommes vivant au Québec, en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador de 2017 à 2018. Une hausse a aussi été enregistrée au cours de la même période chez les femmes vivant au Québec, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Chez les femmes, une légère baisse de l'espérance de vie a été observée au Nouveau-Brunswick, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Les résultats observés dans ces deux territoires doivent être interprétés avec prudence en raison de la petite taille de leur population.

Dans les autres provinces et territoires, et ce tant chez les hommes que chez les femmes, l'espérance de vie à la naissance est demeurée stable de 2017 à 2018.

  Note aux lecteurs

L'espérance de vie en 2018 est calculée en utilisant les enregistrements de décès de trois années (2016, 2017 et 2018) afin de limiter les possibles variations annuelles aléatoires liées aux petits nombres de décès observés dans plusieurs provinces et territoires. La même approche a été adoptée pour les années antérieures, pour s'assurer de la comparabilité des résultats : par exemple, l'espérance de vie pour 2017 est calculée en utilisant les enregistrements de décès de 2015, de 2016 et de 2017.

Les tables de mortalité, à partir desquelles les estimations de l'espérance de vie présentées dans ce communiqué sont tirées, sont provisoires et seront révisées ultérieurement. En raison des améliorations apportées à la méthodologie et à la collecte, le temps nécessaire pour recueillir des données sur les décès a été raccourci par rapport aux années précédentes. Toutefois, certains décès pourraient être enregistrés plus tard et pour cette raison, Statistique Canada révisera les tables de mortalité.

Les enregistrements de décès survenus au Yukon ou les enregistrements de décès de résidents du Yukon survenus dans d'autres régions canadiennes ne sont pas disponibles pour les années 2017 et 2018. Par conséquent, la table de mortalité pour le Yukon et ses estimations d'espérance de vie correspondantes ne sont pas disponibles pour 2017 et 2018. Les tables de mortalité pour le Canada en 2017 et 2018 utilisées dans ce document ont également été calculées sans les enregistrements de décès du Yukon.

Produits

Le produit Tables de mortalité, Canada, provinces et territoires (Numéro au catalogue84-537-X) est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :